#11 02-01-2012 11:37:30

dioukPapa
Membre
Lieu: 31
Date d'inscription: 09-08-2011
Messages: 145

Re: Agressivité de ma compagne

je n'ai qu'une chose a dire... bienvenu au club... je suis totalement dans la même galère sauf que le petit a 22 mois...

Hors ligne

 

   #12 02-01-2012 11:58:53

AlexVIFutur Papa
Membre
Date d'inscription: 15-12-2011
Messages: 84

Re: Agressivité de ma compagne

diouk a écrit:

je n'ai qu'une chose a dire... bienvenu au club... je suis totalement dans la même galère sauf que le petit a 22 mois...

Bonjour Diouk,

Merci de m'avoir lu...
C'est plus que pesant... Je refuse de me transformer uniquement en père. Ca aussi je lui avait dit lorsque je l'ai rencontré : je veux bien être une épaule forte, je veux bien être une bouillotte, je veux bien être un papa MAIS JE NE VEUX PAS ÊTRE QUE CA !!!

Je ne sais plus quoi faire. Systématiquement, elle me fait passer pour un obsédé sexuel sans prendre en compte mes remarques sur la complexité du désir masculin.

J'ai l'impression d'être un colocataire amélioré. J'ai l'impression d'entrer dans une vie à la con, morne, sans relief avec pour seul rêve une voiture familiale pour faire les courses le week-end avec les enfants... et je me dis que si c'est ça la vie de couple, je n'en veux pas. Je préfère être seul.

Ca me fait peur parce que j'ai tout fait pour qu'elle se sente rassurée. J'ai proposé qu'on habite ensemble, j'ai accepté l'enfant qui vient, je lui ai trouvé un job en or... ça ne change rien...

Je me projette déjà dans une rupture... avec un enfant qui arrive, avec ce que ça implique vis à vis de nos familles respectives et du regard qu'elles pourraient porter sur une séparation...

Je l'aime mais je refuse de vivre comme ça. Je ne peux tout simplement pas. C'est une vraie prison. Tout ça je lui ai déjà dit dans le passé. Mais elle doit considérer que c'est un comportement d'ado attardé... elle doit probablement se dire que ça me passera. Si devenir adulte c'est accepter d'avoir une vie à la con alors je suis effectivement un ado attardé.

Hors ligne

 

   #13 02-01-2012 16:00:52

dioukPapa
Membre
Lieu: 31
Date d'inscription: 09-08-2011
Messages: 145

Re: Agressivité de ma compagne

, je suis dans la même galère, je n'ai pas de solution a te proposer sinon je serais sorti de ce bourbier, ah oui comment on dit déjà? bonne année!

Hors ligne

 

   #14 02-01-2012 16:17:10

AlexVIFutur Papa
Membre
Date d'inscription: 15-12-2011
Messages: 84

Re: Agressivité de ma compagne

La solution est assez simple :

- soit tu acceptes la situation par peur d'être seul
- soit tu romps

Bonne année wink

Hors ligne

 

   #15 02-01-2012 16:32:16

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Agressivité de ma compagne

AlexVI a écrit:

La solution est assez simple :

- soit tu acceptes la situation par peur d'être seul
- soit tu romps

Bonne année wink

Heureusement il y a d'autres alternatives, et on n'est pas nécessairement contraint d'abdiquer sa personnalité, ses besoins et sa fierté pour vivre en couple !
Je reviendrai plus tard, là mes puces ont besoin de leur maman et ton sujet mérite qu'on s'y attarde un peu roll

Hors ligne

 

   #16 02-01-2012 17:26:32

AlexVIFutur Papa
Membre
Date d'inscription: 15-12-2011
Messages: 84

Re: Agressivité de ma compagne

Hello miel ^^

Si tu as des conseils, je suis preneur parce que en toute franchise, là j'avoue être à bout de ressources... Je ne comprends pas l'intérêt du couple dans ces conditions autrement que de donner un équilibre familial aux enfants. Et je ne suis pas très versé dans le sacrifice total de soi.

