#11 05-03-2010 08:39:52

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Séparation avant la naissance

Salut Antonio !

Franchement, j'ai l'impression que ta copine t'a déjà donné une deuxième chance sur la base de belles paroles - et les faits lui ont prouvé qu'elle ne pouvait pas se fier à ce que tu lui disais. Peu importe les raisons, elle en a conclu qu'elle avait eu tort de te faire confiance et que te donner un chèque en blanc ne mènerait à rien.
Si une première menace de séparation ne t'a pas fait bouger et changer, elle doit penser qu'il y a fort peu de chance pour que ça marche cette fois-ci... Ce n'est peut-être pas très juste, mais c'est logique. Surtout enceinte, une femme a besoin de sécurité, de bien-être, d'un petit cocon où mettre au monde son enfant. Si elle doit se poser un tas de questions sur les lendemains, elle ne sera pas sereine roll

Ce que je te conseille : cesse de parler, et agis. Reviens dans la région d'origine (puisqu'il n'y a pas de boulot là où tu es) et cherche un boulot. Quand tu seras installé, avec un boulot et un appart - et pas déprimé !! retournes la voir. Montre-lui que tu as fait le nécessaire pour que votre couple fonctionne, que votre famille ne risque pas de se retrouver à la rue demain, pour que tu ne dépérisse plus pendant des semaines entières en larvant pour rien. Bref, les belles paroles ne valent pas grand chose face aux faits. Alors bouge, agis (si tu veux la récupérer).

PS : je suis dure, je sais. C'est à dessein.

Hors ligne

 

   #12 05-03-2010 12:44:06

SentMaPapa
Membre
Date d'inscription: 11-04-2009
Messages: 2173

Re: Séparation avant la naissance

Fais quand même les démarches pour une reconnaissance anticipée de l'enfant, car ce n'est pas a elle de décider ceci : "et qu'elle veux elever l'enfant toute seule"


"Les humains passent leur existence à l'intérieur d'un labyrinthe. S'ils arrivent à en sortir et s'ils n'en trouvent pas d'autre, ils en créent un. Quelle est cette passion pour l'épreuve ?"

Kerro Panille: Questions posées par l'Avata

Hors ligne

 

   #13 05-03-2010 14:05:41

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Séparation avant la naissance

Euh oui, bien évidemment le fait de récupérer ta femme comme compagne de vie et celui d'être un père pour ton enfant sont deux choses très différentes qui n'ont rien à voir !

Pour récupérer ta compagne, il faut probablement lui redonner confiance en ta parole et en un avenir commun.
Pour vivre ta paternité sereinement, il faut être couvert juridiquement.

Hors ligne

 

   #14 29-03-2010 12:48:52

quindra
Membre
Date d'inscription: 29-03-2010
Messages: 2

Re: Séparation avant la naissance

bonjour à tous,

je suis nouvelle sur ce site.

Vos messages me touche profondement parce-qu'il se trouve que je suis enceinte de quelque semaines et mon compagnon me laisse tomber au moment ou j'ai vraiment beson de lui.

Il pense que financièrement c'est pas le moment d'avoir un enfant. le pire dans tout ça, c'est qu'il était au courant de ma grossesse, il en était meme fiere d'être future papa. Mais quand il a su que je voulais garder notre enfant, il a changé d'avis et m'a demandé d'avorter.

j'ai refusé et l'ai expliqué mes raisons.. il a finalement accèpté cette grossesse.

Mais deux jours après il m'envoi un méssage sur mon telephone portable me disant:
désolé mais je plaque tout, vie, famille, amour, amies..tout

ce méssage me parait clair mais comme je le connais, je doute de sa sincerité.

je l'aime et lui aussi. je ne sais plus quoi faire quoi penser. j'aurais préféré qu'il me soutienne dans ma grossesse et au lieu de ça il fuit ses responsabilités.

Hors ligne

 

   #15 29-03-2010 14:01:18

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Séparation avant la naissance

Salut Quindra !

Je suis désolée pour toi, ce n'est pas facile de vivre une grossesse seule. Mais c'est aussi un choix, qu'il va te falloir assumer, tout comme ton compagnon va devoir assumer les siens.

