#21 09-09-2009 16:42:11

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: CADEAU FUTUR PAPA

Oh, il y a des tas de solutions mais pour ça, il faudrait commencer par accepter de prendre 30 minutes pour se poser et faire les choses... Et c'est là que le bats blesse sad

Si, je suis d'accord, c'est franchement exagéré... Le nombre de fois où la vaisselle aurait pu attendre, ou le linge. Le nombre de fois où il n'aurait pas été obligé de courir à Carref** faire des grosses courses. Ou bien où il aurait pu me laisser gérer. Mais non : il veut tout faire lui-même. Et comme il est perfectionniste, ce n'est jamais assez bien fait à son goût. Même quand le truc est parfait, vraiment nickel, il trouve encore le moyen de trouver que ce n'est pas assez bien. Pouf pouf pouf c'est fatigant, parfois ! Même si je ne devrais pas me plaindre d'avoir un mari qui fait tout à la maison, j'aimerais vraiment qu'il accepte de se reposer, de se détendre, de prendre du temps pour lui... Mais je ne sais pas comment l'y amener. J'ai essayé la douceur, la persuasion, la perfidie (complot avec sa meilleure amie ou faire les choses vite vite vite à sa place pour qu'il ne reste rien), mais rien n'y fait ! Si : quand je pique une gueulan** en lui disant "maintenant ça suffit ! Va te coller devant ton PC et ne reviens pas avant au moins 1 heure !". Mais bon... ça le vexe et ça me met super mal à l'aise de lui donner des ordres comme ça. Bref, pas simple ! J'ai un spécimen rarissime à la maison big_smile

Hors ligne

 

   #22 09-09-2009 17:13:34

SentMaPapa
Membre
Date d'inscription: 11-04-2009
Messages: 2173

Re: CADEAU FUTUR PAPA

J'aime bien quand madame gueule, ça lui donne un certain charme ! lol


"Les humains passent leur existence à l'intérieur d'un labyrinthe. S'ils arrivent à en sortir et s'ils n'en trouvent pas d'autre, ils en créent un. Quelle est cette passion pour l'épreuve ?"

Kerro Panille: Questions posées par l'Avata

Hors ligne

 

   #23 09-09-2009 17:15:37

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: CADEAU FUTUR PAPA

lol

Ben le mien, il n'est pas super sensible au charme du Cracoucasse...

Hors ligne

 

   #24 09-09-2009 17:34:48

LestatPapa
Membre
Date d'inscription: 16-06-2009
Messages: 2328

Re: CADEAU FUTUR PAPA

truffe2miel a écrit:

J'ai un spécimen rarissime à la maison big_smile

Oui apparemment big_smile C'est le type de spécimen que la plupart des femmes rêvent d'avoir à la maison il me semble non ? tongue

Plus sérieusement, visiblement t'as déjà tout essayé donc difficile de conseiller plus que ça, à moins de le forcer mais comme tu dis c'est pas le but.
Peut-être essayer de comprendre pourquoi il est aussi affairé ainsi, et pourquoi il s'interdit de prendre du temps pour se relaxer ? Je doute pas que tu aies déjà essayé, mais peut-être essayer de creuser plus profondément dans ce sens, quelque chose enfoui en lui, provenant de son enfance, ou de son expérience plus tardive à l'adolescence ou de jeune homme, d'éventuels "échecs", personnels et/ou professionnels, etc. Et qui lui aurai(en)t introduit une forme de crainte de ne pas être à la hauteur, et qui persiste dans ce qu'il entreprend et qui est important à ses yeux ?

On est tous différents, et +/- perfectionniste (voire pas du tout lol ), mais je pense quand même que même avec un degré élevé d'implication, une personne "normale" devrait arriver à souffler de temps à autres, lever le pied, se détendre ne serait-ce qu'un moment, avant de reprendre de plus belle. Et ce sans avoir un goût amer dans la bouche.
D'ailleurs le fait d'avoir la tête dans le guidon tout le temps empêche d'avoir une vue d'ensemble, un aperçu général de la situation, et même de -sa propre- situation. Car à mon avis, à force de vouloir tout le temps tout faire, à un moment il va s'épuiser, et ça peut se traduire par un ras-le-bol, une "explosion" +/- forte de stress etc etc. Sans certitude bien sûr (il a peut-être un degré inhumain d'endurance et de résistance wink ) mais bon c'est tout de même un risque...

