#1 29-04-2009 09:05:57

Tine
Membre
Date d'inscription: 22-04-2009
Messages: 22

Aux futurs et jeunes papas de fille...

Bonjour à tous,

c'est pas toujours facile pour un homme/papa/père d'être à l'aise avec sa fille quand elle grandit. Et vice versa : sommes une fratrie de 3 filles et à l'adolescence les relations avec notre père ont été TRES compliquées alors que dans l'enfance c'était un Papa super.

Je me permets de vous citer un texte de Jacques Salomé qui travaille beaucoup sur les relations humaines et de vous conseiller un des ses ouvrages : Papa, maman écoutez-moi vraiment.
Chacun pourra y puiser ce qui lui semble utile mais globalement ses textes permettent une remise en question de ce que l'on est, de ce que l'on veut et permet d'être plus à l'écoute de l'autre...

--------------------------*-------------------------------*----------------------------------*--------------------------

Conte pour un papa qui est devenu, sans le savoir, un père

Il était une fois un papa qui, non seulement, vivait mal sa relation avec Lyl, sa fille préférée de quatorze ans, mais vivait encore plus mal la relation de sa fille avec lui. En effet, je crois tel que je le connaissais, qu’il n’avait pas compris deux ou trois choses élémentaires qu’on oublie d’apprendre aux parents et aux pères en particulier :

* qu’une relation entre deux êtres est semblable à un tuyau, constitué de deux canaux très différents (dans lesquels ne vont pas circuler les mêmes messages positifs et négatifs, qui n’auront pas le même sens pour l’un et pour l’autre !)

* que jusqu’à l’âge de dix onze ans il avait été surtout un papa pour sa fille. Un papa aimé, avec qui il était possible de jouer ou simplement de rêver. Un papa avec une présence chaude, bienveillante, sécurisante.

* que tout cela avait changé, parce qu’il était devenu (sans le savoir) insécurisant et même un peu menaçant. Il n’avait pas compris que, depuis quelques mois, il était devenu un père. C’est-à-dire quelqu’un soudain vécu par sa fille comme un homme, et même un homme sexué. Et donc chargé de menaces inconscientes, même s’il n’avait jamais de gestes troubles ou inconsidérés,. Mais un homme tout de même.
Il ne savait pas qu’un papa, ce n’est pas un homme, c’est "papa" ! Mais que lorsqu’un papa devient un père, à travers milles signes subtils liés aux modifications qui se produisent dans le corps d’une petite fille, aux changements dans le regard des hommes de l’entourage immédiat, dans la rue, à certains commentaires que les petites filles entendent et qui les déstabilisent ou les inquiètent.

Sa petite fille Lyl, jusque-là très attachée à son papa, avait bien senti qu’il fallait mettre de la distance et pour cela tenir son père à distance. Les adolescentes ont beaucoup de ressources et plusieurs façons de créer une distance protectrice (même si elle est coûteuse en malentendus). Par exemple en faisant des bêtises : petits larcins, transgressions, oppositions gratuites, en donnant plus d’importance à ce qui se passe à l’extérieur de la maison, qu’à l’intérieur de la famille. Et surtout en s’intéressant aux garçons. Mais bien sûr sans s’attacher à aucun. C’était sa façon à elle (maladroite peut-être, mais la seule qu’elle avait trouvée) de montrer à son père qu’elle ne l’avait pas remplacé dans son cœur, mais, en même temps,  qu’il n’était pas tout pour elle.

Ce père croyait que sa fille pensait qu’il n’avait pas d’affection pour elle. Que si sa fille recherchait ce qu’il croyait être l’affection des garçons (mais qui n’était qu’une recherche de confirmation de sa séduction, de sa place de femme), cela voulait dire qu’elle ne le croyait pas capable de lui prouver ou donner son amour. Il était dans l’erreur la plus fréquente des pères : ne pas avoir compris qu'un fille qui a été si proche de son papa mette de la distance entre eux, au moment de la puberté, pour qu’il puisse rester quand même un papa aimé et compréhensif. Mais dans beaucoup de cas, c’est l’inverse qui va se passer. Son papa (sans savoir qu’il était devenu un père) ne pouvait être attentif, proche, compréhensif puisqu’il se croyait rejeté et mal-aimé de sa fille et qu’il doutait qu’il soit important pour elle.

