#1 26-03-2010 13:36:42

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Gérer le jour J avec l'aîné(e)

Alors voila, maintenant que j'ai surmonté les premières angoisses (ARGH mais au secours, je ne vais jamais arriver à en gérer deux en même temps ! Et si BB2 fait des coliques aussi ? Et comment je vais faire pour l'allaitement ? Et si BB1 ne fait toujours pas ses nuits à la naissance du deuxième ? Et si la Tour de Pise s'effondrait dans mon jardin ?) et qu'on a finalisé les dossiers pour l'achat de la maison (et s'il y avait des termites à la cave ?), je me penche sur le jour J (et si on se refaisait Armagedon ce jour-là ?).

La grande question que je me pose maintenant, ce n'est plus tellement la péridurale, mais plutôt : comment faire pour amener notre aînée chez ses grands-parents en douceur et sans qu'elle ait l'impression d'être remisée au placard ?

Si les contractions me prennent en journée, je suppose qu'on pourra toujours s'arranger - encore que lui demander au pied levé et sans aucune préparation d'aller passer 2 ou 3 jours (ou plus) chez Papi et Mamie à 15 mois, ça risque d'être coton ! Jusqu'à maintenant, quand elle doit aller ailleurs, on lui explique tous les jours pendant 2 ou 3 jours "tu sais, bientôt (demain, dans 2 jours), tu vas aller Mamie et Papi, ça va être super ! Tu vas pouvoir faire ci ou ça et t'amuser avec la fontaine". Mais là, je ne pourrai pas tellement le lui dire... sauf à faire traîner le truc sur éventuellement 15 jours, et ce n'est pas super sain, à mon avis. Une idée ?

Et si ça nous prend à minuit ? On attend le matin ? On la lève dans la nuit ? De toute façon, si on la lève dans la nuit, elle va être tendue parce que c'est inhabituel et qu'on ne l'a encore jamais laissée où que ce soit pour la nuit. Donc dur. Et si on attend le matin, j'aurai sûrement déjà bien mal et je ne pourrai pas le lui cacher. Donc, elle risque de s'inquiéter que Maman a mal mais qu'elle, elle doit aller ailleurs (maman ne m'aime plus, elle a mal, elle part etc). Une idée ?

Qui dit que je suis une angoissée ? lol
Bon plus honnêtement, ça ne me bouffe pas non plus, mais j'aimerais bien trouver une solution la plus zen possible pour tout le monde - et surtout pour notre "grande" puce. Mon mari ne s'en fait absolument pas "maiiiiiiiiiiiiiis on verra bien sur le moment, roooooooooh", mais bon roll

Hors ligne

 

   #2 26-03-2010 14:42:48

greg77
Membre
Date d'inscription: 25-02-2010
Messages: 134
Site web

Re: Gérer le jour J avec l'aîné(e)

Héhé, ma pauvre truffe. J'ai pas mal de copains qui ont été dans ton cas, comment ça va se passer avec le premier lorsque le second va arriver, il va se sentir trahi... Et en fait, ce sont surtout les mamans qui se sont posées les questions avant l'accouchement. Et le moment venu, tout s'enchaine et rien ne s'est passé comme prévu. En tout cas, sache que, à chaque fois, les aînés n'ont posé aucun problème. Le principal étant de beaucoup communiquer mais tu l'as déjà fait.
Alors, comme dirait ma grand mère : "haut les coeurs !" et tout se passera bien, tu verras.


http://www.mamanandco.fr/calendrier/signature-77974.png

Hors ligne

 

   #3 26-03-2010 14:50:09

SentMaPapa
Membre
Date d'inscription: 11-04-2009
Messages: 2173

Re: Gérer le jour J avec l'aîné(e)

Heu...
pourquoi ne pas simplement lui dire la vérité ?

que bébé va arriver, que tu ne sais pas quand, que c'est une surprise et que tu devra aller le chercher a la clinique, que pendant ce temps la elle ira chez papi-mamie mais que des que bébé sera la, elle sera la première a venir le voir... etc etc etc...

Ensuite, a coté de ça, entretient l'attente, l'intérêt, investie la comme tu peux dans la grossesse en lui apprenant a caresser le ventre par exemple.

Et d'ici la,
bin laisse la régulièrement aux grands parents pour éviter les surprise le jour J, qu'elle avance en terrain connu.


"Les humains passent leur existence à l'intérieur d'un labyrinthe. S'ils arrivent à en sortir et s'ils n'en trouvent pas d'autre, ils en créent un. Quelle est cette passion pour l'épreuve ?"

