#131 19-07-2010 17:10:48

LestatPapa
Membre
Date d'inscription: 16-06-2009
Messages: 2328

Re: Parents homos ?

truffe2miel a écrit:

C'est très caricatural, mais c'est en gros l'idée de base d'une étude qui me parlerait. Il en existe d'ailleurs probablement, mais je n'en ai pas connaissance.

Oui c'est la méthode "classique" de sélectionner un échantillon assez varié de la population, de l'étudier sur une longue période au travers de tests périodiques, et d'en tirer les conclusions.
Mais en fait je posais la question plutôt dans un sens rhétorique (c'était pas très clair j'avoue smile ), à savoir que même si des études ont déjà été faîtes (et effectivement c'est le cas, sur l'homosexualité depuis les années 50, et sur l'homoparentalité dès les années 70), je reste encore sceptique sur l'effet à long terme, c.-à-d. par rapport à l'âge adulte des enfants "étudiés" et des générations suivantes, ainsi que ce qu'ils véhiculeront comme "message" ou "modèle" durant leur vie à leur entourage mais surtout à leurs enfants, et ce que ces derniers en feront.

C'est vraiment des questions à 2 balles je l'admets, mais bon, pinailleur que je suis, doublé du fait que c'est un phénomène tellement nouveau dans notre société, je ne peux prendre comme argent comptant le résultat d'une étude lambda sans un minimum de suspicion (ou alors faudrait toutes les lire et en faire une synthèse...).

Truffe2miel a écrit:

Je ne sais pas quelles études sont disponibles ni comment elles ont été menées et encore moins quels résultats elles ont.

J'en ai trouvé un ici en anglais (désolé pour les non-anglophones), travail apparemment assez complet de l'APA, American Psychological Association -> http://www.apa.org/pi/lgbt/resources/parenting-full.pdf
Les conclusions ici sont majoritairement (voire exclusivement ?) pro-homoparentalité (pas tout lu cependant).
Après faut voir les autres études, y'en a quelques unes, et manifestement ne tirent pas toutes les mêmes conclusions...

Truffe2miel a écrit:

Bon, encore une fois, je fais un peu dans la mauvaise foi avec mon exemple, mais l'idée y est. Tu vois où je veux en venir ? (je suis KO et je ne m'exprime pas super bien roll)

Oui je vois, mais rien ne dit que les effets indésirables ne seraient pas plus pernicieux que ça wink (le contraire non plus tu me diras !)

Truffe2miel a écrit:

D'un point de vue plus radical, je me dis que c'est à celui qui veut interdire de prouver qu'il a raison d'interdire, non ? Donc partant de là, ce serait aux partisans du "non aux familles homos" de démontrer la dangerosité - il est d'ailleurs généralement plus facile de prouver que quelque chose existe plutôt que l'absence d'une chose ou d'une émotion.

C'est pas faux roll

Truffe2miel a écrit:

C'est vrai que l'évolution a connu un coup de boost énorme avec l'apparition d'internet, la mondialisation, l'ère du "tout, tout de suite".
Mais es-tu choqué, toi, par ces changements ? As-tu du mal à t'y faire ? Aurais-tu préféré que les choses restent comme elles l'étaient ou aillent plus lentement / différemment ? Si tu te sens à peu près bien avec ces changements, c'est donc qu'il n'y a pas eu de gros choc et que la progression a été suffisamment adaptée aux besoins de la société.

Je suis plutôt un mauvais exemple vu mon âge et mon intérêt tout particulier pour toutes ces nouveautés lol
Et puis de nouveau ça dépend de quoi on parle : technologies, mondialisation, progrès etc ne sont pas les mêmes choses qu'un changement ou une modification structurelle de l'image de la famille, alors qu'elle était considérée comme immuable, je pense.

M'enfin bon je vois ce que tu veux dire et ça se défend aussi.
C'est juste que pour beaucoup de gens dont moi, certaines choses sont plus difficiles à bouger que d'autres (ce qui ne veut pas dire que je suis contre wink Je pense à l'homoparentalité justement), et ne devraient pas nécessairement suivre la même courbe d'évolution que d'autres sujets ou domaines. Il y a une question de mentalité et de moeurs qui doit suivre derrière, et c'est normal que des changements aussi importants prennent plus de temps à être acceptés vu qu'il s'agit de sentiments humains, de cultures, de coutumes ancestrales etc. Je trouve ça normal et limite "sain", ça permet p.ex. une certaine sauvegarde de valeurs qui se perdraient peut-être trop vite sinon.

Truffe2miel a écrit:

Oui, c'est certain ! D'autant que cette nouvelle vision de la famille bouscule gravement toutes les bases du christianisme, qui est la fondation de la notion française de la famille.

