#31 19-05-2011 09:01:18

AdMaman
Membre
Date d'inscription: 19-05-2011
Messages: 13

Re: La fessée

Il y a à mon sens une autre différence de taille: celle entre fessée "cul nu" en travers des genoux et vigoureuses tapes sur un derrière encore habillé...
La première est humiliante, douloureuse et terrorisante pour un enfant: c'est à la limite de la maltraitance.
La deuxième est bien moins grave à mon sens car il s'agit plus de marquer le coup (et pas le q :-) quand les paroles ne suffisent plus.
Personnellement j'ai été élevée par une mère à la main leste et un beau-père qui n'a eu qu'une seule fois en dix ans un geste physique envers moi (j'avais dû le traiter de gros connard à l'adolescence ou autre chose): il m'a seulement prise par le bras en serrant... Je m'en rappelle encore 20 ans plus tard ! Pourtant il ne m'a pas fait mal, mais m'a bien fait comprendre que là j'avais vraiment dépassé les bornes. Je me le suis tenu pour dit!

Hors ligne

 

   #32 19-05-2011 11:55:05

damien_parisFutur Papa
Exclu
Date d'inscription: 18-05-2011
Messages: 20

Re: La fessée

c'est à la limite de la maltraitance.

Tout de même pas, je te trouve un peu excessive wink.

Hors ligne

 

   #33 19-05-2011 12:29:32

SentMaPapa
Membre
Date d'inscription: 11-04-2009
Messages: 2173

Re: La fessée

damien_paris a écrit:

Tout de même pas, je te trouve un peu excessive wink.

Un coup reste un coup,
on peut enrober d'échelles de graduation, trouver des prétextes pour l'utiliser car c'est plus facile de gifler que de discuter avec un merdeux de moins d'un mètre, un coup reste un coup.


"Les humains passent leur existence à l'intérieur d'un labyrinthe. S'ils arrivent à en sortir et s'ils n'en trouvent pas d'autre, ils en créent un. Quelle est cette passion pour l'épreuve ?"

Kerro Panille: Questions posées par l'Avata

Hors ligne

 

   #34 19-05-2011 13:15:45

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: La fessée

Oui... et même la menace d'un coup (juste la main levée et l'intention de frapper avec) peut avoir le même effet qu'un coup. La violence n'est jamais banale, sous aucune forme. Il y a toujours quelque chose derrière, aussi. Ceux qui frappent devraient se demander pourquoi ils en arrivent là.... (et je ne m'exclue pas, puisque ça m'est arrivé aussi 2 fois !)

Hors ligne

 

   #35 19-05-2011 15:46:07

LestatPapa
Membre
Date d'inscription: 16-06-2009
Messages: 2328

Re: La fessée

truffe2miel a écrit:

et même la menace d'un coup (juste la main levée et l'intention de frapper avec) peut avoir le même effet qu'un coup. La violence n'est jamais banale, sous aucune forme.

On peut aller encore plus loin et dire que même sans geste, une "simple" bonne gueulante bien forte avec l'attitude corporelle et/ou l'expression faciale qui va avec (mais sans menace de coup pourtant) peut être perçue par le bébé/l'enfant comme une forme de violence aussi.
Mais bon si on continue sur cette lancée, on ne fait plus rien lol

Dernière modification par Lestat (19-05-2011 15:47:28)

Hors ligne

 

   #36 19-05-2011 17:51:47

SentMaPapa
Membre
Date d'inscription: 11-04-2009
Messages: 2173

Re: La fessée

Lestat a écrit:

truffe2miel a écrit:

et même la menace d'un coup (juste la main levée et l'intention de frapper avec) peut avoir le même effet qu'un coup. La violence n'est jamais banale, sous aucune forme.

On peut aller encore plus loin et dire que même sans geste, une "simple" bonne gueulante bien forte avec l'attitude corporelle et/ou l'expression faciale qui va avec (mais sans menace de coup pourtant) peut être perçue par le bébé/l'enfant comme une forme de violence aussi.
Mais bon si on continue sur cette lancée, on ne fait plus rien lol

Oui, c'est exacte,
la maltraitance ne concerne pas seulement les violences physiques mais aussi morales.

D'ailleurs,
pour les adultes,
les violences physiques comme morales sont interdites.


"Les humains passent leur existence à l'intérieur d'un labyrinthe. S'ils arrivent à en sortir et s'ils n'en trouvent pas d'autre, ils en créent un. Quelle est cette passion pour l'épreuve ?"

Kerro Panille: Questions posées par l'Avata

Hors ligne

 

   #37 19-05-2011 22:04:11

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: La fessée

Certes, mais en même temps il faut trouver le juste milieu entre pas de violence du tout, et suffisamment de violence pour contrer la volonté de l'enfant. Pour un enfant, le simple fait de dire "non, c'est non et pas autrement", donc de se faire imposer une volonté qui n'est pas la sienne, est déjà une violence, qui induit colère et frustration. Mais à mon avis, c'est une violence nécessaire.
Par contre, la violence qui dit "non, c'est non. Fermes-la et va dans ta chambre" est inutile et absurde puisqu'elle impose sans expliquer.
Et la violence qui dit "non, c'est non et prends-toi ça pour bien te le faire rentrer dans le crâne", c'est carrément le pompon de l'absurde.