Je l'ai aussi incité je ne sais combien de fois à avoir des activités en dehors du travail. J'en ai moi même. Je lui ai même dit d'aller en soirée avec ses copines. Je lui ai même fait comprendre que ça pouvait être agréable de se faire "dragouiller" (sans que ça aille plus loin bien sur !!!) et que ça pouvait stimuler son désir, la rendre plus heureuse, moins agressive...

Je propose régulièrement des sorties mais c'est une corvée pour elle...

Peine perdue...

Ce soir, je n'ai même pas envie de rentrer à la maison.

Dernière modification par AlexVI (02-01-2012 17:45:46)

Hors ligne

 

   #17 02-01-2012 18:54:19

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Agressivité de ma compagne

AlexVI a écrit:

le recul que je ne trouve plus en ce moment.

Voici certainement une autre raison pour lesquelles votre communication de couple est compliquée en ce moment wink


AlexVI a écrit:

A bien y réfléchir, il est évident qu'il y a de l'affection entre nous.

En réfléchissant, tu trouves de l'affection.
Etonnant, comme constat de couple... Je me serais attendue à ce que tu dises qu'il y a de l'amour, même sans réfléchir.
Es-tu certain de l'aimer encore ?

AlexVI a écrit:

Mais effectivement nous n'avons pas choisi la facilité. .

C'est le moins qu'on puisse dire !!! Énormément de facteurs de tension pour un couple, en particulier pour un couple qui n'a pas trouvé de canal de communication efficace ET qui n'a pas encore pu s'ajuster et régler les différents petits soucis avant l'arrivée d'un bébé...

AlexVI a écrit:

Surtout, elle a vécu deux traumatismes majeurs dans sa jeunesse qui expliquent probablement en grande partie son comportement.

Décidément... neutral

AlexVI a écrit:

Je peux refaire ma vie, changer de ville, de pays, de métier à ma guise. J'ai fait ça tout le temps...

Une liberté d'esprit et d'action qu'elle ne connaît probablement pas, d'après ce que tu racontes. Peut-être une facette de ta personnalité qui l'inquiète ?


AlexVI a écrit:

Deux écorchés vifs qui se trouvent.

Certainement pas la meilleure base pour un couple (parental, en particulier) stable....

Hors ligne

 

   #18 02-01-2012 19:22:59

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Agressivité de ma compagne

AlexVI a écrit:

Je me suis surpris à me comporter comme un papa poule. Le petit devient de plus en plus attendrissant. J'adore voir ses expressions lorsqu'il parle. Je m'occupe de lui lorsque je me réveille en lui donnant son petit déjeuner. Le soir, je lui donne le bain pendant que sa mère prépare à manger. Je mets la table avec lui puis je débarrasse et je fais la vaisselle.

Quel est ton statut explicite vis à vis de cet enfant ? Es-tu son ami, son père de coeur, son père officiel (l'as-tu reconnu ?) ou juste le copain de sa maman ?

AlexVI a écrit:

Pour ne pas peindre un portrait trop idéaliste, j'ajoute que je manque parfois de patience. Il m'arrive d'avoir des réactions brusques lorsque le garçon ne veut pas s'habiller, lorsqu'il est fatigué et fait des caprices... Je ne suis jamais violent. Mais je peux être brusque.

Je crois que n'importe quel parent peut en dire autant wink

AlexVI a écrit:

En tant que compagnon, je suis tendre et attentionné. Sans l'être trop. Lorsque quelque chose ne me plait pas, je le fais sentir (je suis incapable de masquer ce que je pense : on lit facilement en moi) ou je le dis. Il m'arrive parfois de laisser les choses se faire jusqu'à ce que ma patience arrive à sa fin. Dans ces cas là j'explose. Jamais brutalement. Mais de manière très ferme.