Pas que du christianisme, mais de toutes les religions abrahamiques en tout cas (bon l'Islam et la polygamie tolérée dans le Coran est particulière, mais l'image familiale papa+maman(s) reste tout de même similaire).
Mais vu qu'on parle de la France, restons-en au Christianisme en effet lol

Truffe2miel a écrit:

Paradoxalement, je ne suis pas croyante mais j'adhère à de très nombreux concepts religieux que j'essaie de faire mien au quotidien parce qu'ils correspondent à ma vision de la vie. Même ma conception de la famille s'y colle : je ne m'imagine pas vivre autrement que mariée au père de mes enfants, fidèle et dévouée à ma famille. Mais c'est MA vision des choses, pour MOI-même. Jamais je ne me permettrais de dire que c'est la seule vraie et la seule bonne façon de voir les choses - et encore moins de légiférer pour interdire aux autres d'agir comme bon leur semble. A moins qu'on me prouve que leur façon de faire est dangereuse.

Avant qu'il y ait législation, il y a tout de même des processus de votes, d'analyses, d'études etc, enfin j'ose espérer lol Je comprends ta vision et la partage, mais autant nous en tant qu'individu on n'interdirait pas ce genre de choses (ou voterait contre), autant au niveau d'un état (je ne t'apprends rien) le contexte est différent, les enjeux énormes, le point de vue global de la population est pris en compte (normalement), et ma foi les conséquences peuvent être en désaccord avec nos convictions propres.
C'est la démocratie finalement (SentMa disait ça 2 pages auparavant il me semble smile ).

Par contre, ôte-moi d'un doute : dans le cas présent, il me semble que la Cour de cassation va dans le sens de l'homoparentalité (un parent homo reconnu comme tel à l'étranger est aussi reconnu en France), et non pas contre. Non ?

Truffe2miel a écrit:

Eh bien... je ne peux pas savoir ni même imaginer à quoi ressemblera notre futur dans 2 ou 300 ans - alors... on verra bien ! wink Tout ce que je peux faire, à mon échelle, c'est agir en accord avec mes convictions et assumer mes erreurs. Le reste, de toute façon... roll

Je sais bien je te taquine tongue
... quoi que ça reste difficile d'assumer une erreur de jugement dans 2-300 ans s'il s'avère que l'homoparentalité est néfaste pour l'enfant alors tu aurais "voté" pour lol (taquinerie bis)

Truffe2miel a écrit:

Mais n'entends-tu pas aussi autour de toi "j'aimerais que ce soit pour la vie", "j'ai peur du divorce" etc ? Toutes ces questions, tous ces doutes qui trahissent un besoin de stabilité et de retour aux valeurs traditionnelles, qui voulaient qu'on se batte pour sa famille ?

Est-ce que ces questions ont vraiment disparu pendant un moment de la bouche des gens anxieux de leur avenir personnel, sentimental ? Je n'en suis pas si sûr wink

Truffe2miel a écrit:

La loi met toujours un peu (beaucoup ?) plus de temps que les hommes pour changer.

L'inverse est aussi vrai wink (démontrable par le fait que les gens peuvent râler contre une loi quand elle est votée, pour finalement "faire avec" bien plus tard, ou même ne jamais l'accepter du tout dans le pire des cas big_smile)

Truffe2miel a écrit:

Je ne connais pas le droit suisse, mais oui, en France, les femmes sont de plus en plus nombreuses à rester à la maison avec leur enfant. La plupart par choix, d'autres aussi parce que le ratio salaire/dépense serait tellement à leur désavantage qu'elles doivent renoncer à leur carrière. Toujours est-il que dans les chiffres, on sent un tournant encore léger s'amorcer vers la vision plus traditionnelle de la famille : papa au travail, maman à la maison.

Ok je savais pas.
En Suisse rien n'est inscrit dans la loi sur ce point (euh à ma connaissance), donc c'est au bon vouloir des entreprises qui emploient les femmes enceintes de leur laisser la possibilité de revenir à leur poste (ou dans l'entreprise en tout cas) après un congé non payé (donc après le congé maternité de 4 mois), ou pas. Ca existe mais c'est très rare.

Truffe2miel a écrit:

Bien sûr, ce n'est pas un retournement complet ! Simplement, les femmes commencent à se démarquer du discours féministe classique "moi moi moi, ma carrière, ma vie de femme, mon droit de vote et l'égalité absolue des sexes" pour revenir à une vision plus réaliste des choses. Hommes et femmes ne peuvent techniquement pas toujours faire les mêmes choses - et ça commence à ne plus être une hérésie de le dire. Hommes et femmes n'ont pas toujours les mêmes centres d'intérêt, et ce n'est plus un problème de l'admettre. Une femme n'exige plus le partage absolument égal des tâches ménagères - seulement que son mari s'implique dans la vie à la maison de la façon qui lui conviendra le mieux. Etc.

