#1 30-03-2002 01:00:00

AdministrateurPapa
Admin
Date d'inscription: 03-08-2001
Messages: 761

La fessée

Inadmissible pour certains, trop fréquente chez d'autres, occasionnelle chez beaucoup, nous l'avons pratiquement tous donnée au moins une fois.

Certains diront qu'elle apprend l'éducation si elle est méritée, d'autres que c'est l'échec du parent, d'autres qu'elle n'a jamais tué personne.

Pour, contre? Donnez nous vos avis, vos expériences...

En ligne

 

   #2 13-05-2002 17:33:10

Anonyme
Invité

Re: La fessée

Je suis pas du genre violent, mais je crois que de temps en temps une fessée ça fait du bien et ça remet les points sur les i.

Je sais bien que les psy et les spécialistes de l'enfance disent qu'il ne faut en aucun cas lever la main sur un enfant, que ça ne fait que les rendre violent et que c'est l'échec total du parent, mais force est de constater que dans notre génération, on à été nombreux à prendre fessée et gifle, et qu'au bout du compte, quand ça reste dans certaines limites et que c'est aps appliqué systèmatiquement pour un ouiou pour un non, c'est utile. Les enfants doiventsavoir qu'il y a des limites à ne pas depasser. Le dialogue? "Oui oui" qu'ils diront. Les punitions? Certes c'est une solution possible, mais les prétendus pros de l'enfance les critiquent aussi (c'est à de demander si ils ont des enfants eux...). 

On va quand même pas les laisser faire tout ceux qu'ils veulent, non? Maintenant on peut mêm plus enguler un gosse qui fait une betise en public sans se faire regarder de travers et sans que les gens marmonnent qu'on est des parents indignes.

Moi c'et clair, si il la merite (et me demadez pas comment comment je decide!) il la prend la fessée. Parce que il la reçoit aussi quand il met sa vie en danger. Je préfére qu'il prenne une fessée parce qu'il c'est mis à courir dans la rue sans regarder plutöt que me limiter just à lui expliquer les risque. Je le fait aussi, mais la fessée il s'en rappelle plus facilement... j'ai vraiment pas envie qu'il se fasse renverser. C'est un exemple. Mais certains me comprendront peut-être...

 

   #3 14-05-2002 01:50:29

Anonyme
Invité

Re: La fessée

je ne sais pas si les papas donnent + que les mamans la fessée....j'en ai vues autant données des 2 côtés....mais pas dans la même logique...

Une maman , c'est souvent à bout de patience alors que le papa , assez rapidement....c'est ce que j'en dis....

Je donne parfois la fessée et je suis pourtant un peu contre mais parfois c'est trop "tentant".....mais c'est une petite et non une "sadique" (je ne dis pas "viens chercher ta fessée" ni déculotte comme j'ai déjà vu faire sad Je préfère renvoyer le "coupable" dans sa chb le temps que les "choses se calment" entre lui et moi....

Piou

 

   #4 14-05-2002 13:51:56

Anonyme
Invité

Re: La fessée

C'est sur qu'avant la fessée c'était donné par les papas, vu le rôle traditionnel de l'authorité qui leur était attribué. Et puis il faut dire aussi qu'il y a bon nombre de maman qui deleguent la fessée au papa pour qu'il at le mauvais rôle dans l'histoire.

Moi je suis pas pour, je suis pas contre, mais quand il à fait une betise, je crois qu'un enfant doit payer. Parce que la socièté elle te fait payer quand tu fais une connerie, il n'y a pas de raison pour que les enfants ne s'y habituent pas le plus tôt possible. Je crois pas que c'est leur rendre service. Pas pour tout et n'importe quoi, surtout avec des petits bouts, mais la fessée ça va pas les traumatiser de toute façon. Et ils ont le lange donc à moins de taper comme un malade ils ne sentent rien ou presque. Et puis c'est vrais, une fessée on se la rappelle, une discussion... Moi je m'en souvenais déjà moins qunad ça m'arrangait...

 

   #5 14-05-2002 18:52:33

zamour
Modérateur
Lieu: Bruxelles
Date d'inscription: 30-06-2001
Messages: 292

Re: La fessée

Moi je suis pour quand il faut.
Il y a des choses où il y a pas matière à discussion. Perso, j'en ai pris et pas qu'un peu, j'ai toujours été rebelle et mes pauvre parents je les ai faits souffrir. Mais au moins je sais me tenir en socièté, je connais les limites et ce qu'il faut et ne faut pas faire. Je suis pas sur qu'avec le dialogue, ils auraient obtenus les mêmes résultats. J'en doute très fort même. Parce que quand on discute, les arguments se trouvent pour être contredits. Bien plus facilement qu'on ne le pense.

