#1 23-09-2011 18:26:22

cassiopeeMaman
Membre
Date d'inscription: 23-09-2011
Messages: 6

Homme/père au foyer

Y a t il des papas au foyer??

Hors ligne

 

   #2 15-11-2012 14:04:29

PapaNordiqueFutur Papa
Membre
Date d'inscription: 27-04-2012
Messages: 51

Re: Homme/père au foyer

Oui! C'est-à-dire, je prendrai 35 semaines de congé parental en 2013, lorsque maman sera prête à travailler à nouveau.
(je vois que votre question date de 2011, mais mes princesses sont nées il y a cinq jours!)

Hors ligne

 

   #3 14-03-2013 14:33:35

Pap'à la maisonPapa
Membre
Date d'inscription: 14-03-2013
Messages: 15
Site web

Re: Homme/père au foyer

Hello

J'ai stoppé mon activité de travailleur indépendant pour être à la maison pour m'occuper de mes jumelles smile

Si tu as des questions ou envie de discuter, n'hésite pas


http://www.papalamaison.fr - Blog d'un père au foyer

Hors ligne

 

   #4 14-03-2013 15:11:51

PapaNordiqueFutur Papa
Membre
Date d'inscription: 27-04-2012
Messages: 51

Re: Homme/père au foyer

Bonjour Pap'! Je vais lire ton blogue avec beaucoup d'intérêt!

Nos filles nous donnent plein de moments de bonheur. J'ai très hâte d'être plus souvent à la maison.

À 4 mois, une des petites a déjà une trace de première dent.

Au plaisir d'échanger! smile

Hors ligne

 

   #5 14-03-2013 15:16:04

Pap'à la maisonPapa
Membre
Date d'inscription: 14-03-2013
Messages: 15
Site web

Re: Homme/père au foyer

He ben, 4 mois c'est du rapide :p

Les notres ont leur première dent qui perce, toutes les deux la même, incisives centrale gauche, en bas. Mais ça va, pas trop de pleurs, de fièvres ou autre, ouf :p mais bon, on verra la suite smile

Si tu as des suggestions à propos de mon blog, n'hésite pas

Au plaisir smile


http://www.papalamaison.fr - Blog d'un père au foyer

Hors ligne

 

   #6 10-06-2015 11:56:58

Bernard14562Papa
Membre
Date d'inscription: 11-02-2015
Messages: 23

Re: Homme/père au foyer

Hello,

J’ai été papa au foyer pendant toute la grossesse de ma femme. C’était vraiment dur au début. J’ai arrêté le boulot dû à un accident de voiture. J’étais cloué au lit et j’arrivais à peine à bouger mes mains. Ma femme a été super forte et je la remercie pour son aide. Par contre, mon fils a eu du mal à voir son papa dans cet état. smile

Hors ligne

 

   #7 06-10-2015 12:26:06

TataPapa
Membre
Date d'inscription: 02-07-2015
Messages: 1

Re: Homme/père au foyer

Bonjour,

pour répondre à ta question avec un peu de recul, et en faire profiter ceux/celles qui se poseraient la question.

Avant la naissance de mes garçons, nous vivions à l'étranger, et je travaillais pour une boite américaine qui m'a viré du jour au lendemain avant la naissance de mes enfants. Mes enfants ont failli naitre 2 mois en avance ; à la maternité, alors que mon épouse était en salle de travaille, j'ai du rencontrer un conseillé financier qui m'a indiqué que si mes enfants naissaient aujourd'hui, il faudrait débourser l'équivalent de 100 000 euros par enfant. Heureusement, les garçons ont patienté et sont nés avec 4 semaines d'avance, cela n'a couté qu'approximativement 8000 euros, et comme mon épouse avait un employeur qui la protégeait très bien en terme de sécu, tout nous a été remboursé.

Depuis, j’ai passé mon temps à la maison, à gérer les courses, les machines à laver, le ménage, les déménagement et aussi à essayer de trouver un boulot : eh oui, lorsque l’on est un homme, on a une sacrée pression familiale et belle-familiale, amicale et de société pour que l’on ait un boulot. Il semblerait même qu’être à la maison est une partie de repos pour un homme.