My 2 cents, comme on dit chez les anglophones wink

SentMa a écrit:

J'aime bien quand madame gueule, ça lui donne un certain charme ! lol

Ouais, sauf quand tu le lui dis pendant qu'elle gueule, en général ça change pas mal la donne lol

Dernière modification par Lestat (09-09-2009 17:37:00)

Hors ligne

 

   #25 09-09-2009 17:48:58

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: CADEAU FUTUR PAPA

Je pense que le hic vient de sa relation biaisée à sa mère : elle était dépressive et avait des troubles bipolaires. Il a souvent dû gérer seul des situations incroyables, et a dû assumer leur intérieur pendant que Papa travaillait. Il est revenu habiter chez ses parents après l'armée pour qu'elle ne soit pas trop seule, et le chaos a recommencé.
Le hic, c'est qu'une personne atteinte de ce genre de maladie n'est jamais vraiment satisfaite de rien (ce qui est le principe même de la dépression). Il n'arrivait jamais à la rendre heureuse, et ne lui arrachait un sourire que rarement. Même en s'échinant autant qu'il le pouvait.

Sa maman est décédée l'année dernière, juste avant l'annonce de notre grossesse. Il n'a jamais montré la moindre réelle émotion vis à vis de son décès, préférant (comme toujours...) "être là pour son père et son frère". Du coup, je crois aussi qu'il compense dans une immense fuite en avant, en se barricadant dans une telle frénésie de tâches diverses qu'il n'a plus le temps de penser.

Ce sont déjà 2 raisons qui pourraient expliquer son comportement... Je crois qu'il a besoin d'aide, parce qu'il refuse toujours de parler. Un jour, j'ai mis les pieds dans le plat en parlant de sa maman, et il m'a répondu "mais je ne vois pas les choses comme toi, ma maman est toujours là pour moi". Hum.

Bref : je crains qu'un jour, la pression ne soit tout simplement trop forte et que la cocotte minute n'explose. Mais je ne sais pas comment l'aider ou comment lui montrer que voir un psy n'est pas dégradant - il en a tellement vu, des psys, avec sa mère qu'il ne peut plus les voir en peinture ! Donc pour le moment, j'essaie juste de lui montrer que je l'aime et que j'aimerais qu'il se pose un de temps en temps même si je comprends qu'il ait besoin de s'activer. Mais ce n'est pas simple !

Bon, voila pour la petite histoire "truffeland", comme disent les truffophones tongue

Hors ligne

 

   #26 09-09-2009 18:29:50

LestatPapa
Membre
Date d'inscription: 16-06-2009
Messages: 2328

Re: CADEAU FUTUR PAPA

truffe2miel a écrit:

Le hic, c'est qu'une personne atteinte de ce genre de maladie n'est jamais vraiment satisfaite de rien (ce qui est le principe même de la dépression). Il n'arrivait jamais à la rendre heureuse, et ne lui arrachait un sourire que rarement. Même en s'échinant autant qu'il le pouvait.

Peut-être qu'il considère ça comme un échec, qu'il essaye aujourd'hui tant bien que mal de compenser à sa manière ?
Sans oublier un éventuel mimétisme inconscient du comportement de sa maman, qui ne se réjouissait de rien et n'était pas contente de ce qu'elle faisait ? (résultat, il n'est jamais content de ce qu'il fait, et donc en fait toujours plus qu'il n'en faut)

truffe2miel a écrit:

Bref : je crains qu'un jour, la pression ne soit tout simplement trop forte et que la cocotte minute n'explose.

Oui voilà c'est exactement l'image que j'avais en tête en t'écrivant juste avant.
Et le problème c'est qu'elle risque d'exploser lorsque des soucis supplémentaires (ce que je ne vous souhaite pas évidemment) viennent se greffer en plus dans son/votre quotidien (et donc qu'il faudra déjà les gérer dans un premier temps, en plus d'une cocote-minute qui siffle en arrière-plan), et pas lorsque tout va bien et que tout est rose...

truffe2miel a écrit:

Mais je ne sais pas comment l'aider ou comment lui montrer que voir un psy n'est pas dégradant - il en a tellement vu, des psys, avec sa mère qu'il ne peut plus les voir en peinture !

Lorsqu'il les a vu ça n'avait rien donné, ou ça a quand même arrangé certaines choses ?
N'y en avait-il pas un en particulier qui s'est avéré plus efficace et "sympathique" que les autres ? (et qui donc pourrait l'aider aujourd'hui, tout en connaissant déjà son passé avec sa maman)

truffe2miel a écrit:

Donc pour le moment, j'essaie juste de lui montrer que je l'aime et que j'aimerais qu'il se pose un de temps en temps même si je comprends qu'il ait besoin de s'activer. Mais ce n'est pas simple !

En effet je pense que tu fais ce qu'il y a de mieux.
"Malheureusement" c'est à lui de prendre conscience qu'il a un traumatisme (si ta théorie est bien juste) qui le fait fuir en avant, et qu'il a peut-être besoin d'aide pour apprendre à exprimer ce qu'il ressent, à extérioriser plutôt qu'accumuler. Ca doit pas être évident à gérer...

