#1 22-04-2010 19:22:16

mouche
Membre
Date d'inscription: 22-04-2010
Messages: 13

est ce possible de pensez bébé apres une IVG?

J'ai 25 ans mon copain 28 ans et cela fait bientot 9 ans que nous sommes ensemble, tout ce passe bien nous nous aimons.
Voila le petit probleme qui grandit de plus en plus c'est a propos de mon envie d'avoir un bébé. Le gros soucis c'est que l'on est incappable d'en parler. En fait il y a 6 ans je suis tombée enceinte par accident au debut je voualais le garder et au bout d'un moment je l'avais décidé lui aussi; bref j'ai flippé trop jeune, trop de remarque blessante j'ai avorté seule, mon copain m'a laissé me debrouiller seule il ne m'a pas accompagné a l'hopital c'est bete mais pour moi c'était avoir un enfant ensemble ou avorté ensemble. Ca étais tres dur moi et pour lui aussi surement. Depuis on a plus abordé le sujet bébé, enceinte. Je regrette ce choix d'avoir avorté.
Apres je me disais dans un an ou deux on va se décidé a franchir le pas et voila 6 ans de passer sans rien se dire.
Maintenant cela fait quelques mois serieusement que j'ai envie d'avoir un bébé mais comment le lui dire? impossible face à face donc lettres et textos pour lui expliqué mon envie et la difficulté d'en parler avec lui. Mais lui rien en retour juste un "non" et "ne me force pas, laisse moi du temps". 
Je voudrais au moins que l'on puisse en parler mais je ne me sens pas de faire le 1er pas (je trouve que j'en ai deja fait pas mal) et en plus juste de l'ecrire ou d'y pensé j'ai les larmes qui montent.
Je sais plus comment faire et je me demande si malgré mon amour pour lui.  depuis 6 ans quelque chose est definitivement cassé et si on se quitte peut etre serais t on libéré tout les 2 pour recommencer avec d'autres peronnes une vie de couple "normale.........

Hors ligne

 

   #2 22-04-2010 20:05:57

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: est ce possible de pensez bébé apres une IVG?

Re, Mouche !

Alors je dirais qu'il y a en fait 3 sujets distincts qui aboutissent au même résultat : la coupure du dialogue et donc le "non bébé".

- tu as pris ta décision pour de "mauvaises" raisons à l'époque et tu regrettes aujourd'hui. Ton deuil de cette épisode n'est pas fait, juste enterré un certain temps et il remonte à la surface maintenant que tu te sens prête à être maman. D'où une forte émotion dans le désir d'enfant. Je te conseille vivement d'en parler à un professionnel (psychologue, pour commencer). Un avortement n'est jamais bénin, jamais facile. Dans ton cas, ce fut encore pire parce que totalement seule alors que tu aurais justement eu besoin de soutien. Il va te falloir faire maintenant ton deuil de cette IVG.

- ton ami a également souffert de cette phase, comme tu l'as très justement dit toi-même. Il a d'abord subi le choc de l'annonce, sans avoir le choix. Puis après réflexion, il se préparait à être père quand tu as pris la décision d'avorter. Il a donc subi une nouvelle fois sans avoir le choix, et a dû s'adapter. Vraiment pas évident ! Mais vous êtes restés en couple, ce qui prouve que votre amour est fort. Je crains seulement que cet épisode ne soit pas digéré pour lui non plus. Qu'il ait beaucoup de mal à en parler et qu'il n'ait peut-être pas voulu, à l'époque, passer trop de temps à essayer de digérer ses émotions ne m'étonnerait pas. Il a probablement, tout comme toi, enterré le sujet et n'est pas prêt à le déterrer pour envisager un autre bébé, voulu cette fois.

