#31 11-06-2002 14:34:37

Anonyme
Invité

Re: La fessée

J'ai un jour pris connaissance des théories actuelles pronées par les anti-fessées. Et je dois dire que j'ai été assez convaincu. Cela dit, je n'irai pas aussi loin.
Pour préciser, mon enfant a 4 mois maintenant, alors je ne suis évidemment pas encore confronté à cette questions.
Je pense pour commencer que si on aime son enfant et que l'on est attentif à ses besoins, on n'aura pas un enfant qui va trop loin, qui dépasse les bornes... Donc, il se peut que le problème se règle déjà avant d'avoir été posé. Bon, peut-être suis-je un doux optimiste. Alors imaginons que cela ne se passe pas comme ça.
Nous avons tous reçu une fessée, sûrement. Nous n'en sommes pas morts, apparemment. Mais qu'en avons-nous réellement gardé? Bien malin celui qui pourra le dire.
Ce que je vois, c'est que j'imposerais à mon enfant par la violence un comportement, une idée... Le message est facile, le plus fort a raison. Et ça, ça ne me plaît pas du tout.
Donc, je m'abstiendrai.
J'y mets toutefois une petite réserve: il se peut que je n'arrive pas à me faire comprendre, que l'enfant crise, qu'il dépasse les bornes quand même. Et dans ce cas, la fessée, si elle est vue comme l'ultima ratio, peut peut-être le remettre les pieds sur terre. Mais j'aurai tout tenté auparavant, et je lui mettre une fessée comme on met une claque à un adulte en état de choc. Parce que c'est néfaste, mais qu'on n'a pas le choix.
Je pense cependant qu'il faudrait qu'il aille très loin pour cela, et je ne vois vraiment pas pourquoi il aurait envie d'aller aussi loin.

Personne

 

   #32 15-06-2002 14:28:32

Anonyme
Invité

Re: La fessée

Je crois, pour ma part, que la fessée sert avant tout à soulager le parent que fait cet acte avant que ça soit utile pour l'enfant. Toutefois, nous sommes des êtres humains, et les erreurs on en commet et c'est normal. Il faut donc, au cas où, cela arrive de fesser son enfant, de ne pas rester là-dessus, car on créée de l'angoisse chez l'enfant, il craint qu'on ne l'aime plus, et sera également angoissé par rapport à la situation si cela se représente. Il faut donc, ouvrir le dialogue avec l'enfant par rapport à cet acte de la fessée, lui expliquer pourquoi on l'a fait, sans non plus s'en excuser de risque de perdre aussi tout autorité sur l'enfant.
Se pose également une autre question qui est celle de la punition et de la sanction. La fessée est une punition, c'est-à-dire que l'on a donné une fessée à un enfant parce qu'il a fait quelque chose qui ne nous plaît pas, en tant qu'individu. Or, un enfant qui fait quelque chose de mal, selon notre point de vue, ne signifie pas toujours qu'il l'a fait exprès. Peut-être est-ce par méconnaissance d'un danger... Il faut donc avant tout faire prendre conscience du cadre que nous, parents, mettons en place pour l'éducation de notre enfant et que si l'enfant sort de ce cadre, il faut lui faire comprendre, et le sanctionner si l'enfant connaît la règle, c'est-à-diore, que l'enfant doit en réparation faire ou dire quelque chose en rapport avec la règle qu'il a enfreint. Et la fessée n'a jamais eu et n'aura jamais de lien avec la transgression d'une règle par l'enfant.
Adram

 

   #33 07-02-2003 02:26:55

Anonyme
Invité

Re: La fessée

Moi je dirais que la fesse ce nest pas du tout necessaire!
le peres peuven trouver dautres moyens que de donner la fessee
Ces marques nous restes peut etre pas sur le corps mais nous restesnt sur le coeur
J'ai entendue plusieurs enfants en parler
Par contre je nai jamais conu de fessee mais plusieurs face cotre le mur!
Enc onclusion, done pas de fessees!

 

   #34 17-02-2003 19:33:53

Anonyme
Invité

Re: La fessée

Moi je suis pour la fessé.  Un enfant qui dit à sa mère «t'es pas fine, ou t'es pas belle ou c'est idiot . . .» (tous des exemples de ma filleule avec ça mère), je ne pourrais accepter.  Même si elle passe son temps à lui expliquer de ne pas faire ça, c'est pas gentil, c'est pas nécessaire . . . elle continu encore de dire c'est méchantes phrases.  Je ne peux pas supporter d'entendre un enfant dire de si méchantes paroles.  Je suis persuadée qu'une bonne fessé (sûrement qu'une seule fois serait nécessaire) lui ferait comprendre qu'il ne pas bien de dire ces choses là.  Même chose pour l'enfant qui te pinse, te mord . .  ok, on ne donne pas la fessé mais on lui refait la même chose pour qu'il comprenne que ça fait mal et qu'on ne doit pas faire ça aux autres.
Une fessé ça fait pas mal mais ça surprend et ça fait vraiment réfléchir . . .