Et au contraire c'est même les hommes qui essayent de faire leur place dans certains domaines auparavant exclusivement réservés aux femmes (parentalité p.ex.) lol

Truffe2miel a écrit:

Bien sûr - comme aujourd'hui est biaisé notre choix de vie professionnelle, nos goûts en matière de musique, de lecture etc. On ne peut pas éduquer un enfant en son âme et conscience et le laisser entièrement "vierge" de toute empreinte familiale. On lègue forcément un peu de soi à ses enfants. Mais est-ce mauvais pour autant ? Tout dépend de la façon dont on le fait et de la liberté qu'on laisse à son enfant de se démarquer de ses modèles.

C'est là toute la question smile

Truffe2miel a écrit:

Lestat a écrit:

Peut-être justement qu'un couple à 3 serait une manière plus légère et libertine de le gérer, et donc plus facile big_smile

Sérieusement, tu y crois toi ? tongue
Enfin, peut-être après tout...

Euh oui pourquoi pas ? lol Je veux mon harem !!!

... non évidemment pas trop tongue C'était bien entendu des exemples de moeurs ou de modèles familiaux potentiellement futuristes, qu'aujourd'hui on trouverait sans doute totalement absurdes, mais qui pour X raison prendraient racine dans le futur et auraient de l'essor à un moment donné.
Tout comme des choses évidentes ou envisageables pour nous aujourd'hui étaient absurdes voire inimaginables il y a quelques décennies à peine.

Le "problème" est que l'on plante parfois des pousses au nom de grands principes louables telles que la liberté, l'égalité, etc, mais que l'on ne se rend pas toujours compte de la portée que cela aura à l'avenir, des fruits que cela va donner. Peut-être que ceux qui légifèrent le savent, eux... ils doivent sûrement avoir une Delorean dans leur box ! lol M'enfin bon c'est un point de vue très (trop ?) conservateur, et puis de toute façon on s'en fout, c'est nos gosses et les gosses de nos gosses qui s'amuseront à dépatouiller la crasse qu'on leur aura laissée lol
... neutral


Sinon je suis aussi d'accord avec vous (SentMa et toi) que "l'homoparentalité reconnue et légiférée" arrivera tôt ou tard de toute façon, ce n'est qu'une question de temps.

Dernière modification par Lestat (19-07-2010 17:22:43)

Hors ligne

 

   #132 19-07-2010 21:42:45

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9128
Site web

Re: Parents homos ?

Lestat a écrit:

je reste encore sceptique sur l'effet à long terme, c.-à-d. par rapport à l'âge adulte des enfants "étudiés" et des générations suivantes, ainsi que ce qu'ils véhiculeront comme "message" ou "modèle" durant leur vie à leur entourage mais surtout à leurs enfants, et ce que ces derniers en feront.

Probablement le même genre de choses que ce qu'en font les enfants d'hétéros : certains voudront copier le modèle familial parce qu'ils n'auront que ça  comme référence ou parce qu'ils s'y reconnaitront. D'autres voudront se démarquer nettement parce qu'ils vivent mal leur relation familiale. D'autres encore voudront adapter leur expérience familiale à leurs convictions d'adultes. Bref, je ne suis vraiment pas certaine que le fait d'avoir des parents homos change la position fondamentale de l'adulte vis à vis de la vie et de sa construction personnelle. Mais comme tu le dis, il n'y a pas encore suffisamment de recul pour pouvoir trancher dans un sens ou dans l'autre.

Lestat a écrit:

C'est vraiment des questions à 2 balles je l'admets, mais bon, pinailleur que je suis, doublé du fait que c'est un phénomène tellement nouveau dans notre société, je ne peux prendre comme argent comptant le résultat d'une étude lambda sans un minimum de suspicion (ou alors faudrait toutes les lire et en faire une synthèse...).

Se poser des questions et réfléchir avant d'agir, je trouve ça très bien ! smile Surtout sur des sujets aussi importants qui pourraient clairement changer le paysage familial, il est important de ne pas agir dans la précipitation - je suis tout à fait d'accord.

Lestat a écrit:

J'en ai trouvé un ici en anglais (désolé pour les non-anglophones), travail apparemment assez complet de l'APA, American Psychological Association -> http://www.apa.org/pi/lgbt/resources/parenting-full.pdf
Les conclusions ici sont majoritairement (voire exclusivement ?) pro-homoparentalité (pas tout lu cependant).
Après faut voir les autres études, y'en a quelques unes, et manifestement ne tirent pas toutes les mêmes conclusions...

Je lirai ça demain - on vient de finir de dîner, là  (pour une fois, mon mari a réussi a rentrer avant 2h du mat' et il a fait le dîner big_smile)

Lestat a écrit:

Oui je vois, mais rien ne dit que les effets indésirables ne seraient pas plus pernicieux que ça wink (le contraire non plus tu me diras !)

Comme tu dis, rien ne permet vraiment de prendre position dans un sens ou dans l'autre pour le moment...