Donc au moins pas de non-dits ou de malentendus basés sur une interprétation erronée de la situation.

AlexVI a écrit:

Ma compagne n'est absolument pas démonstrative.

Peut-être aussi une question de culture ? Certaines prônent la réserve des femmes, en particulier, ce qui conduit souvent à des comportements de rancoeur à peine voilée.


AlexVI a écrit:

maladroitement, je l'embrasse sur l'oeuil car elle a déjà commencé à tourner la tête.

lol
C'est un problème qui peut être résolu plus tard (ou qui aurait pu l'être avant), en tout cas certainement pas la priorité du moment, si j'ai bien compris ? wink Il s'agit de sa personnalité, elle peut certainement faire des efforts mais pas changer radicalement - en tout cas, il y a d'autres points pour lesquels elle va avoir besoin d'attention et d'énergie, là roll

AlexVI a écrit:

Sexuellement, c'est très difficile. Nous avons rarement d'excellents moments. Mais la majeure partie du temps, je ne peux pas la toucher sans qu'elle ait une réaction de rejet. Lorsque je dis toucher, c'est très chaste. Je ne lui colle pas la main aux fesses ou sur les seins ! Il s'agit plutôt d'une main sur la cuisse, sur la hanche. Mais les réaction sont toujours les mêmes : soit elle s'éloigne, elle ne bouge absolument pas, soit elle me rejette en me disant que j'appuie trop ou que je la chatouille...

Comment voit-elle le sexe, de manière générale ? Ou plutôt, comment sa mère voit-elle le sexe ? Il se peut qu'elle ne le voit que comme une nuisance nécessaire ou un moyen de satisfaire son homme, ou encore juste un élément technique indispensable à la reproduction.
Si elle a subi une violence sexuelle ou qu'elle ne ressent elle-même que peu ou pas de plaisir pendant l'amour, il y a aussi des chances pour que l'idée de toute intimité la rebute.


AlexVI a écrit:

Il est arrivé de nombreuses fois que l'on commence à faire l'amour puis que l'on arrête en plein milieu car elle baille aux corneilles (!) et n'est absolument pas dedans... Je vous laisse imaginer à quel point ça peut être destructeur pour l'ego...

!!!!!...... neutral
Et toi, tu ne lui fais jamais le coup ? lol

Blague à part, c'est dingue.....

AlexVI a écrit:

Je ne vous décris pas les rares fois où ça a bien marché. Ce qu'il faut en retenir c'est qu'en trois ans, ça a du arriver une 10 aine ou une 15 aine de fois. Tout le reste est échec ou médiocre.

Donc un bilan de couple franchement catastrophique :
- amour ? Non, de l'affection, et seulement en "réfléchissant bien".
- une communication inexistante,
- pas d'échange, de soutien mutuel, de tendresse,
- vie intime inexistante ou tellement mauvaise qu'on en viendrait à la souhaiter inexistante.
Dans ta situation, je me poserais d'abord des questions sur MOI.
Pourquoi restes-tu à ses côtés, surtout en prenant en compte le premier point ?


AlexVI a écrit:

Or donc, moi qui avait une grande confiance en moi sexuellement, je l'ai presque totalement perdu avec elle.

Forcément, avec ce que tu racontes sad

AlexVI a écrit:

Face à ses angoisses sur ma fidélité, alimentées par mes masturbations nocturnes, j'ai mille fois tenté de la rassurer. Je lui explique que je ne désire personne d'autre, que je me sens incapable de la tromper, que j'ai eu une vie sexuelle riche auparavant et que le choix d'être en couple, je l'assume parfaitement.

En même temps, elle ne peut pas s'attendre à ce que ta libido soit complètement éteinte non plus.... ou alors il y aurait de quoi être vexée ! J'ai entendu une phrase marrante à ce sujet dans une série (mais laquelle... ??) "tu ne crois quand même pas que j'avais fait don de mes couilles à la science, non ?". Cru et vulgaire, mais très vrai.
Dans ton cas, il n'y a pas seulement abstinence, il y a dédain et rejet de ta personne, refus de tendresse : toute une dimension essentielle de la communication du couple et de l'épanouissement tombe donc automatiquement à l'eau.