Je ne sais pas comment se terminera ce conte ? Peut-être le papa comprendra-t-il qu’il faut accepter la mise à distance que sa fille a mis entre lui et elle, tout en restant chaleureux, non-critique, gratifiant, valorisant  et surtout non intrusif sur la conduite de sa fille avec les garçons. Peut être pourra-t-il trouver la bonne distance pour que sa fille et lui puissent rester proches, sans trop d’intrusion ou de conflits larvés.

lu sur : http://admin.blogs.psychologies.com/jac … l#comments

--------------------------*-------------------------------*----------------------------------*--------------------------


Bonne lecture à tous

Hors ligne

 

   #2 29-04-2009 11:55:20

Zam75Papa
Membre
Date d'inscription: 19-03-2008
Messages: 936
Site web

Re: Aux futurs et jeunes papas de fille...

Bonjour,

Je n'ai que des garçons pour l'instant je ne me sens pas trop concerné mais ça à l'air compliqué d'avoir une fille. Je connaissais l'opposition mére fille qui ne semble dèjà pas facile à gérer alors si en plus du coté père aussi il y a un "affrontement"

Ca doit être dur pour un papa poule trés proche de sa petite princesse de se voir rejeté.


Tine a écrit:

Je me permets de vous citer un texte de Jacques Salomé qui travaille beaucoup sur les relations humaines et de vous conseiller un des ses ouvrages : Papa, maman écoutez-moi vraiment.

Est ce que tu peux nous en parler un peu plus de ce livre ?

Merci

Zam


Papa de Tintin mai 2007, Gégé mars 2009 et Mistinguett janvier 2011

Hors ligne

 

   #3 29-04-2009 12:11:57

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Aux futurs et jeunes papas de fille...

Sans vouloir vexer personne, je pense que vous vous faites tous pas mal de nœuds à la tête pour pas grand chose... Dans notre famille de 9 enfants, nous sommes deux filles. Nous avons eu, comme tous les enfants, notre période de rébellion envers notre père - comme envers notre mère.

Les filles ont tendance à développer vers 6 ans le fameux complexe d'Oedipe, qui veut que la fille tombe amoureuse de son père, ait envie de se marier avec lui etc. Mais il suffit que le papa, tout en restant aimant et tendre, fasse clairement comprendre à sa fille quelles sont leurs places respectives au sein de la famille pour que les choses se posent d'elles-mêmes !

Ensuite, filles ou garçons, tous les enfants passent nécessairement par une phase de rejet de leurs parents (individuellement dans l'enfance, puis en bloc pendant l'adolescence) et ça fait partie de leur évolution normale et saine. Donc, même si ça peut faire mal, c'est souhaitable pour eux ! A nous parents de canaliser ce rejet vers une différenciation nette de leurs inclinations et une clarification de leur vision de la famille.

Bref, il ne s'agit pas que des filles... Les garçons font la même chose avec leur mère !

Hors ligne

 

   #4 29-04-2009 12:13:40

SentMaPapa
Membre
Date d'inscription: 11-04-2009
Messages: 2173

Re: Aux futurs et jeunes papas de fille...

truffe2miel a écrit:

Sans vouloir vexer personne, je pense que vous vous faites tous pas mal de nœuds à la tête pour pas grand chose...

Ouf,
je commençais a me demander si j'étais le seul a le penser, a trouver que c'est inutilement compliqué tout ça. tongue


"Les humains passent leur existence à l'intérieur d'un labyrinthe. S'ils arrivent à en sortir et s'ils n'en trouvent pas d'autre, ils en créent un. Quelle est cette passion pour l'épreuve ?"

Kerro Panille: Questions posées par l'Avata

Hors ligne

 

   #5 29-04-2009 12:23:44

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Aux futurs et jeunes papas de fille...

wink Je peux me tromper, je ne suis pas experte... Mais franchement, je pense que filles et garçons ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients et qu'il n'est pas plus facile d'éduquer l'un que l'autre !
Enfin, on verra bien, l'expérience me fera peut-être changer d'avis tongue

Hors ligne

 

   #6 29-04-2009 13:28:04

LamyPapa
Membre
Date d'inscription: 16-12-2008
Messages: 410
Site web

Re: Aux futurs et jeunes papas de fille...