Lestat a écrit:

C'est juste que pour beaucoup de gens dont moi, certaines choses sont plus difficiles à bouger que d'autres (ce qui ne veut pas dire que je suis contre wink Je pense à l'homoparentalité justement), et ne devraient pas nécessairement suivre la même courbe d'évolution que d'autres sujets ou domaines. Il y a une question de mentalité et de moeurs qui doit suivre derrière, et c'est normal que des changements aussi importants prennent plus de temps à être acceptés vu qu'il s'agit de sentiments humains, de cultures, de coutumes ancestrales etc. Je trouve ça normal et limite "sain", ça permet p.ex. une certaine sauvegarde de valeurs qui se perdraient peut-être trop vite sinon.

Je suis d'accord, encore une fois : certains sujets ne doivent pas être traités à la légère et il faut prendre tous les paramètres en compte. Mais tous les paramètres veut aussi dire, pour moi, accepter d'entendre la détresse et la souffrance de ces parents non reconnus comme tels par la loi et la société.
Et donc ne pas refuser en bloc l'idée d'une famille homoparentale sous prétexte que "ça ne se fait pas" ou que ce serait dangereux pour les enfants. Ce sont deux arguments qui ne sont, à mon sens, étayés par rien pour le moment.

Lestat a écrit:

Avant qu'il y ait législation, il y a tout de même des processus de votes, d'analyses, d'études etc, enfin j'ose espérer lol Je comprends ta vision et la partage, mais autant nous en tant qu'individu on n'interdirait pas ce genre de choses (ou voterait contre), autant au niveau d'un état (je ne t'apprends rien) le contexte est différent, les enjeux énormes, le point de vue global de la population est pris en compte (normalement), et ma foi les conséquences peuvent être en désaccord avec nos convictions propres.
C'est la démocratie finalement (SentMa disait ça 2 pages auparavant il me semble smile ).

Comme tu dis. Ce que je déplore pourtant souvent, avant le passage au vote d'une loi, ce sont les fréquents jugement de valeur qui ne sont issus d'aucune réflexion ("c'est pas bien") et les jugements à l'emporte-pièce ou les copiés-collés d'opinion d'autres personnes "référentes", sans parler des discours radicaux et intolérants du style "toi, tu sais pas alors tais-toi" etc. Et là, on est en plein dedans ! (pas sur le forum mais à l'échelle nationale)

Lestat a écrit:

Par contre, ôte-moi d'un doute : dans le cas présent, il me semble que la Cour de cassation va dans le sens de l'homoparentalité (un parent homo reconnu comme tel à l'étranger est aussi reconnu en France), et non pas contre. Non ?

Oui, en effet smile C'est un premier pas.

Lestat a écrit:

... quoi que ça reste difficile d'assumer une erreur de jugement dans 2-300 ans s'il s'avère que l'homoparentalité est néfaste pour l'enfant alors tu aurais "voté" pour lol (taquinerie bis)

You're right... indeed!
roll tongue

Lestat a écrit:

En Suisse rien n'est inscrit dans la loi sur ce point (euh à ma connaissance), donc c'est au bon vouloir des entreprises qui emploient les femmes enceintes de leur laisser la possibilité de revenir à leur poste (ou dans l'entreprise en tout cas) après un congé non payé (donc après le congé maternité de 4 mois), ou pas. Ca existe mais c'est très rare.

Ah oui, c'est sûr que si c'est uniquement le bon vouloir de l'entreprise... ça ne doit pas courir les rues, les femmes qui peuvent s'arrêter roll

Lestat a écrit:

Et au contraire c'est même les hommes qui essayent de faire leur place dans certains domaines auparavant exclusivement réservés aux femmes (parentalité p.ex.) lol

Effectivement lol

Lestat a écrit:

Euh oui pourquoi pas ? lol Je veux mon harem !!!

Chiche ! lol (je t'imagine dans 2 ans, complètement lessivé et parti loiiiiin pour échapper à toutes tes femmes)

Lestat a écrit:

Tout comme des choses évidentes ou envisageables pour nous aujourd'hui étaient absurdes voire inimaginables il y a quelques décennies à peine.

Tout à fait vrai - d'ailleurs tu notes bien que je ne condamne pas les liaisons multiples (quand elles sont consenties par toutes les parties). Je ne crois pas vraiment à leur avenir, mais je ne les condamne pas. Je regrette que trop de gens condamnent par avance les familles homoparentales... 

Lestat a écrit:

Le "problème" est que l'on plante parfois des pousses au nom de grands principes louables telles que la liberté, l'égalité, etc, mais que l'on ne se rend pas toujours compte de la portée que cela aura à l'avenir, des fruits que cela va donner.

C'est le propre de toute décision importante que l'on prend, à n'importe quelle échelle. Il faut savoir parfois trancher dans le vif - en assurant ses arrières au possible : prendre une décision importante en son âme et conscience, il n'y a rien de plus difficile !

Lestat a écrit:

Peut-être que ceux qui légifèrent le savent, eux... ils doivent sûrement avoir une Delorean dans leur box ! lol

Euh... ?