- Vous vous êtes "menti" à vous-mêmes et l'un à l'autre pendant 6 ans, faisant semblant de rien, ignorant la souffrance et les problèmes liés à cet avortement - qui est toujours un chambardement dans un couple. Ce non-dit est devenu un tabou avec le temps, un sujet hautement émotionnel et très difficile à aborder. Hors, il est essentiel que tout soit dit, qu'il n'y ait pas de non-dit dans un couple - surtout sur un sujet aussi important ! Je crois que tu vas vraiment devoir absolument faire le premier pas et lui parler de ce sujet de toi-même. Peut-être préfèreras-tu attendre d'avoir vu ton psychologue au moins une fois pour avoir son avis sur la manière la plus adéquate de le faire. Il te proposera peut-être un RDV commun avec lui, par exemple. Mais en tout, ce tabou doit absolument "sauter".

Tu apprends maintenant à tes dépends à quelle profondeur cette IVG vous a réellement touchée, toi, ton compagnon et votre couple. Ce ne sera pas facile et peut-être long, mais sans avoir fait le deuil de ce premier enfant refusé, vous ne pourrez pas avancer dans votre désir d'enfant. Courage !

quelque chose est bien cassé entre vous : le dialogue, pas l'amour. Rompre avec lui pour recommencer ailleurs serait une solution de facilité émotionnelle, mais certainement pas celle que ton cœur choisirait, à mon avis. Reprendre un dialogue tari dans un couple est une étape cruciale, mais souvent difficile.

Hors ligne

 

   #3 23-04-2010 10:39:44

mouche
Membre
Date d'inscription: 22-04-2010
Messages: 13

Re: est ce possible de pensez bébé apres une IVG?

Merci truffe2miel pour ta réponse cela m'aide un peu a y voir plus clair et surtout me sentir moins seule (car je n'en ai jamais parlé ).
Avec le peu que je t'ai dit tu es tombé juste et tes mots m'on touché.
En fait le choix d'avorter je ne l'ai pas prise toute seule on l'a prise tout les 2 apres une remarque de sa maman qui l'a fait reflechir. On en a beaucoup discuté, il m'a accompagné pour le RDV préalable et le matin de l'intervention (je l'ai un forcé) puis le soir meme rien.
Apres on en a parlé 1 seule fois, 6 mois apres c'est moi qui est mis le sujet sur le tapis lors de nos vacances pour avoir le temps d'en parler.Il m'a seulement dit que lui aussi ca l'embete que l'on n'etait pas assez dependants financierement et que moi je n'avais pas finit mes etudes et qu'un enfant il faut le désirer .  J'ai aussi compris qu'il en souffrais aussi pas de la meme maniere que moi a pleurer tout les soirs.
Ensuite rien pendant pres de 6 ans et la cela fait 6 mois je lui ai ecris une lettre pour lui dire mon envie de bébé mes peurs, mes désirs sans rien lui demander en retour. Pour le reveillon meme si on l'a fait ensemble je lui ai envoyé un texto lui disant "on arrete les durex et la clope?".je voulais qu'il le sache que je me sentais prete et juste avoir un retour mais rien il n'a rien dit.
1mois apres 2 autres textos ou il m'a dit non.ne me force pas laisse moi du temps. Et un autre ou il m'a envoyé petre comme quoi je le saouler (avec seulement 1 lettre et 4 textos en 3 mois ca m'a franchement vexé.
Il y'a 1 mois j'avais rdv avec ma gynéco je ne prend plus la pilule depuis 2ans et je ne l'avais pas vu depuis 3, bref je lui ai demandé cette fois de vive voix quelle contraception il preferé en voulant savoir dans combien de temps il voudrais eventuellement un bébé je lui ai demandé de me donner une réponse pour la contraception avant mon rdv et rien et la j'avais franchement les nerfs donc une lettre de 3 pages pour lui expliquer ma tristesse, mon mal etre enfin tout de Aà Z . Et toujours rien. 
En plus cela fait 2ans que j'ai arreté la pilule car je n'avais plus mes regles et a chaque fois j'avais espoir d'etre enceinte (j'en ai passé des tests de grossesse). Et aussi je ne voulais pas etre tenté de "lui faire un bébé dans le dos". Je savais aussi qu'en prenant la pilule depuis des années avoir un bébé pouvait prendre du temps donc j'ai pris les devant .Tout cela c'etait indirect mais quand meme assez clair je pense!?
Je ne comprends absolument pas pourquoi aujourd'hui il ne réagit pas.
Je pense qu'il se renferme dans son boulot 14 heures par jour  seulement 8 semaines de vacances depuis 6 ans.
Depuis 2 ans on a une maison en location avec 4 chambres!!!
Et la j'en ai marre car on a des chiens et des chats c'est une passion et mon metier mais les gens n'arrete pas de faire le rapprochement "chiens car pas encore d'enfant" "et alors le bébé c'est pour quand ???" Et ça c'est a moi qu'on le dit pas a lui et tout les jours j'y ai droit partiquement et la belle famille commence a s'y mettre. Et c'est toujours a moi de repondre, lui rien.
Abordé la question de vive voix avec lui a chaque fois je repousse a demain. J'y arrive pas et en meme temps je trouve que c'est a lui d'en parler aussi, j'en ai marre d'attendre et aujourd'hui je me demande vraiment si il faut que j'attende encore quelque chose de sa part.
Enfin pour aller voir un psy j'y pense depuis longtemps et je pense que pour lui aussi ce serais bien car il ne montre pas ses emotions n'es pas franchement bavard sur lui meme peut que si j'y vais en premier il aura moins de mal a y aller par la suite.
Je trouve cela hallucinant que lors d'un ivg il n'y a pas plus de suivi cela parait autant banal que de se faire arracher une dent mais la souffrance qui s'en suit n'est pas la meme.
Je pensais avoir fait le deuil de l'ivg il n'y a pas longtemps en lui ecrivant mais peut etre pas lui ni moi d'ailleurs.
Enfin cela me parait evident que de rompre ce serais la facilité.