Bien sur, la plupart des enfants préfèrent les parents qui parlent. Mais les garçons en particulier ont besoin d'authorité pour se développer sainement (cfr Elever un garçon ). Il faut pas les battre non plus, mais une fessée et plus tard une baffe, ça ne tue personne, mais ça peut sauver une vie dans certains cas.

A pratiquer avec modération on va dire. :-)

Hors ligne

 

   #6 14-05-2002 20:57:44

Anonyme
Invité

Re: La fessée

Mon père me donnait facilement des "coups" ...fessées étant gamine puis gifles quand j'étais ado....je me souviens de chaque coup et non parce qu'ils étaient appropriés ...au contraire...
Je suis une fille et j'ai mal pris ces "coups" ....je ne veux pas dire que les garçons doivent avoir fessées etc qd ils font des bêtises et pas les filles ms je rejoins l'idée , oui , que les gars ont peut-être + besoin de rapports de forces qu'une fille.(pazs tous non plus , on a chacun notre sensibilité)
Et si je n'ai pas fait de grosses bêtises dans mon enfance ce n'est pas par crainte des "coups" mais + parce qu'on m'avait expliqué avec preuves à l'appui des "effets secondaires" de certaines situations à risques....
Ma mère était + "bruyante" que mon père.....elle disputait beaucoup et ça aussi , ça me "passait par là".on s'habitue aux cris...
Les punitions , les mises à l'écart , les risques expliqués ont eu + de poids que les cris ou "coups"....
C'est pour quoi j'essaie de me maîtriser...de parlementer d'abord , de crier parfois aussi (typiquement féminin , direz vous) , de mettre à l'écart le polisson (ds sa chb) ms si je ne peux opter pour aucune de ces "solutions"...une "urgence" comme précedemment citée (route) , je prends le raccourci....smile
Je pense que les fessées données dans des cas "extrèmes" font mieux comprendre aux enfants que les parents ont aussi des limites et que c'est sérieux....

Je vois des gosses faire bêtises sur bêtises et venir effrontément chercher leur fessée....et oui , ça existe et beaucoup...les parents et les enfants entrent vite dans un cercle vicieux un peu "sado-maso" et c'est leur seul mode de communication.

L'autorité ne passe pas la violence , c'est un état....et très peu savent ce que c'est vraiment....oui , c'est quoi , l'autorité ? (un autre débat pour Zamour ?)

Piou

 

   #7 16-05-2002 08:42:48

arsouille
Membre
Date d'inscription: 03-02-2002
Messages: 1

Re: La fessée

la fessée!!!

Interrogez-vous sur le vrai rôles des parents...
pères et mères...

Les parents sont le modèle de l'enfant,
notre enfant nous regarde avec de grands yeux,
L'enfant observe et imite les adultes, c'est ainsi qu'il apprend à se comporter.
Il attend de nous que nous le guidions dans la vie.
Chaque jour il apprend de nouvelles choses,
et les parents doivent se servir de leurs experiences pour guider l'enfant et susciter la reflexion et non pour diriger.

Trop souvent les parents abusent de leurs pouvoir auprès de leur enfant... Pourquoi, l'enfant est tellement vulnerable.
Lorsque vous êtes fachés contre vos amis, vous ne criez pas et ne les tapez pas car vous craignez qu'ils vous le rendent. Le jeune enfant ne peut en faire autant, et ça, l'adulte le sait bien...

Il faut établir une relation de complicité, consulté votre enfant ecouté ses desirs, ses besoins et prenez les en  considerations

pour ce qui est de la discipline...
Il est impératif de définir avec l'enfant quelques rêgles précises, constantes et valables pour tous le mondes... Pour les enfants mais aussi pour les parents.
Rappellez vous, nous sommes des modêles,
Apprenons a nous lavez les mains avant de venir a table, a dire merci ou s'il te plait et a ranger nos affaires lorsqu'on rentre du boulot...
Chaques règles prévoient une consequence.
Quand tu fais ceci, il arrive cela...
L'enfant doit savoir ce qui va lui arriver s'il transgresse la règle, ainsi il n'y a pas de mauvaises surprises. en ne se conformant pas a la règle, il a choisit d'assumer la consequence, il devient responsable de ses actes.

Petite mise en situation...

Vous êtes à table en famille et votre petit dernier est bien agité ce soir, la journée au boulot a été catastrophique et la patience vous manque.
Notre petit bonhomme est excité et gesticule beaucoup, maman lui demande de se calmer mais rien à faire...
Tout à coup, il accroche son bol de soupe et le renverse, il y a de la soupe partout sur la table et par terre.

