#41 16-06-2011 14:09:09

LucieLouMaman
Membre
Date d'inscription: 16-06-2011
Messages: 32

Re: La fessée

Je me permets une petite contribution...

Ma mère a été battue toute son enfance par sa mère, au ceinturon et autres 'joyeusetés". Elle a été maltraitée mais aussi violée par un de ses freres ainés (ils étaient 16 dans la fratrie), ne mangeait pas toujours à sa faim, et j'en passe.
Quand à moi, j'ai subit des violences physiques et morales jusqu'à ce que je parte de chez mes parents, à 18 ans, come je le leur avais toujours promis.

Devenir maman pour moi, c'était un voeu important, pour ne pas dire crucial, seulement voilà, j'avais une peur profonde : celle qu'on me laisse seule avec mon bébé et que comme ma mère "je pète un plomb".
il n'y a aucune limite à la violence.. Pour exemple, j'avais 4 mois lorsqu'excedée, elle m'a suspendue par la fenetre, au dessus du vide en hurlant, pour me faire taire. Si mon père n'était pas intervenu, je ne sais pas ce qu'il se serait passé. Bref, ils ont fini par en parler au pediatre qui leur a dit, je cite "chantages, enfermez la dans la chambre et laissez là, elle se lassera toute seule".
j'avais 4 mois.

Et bien, cette peur d'etre laissée en face à face avec mon fils est arrivée, le geniteur nous ayant laissés au troisième mois de grossesse (et j'ai envie de dire, le plus à plaindre dans l'histoire, c'est pas franchement nous finalement). Et vous savez quoi? J'ai fait un choix, celui d'aimer plutot que de brimer ou discipliner. Et malgré ma situation, malgré tout, je m'y tiens, et je suis fiere de voir que mon fils ne leve pas la main, ne mord pas, ni ne hurle sur les autres. Par contre il sait donner son avis, mais encouragé toujours à le faire dans le respect d'autrui.

Mon avis est très simple : la violence appelle la violence, j'ai choisi de briser definitivement cette dynamique, et ce n'est pas difficile.
Au pire, quitter la piece, appeler quelqu'un quand on peut, mais ne surtout pas rester avec son enfant si le dialogue est rompu. Au mieux, en cas de colère, rien de plus simple : le prendre dans ses bras, et c'est tout.

Les enfants ne veulent pas nous rendre dingues, ils veulent notre amour et notre attention, et quoi de plus efficace qu'un bon vieux calin?

Non, ça ne donne pas un gamin capricieux, colerique ou que sais je encore, bien au contraire...

Et je pense sincèrement que nous sommes laches en tant qu'adultes de lever la main sur plus petits que nous. Est il normal de frapper sa femme ou son chien? Pourquoi frapper ou humilier un enfant le serait? Comment recolter le respect par la violence?

Bien sur, les fessées n'ont jamais tué personne, mais elles tue notre amour propre et notre confiance en l'adulte, en nos parents, qui sont censés etre ceux à qui on peut avoir une confiance aveugle..

Et pour finir, je rajouterai que la technique du calin fonctionne aussi entre adultes! Je pense souvent, quand j'entends quelqu'un crier, à un bébé qui pleure, et qui ne trouve pas les mots pour exprimer sa souffrance. Et bien je lui ouvre les bras tant que je peux. Quelqu'un qui pleure, qui hurle, quelque soit son age, prenez le dans vos bras, vous verrez...


Hors ligne

 

   #42 16-06-2011 14:35:14

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: La fessée

Un très beau témoignage, Lucie. Magnifique, sincère, profond. Et toutes mes félicitations pour avoir réussi à briser ce cercle vicieux atroce de la violence dans ta famille !