Hors ligne

 

   #4 23-04-2010 11:30:20

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: est ce possible de pensez bébé apres une IVG?

Hum, oui on sent ton désarroi et ta détresse et ton envie et tes peurs dans ta façon de raconter !

Encore une fois, je pense que ton homme n'est pas encore prêt à réfléchir à l'idée d'avoir un bébé (alors ne parlons même pas de savoir quand wink) : il faut déjà que vous digériez ce qui vous est arrivé en tant que couple.
Tu as dit 2 choses très importantes à ce sujet : 1/ il se renferme dans son boulot 14h/ jour avec très peu de vacances, 2/ il refuse d'aborder le sujet, il ne répond pas quand on lui en parle et il ignore les questions de ses proches. J'en déduis qu'il fuit quelque chose. Mais quoi ? A toi de nous le dire, tu le connais bien depuis le temps ! L'IVG, un problème autre, une relation à ses parents difficile ? Le problème qui le fait se renfermer est-il directement lié à ce désir de bébé ou pas ? Je ne pense pas, sinon ça ne durerait pas depuis si longtemps. Donc ça doit être lié soit à l'IVG soit à autre chose qu'il a vécu ou ressenti dans son passé ou dans votre passé.
Tant que les deux membres d'un couple ne sont pas au clair dans leurs têtes, il est difficile de vraiment désirer et planifier un bébé : c'est une aventure incroyable, un pari fou sur l'avenir, un acte de foi, tout ce qu'on veut sauf une décision facile à prendre... Il faut avoir quelques neurones dispos pour ça wink

Ensuite, je te conseille vivement 2 réactions par rapport à tes proches : leur expliquer une bonne fois pour toute que vous ferez un enfant quand vous serez prêt, point barre. Votre vie intime et avenir de couple ne regarde personne. Qu'on vous pose la question, bon. Mais qu'on te harcèle avec ça, alors là non ! mad
Ensuite, ignore les questions sur le sujet comme le fait très bien (et très justement wink) ton copain : ne réponds pas. Change de sujet, lève-toi et fais autre chose, bois un coup - tout mais ne réponds rien sur ce point précis. Soit les gens finiront par comprendre leur bourde bien lourdingue et n'aborderont plus le sujet, soit ton compagnon répondra à ta place en voyant le silence s'éterniser. Dans un cas comme dans l'autre, tu n'auras plus cette pression sociale permanente à gérer.