Dans le même ordre d'idée ... je suis un papa tres "bisous", n'en ayant jamais eu de la part de mon père (à qui je continue de serrer la main pour lui dirte bonjour !), je suppose que je compense on quelque chose comme ça.
Donc : le matin, le soir, et à toute heure (le bain, les jeux  ...) je ne me prive pas de faire à mon fils (4 ans) une quantité de bisous auxquels il répond (pour l'instant) avec bon coeur, ces manifestations étant une part importante de la grande complicité que nous avons.
Mais ... je me dis : quand dois-je arreter ? Si je continue comme ça : à 15 ans on y sera encore et il se tapera la honte devant les copains ... alors : dois-je arreter ? Dois-je diminuer ? Dois-je attendre que ça vienne de lui ou dois-je le guider dans une diminution ?
C'est un peu con mais je dois m'efforcer d'y penser ... 4 ans c'est déjà grand.


Papa de Louis (Avril 2005), Marie (Mai 2009), Benoît (Décembre 2010) et Paul (Avril 2013)

Hors ligne

 

   #7 29-04-2009 13:31:42

SentMaPapa
Membre
Date d'inscription: 11-04-2009
Messages: 2173

Re: Aux futurs et jeunes papas de fille...

Il te le dira lui même,
un matin en allant a l'école :

"Papa, heu........... tu peux me lâcher la demain devant les copains"

Et sois sur que ça n'attendra pas 15, ni même le collège! wink

Enfin,
a mon humble avis, ça ne me parait pas plus mal que la "rupture" vienne de l'enfant.


"Les humains passent leur existence à l'intérieur d'un labyrinthe. S'ils arrivent à en sortir et s'ils n'en trouvent pas d'autre, ils en créent un. Quelle est cette passion pour l'épreuve ?"

Kerro Panille: Questions posées par l'Avata

Hors ligne

 

   #8 29-04-2009 13:46:15

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Aux futurs et jeunes papas de fille...

Lamy a écrit:

Dois-je diminuer ? Dois-je attendre que ça vienne de lui ou dois-je le guider dans une diminution ?
C'est un peu con mais je dois m'efforcer d'y penser ... 4 ans c'est déjà grand.

4 ans, c'est encore tout petit au niveau affectif ! Ne t'en fais pas, s'il te fait tout plein de bisous, c'est que ça lui fait plaisir. De toute façon, ça ne peut que leur faire du bien, à nos petits bouts, de se savoir aimés !
Le jour où il sera gêné, il te le fera savoir, fais-lui confiance ! Un truc du genre "oh mais papa, arrête ça, c'est la honte !". Et ça arrivera bien assez tôt... Parce qu'ensuite, tu vas en prendre pour des années sans bisous, alors profites-en tant qu'il veut encore ! tongue

Hors ligne

 

   #9 29-04-2009 15:13:39

Zam75Papa
Membre
Date d'inscription: 19-03-2008
Messages: 936
Site web

Re: Aux futurs et jeunes papas de fille...

truffe2miel a écrit:

Les filles ont tendance à développer vers 6 ans le fameux complexe d'Oedipe, qui veut que la fille tombe amoureuse de son père, ait envie de se marier avec lui etc.

Oedipe c'est pas plutôt les garçons ?


Tine nous parle de son expérience et le texte lui semble correspondre.
Je ne vois pas ce que vous trouvez de compliquer la dedans?

Mais je ne vais parler dans le vide je n'ai ni soeur ni fille


Papa de Tintin mai 2007, Gégé mars 2009 et Mistinguett janvier 2011

Hors ligne

 

   #10 29-04-2009 15:30:27

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Aux futurs et jeunes papas de fille...

Zam75 a écrit:

Oedipe c'est pas plutôt les garçons ?

Si, mais ça vaut dans l'autre sens aussi tongue

Zam75 a écrit:

Tine nous parle de son expérience et le texte lui semble correspondre.
Je ne vois pas ce que vous trouvez de compliquer la dedans?

Eh bien... disons qu'en dehors d'inquiéter les futurs papas de filles avec des problèmes qui ne se poseront peut-être (sans doute ?) jamais, je ne vois pas bien l'intérêt de ce post ? Tine ne nous parle pas vraiment de son expérience : elle s'en sert comme d'une base pour amener ce texte qui n'a rien de très optimiste... 
Mais tu as raison, je suis un peu tendue aujourd'hui, et j'ai tendance à m'agacer de tous ces gens qui se font des nœuds à la tête sans cesse et pour rien au lieu de prendre la vie comme elle vient ! Il faut dire que je viens de regarder la série d'infos sur BFM TV, où la fameuse grippe mexicaine tient une très bonne place...

Donc, désolée si j'ai choqué quelqu'un tongue

Hors ligne

 

Pied de page du Forum

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB


Copyright © 2001-2009 JeunePapa.com


Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Poussette

1618809580