Kerro Panille: Questions posées par l'Avata

Hors ligne

 

   #4 26-03-2010 14:53:54

LestatPapa
Membre
Date d'inscription: 16-06-2009
Messages: 2328

Re: Gérer le jour J avec l'aîné(e)

truffe2miel a écrit:

Qui dit que je suis une angoissée ? lol
Bon plus honnêtement, ça ne me bouffe pas non plus, mais j'aimerais bien trouver une solution la plus zen possible pour tout le monde - et surtout pour notre "grande" puce. Mon mari ne s'en fait absolument pas "maiiiiiiiiiiiiiis on verra bien sur le moment, roooooooooh", mais bon roll

ZEEEEEEEEEEEEEEEEN big_smile

Je n'ai aucune expérience là-dedans, donc je te dirais : "maiiiiiiiiiiiiiiiis vous verrez bien sur le moment, roooooooooooh" lol

Bon sérieusement (même si c'est vrai que ce que je vais te conseiller n'est pas du vécu, donc ça vaut ce que ça vaut) : une possibilité serait de commencer dès maintenant à la "préparer" à l'amener chez ses grands-parents de manière plus "directe", mais progressivement en crescendo ?
Genre la prochaine fois vous le lui dîtes 1 jour avant que vous l'ameniez quelque part (pas seulement chez les grands-parents, mais p.ex. aussi chez la babysitter ou autre), pendant quelques fois, puis si ça se passe bien, vous lui dîtes ensuite le jour même p.ex. ? Comme ça vous n'avez plus cette contrainte par rapport à la possibilité de l'amener au pied levé ?
C'est qu'une idée, je sais pas si c'est faisable.

Sinon, avez-vous déjà essayé de l'amener chez ses grands-parents sans trop la "préparer" à l'avance ? Comment avait-elle réagi à ça ? Ou question autrement posée : comment se fait-il que vous en soyiez arrivés à lui ainsi à l'avance ?

Pour la nuit : ma 1ère réponse serait de te dire : vous verrez bien lol Ca peut arriver la nuit, mais aussi la journée wink
Mais au pire vous pourriez simplement la prendre avec ? A la maternité ils vous proposeront certainement un endroit où la laisser dormir, quitte à prendre la nacelle et ce qu'il faut avec ? Avec éventuellement une tierce personne qui s'en occuperait la journée pendant que toi et ton homme êtes en plein "travail" wink

Dans tous les cas : je comprends que ça te travaille, mais franchement : zenifie toi le pistil ! Ce genre de problématique pratique a toujours sa solution, et je suis certain que sur le moment vous saurez très bien y faire face, et avec brio wink Ton homme n'a pas tort dans le fond !

Hors ligne

 

   #5 26-03-2010 18:32:34

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Gérer le jour J avec l'aîné(e)

Sentma : oui, lui dire la vérité, de toute façon ! smile Je ne sais juste pas encore comment lui présenter le schmilblick, même si j'aime assez le "ça sera une belle surprise". Tu pense qu'elle ne risque pas de penser qu'on la met à l'écart chez ses grands-parents pendant qu'on va tous les deux voir le nouveau bébé ? Comment ça s'est passé pour votre grand à la naissance de sa petite sœur ?

Lestat : L'habituer en douceur à aller chez les grands-parents au pied levé, oui très bonne idée ! A y passer une nuit aussi, d'ailleurs... Par contre, elle ne fait toujours pas ses nuits et mes parents sont encore très réticents à l'idée de la garder la nuit, du coup hmm J'espère qu'elle les fera à ce moment-là !
Sinon, on a bien pensé à la prendre à l'hôpital, mais dans ce cas mon homme et elle seraient confinés à la zone publique : pas d'enfant en salle de naissance ou dans la zone dédiée aux naissances. Donc à partir du moment où je prends la péri, je dis au revoir à tout le monde - et mon homme aimerait bien assister à la naissance de son bébé roll Et puis, je n'ai pas très envie qu'elle me voit souffrir... C'est normal pour une naissance, mais je ne suis pas sûre de l'effet que ça pourrait avoir sur elle ? Bref, je préfèrerais qu'elle soit ailleurs le moment venu..
Comment on en est venus là ? Il me semble que c'était après une visite super chouin au pied levé chez des amis. On a commencé à lui expliquer un peu en avance pour la préparer, et puis ça s'est installé. C'est vrai qu'on bouge rarement chez les gens au pied levé, donc on n'y a jamais vraiment prêté attention... Tu as raison, on va essayer de réduire un peu cette préparation. Elle est grande, maintenant ! wink

Et sinon, vous avez tous les 3 raison : de toute façon, le jour J, tout ira probablement différemment de ce qu'on avait prévu ! roll Donc je vais me zénifier le pistil, comme dit Lestat tongue Après tout, on a tous plus ou moins vécu la naissance d'un petit frère ou petite soeur et on n'est pas insomniaques pour autant lol

Hors ligne

 

   #6 26-03-2010 18:43:55

SentMaPapa
Membre
Date d'inscription: 11-04-2009
Messages: 2173

Re: Gérer le jour J avec l'aîné(e)

Ça dépend,
si aller chez les grand parents est une fête, elle n'en tiendra même pas compte.