D'abord : c'est un bébé accident, je suppose ? Tu dis qu'il était fier de devenir papa, mais qu'il a paniqué quand tu lui as annoncé que tu voulais le garder... Pas très cohérent, si ?

Toujours est-il que sa réaction et son choix ne dépendent pas de toi : peu importe ses raisons, s'il ne veut pas rester tu ne peux pas le forcer. Tu répètes que TU as besoin de soutien, TU as besoin de lui. Mais et lui ? Est-ce qui lui aussi n'a pas des raisons d'avoir peur, d'être angoissé, stressé, est-ce que lui aussi n'aurait pas besoin de soutien et de compréhension ? Au lieu de ça, on attend toujours du futur papa qu'il assure à fond, qu'il soit heureux et fier, un bon mari et un bon père. Mais ton compagnon est avant tout un homme, avec des émotions et des sentiments, et qui a certainement seulement très peur face à cette nouvelle et énorme (et inattendue) responsabilité pour le restant de ses jours. S'il n'a trouvé en face de lui que "de toute façon, c'est comme ça et pas autrement" et des "tu pourrais quand même faire ci ou dire ça", il est normal qu'il se soit senti totalement oppressé et encore plus angoissé... Et je ne parle pas (seulement) de toi en disant ça, mais de tout votre entourage (famille, amis), de la pression sociale, de l'image qu'il a de lui-même, le rapport qu'il a avec son père et sa famille etc. Tant de choses jouent dans l'annonce d'une grossesse...

Quoi qu'il en soit, il ne te reste maintenant pas 36 choix... Quand tu as pris la décision de garder ce bébé, tu savais que tu t'exposais au choix suivant :
- tu gardes ce bébé et acceptes de perdre éventuellement ton compagnon,
- tu avortes, et espères qu'il revienne,
Dans un cas comme dans l'autre, il n'y a pas d'issue idéale. Mais c'était TON choix, et il faut maintenant l'assumer sans en rejeter la responsabilité sur qui que ce soit.
De la même manière, ton compagnon devra choisir entre rester à tes côtés et fonder une famille, devenir père célibataire ou tout renier en bloc et redevenir un simple célibataire. Aucune de ces options-là ne sera idéale pour lui non plus, s'il ne veut vraiment pas de cet enfant. Il te faudra aussi décider pour toi-même ce que tu feras s'il revient vers toi : l'accueillir ou non. Si tu décides de reprendre un couple avec lui, il ne faudra pas lui reprocher ce coup de panique. Si tu pardonnes, tu pardonnes. Il n'y a pas de demi-mesures, en amour.

Si ce n'est qu'un coup de panique, il se peut qu'il revienne - à condition que tu le prennes au sérieux, que tu respectes ses angoisses et sois à l'écoute de sa position. S'il a vraiment pris une décision définitive, tu ne pourras plus rien y changer. Donc concentre-toi sur ta propre décision pour ton propre avenir et laisse à ton homme l'air dont il a besoin pour savoir ce qu'il veut vraiment lui-même.

En résumé : ne cherche pas à rejeter la faute sur l'autre, remets-toi en question et change ce qui chez toi a peut-être envenimé la situation. Ensuite, tu ne pourras rien faire de plus pour arranger les choses ! Donc concentre-toi sur l'avenir de ton enfant, et attends de voir.

Hors ligne

 

   #16 30-03-2010 15:44:41

quindra
Membre
Date d'inscription: 29-03-2010
Messages: 2

Re: Séparation avant la naissance

salut,

Tout d'abord je voudrais te remercier d'avoir répondu.

juste une chose pour être plus claire, mon compagnon savait mieux que moi si j'étais enceinte ou pas. Lui même me demandait à chaque fois si j'avais eu mes règles. Donc je suppose qu'il avait une intuition..