Et tu as parfaitement analysé le processus de l'IVG, malheureusement : on la présente comme une banalité si simple, alors que c'est un acte très grave, profond, invasif physiquement et psychologiquement. Refuser la vie d'un enfant, ce n'est jamais facile, même si on prend la décision en toute connaissance de cause.

Je reste donc sur mes conseils précédents :
- essayer de faire le deuil de cette IVG pour toi-même,
- essayer de comprendre ce qui perturbe ton homme pour pouvoir peut-être l'aider à surmonter,
- essayer de reprendre le dialogue de couple sur les sujets essentiels

Accessoirement : aborder un sujet aussi essentiel, aussi fondamental pour le couple, qu'un enfant (ou l'absence d'enfant, c'est pareil), ne devrait jamais se faire autrement qu'en face à face, les yeux dans les yeux. C'est plus dur - surtout dans votre cas - les émotions seront fortement présentes. Mais vous parlerez à cœur ouvert, franchement. Et une réponse comme "ne me harcèle pas" peut être interprétée différemment selon qu'elle est dite froidement par texto ou avec l'émotion (le chagrin ou autre) dans les yeux de celui qui le dit. Moi aussi, j'ai longtemps eu tendance à rejeter ce qui me blessait ou ce que je n'arrivais pas à gérer de façon satisfaisante. Est-ce que ton homme ne serait pas juste débordé par quelque chose que tu n'as pas encore bien compris - et non pas en position de rejet vis à vis de ce désir de bébé, en fait... ?

Hors ligne

 

   #5 23-04-2010 12:04:00

mouche
Membre
Date d'inscription: 22-04-2010
Messages: 13

Re: est ce possible de pensez bébé apres une IVG?

Ouf c'est fou comme tu vise juste !
Bon pour ses proches à table je n'ai pas repondu mais lui a tres bien compris que je ne me sentais pas donc comme c'etait sous forme de la rigolade genre "depuis le temps vous allez nous faire des triplés" et quand apres j'ai tourné la tete du genre j'ai pas entendu la reflexion a été pour moi au "elle a tourné la tete" et lui n'a pas repndu heureusement on les voient pas tres souvent. Les autres c'est des personnes que je connais tres peu.
Merci a toi car ce que tu as ecris m'a fait comme un declic pour le comprende, je m'explique je pense que ce qui le fait souffrir c'est de ne pas avoir pu assumer cet enfant, je pense qu'il a souffert de ne pas avoir eu les moyens pour qu'on le garde (je le deduis de notre seule discution apres l'avortement). C'est quelqu'un qui ne parle pas beaucoup sur lui meme et ca je pense l'avoir assez accepté mais toujours pas compris (je ne lui prends plus la tete a lui demandé ce qu'il a essayer de deviener ses pensés).
Enfin pour mon désir d'enfant je pense qu'il a peur que je le quitte alors que non, mon envie je voulais la partagé avec lui et ce que je souhaite le plus c'est que l'on puisse en parlé. Par la j'en attends peut etre trop que ce soit lui qui fasse la demarche d'en parler et seulement d'en parler ce qui ne veut pas dire le faire. Pour moi faire un bébé en lui forcant la main le convaicre ou par peur que je le quitte je n'en veux pas c'est carrement hors de question.
Bref faut qu'on en parle et je ne veux pas attendre pour en parler faut que je me decide mais j'ai peur de lui faire peur a parler bébé.
Merci de me lire ca me fait enormément de bien de me sentir lue et comprise si cela ne vous embete pas je vous tiendrais au courant de nos discutions pour me permetttre d'y voir un peu plus clair.