Je sais pas comment je réagirais si ma femme était de ce type. Sans doute qu'à force d'essayer en douceur j'aurais parfois perdu patience et je l'aurais brusquée, p.ex. en la "forçant" à s'installer dans le canap pour mater des émissions débiles à la télé ou que sais-je big_smile pendant que moi je m'occupe des tâches à faire. Mais bon ça ne résoudrait rien, au contraire.
J'imagine que lorsque tu mets sur la touche ce genre de personnes, ça rajoute une couche à leur malaise en les faisant se sentir inutiles, bon à rien, ce qui n'arrange en rien à leur égo, et ce qui va encore plus les pousser à faire des trucs après coup. Un vrai cercle vicieux. Enfin je suppose...

Quand tu lui en parles, il fuit le sujet ? Il nie en bloc ?
Votre entourage est conscient de ce "problème" ? Est-ce que son comportement se voit ailleurs qu'à la maison (avec des amis, au boulot, etc) ?

truffe2miel a écrit:

Bon, voila pour la petite histoire "truffeland", comme disent les truffophones tongue

Intéressant, je connaissais pas ce bled lol

Dernière modification par Lestat (09-09-2009 18:33:47)

Hors ligne

 

   #27 09-09-2009 20:10:00

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: CADEAU FUTUR PAPA

Lestat a écrit:

Peut-être qu'il considère ça comme un échec, qu'il essaye aujourd'hui tant bien que mal de compenser à sa manière ?

Oui, je crois !
Il n'a pas pris le trait de caractère de sa maman en ce sens qu'il se satisfait très facilement de ce que font les autres. Il n'est ultra-exigeant qu'avec lui-même.

Lestat a écrit:

Oui voilà c'est exactement l'image que j'avais en tête en t'écrivant juste avant.
Et le problème c'est qu'elle risque d'exploser lorsque des soucis supplémentaires (ce que je ne vous souhaite pas évidemment) viennent se greffer en plus dans son/votre quotidien (et donc qu'il faudra déjà les gérer dans un premier temps, en plus d'une cocote-minute qui siffle en arrière-plan), et pas lorsque tout va bien et que tout est rose...

Depuis le décès de sa maman, nous avons appris que son papa avait une hépatite, ma maman une rechute de cancer, ma sœur (qui est trisomique) a eu un gros problème de thyroïde et ma belle-sœur (qui est tétraplégique) a perdu un premier bébé. Chez nous, il y a aussi eu une fausse couche juste avant la grossesse de notre puce... Bref, les soucis on n'en manque pas ! C'est justement pour ça que je m'inquiète pour lui. Un jour, trop ce sera trop !

Lestat a écrit:

Lorsqu'il les a vu ça n'avait rien donné, ou ça a quand même arrangé certaines choses ?
N'y en avait-il pas un en particulier qui s'est avéré plus efficace et "sympathique" que les autres ? (et qui donc pourrait l'aider aujourd'hui, tout en connaissant déjà son passé avec sa maman)

En fait, c'est elle qui les voyait, mais il l'accompagnait très souvent. Entre ça et les psys des hôpitaux lors de ses différents internements, il en garde un souvenir d'incompétence et de gaucherie. Je pense que son expérience ultra-négative dans ce domaine ne l'incite vraiment pas à aller en consulter lui-même !

Lestat a écrit:

J'imagine que lorsque tu mets sur la touche ce genre de personnes, ça rajoute une couche à leur malaise en les faisant se sentir inutiles, bon à rien, ce qui n'arrange en rien à leur égo, et ce qui va encore plus les pousser à faire des trucs après coup. Un vrai cercle vicieux. Enfin je suppose...

C'est très exactement ça...  roll

Lestat a écrit:

Quand tu lui en parles, il fuit le sujet ? Il nie en bloc ?
Votre entourage est conscient de ce "problème" ? Est-ce que son comportement se voit ailleurs qu'à la maison (avec des amis, au boulot, etc) ?

Quand j'aborde le sujet, je lui dis qu'il en fait tout de même beaucoup (trop) et que ce n'est pas nécessaire. Qu'il est trop exigeant avec lui-même et que tout n'a pas besoin d'être absolument parfait. Là, il me répond qu'il ne fait que ce qu'il peut sans trop se fatiguer et rien de plus. Mais les cernes sous ses yeux, les nuits de 4heures et les journées de boulot disent le contraire. Là, il me répond que j'interprète mal et que je me prends trop la tête. A ce moment-là, j'arrête. D'autres fois, je lui parle de sa maman, de ce qu'il a vécu et des répercussions possibles sur sa personnalité aujourd'hui. Là il me répond que tout va très bien, qu'il a parfaitement géré à l'époque et qu'il n'est pas plus traumatisé que ça. hmm
Je préfère ne pas trop insister là-dessus, parce que je vois bien à sa façon de répondre et à son langage corporel que le sujet l'agace, voire le met en difficulté. Je ne lui en parle pas souvent (2 ou 3 fois par an), même si je lui répète souvent que ce serait chouette qu'il se détende un peu. Je l'invite souvent à venir jouer à Magic avec moi, ou à regarder un film ensemble. Comme c'est pour moi et pour me faire plaisir, il le fait généralement. Mais jamais avant de finir deux ou trois trucs...