Lestat a écrit:

M'enfin bon c'est un point de vue très (trop ?) conservateur, et puis de toute façon on s'en fout, c'est nos gosses et les gosses de nos gosses qui s'amuseront à dépatouiller la crasse qu'on leur aura laissée lol
... neutral

lol
Honnêtement, on leur lègue bien pire que les mariages homos - qui auront au moins le mérite d'être une tentative pour améliorer la vie de milliers de gens roll

Lestat a écrit:

Sinon je suis aussi d'accord avec vous (SentMa et toi) que "l'homoparentalité reconnue et légiférée" arrivera tôt ou tard de toute façon, ce n'est qu'une question de temps.

En effet. Maintenant, la question est quand ? Je pense que tu as raison : on aurait besoin d'un peu plus de recul avant de pouvoir légiférer sur le sujet. Peut-être peut-on trouver un statut temporaire ou transitoire pour aider les familles actuellement concernées par cet état de fait. Mais créer carrément une loi sans recul réel est un peu risqué... tout de même. Même si je suis globalement pour.

En ligne

 

   #133 19-07-2010 22:01:19

SentMaPapa
Membre
Date d'inscription: 11-04-2009
Messages: 2173

Re: Parents homos ?

Lestat a écrit:

Peut-être que ceux qui légifèrent le savent, eux... ils doivent sûrement avoir une Delorean dans leur box ! lol

Euh... ?

Quitte à voyager à travers le temps au volant d’une voiture, autant en choisir une qui ait de la gueule !


"Les humains passent leur existence à l'intérieur d'un labyrinthe. S'ils arrivent à en sortir et s'ils n'en trouvent pas d'autre, ils en créent un. Quelle est cette passion pour l'épreuve ?"

Kerro Panille: Questions posées par l'Avata

Hors ligne

 

   #134 20-07-2010 09:35:26

LestatPapa
Membre
Date d'inscription: 16-06-2009
Messages: 2328

Re: Parents homos ?

SentMa a écrit:

Lestat a écrit:

Peut-être que ceux qui légifèrent le savent, eux... ils doivent sûrement avoir une Delorean dans leur box ! lol

Euh... ?

Quitte à voyager à travers le temps au volant d’une voiture, autant en choisir une qui ait de la gueule !

Exactement smile

@Truffe qui n'a peut-être toujours pas compris de quoi on parle wink :

Wiki a écrit:

La DeLorean DMC-12 est l'unique modèle d'automobile construit par la DeLorean Motor Company. Ce coupé sportif, construit au début des années 1980, a connu une carrière très éphémère (trois ans). La DeLorean comme on l'appelle souvent est surtout connue pour son apparition au cinéma dans la trilogie Retour vers le futur où elle a été convertie en machine à voyager dans le temps.

Hors ligne

 

   #135 20-07-2010 10:18:07

LestatPapa
Membre
Date d'inscription: 16-06-2009
Messages: 2328

Re: Parents homos ?

truffe2miel a écrit:

Probablement le même genre de choses que ce qu'en font les enfants d'hétéros : certains voudront copier le modèle familial parce qu'ils n'auront que ça  comme référence ou parce qu'ils s'y reconnaitront. D'autres voudront se démarquer nettement parce qu'ils vivent mal leur relation familiale. D'autres encore voudront adapter leur expérience familiale à leurs convictions d'adultes. Bref, je ne suis vraiment pas certaine que le fait d'avoir des parents homos change la position fondamentale de l'adulte vis à vis de la vie et de sa construction personnelle. Mais comme tu le dis, il n'y a pas encore suffisamment de recul pour pouvoir trancher dans un sens ou dans l'autre.

On est d'accord avec les 2 aspects smile

truffe2miel a écrit:

Je lirai ça demain - on vient de finir de dîner, là  (pour une fois, mon mari a réussi a rentrer avant 2h du mat' et il a fait le dîner big_smile)

Bravo ! big_smile

truffe2miel a écrit:

Je suis d'accord, encore une fois : certains sujets ne doivent pas être traités à la légère et il faut prendre tous les paramètres en compte. Mais tous les paramètres veut aussi dire, pour moi, accepter d'entendre la détresse et la souffrance de ces parents non reconnus comme tels par la loi et la société.
Et donc ne pas refuser en bloc l'idée d'une famille homoparentale sous prétexte que "ça ne se fait pas" ou que ce serait dangereux pour les enfants. Ce sont deux arguments qui ne sont, à mon sens, étayés par rien pour le moment.

D'accord aussi.

truffe2miel a écrit:

Ce que je déplore pourtant souvent, avant le passage au vote d'une loi, ce sont les fréquents jugement de valeur qui ne sont issus d'aucune réflexion ("c'est pas bien") et les jugements à l'emporte-pièce ou les copiés-collés d'opinion d'autres personnes "référentes", sans parler des discours radicaux et intolérants du style "toi, tu sais pas alors tais-toi" etc. Et là, on est en plein dedans ! (pas sur le forum mais à l'échelle nationale)

Moi je trouve ça assez drôle en fait smile (oui bon pas toujours) Finalement ça fait partie de la nature humaine, que de renier en bloc ce qui ne colle pas à nos principes, valeurs etc. Les réactions épidermiques - et surtout pas ou peu constructives - dans ce genre de débat sont assez comiques à lire sur un forum p.ex. je trouve, le pire c'est que les personnes sont intimement convaincues de leurs arguments.
Après y'a aussi ceux qui trollent mais bon...