 

   #35 08-03-2003 23:48:11

Anonyme
Invité

Re: La fessée

hello à toutes et à tous,

je suis maman d'une petite de 2 ans et qui est en pleine recherche de ses limites physiques. Ex : elle monte sur les rebords de trottoir juste pour le plaisir, elle regarde comment font les autres :  la bagare, elle cherche a comprendre beaucoup de choses en même temps, et elle "frappe" son papa, elle lui dit "pousse-toi", bref c'est une situstion délicate. Je dois dire que je suis pour une éducation "sans violence", chacun comprendra vue le débat. Pourtant je ne dirais pas : "jamais de féssée". Il faut être réaliste, éduquer signifie aussi donner tous les repères de la vie en société, et en société c'est la "jungle" si le plus fort veut, il l'aura, il frappe et l'autre tombe!, tout enfant doit savoir ça trés vite, voir crèche et école primaire. Alors pour celui qui pronne la réflexion de la non féssée, non violence dans l'éducation des enfants, je lui dirais qu'il oublie totalement de réfléchir aux conséquences de cet oublie dans l'éducation. Si je me fais bien comprendre il est essentiel, d'apres moi, de signifier un jour au moins qu'il y a des plus forts et des moins forts, à l'enfant de savoir dans quelle catégorie il se trouve, biensûr, le plus fort n'a pas à être irrespectueux et ou violent avec les plus faibles, et là intervient la suite de l'éducation, le respect de chacun, le parent doit respecter son enfant et être respecter par lui. Pas d'enfant avec tous les pouvoirs !! c'est un enfant!, il doit être le protégé, celui qui suit, le parent est celui qui guide vers l'autonomie......

Merci de m'avoir lu. Miaou

PS: merci de ne pas broder des propos que je n'ai pas dits ou que vous auriez compris en sous-entendus qui ne sont pas!!!!! je suis contre la féssée!!!! le dialogue d'abord.

 

   #36 23-04-2003 03:54:28

Anonyme
Invité

Re: La fessée

Je pense qu'il n'y a pas forcément de violence dans cet acte. L'intérêt est de montrer la faute et de calmer les nerfs... de l'enfant! Certainement pas du parent! Il ne faut pas non plus que cela soit systématique... C'est une punition importante car elle touche à l'orgueil, à ce que l'on a de plus cher. C'est en ça que ce geste paut avoir un intérêt et dans un recours de dernière limite sinon cela devient l'escalade!

 

   #37 27-04-2003 15:46:16

Anonyme
Invité

Re: La fessée

Je voudrais réagir aux propos de l"anonyme" qui parle de pincer ou mordre un enfant en retour. Je pose des questions toutes bêtes :
- Un enfant ne sait-il pas déjà qu'être pincé ou mordu, cela fait mal ? Même si cela ne lui est jamais arrivé (pas de crèche, de bacs à sable, des frères et soeurs...), il a sûrement dû éprouver dans son corps des douleurs semblables (doigt coincé...). Quelle est alors l'utilité de lui faire mal intentionnellement ? S'il pousse un enfant et le fait tomber du toboggan, alors il faut lui faire la même chose pour qu'il comprenne ce que ça fait ????
- Nous sommes bien d'accord : il est interdit de mordre,  pincer etc... Je trouve complètement illogique d'expliquer que quelque chose est interdit tout en le faisant nous-mêmes, réfléchissez, c'est à n'y rien comprendre pour un petit bout qui prend l'adulte pour modèle !!
Nous l'aidons à distinguer le bien du mal, cela prend du temps.
Il faut pour cela de la fermeté, oui, mais du bon sens surtout !!

Zozotte

 

   #38 23-05-2003 19:33:26

Anonyme
Invité

Re: La fessée

pour moi on ne devrais pas frapper un bébé

 

   #39 17-06-2003 17:59:35

Anonyme
Invité

Re: La fessée

personnelement j'en ai pris et des solides (mais j'en suis pas mort et je dis merci papa)!!! mais je n''en ai donné qu'une fois a ma puce de trois ans et j'ai culpabilisé pendant 1 semaine!!
je crois qu'il n'y a pas de regle préetablie. Je prefère de loin une bonne explication et puis "au coin" (technique qui fonctionne a merveille avec la mienne, elle deteste ca et en general elle comprend pourquoi elle est dans le coin).

 

   #40 20-06-2003 21:52:07

Anonyme
Invité

Re: La fessée

Je suis découragé par ce que je peux lire ici...

Je suis totalement contre la fessée aux enfants. Pourquoi? Parce que ca n'apprend rien au enfants, ca soulage le parent. Parce que la seule chose que ca inculque a l'enfant, c'est la peur, s'écraser, obéir. Désolé, mais un chien ca obéit, pas un enfant. Il faut être un lâche et une mauviette pour frapper un enfant, peu importe l'intensité de la claque.

Plusieurs diront "j'en ai recu et je ne suis pas mort". Effectivement, on en meurent pas, mais on en souffre, ceux qui pensent ne pas en souffrir ne sont capable d'aucune introspection.

Essayer de vous rappeler quand est-ce que vous receviez une fessée: quand vous étiez bruyant? quand vous aviez faits de mauvais coups? etc.? La fessée a-t-elle vraiment changée quelque chose?
Si oui, c'est parce que vous n'aviez d'autre choix que de vous écraser devant le parent. Et ce comportement d'écrasement, vous le trainez toute votre vie ensuite.

Il y a moyen d'être ferme et d'imposer des limites sans frapper un enfant.

Ceux qui disent le contraire sont des lâches et des parents incompétents.

Certains parent réussissent a éduquer leurs enfants de facon merveilleuse sans fessée, comment le font-ils?

Questionnez vous!


Sherkan

 

Pied de page du Forum

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB


Copyright © 2001-2009 JeunePapa.com


Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Poussette

1560784165