Mais je ne désespère pas ! On a toujours réussi à aborder les sujets les plus durs : il a eu la patience d'attendre 4 ans avant que j'accepte de lui parler de mon traumatisme personnel, je peux bien attendre encore 3 ou 4 ans pour qu'il s'ouvre aussi wink

Lestat a écrit:

Intéressant, je connaissais pas ce bled lol

Ah bon ? Eh bien, à Truffeland, il y a aussi Aquacity et Stachmoucity. C'est drôlement sympa, comme endroit big_smile

Hors ligne

 

   #28 10-09-2009 11:57:01

LestatPapa
Membre
Date d'inscription: 16-06-2009
Messages: 2328

Re: CADEAU FUTUR PAPA

truffe2miel a écrit:

Il n'a pas pris le trait de caractère de sa maman en ce sens qu'il se satisfait très facilement de ce que font les autres. Il n'est ultra-exigeant qu'avec lui-même.

Ok, il doit donc certainement y avoir des moyens précis pour l'aider à avoir/reprendre confiance en ce qu'il fait ? Je ne suis pas psy, mais p.ex. des compliments réguliers quand il s'acquitte des tâches à faire, flatter (sans excès) son ego, etc ?

truffe2miel a écrit:

Bref, les soucis on n'en manque pas ! C'est justement pour ça que je m'inquiète pour lui. Un jour, trop ce sera trop !

Aïe la vache vous en avez vécu des trucs sad Désolé pour ça...
Je partage tes inquiétudes, mais d'un autre côté il est aussi possible que toutes ces épreuves l'aient fortifié ? Je pense qu'on a tous nos limites, mais bon qui sait, peut-être qu'il a "dépassé" le stade de pouvoir péter un plomb, et qu'il élimine lui-même ces "stress" par sa sur-activité. C'est son défouloir en somme.

truffe2miel a écrit:

En fait, c'est elle qui les voyait, mais il l'accompagnait très souvent. Entre ça et les psys des hôpitaux lors de ses différents internements, il en garde un souvenir d'incompétence et de gaucherie. Je pense que son expérience ultra-négative dans ce domaine ne l'incite vraiment pas à aller en consulter lui-même !

Ok donc piste à écarter, à moins que peut-être quelqu'un (un ami ou de la famille proche p.ex.) lui recommande quelqu'un d'exceptionnel... Faut déjà le trouver tu me diras ^^'

truffe2miel a écrit:

Lestat a écrit:

J'imagine que lorsque tu mets sur la touche ce genre de personnes, ça rajoute une couche à leur malaise en les faisant se sentir inutiles, bon à rien, ce qui n'arrange en rien à leur égo, et ce qui va encore plus les pousser à faire des trucs après coup. Un vrai cercle vicieux. Enfin je suppose...

C'est très exactement ça...  roll

Il lui faudrait un hobby en fait, une passion, un truc artistique dans lequel il pourrait s'exprimer ? Est-ce qu'il a un intérêt quelconque, qu'il aurait peut-être abandonné par le passé et qu'il pourrait reprendre de temps à autres ? Musique, peinture, écriture, etc ?

truffe2miel a écrit:

Quand j'aborde le sujet, je lui dis qu'il en fait tout de même beaucoup (trop) et que ce n'est pas nécessaire. Qu'il est trop exigeant avec lui-même et que tout n'a pas besoin d'être absolument parfait. Là, il me répond qu'il ne fait que ce qu'il peut sans trop se fatiguer et rien de plus. Mais les cernes sous ses yeux, les nuits de 4heures et les journées de boulot disent le contraire. Là, il me répond que j'interprète mal et que je me prends trop la tête. A ce moment-là, j'arrête.