Raphaël n'a pas fait d'histoire, il fut le premier a venir voir la petite, il est entré, a regardé le berceau "ho , bébé" et est partit sur le balcon jouer aux autos.

On a essayé de l'investir, pour les cadeaux c'était SA tache de virer les dépaqueter, pour éviter toute jalousie, on avait prévu un ou deux cadeau pour lui (des petites autos, il les laissaient dans la chambre et quand il venait, il les retrouvées). Je jouais autant que possible avec lui par terre (aux autos donc). Il avait deux trois conneries qu'il apprécie (des kinder et compagnie). on a mangé tous les deux au mac do au bout de la rue. on acheté ensemble des chocolats chauds a la machine a café. Il est allé chez papi-mamie mais aussi chez tonton et tata (en alternant histoire d'entretenir l'intérêt)

Il ne nous a fait strictement aucune histoire pour rester a la clinique, aucune. Il était même parfois presse de partir (oui, une clinique c'est chiant pour les petits)



Par contre,
il y a une chose qui a pas mal aidé, ma sœur a accouchée deux mois avant, donc le ventre, la clinique, le nouveau bébé, tout ça, il comprenait, c'était clair dans sa tête.

Dernière modification par SentMa (26-03-2010 18:46:55)


"Les humains passent leur existence à l'intérieur d'un labyrinthe. S'ils arrivent à en sortir et s'ils n'en trouvent pas d'autre, ils en créent un. Quelle est cette passion pour l'épreuve ?"

Kerro Panille: Questions posées par l'Avata

Hors ligne

 

   #7 26-03-2010 20:07:23

ancay06
Membre
Date d'inscription: 20-11-2007
Messages: 213

Re: Gérer le jour J avec l'aîné(e)

lorsque la deuxième est arrivée, les contractions ont commencé vers minuit, nous on a fait appelle à un de mes frères qui a deux filles avec qui ma fille s'entend super bien, nous avons téléphoné à ma belle soeur et on l'a déposé vers minuit et tout s'est très bien déroulé. TouT ça pour te dire que si tu es zen et que ton mari aussi, ta fille le sera aussi. les gamins ressentent tout, la nervosité comme le calme. bonne chance.

Hors ligne

 

   #8 26-03-2010 22:45:58

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Gérer le jour J avec l'aîné(e)

Merci, les hommes smile

Alors je retiens de tout ça les conseils suivants :
- habituer notre puce aux visites chez papi - mamie & y passer plus de temps seule,
- réduire le "délai d'annonce" et introduire l'imprévu en douceur,
- lui dire les choses, lui parler, bien lui expliquer le comment du pourquoi,
- me zénifier le pistil,
- me détendre,
- me calmer,
- ne pas angoisser.

tongue

Au final, vos avis rejoignent la façon de voir de mon homme - et ce n'est sûrement pas un hasard ! wink

Hors ligne

 

   #9 29-03-2010 10:12:07

LestatPapa
Membre
Date d'inscription: 16-06-2009
Messages: 2328

Re: Gérer le jour J avec l'aîné(e)

Bien résumé wink

Hors ligne

 

   #10 07-09-2013 20:39:59

LouveMaman
Membre
Date d'inscription: 01-04-2011
Messages: 48

Re: Gérer le jour J avec l'aîné(e)

Bonjour
je lis ces messages (qui datent!!! :-) ) avec beaucoup d'attention, je dois accoucher le 16/09 (2013 hein!) j'ai une grande puce de 2ans1/2 qui vient de rentrer en maternelle cette semaine. J'appréhende beaucoup ses réactions pour la naissance de son petit frère. Elle me semble déjà ici très perturbée, elle peut pleurer simplement parce que je vais prendre une douche ou si je vais à l'étage (et je ne parle pas des séparations a l'école! ) elle ne me lache pas et est assez "speed"
C'est une césarienne qui est programmée (mais ca peut arriver avant aussi bien sur!) et j'essaie (pas tout le temps non plus) de lui parler, la rassurer, tenter de lui expliquer lui lire des chouettes livres etc mais je n'ai pas l'impression de l'"apaiser". j'ai évité le sujet cette semaine, comme elle est rentrée a l'école, pour ne pas tout cumuler, j'ignore si c'est bien.
je crains après aussi, comment lui faire comprendre qu'elle a toujours sa place, et lui prouver!
je suis moi-même stressée par l'arrivée du petit bout (les horaires, l'organisation a la maison, etc), j'imagine qu'elle doit le ressentir très fort (c'est une super eponge ma puce!)
je cherche des astuces et conseils (comme ci dessus) pour m'aider à zénifier tout ca ici et après... si vous en avez d'autres en stock, je prends! 
et comment ca s'est passé finalement pour truffe? comment avez-vous géré tout ca? ca a bien été?
merci d'avance

Hors ligne

 

Pied de page du Forum

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB


Copyright © 2001-2009 JeunePapa.com


Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Poussette

1568740011