Après avoir raconté ma situation ici, je me suis posé des questions par rapport à ce sms qu'il m'avait envoyé. je ne savais plus quoi penser et je voulais qu'il me dise clairement ses sentiments, ce qu'il ressent, qu'il m'explique ce choix.. j'ai donc décidé de l'appeler.

je peux comprendre qu'il pouvait être surpi de la nouvelle.. je sais qu'il veut un enfant de moi mais il aurait voulu que les choses ce fassent dans l'ordre. mais si c'est ce qu'il voulait pourquoi a-t- il refusé que je prenne la pilule? quoi qu'il en soit je ne le reproche rien, j'aurais simplement souhaité qu'il reconnaisse notre enfant et qu'on en discute ensemble avant de prendre une décision seul.. je sais que ce n'est pas évident d'en parler d'un coup, on appréhend la réaction de la famille, les amies, c'est normal moi encore plus! 

Et je l'ai expliqué mes raisons et le bonheur qu'un enfant peut apporter, il m'a dit: "j'ai peur.." un silence c'est installé et je lui ai dit " moi aussi" mais un enfant n'est pas uniquement pour des jours difficile, il peut changer tout une vie, comme la rendre heureuse!
je l'ai dit que je ne lui force à rien.. je ne veux pas qu'il se sente forcé et qu'il croit qu'il n'a pas sont mot à dire.

Il m'a dit qu'il m'appelera ce soir.
quand je l'aurais au telephone, avant qu'il me dise son choix, je voudrais qu'il sache que quelque soit sa décision je l'accèpterais.

je suis consciente des responsabilités et j'assume totalement avec ou sans l'aide de mon compagnon.

s'il devait partir et revenir, ça c'est une autre histoire.

Hors ligne

 

   #17 30-03-2010 17:37:36

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Séparation avant la naissance

Bravo ! Tu as donc pris 2 décisions majeures et difficiles : garder l'enfant ET accepter la décision de ton compagnon. Pas simple et courageux, il t'a sûrement fallu beaucoup de force, et probablement plus pour la deuxième décision que pour la première roll

C'est bien qu'il prenne le temps de réfléchir, bien que tu ne l'aies pas condamné, bien que tu n'aies pas fermé la porte. Je vous souhaite sincèrement qu'il arrive à gérer cette angoisse suffisamment pour que vous puissiez l'affronter à deux !

S'il devait partir puis revenir, que ferais-tu, tu crois ?

(juste une petite chose : je suis surprise que l'appeler n'aie pas été ton tout premier réflexe immédiatement après réception du texto ? Ou qu'il n'ait pas eu l'idée de t'en parler avant... Je suis d'avis que ce genre de décision essentielle ne devrait pas être prise sur un coup de tête, et encore moins autrement que face à face hmm Mais je me fais vieille, il paraît, alors roll tongue)

Dernière modification par truffe2miel (30-03-2010 17:38:08)

Hors ligne

 

   #18 26-09-2010 09:38:54

tilaFuture Maman
Membre
Date d'inscription: 26-09-2010
Messages: 7

Re: Séparation avant la naissance

Bonjour à tous,

Je suis enceinte de 6 mois et demie, et ma fin de grossesse se passe très très mal. Mon compagnon veut que je m'en aille, que je quitte le domicile conjugal. Il est déjà père d'une petite fille de 6 ans, née d'une précédente union. Son ex femme l'a trompé, depuis cette séparation, il supporte très mal l'absence de sa fille, cela fait déjà trois ans.

Il y a trois jours de ça, le jour même de l'anniversaire de sa fille, il me fait une scène, dès son réveil.... Monsieur est de mauvaise humeur. Je compathie, j'ai bien compris que cette journée allait être très difficile pour lui.
Et c'est là qu'il commence à m'agresser verbalement, me dit qu'il en a marre, qu'il ne veut plus me voir, depuis ce jour, il me repousse....

J'ai eu beau le supplier, impossible d'avoir une discussion avec lui. J'ai juste eu droit à : "demain casses-toi chez tes parents, je ne veux plus de toi, débrouilles toi avec ton enfant, j'en ai perdu un, je peux bien supporter l'absence d'un 2ème, de toute façon, tu n'as jamais vraiment ma femme."