Apparemment ça ne sert à rien, il fait un déni de la situation, à mon avis tu ne lui feras pas entendre raison (à moins de cas concrets et "extrêmes" à lui mettre sous le nez genre il dort debout, il tombe malade souvent car affaibli, etc. Et encore...).
Je pense aussi que tu fais bien de ne pas insister, car à force d'entendre la même chanson ça va le souler, il va se braquer. C'est typiquement le genre de reproches qu'il pourrait te ressortir lors de disputes...

truffe2miel a écrit:

D'autres fois, je lui parle de sa maman, de ce qu'il a vécu et des répercussions possibles sur sa personnalité aujourd'hui. Là il me répond que tout va très bien, qu'il a parfaitement géré à l'époque et qu'il n'est pas plus traumatisé que ça. hmm
Je préfère ne pas trop insister là-dessus, parce que je vois bien à sa façon de répondre et à son langage corporel que le sujet l'agace, voire le met en difficulté. Je ne lui en parle pas souvent (2 ou 3 fois par an), même si je lui répète souvent que ce serait chouette qu'il se détende un peu.

Oui tu as raison de ne pas insister à ce stade. Visiblement la méthode "de front" ne marche pas (de nouveau à moins de voir des conséquences "graves" et concrets liés à son comportement, à son vécu, etc, sur lesquels tu pourrais fonder tes arguments. Mais visiblement ça n'est pas le cas).
Parfois le meilleur est l'ennemi du bien : je comprends à 100% que tu voudrais "résoudre" son problème afin qu'il soit épanoui et heureux à 200%, je ferais pareil. Mais parfois à force de trop vouloir faire quelque chose, on atteint le résultat opposé.

A mon avis le mieux c'est d'utiliser les moyens détournés : lui trouver un hobby ou lui raviver une passion qu'il aurait délaissée (notamment en lui montrant un grand intérêt à ce sujet, genre "J'adorerais écouter tes compositions, ça te dirait de me faire une chanson ?", par exemple ^^), souvent le complimenter sur son travail, lui montrer que ce qu'il a fait est largement suffisant à ton goût (mais s'il insiste, tant pis, le laisser faire), etc.

En as-tu discuté avec ton entourage ?

truffe2miel a écrit:

Je l'invite souvent à venir jouer à Magic avec moi, ou à regarder un film ensemble. Comme c'est pour moi et pour me faire plaisir, il le fait généralement. Mais jamais avant de finir deux ou trois trucs...

Oui comme tu dis il le fait pour te faire plaisir, mais dans sa tête il va gamberger sur tout ce qu'il aurait pu faire s'il n'était pas venu avec toi pour voir ce satané film lol

truffe2miel a écrit:

Mais je ne désespère pas ! On a toujours réussi à aborder les sujets les plus durs : il a eu la patience d'attendre 4 ans avant que j'accepte de lui parler de mon traumatisme personnel, je peux bien attendre encore 3 ou 4 ans pour qu'il s'ouvre aussi wink

Tu as bien raison, et je ne doute pas que vous arriverez à surmonter ce "petit souci" wink

Pour le traumatisme, ma vilaine curiosité voudrait te demander de quoi il s'agit, mais par pudeur je ne vais pas le faire wink

truffe2miel a écrit:

Ah bon ? Eh bien, à Truffeland, il y a aussi Aquacity et Stachmoucity. C'est drôlement sympa, comme endroit big_smile

Cool faudra que j'y emmène la ch'tite famille en vacances alors, je garde ça en tête lol

Hors ligne

 

   #29 10-09-2009 13:02:21

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: CADEAU FUTUR PAPA

Lestat a écrit:

Je ne suis pas psy, mais p.ex. des compliments réguliers quand il s'acquitte des tâches à faire, flatter (sans excès) son ego, etc ?

C'est ce que je pense aussi, et ça fait 5 ans que j'essaie  roll

Lestat a écrit:

Je partage tes inquiétudes, mais d'un autre côté il est aussi possible que toutes ces épreuves l'aient fortifié ? Je pense qu'on a tous nos limites, mais bon qui sait, peut-être qu'il a "dépassé" le stade de pouvoir péter un plomb, et qu'il élimine lui-même ces "stress" par sa sur-activité. C'est son défouloir en somme.

Tiens... je n'avais pas pensé à ça ! C'est possible, en effet ! Ce serait en tout cas très largement préférable à l'option cocotte-minute hmm

Lestat a écrit:

Ok donc piste à écarter, à moins que peut-être quelqu'un (un ami ou de la famille proche p.ex.) lui recommande quelqu'un d'exceptionnel... Faut déjà le trouver tu me diras ^^'

En plus, il y a une grosse scission dans sa famille, et il n'a gardé le contact qu'avec ses parents et une seule tante... Et les 2 qui restent sont aussi traumatisés que lui par les psys lol Non, je crois que cette option-là ne marchera pas.
J'ai aussi pensé que ce serait bien qu'il puisse parler, peu importe à qui. J'en ai donc parlé à sa meilleure amie, ils ont passé toute une journée ensemble pour qu'elle essaie de voir s'il accepterait de s'ouvrir avec elle, mais nada... Enfin, au moins, il a apprécié sa journée big_smile

Lestat a écrit:

Il lui faudrait un hobby en fait, une passion, un truc artistique dans lequel il pourrait s'exprimer ? Est-ce qu'il a un intérêt quelconque, qu'il aurait peut-être abandonné par le passé et qu'il pourrait reprendre de temps à autres ? Musique, peinture, écriture, etc ?