Hors ligne

 

   #38 19-05-2011 23:58:03

SentMaPapa
Membre
Date d'inscription: 11-04-2009
Messages: 2173

Re: La fessée

truffe2miel a écrit:

suffisamment de violence pour contrer la volonté de l'enfant

Tu vois, c'est ce qui me pique les yeux !
Légitimer une réponse basée sur la violence avec un enfant, son enfant qui plus est, je ne comprends pas...

Que l'on puisse être dépassé et que l'on utilise la violence dans un élan de colère ou de peur, je le comprends, on est humain. Mais que ce soit un élément a part entière de l’éducation, a quel degrés que ce soit :

Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaargh...


"Les humains passent leur existence à l'intérieur d'un labyrinthe. S'ils arrivent à en sortir et s'ils n'en trouvent pas d'autre, ils en créent un. Quelle est cette passion pour l'épreuve ?"

Kerro Panille: Questions posées par l'Avata

Hors ligne

 

   #39 20-05-2011 10:41:53

LestatPapa
Membre
Date d'inscription: 16-06-2009
Messages: 2328

Re: La fessée

truffe2miel a écrit:

Certes, mais en même temps il faut trouver le juste milieu entre pas de violence du tout, et suffisamment de violence pour contrer la volonté de l'enfant.

Peut-être voulais-tu dire "suffisamment de fermeté" ? tongue

On joue sur les mots, mais derrière il y a une différence fondamentale sur la manière de s'y prendre.
1) Fermeté : on montre qu'on est inflexible devant un caprice ou une gaffe de l'enfant, et qu'il n'a aucun moyen d'échapper à une remontrance ou une punition.
2) Violence : on se défoule sur l'enfant, verbalement, on expulse sa colère - même si l'on a raison dans le fond, même si les arguments donnés sont justifiés, même s'il mérite sa punition. Mais : Le "discours" n'est pas le même, la perception de l'enfant sur notre attitude n'est pas la même.

Maintenant moi, je mélange parfois les 2, quand "j'engueule" mon fils.
Des fois j'arrive parfaitement à lui faire comprendre qu'il a gaffé, et/ou à le punir, en étant droit, ferme, le regard dur mais serein, inflexible, nickel, et ce sans avoir à lever le ton plus que nécessaire. Il peut essayer d'esquiver autant qu'il veut, mais au final il n'y arrivera pas, au pire il finira au coin, avec l'explication qui va avec.
Et d'autres fois : je vais péter une case, il m'aura poussé à bout (en plus d'une mauvaise journée ou d'un état d'esprit déjà moche), et là il aura droit à une gueulante sévère, la vraie. Le papa fâché qui engueule son fils, le volume avec. Je ne le touche pas, mais je suis "violent" dans ma démarche.

Avec le recul : ça me soule, et il est clair que j'aimerais pouvoir mieux me contenir (j'y travaille lol), mais surtout il est -évident- que ce n'est PAS la bonne méthode. Du tout du tout du tout. Quand ça arrive : je le terrorise plus que je ne l'éduque !

La 1ère méthode (ferme mais sans agressivité) rentre parfaitement dans un schéma d'éducation saine, et est donc pour moi un objectif à atteindre (même si franchement selon les cas c'est vraiment dur dur). La 2ème méthode ("violence", même si relativement "dosée" <- une bonne blague !) est inutile ! ... à part peut-être montrer que papa ou maman peuvent vraiment se fâcher... Bon... pourquoi pas après tout ? roll (<- c'est de l'ironie, je précise) ... ou alors : pour des cas archi-graves, genre il a failli traverser la route sans regarder et a failli se faire shooter...

Dernière modification par Lestat (20-05-2011 11:00:51)

Hors ligne

 

   #40 15-06-2011 10:30:26

DestressPapa
Membre
Lieu: Saint Amand Montrond (18)
Date d'inscription: 15-06-2011
Messages: 25

Re: La fessée

Pour ma part avec ma fille adoptive j'ai trouvé plus marquant qu'une fessée dont je suis incapable.
Je la soulève jusqu'à la hauteur de mon visage ( 1m91 ) et je lui explique posément et distinctement ce qui ne me convient pas, sans crier et surtout en parlant le plus doucement possible afin qu'elle  sorte la tête de ses épaules pour tendre l'oreille.

Certains diront : " j'ai reçu des claques et des fessées et je n'en suis pas devenu un mauvais pères aujourd'hui ".

Chacun fait comme bon lui semble suivant l'éducation reçue de ses propres parents.

A présent je ne pense pas qu'une loi soit idéale pour donner une limite sur ce genre de punition.

Il revient à chacun de définir son rôle de père ou de mère, fessée ou pas fessée, martinet ou non, punition, interdiction, au lit sans dessert ... etc

Le plus drôle à mon goût sont les personnes parlant de maltraitance. Ces personnes là devraient faire attention parce que les mauvais traitements n'ont pas de limites.

Hors ligne

 

Pied de page du Forum

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB


Copyright © 2001-2009 JeunePapa.com


Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Poussette

1571325036