Jusqu’à 6 mois : je me réveillais la nuit pour aider mon épouse à s’occuper des enfants. En particulier je me baladait durant la nuit avec l’un puis avec l’autre pendant au moins 1 heure pour les aider à digérer. A cette époque impossible de boire la moindre goutte d’alcool sans être un peut paf, et surtout très fatigué le lendemain voire le sur lendemain. Mon épouse était très fatiguée, mais nous commencions notre marathon jumeaux, et le morale était là.

A 6 mois j’ai eu 1 entretien pour un travaille : je n’ai d’abord pas eu la moindre minute pour préparer mon entretien, et j’était vraiment rincé. Je crois n’avoir jamais fait un entretien aussi mauvais.

Lorsque mes gars avaient 1 an : c’était difficile et nous ne faisions pas encore toujours nos nuits avec mon épouse, mais nous avions toujours le morale.
Comme je n’avait pas de travaille, je me relance dans les études par correspondance pour ne pas avoir à dire (mais surtout à me dire) que je n’ai encore rien fait cette année.
Lorsque mes enfants avait 1 an et quelques mois j’ai eu un entretien, un petit peu à l’arraché, ce fut encore une fois difficile pour moi : encore fatigué et plus du tout dans le bain du travaille, je me suis senti quelque fois humilié à ne plus être capable de répondre à certaines questions qui me semblaient basique.

A un an et demi, mon épouse change de poste : déménagement internationale avec des jumeaux : la joie ! (c'etait le second déménagement avec les garçons puique nous avions déménagé lorsqu'ils avaient 8 mois) Cela m’a bouffé 6 mois de tout organiser/déménager/emménager : ce qui vous prend  3 semaines à 1 mois sans enfant, vous dévore le peu de temps qu’il vous reste avec des jumeaux : il faut pas moins de 3 jours pour monter une armoire IKEA lorsqu’on a des jumeaux dans les pattes. On met en stand-by les études par correspondance.  Heureusement, nous nous sommes déplacés dans un lieu ou il y a une crèche.

A deux ans : certaines choses sont plus faciles avec les enfants, d’autres plus difficiles. Mon épouse se réveille toujours majoritairement la nuit lorsque les enfants toussent, ou lorsqu’ils sont malades. Si je me réveille lorsqu’il y a un gros problème : vomit ... je n’ai pas l’oreille d’une mère pour la toux. Mon épouse est donc toujours très fatiguée. Les enfants la sollicite beaucoup plus qu'ils me sollicitent moi.
Je m’occupe toujours des courses, cuisine, ménage, étendre/détendre le linge, chercher un travaille.
Mais ce qu’il faut retenir c’est qu'à 2 ans, mon épouse préfèrerai que l’on soit dans la situation inverse : que je travaille, et qu’elle s’occupe des enfants.

De mon côté, n’ayant plus de travaille, je n'intéresse plus les quelques amis qu’il me reste, et les époux des amies de mon épouse. Comme cela fait longtemps que je n’ai pas travaillé, c’est aussi problématique. Finalement mon impression est que cette situation est devenue tellement marginale que peu de gens peuvent la comprendre et s’y intéresser. Et comme les gens s’intéressent peu à ma situation, voire pour beaucoup d’homme de mon âge la méprise, je crois que lorsque je suis fatigué, je me met par effet miroir à mépriser ces hommes qui dorment 7h par nuit, qui ont un boulot intéressant dont ils peuvent être fiers, qui gagnent de l’argent, qui gèrent un budget ééénoorme, qui ont plein d’amis, qui ont vécu leur paternité un peu comme des touristes, qui ont ... du stress ? Lorsque père de jumeaux, on s'occupe du linge, des courses, des repas, on ne gagne rien, on gère un tout petit budget, et fatigué, on a deux gamins qui ont faim, qui veulent être a bras, qui crient un dans chaque oreille en tapant l’autre pour être le seul à bras - un dans chaque bras, à chercher comment on va remplir les biberons, que finalement même si cela nous fait toujours suer, on s’en sort, on craque pas, et que comme on est des hommes, lorsque la femme rentrera et demandera comment cela s’est passé, on répondra «bien».
En 3 ans, pour moi, j’ai acheté 1 pantalons, 1 paire de chaussure, et des sous vêtements.