Il adorait les warhammers, et il faisait pas mal de figurines de plomb, maquettes et plans de jeux. C'était d'ailleurs super, et j'aurais bien aimé qu'il m'initie. Mais quand on a emménagé ensemble, il a tout rangé à la cave et refuse de les remonter... Pourtant, il y aurait largement la place ! Mais chaque fois que je lui en parle, il m'explique qu'il y a plus urgent à faire. Il aime aussi beaucoup les chevaliers du zodiaque et s'en offre un tous les mois. Pendant un temps, il parlait de les mettre en vitrine dans le salon, mais en attendant sa 100aine de figurines est à la cave aussi. Il dit qu'il n'y a pas assez de place pour les vitrines. Mais on a bien trouvé la place pour un aquarium de 100L et un autre de 240L, alors pourquoi pas pour quelques vitrines ? Réponse : haussement d'épaules et on passe à autre chose. hum. Bon. N'insistons pas.

Lestat a écrit:

Parfois le meilleur est l'ennemi du bien : je comprends à 100% que tu voudrais "résoudre" son problème afin qu'il soit épanoui et heureux à 200%, je ferais pareil. Mais parfois à force de trop vouloir faire quelque chose, on atteint le résultat opposé.

Je le crains aussi. Le but du jeu n'est pas qu'il se sente coupable en plus du reste !!  neutral

Lestat a écrit:

A mon avis le mieux c'est d'utiliser les moyens détournés : lui trouver un hobby ou lui raviver une passion qu'il aurait délaissée (notamment en lui montrant un grand intérêt à ce sujet, genre "J'adorerais écouter tes compositions, ça te dirait de me faire une chanson ?", par exemple ^^), souvent le complimenter sur son travail, lui montrer que ce qu'il a fait est largement suffisant à ton goût (mais s'il insiste, tant pis, le laisser faire), etc..

Jusque là, c'est déjà ce que je fais smile

Lestat a écrit:

En as-tu discuté avec ton entourage ?

Oui : ils l'ont toujours connu comme ça, donc ça ne les surprend pas du tout. Mais ils ont peut-être moins à cœur qu'il se sente vraiment heureux wink

Lestat a écrit:

Oui comme tu dis il le fait pour te faire plaisir, mais dans sa tête il va gamberger sur tout ce qu'il aurait pu faire s'il n'était pas venu avec toi pour voir ce satané film lol

lol Mais tu le connais, ma parole !?

Lestat a écrit:

Tu as bien raison, et je ne doute pas que vous arriverez à surmonter ce "petit souci" wink

Il n'y a pas de raison... Avec le temps et les petits signaux que je lui envoie ici et là, les choses vont peut-être se poser d'elles-mêmes.

Lestat a écrit:

Pour le traumatisme, ma vilaine curiosité voudrait te demander de quoi il s'agit, mais par pudeur je ne vais pas le faire wink

Il n'y a pas de problème, je n'ai plus de mal à en parler depuis que le procès est vraiment fini et les responsables sous les verrous smile Le gros blocage venait du fait que je me sentais coupable, mais puisque le tribunal les a condamné, c'est que je ne le suis pas tant que ça, finalement wink
Donc : il y a 15 ans, je me suis laissée embringuée dans une secte par ma prof de bio. Au bout d'environ 1 an de réunions, de journées en plein air etc, elle me dit qu'ils organisent un WE tous ensemble et que ce serait sympa que je vienne, mais qu'elle n'est pas sûre de pouvoir m'inviter puisqu'en tant que prof, elle n'est pas censée avoir de contact si personnel avec ses élèves. Là, bêtement, je lui dis qu'il n'y a pas de souci, que je vais raconter que je suis chez une amie et tout ira bien. Résultat : je suis partie en WE sans rien dire à personne, et je me suis retrouvée enfermée là-bas. Ils m'ont carrément mise en cellule parce que je ne voulais pas tout lâcher pour rester là avec eux et que j'ai commencé à trouver certains trucs bizarres au cours de ce WE. Le hic, c'est que comme personne ne savait où j'étais, mes parents et la police ont mis presque 1 an à me retrouver. Et il s'en passe des choses, en un an de cellule.
Voilà ! Quand la police m'a retrouvée (moi et d'autres, bien sûr), je pesais 42kg et j'avais la trouille de tout. J'ai passé 6 mois aux soins intensifs dont 2 semaines de coma artificiel, puis 1 an en hôpital psy pour ados, et encore presque 10 ans de thérapie derrière. Aujourd'hui, ça va très bien, je me suis reconstruite (enfin construite tout court, parce que la nouvelle Truffe n'a plus rien à voir avec la petite gamine de 15 ans que j'étais...) et j'ai gagné un tas de choses dans cette histoire. A commencer par un caractère bien affirmé (quand je dis non, c'est non), l'habitude de remettre toutes les théories en question avant de les accepter, la capacité de reconnaître les priorités dans ma vie et l'amour de la vie. Le plus dur a été d'apprendre à refaire confiance, surtout qu'avant de rencontrer mon mari, j'ai eu 3 histoires "importantes" et les 3 hommes en question m'ont trompée avec leur meilleure amie...
Ah tiens. J'ai encore fait un pavé à la Truffe... Désolée ! tongue