(par contre, si quelqu'un me prend dans ses bras quand je suis en colère, il risque une fracture du menton au mieux. Et si en plus c'est un inconnu... il aura de la chance d'avoir encore un os entier. J'aurais l'impression d'une agression, d'être enfermée, attachée, de ne plus respirer. Quand je suis vraiment en colère, la seule chose qui fonctionne, c'est de m'isoler et me calmer. ça ne dure jamais bien longtemps, mais c'est nécessaire. Tout le monde ne fonctionne pas pareil, que ce soit face à la violence ou face à la tendresse wink)

Hors ligne

 

   #43 16-06-2011 15:29:09

LucieLouMaman
Membre
Date d'inscription: 16-06-2011
Messages: 32

Re: La fessée

ET bien, je me suis mal exprimée, je voulais juste dire qu'on peut ouvrir les bras au lieu de tourner les talons ou d'apporter une réponse plus violente.
Je me souviens des crises de ma mère, qui a enchainé les tentatives de suicides à une époque, et qui hurlait corps et âme contre mon frere et moi, mon père y compris. Longtemps je l'ai fuis pour ça, et puis un jour j'ai tenté le coup, et j'en menais pas large, parceque j'ai encore ses coups imprimés dans la chair, et bien qu'elle ait refusé mon offre à plusieurs reprises, parfois violemment, un jour, ça a marché.
Mais bien sur, il n'est pas possible selon nos conventions sociales de prendre un inconnu, qui plus est en colère dans les bras! Bien que plus que les conventions, je crois que c'est aussi souvent la trouille, tout betement, qui nous fait detourner le regard ou réagir encore plus violemment.

Tu as le reflexe de t'isoler dans ces cas là, moi aussi, heureusement, ça nous evite bien des regrets.. Mais combien sommes nous à l'inverse à nourrir le conflit, sous le coup de la colère, quitte à aggraver la situation, quitte à regretter plus tard les mots ou les gestes.. Et ça, avec nos enfants, je trouve ça quand meme dommage. On est humains, c'est sur, je ne jette pas la pierre, bien au contraire.

raaah allez, on ne se connait pas, on est pas en colère, mais je t'envois une embrassade quand meme, tu en fais ce que tu en veux! smile


Hors ligne

 

   #44 16-06-2011 17:38:51

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: La fessée

LucieLou a écrit:

Je me souviens des crises de ma mère, qui a enchainé les tentatives de suicides à une époque, et qui hurlait corps et âme contre mon frere et moi, mon père y compris. Longtemps je l'ai fuis pour ça, et puis un jour j'ai tenté le coup, et j'en menais pas large, parceque j'ai encore ses coups imprimés dans la chair, et bien qu'elle ait refusé mon offre à plusieurs reprises, parfois violemment, un jour, ça a marché.

Disons peut-être que puisque tu as vécu un extrême avec ta maman, tu as tendance à tomber dans l'extrême inverse pour surcompenser et ne pas faire comme elle ? Mon mari a vécu quelque chose de similaire avec sa maman, même si elle n'a jamais violente envers ses enfants et il réagit un peu comme toi.

LucieLou a écrit:

je crois que c'est aussi souvent la trouille, tout betement, qui nous fait detourner le regard ou réagir encore plus violemment.

En ce qui me concerne, je détourne les yeux d'un couple qui s'engueule (surtout parce que je m'en fous, en fait, pas par trouille ou par gêne personnelle) mais c'est autre chose si je vois une maman dépassée qui hurle sur son enfant. Quand ça devient hystérique ou quand je sens qu'elle ne se contrôle plus suffisamment, j'y vais et je lui propose mon aide de la façon la plus diplomatique possible. Je suis moi-même passée par une phase similaire il y a peu de temps, et je sais à quel point on peut se sentir complètement dépassée, nulle, inutile, exaspérée. Supporter en plus le regard ou l'indifférence des autres... pas évident.

Tu as le reflexe de t'isoler dans ces cas là, moi aussi, heureusement, ça nous evite bien des regrets.. Mais combien sommes nous à l'inverse à nourrir le conflit, sous le coup de la colère, quitte à aggraver la situation, quitte à regretter plus tard les mots ou les gestes.. Et ça, avec nos enfants, je trouve ça quand meme dommage. On est humains, c'est sur, je ne jette pas la pierre, bien au contraire.