Exaspéré, vous l'envoyer dans sa chambre avec une bonne fessée...
ÇA DÉFOULE HEIN!!!!!!!!!!!

Conclusion :
Qu'est ce que l'enfant apprend?
Que vous êtes fachés contre lui et qu'il a mal agi, il a peur que vous ne l'aimiez plus et s'en inquiète.

Et en plus, c'est vous qui nettoyer le degat.

et si maintenant nous changions la façon de faire.
Vous pouvez dire à votre enfant, sans agressivité, qu'il doit ramasser son dégât. Pendant qu'il assume la consequence de son comportement, il réalise que s'il n'aime pas nettoyer, il doit faire attention à ses gestes.
Il constate que ce n'est pas une tâche agréable et comprend mieux pourquoi ses parents n'aiment pas le faire.

Evitez les emotions de colère et d'agressivité, soyez calme.
Les consequences permettent à l'enfant de devenir responsable de ses comportements. A long terme, l'enfant développe une discipline personnelle intérieure car il apprend à reflechir et à choisir ses actions.
Son developpement se fait dans la securité affective, il ne craint pas de perdre l'amour de l'adulte.

En y reflechissant il doit être possible de trouver des alternatives à la fessée ...

Pensez y, pour l'amour de votre enfant

Sylvain

Hors ligne

 

   #8 16-05-2002 17:10:40

Anonyme
Invité

Re: La fessée

La fesée, vaste sujet de conversation. Aussi loin que je me souveinne, je n'en ai jamais eu (ce que m'ont confirmer mes parents, grands-parents,...). Ce n'est pas que j'étais un enfant "sage comme une image (loin de là), mais il y avati d'autre modes de punitions utilisées (Supression du cours de Judo, interdiction de sortie). Mais la plus belle sanction, fut celle où j'ai du aller m'excuser et réparer la grosse co...ie que j'avais faite.
Je n'ai jamais reçu de mon père qu'une et une seule baffe, je n'ai reçu que celle-là, mais je m'en souviens comme si c'était hieer, et ca m'a enlever toute envie d'en recevoir une deuxième.

Patrick

 

   #9 16-05-2002 21:18:10

Anonyme
Invité

Re: La fessée

""6. une fessée n'a jamais fait de "mal" à personne! A condition qu'elle reste
occasionnelle et mesurée (une tape avec les mains sur les fesses) et Contrairement à ce que l'on peut lire actuellement, une fessée (et non une gifle ou une raclée!) ne fait pas d'un enfant, un enfant battu. Ce n'est pas pour autant qu'il deviendra délinquant.

L'essentiel est que le geste soit expliqué après la colère: "j'ai eu très peur en te voyant traverser tout seul, j'ai été très énervé de voir que tu m'as désobéi...".
Parfois, une fessée permet à l'enfant de se calmer lorsque la parole ne suffit plus. Mais là encore, tout est question de mesure et de situation bien précise. Tous les enfants n'ont pas vocation à recevoir des  fessées et tous les parents ne sont pas des donneurs de fessées""

un article qui résume bien ? ""Tous les enfants n'ont pas vocation à recevoir des  fessées et tous les parents ne sont pas des donneurs de fessées"" ......

MA

 

   #10 17-05-2002 02:00:55

Anonyme
Invité

Re: La fessée

açdépend des enfants, ça dépend des parents. Je crois qu'avec certains enfant, il suffit de parler, on n'a même pas vraiment besoin de les punir. D'autres, si les punitions ne marchent pas, une fessée s'impose à mon avis si on veut garder un minimum d'authorité.

Ce qui me gêne un peu c'est que c'est que finalement, ça ne redarde que le trio enfant-parents et que si l'on refile une fessée en publique, ona tout de suite droit au commentaires des gens qui sont la. Ce qui me fait le plus rire c'est les vieux, aprce que eux, je suis pret à parier qu'ils ont bin donné la fessée à leur gosses, mais maintenant ils trouvent ça inacceptable.

De tout façon quoi qu'on fasse on aura toujours quelqu'un pour nus critiquer, fessée ou pas fessée. Certains nous jugeront trop laxistes et d'autres trop éveres. Moi e laisse faire beaucoup de choses à mes enfants sans rien dire, ou just une remarque, mais pour d'autres choses je suis très stricte. Papa cool ou, papa poule non. Enfin c'est mon avis.

 

Pied de page du Forum

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB


Copyright © 2001-2009 JeunePapa.com


Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Poussette

1487537770