Lestat a écrit:

Cool faudra que j'y emmène la ch'tite famille en vacances alors, je garde ça en tête lol

Alors méfies-toi, parce qu'on y part en vacances, et ensuite on veut ramener le chat N°1, puis les autres, on veut des aquariums, on veut des terrains de jeux... C'est un cercle vicieux !

Hors ligne

 

   #30 15-09-2009 18:26:19

LestatPapa
Membre
Date d'inscription: 16-06-2009
Messages: 2328

Re: CADEAU FUTUR PAPA

Re !

Désolé du retard dans ma réponse, comme expliqué en privé à Truffe j'ai pas visité le forum depuis jeudi car en congé. Du coup chouette j'ai de la lecture tongue
Bref désolé encore ! Reprenons là où nous en étions wink

truffe2miel a écrit:

Lestat a écrit:

Je ne suis pas psy, mais p.ex. des compliments réguliers quand il s'acquitte des tâches à faire, flatter (sans excès) son ego, etc ?

C'est ce que je pense aussi, et ça fait 5 ans que j'essaie  roll

Ca a peut-être quand même fait son effet wink

truffe2miel a écrit:

Lestat a écrit:

Je partage tes inquiétudes, mais d'un autre côté il est aussi possible que toutes ces épreuves l'aient fortifié ? Je pense qu'on a tous nos limites, mais bon qui sait, peut-être qu'il a "dépassé" le stade de pouvoir péter un plomb, et qu'il élimine lui-même ces "stress" par sa sur-activité. C'est son défouloir en somme.

Tiens... je n'avais pas pensé à ça ! C'est possible, en effet ! Ce serait en tout cas très largement préférable à l'option cocotte-minute hmm

C'est clair... Garde quand même un oeil discret sur la chose (comme tu le fais déjà certainement), on sait jamais wink

truffe2miel a écrit:

En plus, il y a une grosse scission dans sa famille, et il n'a gardé le contact qu'avec ses parents et une seule tante... Et les 2 qui restent sont aussi traumatisés que lui par les psys lol Non, je crois que cette option-là ne marchera pas.

Ok ^^ Par contre il n'est vraiment pas gâté avec sa famille (dans le sens avec tout ce qui s'y passe), ça c'est pas cool sad Comme on dit on ne choisit pas dans quelle famille on naît...

truffe2miel a écrit:

J'ai aussi pensé que ce serait bien qu'il puisse parler, peu importe à qui. J'en ai donc parlé à sa meilleure amie, ils ont passé toute une journée ensemble pour qu'elle essaie de voir s'il accepterait de s'ouvrir avec elle, mais nada... Enfin, au moins, il a apprécié sa journée big_smile

Tant mieux !
(Note après re-lecture complète de ton post : et je suis très impressionné par ta capacité de faire confiance à ce niveau, après les 3 expériences que tu as eues !)

truffe2miel a écrit:

Il adorait les warhammers, et il faisait pas mal de figurines de plomb, maquettes et plans de jeux. C'était d'ailleurs super, et j'aurais bien aimé qu'il m'initie. Mais quand on a emménagé ensemble, il a tout rangé à la cave et refuse de les remonter... Pourtant, il y aurait largement la place ! Mais chaque fois que je lui en parle, il m'explique qu'il y a plus urgent à faire. Il aime aussi beaucoup les chevaliers du zodiaque et s'en offre un tous les mois. Pendant un temps, il parlait de les mettre en vitrine dans le salon, mais en attendant sa 100aine de figurines est à la cave aussi. Il dit qu'il n'y a pas assez de place pour les vitrines. Mais on a bien trouvé la place pour un aquarium de 100L et un autre de 240L, alors pourquoi pas pour quelques vitrines ? Réponse : haussement d'épaules et on passe à autre chose. hum. Bon. N'insistons pas.