Tout à fait ! Il y a là un vrai travail de fond à faire et chaque parent doit pouvoir le faire volontairement. Chaque parent devrait le faire, d'ailleurs, qu'il soit naturellement enclin à la violence ou pas. Mais le contrôle de ses émotions reste un sujet encore trop tabou (du moins en Europe).

raaah allez, on ne se connait pas, on est pas en colère, mais je t'envois une embrassade quand meme, tu en fais ce que tu en veux! smile

lol
Merci wink

Hors ligne

 

   #45 01-08-2011 20:33:05

zitoun-rbsFutur Papa
Membre
Lieu: Haute Saone
Date d'inscription: 01-08-2011
Messages: 4

Re: La fessée

Je pense que la fesse est parfois nécessaire... mais jamais sur la tête, toujours sur les fesses (d'ou le nom). Et pas pour rien. Je pense que c'est plus le coté psychologique que la douleur qui doit primé. Mes parents me coursaient partout dans l'appartement sans jamais réussir à m'en mettre une... pourtant le message était passé!!!


http://www.enceinte.com/reglette-131292.png

Hors ligne

 

   #46 01-08-2011 21:10:16

CheaperPapa
Membre
Lieu: Bonneval/Eure et loir (28)
Date d'inscription: 31-12-2009
Messages: 759

Re: La fessée

Et bah moi j'aime la fessée j'adore me faire claquer le popotin hum comme c'est bon.

Ah c'est pas ça le sujet oups pardon je suis ..... euh pardon, désolé.


LOL allez je sors.


http://dhbf.daisypath.com/9zahp1.png

http://dhbf.daisypath.com/RF8fp1.png   

http://dhbf.daisypath.com/ZP9vp1.png

http://by.lilypie.com/RhOip1/.png

Hors ligne

 

   #47 02-08-2011 07:19:18

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: La fessée

zitoun-rbs a écrit:

Je pense que la fesse est parfois nécessaire...

La fesse, oui, ça c'est sûr lol

Hors ligne

 

   #48 02-08-2011 10:26:53

LestatPapa
Membre
Date d'inscription: 16-06-2009
Messages: 2328

Re: La fessée

Cheaper a écrit:

LOL allez je sors.

Ferme la porte derrière toi, verrouille là et jette la clé aussi tongue

Hors ligne

 

   #49 02-08-2011 10:45:17

LestatPapa
Membre
Date d'inscription: 16-06-2009
Messages: 2328

Re: La fessée

@Lucielou : j'arrive un peu tard sur ton témoignage, mais je tenais à dire qu'il était touchant à lire !

J'aimerais cependant revenir sur 2-3 choses que tu as dîtes :

LucieLou a écrit:

Et vous savez quoi? J'ai fait un choix, celui d'aimer plutot que de brimer ou discipliner. Et malgré ma situation, malgré tout, je m'y tiens, et je suis fiere de voir que mon fils ne leve pas la main, ne mord pas, ni ne hurle sur les autres. Par contre il sait donner son avis, mais encouragé toujours à le faire dans le respect d'autrui.

Intéressant - dans ce cas, comment fais-tu pour gérer ses caprices, si tu ne le "disciplines" pas ? (et quand je parle de discipline, je n'y inclus aucune violence physique ou même morale)

LucieLou a écrit:

Mon avis est très simple : la violence appelle la violence, j'ai choisi de briser definitivement cette dynamique, et ce n'est pas difficile.

Au contraire je pense que ça peut l'être, tout dépend de l'histoire personnelle des parents - ne pas céder à la violence peut être un véritable combat quotidien !

LucieLou a écrit:

Les enfants ne veulent pas nous rendre dingues, ils veulent notre amour et notre attention, et quoi de plus efficace qu'un bon vieux calin?

Intéressant aussi - perso, autant je suis d'accord sur leur besoin d'amour et d'attention, autant je pense aussi que par moment ils prennent un malin plaisir à nous pousser à bout, pour nous tester wink Ce n'est pas fait par méchanceté réelle, mais c'est un besoin de leur part que de connaître nos limites afin qu'ils se construisent, et les limites de ce que eux peuvent faire sans se faire réprimander.

J'espère que tu repasseras par le forum pour me/nous donner ton avis sur la question wink

Hors ligne

 

   #50 02-08-2011 11:19:05

EmmachérieMaman
Membre
Date d'inscription: 13-07-2011
Messages: 829

Re: La fessée

Lestat a écrit:

Cheaper a écrit:

LOL allez je sors.

Ferme la porte derrière toi, verrouille là et jette la clé aussi tongue

Punaise, pour une fois que ça viens pas de moi, ouf!! wink

Hors ligne

 

Pied de page du Forum

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB


Copyright © 2001-2009 JeunePapa.com


Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Poussette

1573684217