Hors ligne

 

   #6 23-04-2010 14:50:35

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: est ce possible de pensez bébé apres une IVG?

C'est très mignon, cette phrase "j'ai peur de lui faire peur" smile

Si tu lui dis les choses comme tu viens de nous les dire à nous ("je pense qu'il a peur que je le quitte alors que non, mon envie je voulais la partagé avec lui et ce que je souhaite le plus c'est que l'on puisse en parlé"), il n'y a pas de raison qu'il ait peur. S'il te sent ouverte, communicative et aimante mais pas lourdement insistante, qu'il ne ressent pas ce désir de bébé comme une menace, je ne vois pas pourquoi il aurait peur. La conversation risque par contre de soulever pas mal d'émotions et il peut avoir du mal à gérer ça - surtout s'il n'est pas très expressif de caractère. Il ne faudra donc pas lui en vouloir si ça ne marche pas du premier coup ou s'il interrompt tout au bout d'un moment pour "s'enfuir".

Bien sûr que ça ne m'ennuie pas, on est là pour ça ici ! smile (par contre, la prochaine fois que tu me dis "vous", je m'énerve ! tongue)

Hors ligne

 

   #7 03-06-2010 11:09:46

mouche
Membre
Date d'inscription: 22-04-2010
Messages: 13

Re: est ce possible de pensez bébé apres une IVG?

Bonjour,
Ca y est la discution a eu lieu je me suis décidé et ca s'est super bien passé. Merci truffe de miel tes conseils m'ont bien servi pour aborder le sujet (tu remarquera que je t'ai tutoyer quand je dis vous c'est pour l'ensemble du forum car meme si tu es la seule a m'avoir repondu je pense que d'autres ont lu !!!!).
Meme si c'est dur de parler des choses qui font mal ca libere completement et la je me sens encore plus amoureuse !
Mais j'ai encore une interogation, dans la discution il m'a dit qu'il n'n voulait pas maintenant mais dimanche lors de la fete des meres je me suis un peu occupé de la fille de ma cousine 1 an (avant je fuyait les bébé car j'avais a chaque fois envie de pleurer. Bref quand j'étais avec elle mon copain m'a  lancé plusieurs regard doux aimant admiratif et ce n'est pas son genre ( de lancer des regards pas d'etre doux ...). Du coup je ne sais pas comment le prendre?!?!?

Hors ligne

 

   #8 03-06-2010 12:31:01

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: est ce possible de pensez bébé apres une IVG?

mouche a écrit:

Bonjour,
Ca y est la discution a eu lieu je me suis décidé et ca s'est super bien passé.

Excellente nouvelle !! big_smile

mouche a écrit:

pour l'ensemble du forum car meme si tu es la seule a m'avoir repondu je pense que d'autres ont lu !!!!).

Oui certainement wink

mouche a écrit:

Meme si c'est dur de parler des choses qui font mal ca libere completement et la je me sens encore plus amoureuse !

C'est exactement ça : dialoguer resserre les liens et conforte le couple.

mouche a écrit:

dans la discution il m'a dit qu'il n'n voulait pas maintenant

mouche a écrit:

quand j'étais avec elle mon copain m'a  lancé plusieurs regard doux aimant admiratif et ce n'est pas son genre ( de lancer des regards pas d'etre doux ...). Du coup je ne sais pas comment le prendre?!?!?

Moi, je le prendrais pour ce que c'est : il n'est pas prêt à avoir un bébé tout de suite, l'idée doit encore faire son chemin. Laisse-lui du temps !
Mais par ailleurs, il se sent peut-être aussi plus proche de toi maintenant après cette discussion et te voit avec un oeil plus tendre, plus amoureux. Peut-être aussi qu'il aime cette image de toi en tant que maman attentionnée. Mais aimer l'image de sa femme en tant que maman ne veut pas dire que ce sera demain !

Simplement, il n'est pas du tout fermé à l'idée d'avoir un bébé avec toi - mais pas tout de suite.