Alors, les trucs qui me font du bien :
A - lorsque l’on sait ce que c’est, c’est une très grande fierté que d’avoir des jumeaux, très certainement le plus beau challenge auquel j’ai été confronté. Lorsque j’aurait du recul, même si c’est fatiguant, j’aurais de la nostalgie des premières années de mes garçons.
B - lorsque je rencontre des parents de jumeaux, j’adore leur demander s’ils ont eu d’autres enfants après leur jumeaux. Très souvent ce n’est pas le cas. Alors, je ne sais pas pourquoi, quand je suis très fatigué, je m’accroche à cette envie d’avoir un autre enfant ... voire deux

Hors ligne

 

   #8 06-10-2015 13:03:48

AliceinWonderland3008Maman
Membre
Date d'inscription: 20-07-2015
Messages: 124

Re: Homme/père au foyer

Tata, tout d'abord félicitations pour tes jumeaux, et pour les avoir élevé ! Il faut savoir que beaucoup d'hommes restent dans les vieux principes et qu'ils ne s'occupent pas, voir peu, de leurs enfants -emploi ou non d'ailleurs. Pour les hommes qui pensent qu'être mère au foyer est quelque chose de confortable, évident, et un travail de "fainéant" j'aurais bien envie de les rediriger vers toi ! ahah ! Déjà avec un enfant, c'est du boulot, de la fatigue, alors j'imagine avec deux d'un coup (bien que ça doit être double bonheur !).

Je n'arrive pas à comprendre concernant les amis, est-ce le fait d'avoir des jumeaux ? De ne pas travailler pour t'occuper d'eux ? Je ne vois absolument pas le rapport avec "l'amitié" ou alors ce ne sont tout simplement pas de vrais amis. C'est un vrai courage que de ne pas se dire "c'est elle la maman, c'est à elle de tout faire pendant que je me prélasse dans le canapé" car il faut le dire, même si cette situation est anormale, c'est une situation malheureusement trop courante !

Tu ne nous expliques pas cependant, cette situation de père au foyer te convient-elle ? Est-ce un véritable choix de ta part (car tu parles d'entretiens -ratés ou non-) est-ce quelque chose qui te comble ou préférerais-tu reprendre le chemin de l'emploi ?

Je suis pour ma part, mère au foyer, un choix et une nécessité à la fois (n'ayant pas le permis, ainsi que très peu d'expérience, je galère à trouver un emploi, mais j'avoue que ça ne me déplait pas tant que ça, voir mon fils grandir au quotidien, ne rien manquer de ses progrès m'émerveille et me comble de bonheur).

Quoiqu'il en soit, oui, c'est un travail épuisant, parfois on a très peu de temps pour soi et on a qu'une envie, celle de souffler, PROFITE au maximum, car tes fils grandissent et avec le recul, comme tu le dis si bien, tout cela va te manquer ! Évidemment, ce n'est pas parce que tu es père de jumeaux que tu n'as pas le "droit" d'avoir d'autres enfants, tant que cette situation est en accord avec ta femme, ne prends pas l'avis des autres en compte, les stéréotypes, c'est bien, mais nos décisions quant à nos familles nous appartiennent à nous, et nous seuls, quoique les autres en pensent. Ce ne sont pas eux qui gèrent ta vie de famille, alors tant que tu t'en sors et que ça te rend heureux, fais ce qu'il te plait !

Je te souhaite le meilleur, pour toi, ta femme ainsi que tes enfants !

Hors ligne

 

Pied de page du Forum

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB


Copyright © 2001-2009 JeunePapa.com


Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Poussette

1561419299