Ah mais c'est super ça pour Warhammer ! Si effectivement il remettait cette passion au goût du jour ça pourrait peut-être l'aider à canaliser une partie de son énergie dans un truc ludique ! (il dira sans doute que ses figurines ne sont pas parfaites, mais bon roll wink Non mais *chut* que dis-je enfin...)
Par contre j'ai pas tout saisi : il s'offre des figurines de Saint Seiya chaque mois mais ensuite il en fait quoi ? Il les met aussi à la cave rejoindre les autres !?

Quant à la façon de remettre ça sur le tapis, tu peux toujours insister sur le fait que t'aies envie d'être initiée aux figurines ^^ Rien n'empêche que dans les débuts vous fassiez ça ensemble, ensuite petit à petit le goût de la passion pourrait lui revenir jusqu'à ce qu'il s'y remette aussi de son côté ? C'est une idée comme ça.

truffe2miel a écrit:

Lestat a écrit:

A mon avis le mieux c'est d'utiliser les moyens détournés : lui trouver un hobby ou lui raviver une passion qu'il aurait délaissée (notamment en lui montrant un grand intérêt à ce sujet, genre "J'adorerais écouter tes compositions, ça te dirait de me faire une chanson ?", par exemple ^^), souvent le complimenter sur son travail, lui montrer que ce qu'il a fait est largement suffisant à ton goût (mais s'il insiste, tant pis, le laisser faire), etc..

Jusque là, c'est déjà ce que je fais smile

Damned...

truffe2miel a écrit:

Oui : ils l'ont toujours connu comme ça, donc ça ne les surprend pas du tout. Mais ils ont peut-être moins à cœur qu'il se sente vraiment heureux wink

Oui... peut-être aussi que c'est juste délicat d'essayer de changer quelqu'un de la sorte, même si l'on est un ami proche hmm Pas évident d'aborder ce genre de choses...

truffe2miel a écrit:

Lestat a écrit:

Oui comme tu dis il le fait pour te faire plaisir, mais dans sa tête il va gamberger sur tout ce qu'il aurait pu faire s'il n'était pas venu avec toi pour voir ce satané film lol

lol Mais tu le connais, ma parole !?

lol non je pense pas, enfin il me semble !? lol Mais ça aurait très marrant remarque big_smile

truffe2miel a écrit:

Il n'y a pas de raison... Avec le temps et les petits signaux que je lui envoie ici et là, les choses vont peut-être se poser d'elles-mêmes.

Oui tout à fait ^^

truffe2miel a écrit:

Donc : il y a 15 ans, [...]

Nom d'un chien... que dire après ça...

Tout d'abord (comme déjà dit par MP) : bravo de t'en être sortie de cette histoire, et surtout plus forte encore. Je sais pas qui aurait survécu "psychiquement parlant" à un truc pareil.
Je ne te connais pas -ou très peu- mais l'image qui se dégage de toi montre quelqu'un de fort, de mature, de stable, qui sait ce qu'elle veut et où elle va. Après une telle expérience moi je dis franchement Chapeau bas Madame Truffe !
Question(s) si je puis me permettre : tu te sentais coupable de t'être laissée "embobinée" par ta prof ?
Tu étais seule dans la cellule ou y'avait d'autres personnes enfermées avec toi ?
Et sinon c'est une affaire énorme ! Ca a dû passer dans la presse je suppose ?
(hum, désolé de demander des précisions, de nouveau t'es pas obligée d'y répondre évidemment, et sinon on peut continuer en privé si tu préfères ^^)

truffe2miel a écrit:

Le plus dur a été d'apprendre à refaire confiance, surtout qu'avant de rencontrer mon mari, j'ai eu 3 histoires "importantes" et les 3 hommes en question m'ont trompée avec leur meilleure amie...

3 fois ! Hallucinant... Tu as une explication à ça ?

(... et c'est là que j'ai réalisé que tu avais proposé à ton homme de passer une journée (<- une journée ! Même pas juste boire un verre pendant 1 heure ou 2, etc) avec sa meilleure amie... Une sorte "d'exorcisme" par rapport au passé ou ça n'a rien à voir ?)

truffe2miel a écrit:

Ah tiens. J'ai encore fait un pavé à la Truffe... Désolée ! tongue

On s'en fiche, c'est ton post, et je suis pas pavé-rigide lol  (© Truffe, revisité)

truffe2miel a écrit:

Alors méfies-toi, parce qu'on y part en vacances, et ensuite on veut ramener le chat N°1, puis les autres, on veut des aquariums, on veut des terrains de jeux... C'est un cercle vicieux !

Oups... pas tout de suite alors, on a déjà 3 chats à gérer, ça suffit comme ça big_smile

Hors ligne

 

Pied de page du Forum

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB


Copyright © 2001-2009 JeunePapa.com


Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Poussette

1561421262