En même temps, c'est plutôt logique : il y a encore quelques jours, c'était un sujet tabou, ultra-sensible et difficile. Tout ce noeud émotionnel vient seulement de s'ouvrir - il va falloir un peu de temps pour qu'il finisse de lâcher (le noeud wink) Ensuite, il pourra envisager sereinement l'idée d'être papa. Et tout ça peut durer 2 mois comme 24. Impossible à prévoir roll

Hors ligne

 

   #9 04-06-2010 11:31:30

mouche
Membre
Date d'inscription: 22-04-2010
Messages: 13

Re: est ce possible de pensez bébé apres une IVG?

En fait, je ne suis pas pressé non plus car le seul fait de savoir qu'il en veut un un jour ca me convient amplement pour l'instant et surtout de pouvoir en parler ensemble.
C'est juste que le connaissant il ne se décidera jamais il n'est pas du genre a se décider, il est tres materialiste et terre à terre alors que moi je suis plutot reveuse et optimiste. Depuis les 9 années passés ensemble on s'est décidé à 2 choses importantes : emmenagé ensemble et avoir un chien et cela date de 6 ans. Surtout qu'il y a 6 ans on était jeune et surement un peu inconscient!!! Il a souvent envie de choses mais ne saute pas le pas, ne se decide pas donc je me demande comment on fera pour se decider a avoir un enfant car si on y reflechis trop je ne sais pas comment on peut se décider de mettre au monde un ptit bout dans le monde dans lequel on vit et quel avenir peut on esperer pour lui. C'est tres cliché je trouve mais voila je me le demande!

Hors ligne

 

   #10 04-06-2010 12:53:52

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: est ce possible de pensez bébé apres une IVG?

Tiens, c'est marrant... il est du même style que mon mari ! lol

A ta place, je lui laisserais du temps - puisque tu n'es pas pressée non plus, envisages entre 6 mois et 1 an (si tu étais pressée, je te conseillerais entre 3 et 6 mois). Puis je lui proposerais un voyage en amoureux : 1 semaine quelque part ailleurs, peu importe où. Pendant ce temps : détente et glandouille au programme, pas de sujet sérieux. Au retour, quand vos esprits seront à la fois sortis du train-train quotidien dans lequel on se noie si facilement et reposés par ces vacances, je lui reposerais la question en introduisant cette fois une notion de temps : non pas "je voudrais un bébé un jour, et toi ?", mais "je voudrais un bébé bientôt. Qu'en dis-tu ?"

Cette question lancerait le sujet de façon plus concrète dans son esprit, pour l'amener à y réfléchir de façon vraiment personnelle et ciblée. C'est ce qu'il faut à mon mari, en tout cas : il doit d'abord analyser une idée sous son aspect global (une maison ? Euh... a quoi ça sert, ça implique quoi etc) puis la personnaliser (est-ce que ça m'intéresse ? Pourquoi ?) et enfin, au bout de plusieurs mois ou années de réflexion, il en arrive à la question clé "je veux, oui. Mais quand et comment ?". Et c'est seulement à ce moment-là qu'on peut commencer à vraiment en parler tous les deux. Avant ça, tout son travail se fait un peu en sous-marin. Je devine ses étapes, mais je n'ai pas vraiment d'impact. Sauf en posant ici ou là une question plus ciblée vers l'une ou l'autre de ces étapes. Si je sens qu'il "traîne" sur la première partie, une question ciblée au bon moment peut l'amener à avancer dans sa réflexion. Peut, pas doit roll

Si tu as le même modèle que moi, mieux vaut ne pas brusquer les choses ! Mon mari en tout cas a fondamentalement besoin de ces 3 étapes pour se sentir bien dans une décision, même la plus petite. Si je forçais les choses, il serait sûrement mal à l'aise dans son quotidien.

Hors ligne

 

Pied de page du Forum

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB


Copyright © 2001-2009 JeunePapa.com


Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Poussette

1568637754