Un sujet "chaud" et récent en Suisse concernait l'initiative pour l'interdiction de construction de minarets en Suisse - là aussi c'était chaud bouillant ! Et bonjour les incompréhensions totales sur la signification exacte de l'initiative, sur ce qu'est un minaret et de quelle manière il est utilisé en Europe (de la déco en gros), et tout ça mélangé avec une peur de l'Islam bien entendu. On pouvait vraiment lire et entendre de tout roll

truffe2miel a écrit:

Ah oui, c'est sûr que si c'est uniquement le bon vouloir de l'entreprise... ça ne doit pas courir les rues, les femmes qui peuvent s'arrêter roll

Non en effet, en général le couple vit sur le salaire du mari (c'est notre cas p.ex.).

truffe2miel a écrit:

Lestat a écrit:

Euh oui pourquoi pas ? lol Je veux mon harem !!!

Chiche ! lol (je t'imagine dans 2 ans, complètement lessivé et parti loiiiiin pour échapper à toutes tes femmes)

Oui... pour en chercher d'autres et fonder un nouveau harem lol

truffe2miel a écrit:

Tout à fait vrai - d'ailleurs tu notes bien que je ne condamne pas les liaisons multiples (quand elles sont consenties par toutes les parties). Je ne crois pas vraiment à leur avenir, mais je ne les condamne pas. Je regrette que trop de gens condamnent par avance les familles homoparentales...

Peut-être parce qu'un plan à 3 fait peut-être moins peur en général qu'un plan à 2 avec une personne du même sexe ? roll lol

truffe2miel a écrit:

Honnêtement, on leur lègue bien pire que les mariages homos - qui auront au moins le mérite d'être une tentative pour améliorer la vie de milliers de gens roll

Tout à fait, en fait je pensais plutôt à l'état de la planète avec ma boutade et le " neutral " ... désolé c'était pas très explicite roll

truffe2miel a écrit:

Lestat a écrit:

Sinon je suis aussi d'accord avec vous (SentMa et toi) que "l'homoparentalité reconnue et légiférée" arrivera tôt ou tard de toute façon, ce n'est qu'une question de temps.

En effet. Maintenant, la question est quand ? Je pense que tu as raison : on aurait besoin d'un peu plus de recul avant de pouvoir légiférer sur le sujet. Peut-être peut-on trouver un statut temporaire ou transitoire pour aider les familles actuellement concernées par cet état de fait. Mais créer carrément une loi sans recul réel est un peu risqué... tout de même. Même si je suis globalement pour.

Là comme ça je n'en ai aucune idée lol Mais effectivement la problématique est bien posée ainsi smile (à mon avis)

... quoi que d'un autre côté il me semble que beaucoup de révolutions sociales (voire toutes ?) se sont quand même passées "dans la douleur", et que les parties ou minorités du moment ont dû se battre "jusqu'au sang" pour que leurs idées soient acceptées, reconnues, légiférées etc.
Donc finalement, cette idée d'avoir du recul avant d'agir est peut-être (sans doute ?) utopique roll

Dernière modification par Lestat (20-07-2010 10:19:22)

Hors ligne

 

   #136 20-07-2010 10:55:29

SentMaPapa
Membre
Date d'inscription: 11-04-2009
Messages: 2173

Re: Parents homos ?

Lestat a écrit:

SentMa a écrit:


Euh... ?

Quitte à voyager à travers le temps au volant d’une voiture, autant en choisir une qui ait de la gueule !

Exactement smile

@Truffe qui n'a peut-être toujours pas compris de quoi on parle wink :

Wiki a écrit:

La DeLorean DMC-12 est l'unique modèle d'automobile construit par la DeLorean Motor Company. Ce coupé sportif, construit au début des années 1980, a connu une carrière très éphémère (trois ans). La DeLorean comme on l'appelle souvent est surtout connue pour son apparition au cinéma dans la trilogie Retour vers le futur où elle a été convertie en machine à voyager dans le temps.

J'ai quand même l'impression que tout ce qui est références cinématographiques et truffe...lol


"Les humains passent leur existence à l'intérieur d'un labyrinthe. S'ils arrivent à en sortir et s'ils n'en trouvent pas d'autre, ils en créent un. Quelle est cette passion pour l'épreuve ?"

Kerro Panille: Questions posées par l'Avata

Hors ligne

 

   #137 20-07-2010 11:23:53

LestatPapa
Membre
Date d'inscription: 16-06-2009
Messages: 2328

Re: Parents homos ?