Ces mots sont tel un couteau qui m'a transpercé le coeur, je ne m'y attendais pas du tout!!!
J'ai mis ma fierté de côté, j'ai essayé de le rassuré, de lui expliquer que moi je l'aimais plus que tout, que la colère nous fait dire tout et n'importe quoi, mais rien n'y fait....

J'attends une petite fille, elle a besoin de lui... moi aussi j'ai énormément besoin de lui, je ne vois pas vivre cette grossesse sans lui, je ne comprends pas ce qui se passe dans sa tête... J'imagine bien qu'il a un gros manaque de sa première fille, mais au point de me rejeter moi, et notre petit bout, c'est trop extrême....

Je ne dors plus, au travail, c'est très très difficile, je suis perdue.... Je n'ai qu'un souhait, pouvoir me jeter dans ses bras et lui dire que je l'aime, et que si je le pouvais, j'aurai bien endossé toute sa souffrance.

Il est plutôt du genre "coeur de pierre" et borné. Il ne fais pas attention à ces mots là.

Je souffre énormément, je m'excuse tous les jours auprès de se petit être que je porte dans mon ventre, je m'excuse pour la souffrance qu'elle doit aussi ressentir, elle, qui n'est pas encore née!

Je me sens rejetée, seule au monde, partagée entre la joie que m'apporte ma petite princesse, et la tristesse dans laquelle me plonge de plus en plus son père, au quotidien......

J'aime mon mari... je ne veux pas le perde.... s'il pouvait lire ces mots, s'il pouvait m'ouvrir son coeur.....

Bon courage à vous tous,

Hors ligne

 

   #19 26-09-2010 17:16:02

coolman21Papa
Membre
Date d'inscription: 21-05-2010
Messages: 355

Re: Séparation avant la naissance

Mouais, ben dis donc il est a vif ton homme ! Vu le contexte je peux comprendre, mais en même temps cela n'excuse pas, non ???

Je pense que ces paroles quelque peu "trash" sont l'expression d'un malaise, que je souhaite passager, tant pour lui que pour toi. On dirait qu'il cherche à se dire qu'au final, te perdre, ainsi que votre princesse ne lui ferai rien, mais je suis persuadé que la il fanfaronne...

Après tu a cherché à le comprendre, à discuter, a essayer de trouver une soluce et lui veut que tu partes ? Cela me laisse perplexe ce changement d'attitude brutal (déclenché par l'anniversaire de sa première fille).

Si truffe passe par là elle te donnera sa vision des choses. Je la trouve de bon conseils !

Hors ligne

 

   #20 26-09-2010 21:30:06

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Séparation avant la naissance

Hello Tila !

Quelle horreur... Vraiment une situation atrocement difficile à gérer pour tout le monde sad

L'origine de son malaise est effectivement certainement liée au départ de sa femme - mais je ne comprends pas très bien pourquoi il ne peut pas voir sa fille du tout ? Séparé ou non, il reste son père. La loi lui offre quelques moyens d'action, tout de même. A moins d'avoir un problème grave considéré rédhibitoire par un JAF, il pourrait donc la voir s'il le souhaitait. Sauf si sa femme est partie vive très loin ?

Quoiqu'il en soit, comme le dit Coolman, il est injuste de sa part de répercuter ses problèmes passés sur son présent - votre présent. Surtout dans ces termes !

A ta place, si difficile que ce soit, je "respecterais" son souhait : partir. De deux choses l'une : soit il est complètement paumé et ne sait plus ce qu'il fait, auquel cas le fait de partir comme il le réclame lui ferait un électrochoc salutaire ; soit il ne t'a effectivement jamais vraiment aimée, auquel cas tu seras de toute façon mieux loin de lui.

Mon conseil, donc, est très dur : accepter de prendre le risque de tout perdre. En même temps, tu n'as pas vraiment le pouvoir de changer quoi que ce soit à ce stade de la situation. S'il revient, il serait sans doute utile qu'il fasse un travail sur lui pour trouver l'origine précise de sa colère / rancoeur et apprendre à ne pas faire payer tout le monde pour la faute d'une seule.

Hors ligne

 

Pied de page du Forum

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB


Copyright © 2001-2009 JeunePapa.com


Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Poussette

1566703652