SentMa a écrit:

J'ai quand même l'impression que tout ce qui est références cinématographiques et truffe...lol

lol C'est clair !!!! lol

Hors ligne

 

   #138 20-07-2010 14:31:25

LamyPapa
Membre
Date d'inscription: 16-12-2008
Messages: 410
Site web

Re: Parents homos ?

Truffe2miel a écrit: (désole je n'arrive pas à insérer une citation!!)
D'un point de vue plus radical, je me dis que c'est à celui qui veut interdire de prouver qu'il a raison d'interdire, non ? Donc partant de là, ce serait aux partisans du "non aux familles homos" de démontrer la dangerosité - il est d'ailleurs généralement plus facile de prouver que quelque chose existe plutôt que l'absence d'une chose ou d'une émotion.

Bin moi je dirais que ça reste à pouver : le principe de précaution existe pour de nombreux sujets et je comprend que pour celui-ci certains se crispent dessus : il s'agit d'enfants et là : on se donne rarement le droit à l'erreur !
Il ne s'agit pas de stigmatiser les choix sexuels de tel ou tel, mais de regarder le bien de l'enfant, si l'on suppose facilement qu'il sera heureux en famille (quoiqu'il parrait que les couples homos connaissent en moyennt plus de ruptures que la moyenne ... faut voir, mais bref, passons.) en revanche : l'oeuil (impitoyable souvent) de la sociéte ne lui fera pas de cadeaux, le seul fait que ce fil existe en est la preuve ...

Dans les années 70 certains libres penseurs, avant-gardistes comme il se doit, ont prôné la "liberté sexuelle des enfants", ça a abouti à des dérives pédophiles. je ne crois donc pas qu'il suffise d'avoir une idée "en avance" pour qu'elle soit bonne : il faut être prudent.
(Je n'assimile pas pédophilie et homosexualité : c'est juste un exemple ou des précautions eussent été bonnes, toutes les stats disent que les pédophiles sont en moyenne hétéros et mariés)


Papa de Louis (Avril 2005), Marie (Mai 2009), Benoît (Décembre 2010) et Paul (Avril 2013)

Hors ligne

 

   #139 20-07-2010 14:33:31

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9128
Site web

Re: Parents homos ?

Lestat a écrit:

truffe2miel a écrit:

Je lirai ça demain - on vient de finir de dîner, là  (pour une fois, mon mari a réussi a rentrer avant 2h du mat' et il a fait le dîner big_smile)

Bravo ! big_smile

Oui, ça fait vraiment du bien !! Entre la chaleur, le gros bidon, les douleurs de dos et notre petite puce qui crapahute partout et qui a besoin qu'on crapahute avec elle (= à son niveau = par terre roll), je suis vannée le soir... Alors s'il arrive à rentrer avant le milieu de la nuit, ça me soulage grandement !!

Lestat a écrit:

Moi je trouve ça assez drôle en fait smile (oui bon pas toujours)

Eh bien en général, moi aussi. Mais là, je suppose que ce sont les hormones qui jouent, et j'en ai un peu marre d'entendre certaines personnes répéter ce qu'elles entendent sans y avoir réfléchi par elles-mêmes... Genre "les homos, c'est dangereux pour les enfants" / "ah bon, pourquoi ça ?" / "Euh..." (gros regard surpris) "ben parce que... enfin bon, c'est évident non ?" Ben non, justement pas du tout !
(Truffe en mode ours)

En gros, je peux très bien comprendre qu'on soit contre l'adoption par - ou le mariage pour - les homos, mais je ne peux pas comprendre qu'on prenne une position tranchée dans un sens ou dans l'autre sans y avoir au moins réfléchi.

Lestat a écrit:

Les réactions épidermiques - et surtout pas ou peu constructives - dans ce genre de débat sont assez comiques à lire sur un forum p.ex. je trouve, le pire c'est que les personnes sont intimement convaincues de leurs arguments.

Tout à fait lol Sur un forum, je trouve que ça fait un peu partie du jeu. Mais pas dans les conversations entre voisins, dans un café ou un resto. Quand on parle aux gens les yeux dans les yeux, on leur doit la vérité non ? Et bazarder n'importe quelle opinion non étayée par le moindre petit argument, ça fait surtout polémique inutile et "je te cherche des noises pour le plaisir", quoi...
Et puis, il y a les débats politiques avec le même genre de phrases et de jugements à l'emporte-pièce, et là ça m'énerve franchement. Ce sont ces mecs-là (et ces nanas-là, hein roll) pour qui on est censés voter dans 2 ans, mince quoi ! Un peu de sérieux quand même !

Lestat a écrit:

Après y'a aussi ceux qui trollent mais bon...

Oui, bon... comme tu dis roll

Lestat a écrit:

Un sujet "chaud" et récent en Suisse concernait l'initiative pour l'interdiction de construction de minarets en Suisse - là aussi c'était chaud bouillant ! Et bonjour les incompréhensions totales sur la signification exacte de l'initiative, sur ce qu'est un minaret et de quelle manière il est utilisé en Europe (de la déco en gros), et tout ça mélangé avec une peur de l'Islam bien entendu. On pouvait vraiment lire et entendre de tout roll

Oui, j'avais un peu suivi ça aussi en son temps... Le débat a failli fleurir chez nous aussi, mais finalement ce n'était qu'un feu de paille. J'imagine en effet que tu as dû en lire et en entendre de toutes les couleurs !

Lestat a écrit:

Non en effet, en général le couple vit sur le salaire du mari (c'est notre cas p.ex.).

C'est souvent aussi le cas en France - sauf pour les 6 premiers mois du bébé, où la Caisse d'Allocations Familiales pourvoit au salaire de la femme. Mais ensuite (comme dans notre cas aussi), c'est le salaire de celui qui travaille qui supplée aux besoins de la famille.
Là, nous aurons le 2ème où nous avons théoriquement droit à 3 ans de congé parental pris en charge par la CAF. On verra bien si ça vaut aussi pour nous - il y a toujours un tas d'exceptions à la règle, évidemment roll

Lestat a écrit:

Oui... pour en chercher d'autres et fonder un nouveau harem lol

Masochiste ! lol

Lestat a écrit:

Peut-être parce qu'un plan à 3 fait peut-être moins peur en général qu'un plan à 2 avec une personne du même sexe ? roll lol

Ah bon ? Tiens, j'aurais pensé l'inverse moi... J'allais plus facilement vers une femme que vers un couple, dans ma période libertine. On risque moins les embrouilles, ni plus ni moins qu'avec un homme quoi. Alors qu'avec un couple... on ne sait jamais quelles sont les relations entre les deux ni à quel point l'un ou l'autre est plus ou moins "contraint" à ce trio. Et on se retrouve facilement dans une position vraiment pas drôle ! Donc le trio, j'avais tendance à vraiment faire attention et ne pas choisir à la légère (en tout cas pas sur une attirance momentanée), comme je pouvais le faire avec une femme.

Lestat a écrit:

Tout à fait, en fait je pensais plutôt à l'état de la planète avec ma boutade et le " neutral " ... désolé c'était pas très explicite roll

Pas grave, ça marche quand même wink mais oui, on ne lègue pas une belle Gaïa bien bleue et blanche... malheureusement ! Et ce n'est pas prêt de s'arranger entre les centrales nucléaires qu'on construit à tours de bras mais qu'on ne sait pas arrêter et les fuites de pétrole qui n'en finissent plus roll

Lestat a écrit:

Là comme ça je n'en ai aucune idée lol Mais effectivement la problématique est bien posée ainsi smile (à mon avis)

Par "statut temporaire", je pense à quelque chose du style de ce fameux débat actuellement en cours en France sur le statut des beaux-parents : ce ne sont pas des parents à part entière, ils n'ont pas de droits parentaux mais on leur reconnait une certaine responsabilité dans le quotidien des enfants. Ils auraient, du coup, le droit d'aller les chercher à l'école, de signer en cas d'urgence médicale etc.

Lestat a écrit:

... quoi que d'un autre côté il me semble que beaucoup de révolutions sociales (voire toutes ?) se sont quand même passées "dans la douleur", et que les parties ou minorités du moment ont dû se battre "jusqu'au sang" pour que leurs idées soient acceptées, reconnues, légiférées etc.
Donc finalement, cette idée d'avoir du recul avant d'agir est peut-être (sans doute ?) utopique roll

Utopique, oui peut-être... Je vois mal les familles actuellement concernées accepter d'attendre encore 20 ans pour pouvoir légiférer. Même si le fait de dire les choses exactement et ouvertement de cette façon pourrait peut-être calmer un peu les esprits de tous les côtés... Dire "on va étudier 500 jeunes de familles homo sur encore 20 ans pour avoir des résultats vraiment fiables et prendre une décision fondée sur des faits et non des suppositions", ce n'est pas la même chose que dire "attendez, c'est dangereux ça non ? On va pas le faire tout de suite, hein !". Dans le premier cas, on peut prendre son mal en patience avec moins de difficulté alors que dans le second, on se sent jugé et agressé à juste titre. Enfin, je rêve peut-être aussi wink Et puis de toute façon quoi qu'on fasse, il y aura toujours des mécontents, alors roll

En ligne

 

   #140 20-07-2010 14:34:33

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9128
Site web

Re: Parents homos ?

Lestat a écrit:

SentMa a écrit:

J'ai quand même l'impression que tout ce qui est références cinématographiques et truffe...lol

lol C'est clair !!!! lol

C'est pas fini de se moquer oui ?? mad Je vais me fâcher et vous sortir mes références bourvillesques, moi hein !

lol

(c'est clair que le ciné et moi... roll)

En ligne

 

Pied de page du Forum

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB


Copyright © 2001-2009 JeunePapa.com


Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Poussette

1540263916