AlexVI a écrit:

La plupart du temps, elle me traite comme si j'étais un singe en rut, comme si les hommes étaient totalement menés par leur braguette.

D'après ce que tu racontes, tu ne recherches RIEN d'extraordinaire ! Tu veux juste une vie de couple normale, avec des relations normales dans un cadre normal. Ce qui compte, ce n'est pas tellement la fréquence des rapports mais leur qualité. 3 fois par semaine vraiment agréables laisseront le couple bien plus heureux et rassasié que tous les jours vite fait juste pour le côté technique.
Ce n'est pas une question de "rut" ! Quand on n'a pas de désir pour son compagnon, c'est le signe d'un problème profond qui ne se résoudra pas en 3 jours, soit dans le couple lui-même (si on avait une sexualité épanouie avant) soit sur le plan personnel (si on n'a jamais aimé le sexe du tout).

AlexVI a écrit:

Lorsqu'elle se couche bien avant moi, pour qu'elle ne s'endorme pas seule, je reste à ses cotés au lit. Le plus souvent elle m'expédie en me disant qu'elle est fatiguée. Peut être croit elle que je suis là pour le sexe...?

Peut-être. Pourquoi restes-tu avec elle ? Visiblement, elle n'en a pas besoin et vis ta présence comme une nuisance et non pas comme une petite attention (inutile, soit dit en passant). Alors, lâche prise.


AlexVI a écrit:

Puis elle me dit qu'elle a elle aussi des fantasmes, qu'elle se sent elle aussi frustrée.

Pas facile quand on est soi-même en super-manque, mais au moins elle dit qu'elle a une vie érotique intérieure vivante. OUF ! Alors, c'est quoi, ses fantasmes ?


AlexVI a écrit:

Le problème c'est que j'ai tout essayé. Rien ne va jamais. Si je suis tendre, elle gigote dans tous les sens comme si elle s'emmerdait. A vrai dire, elle s'emmerde. Si je suis physique, ça ne va pas non plus.

Peut-être que, tout simplement, ce n'est pas toi qu'il lui faut ?
(dur à lire, je sais).

AlexVI a écrit:

Je lui en ai déjà parlé. Je lui ai dit plusieurs fois que je n'arrivais pas à "la lire". Que je n'arrivais pas à savoir ce qu'elle voulait.

Visiblement, parce qu'elle ne le sait pas elle-même.

AlexVI a écrit:

Maintenant son discours de réponse évolue et elle me fait comprendre que c'est de ma faute

Evolué ? Mais d'après ce que tu expliques, c'est ce qu'elle a toujours plus ou moins laissé entendre non ?

AlexVI a écrit:

Mais en quoi ?

En quoi ? En ceci que tu es bien trop gentil et bien trop dans la tentative de compréhension et conciliation : elle est visiblement larguée, mal dans son corps et dans sa tête, en souffrance.
Seulement, c'est tellement plus facile de penser que cet état de fait est la faute de l'autre, de celui qui est là au quotidien, plutôt que d'en chercher la vraie cause et de la régler !
Quoi que tu fasses, tu auras toujours tort.

AlexVI a écrit:

je perds confiance en moi, je suis sujet à des éjaculations précoces...

Mais non, tu es seulement tellement en manque que tu n'as plus d'endurance. Tu es tombé dans le technique pur et dur, ce qui amène rapidement au point final sans plus de satisfaction que ça.
Ton fonctionnement personnel n'est pas remis en cause pour autant !


AlexVI a écrit:

Mais je refuse de me laisser aller dans une spirale infernale et je cherche à combattre l'échec.

Cet échec n'est pas le tien...

AlexVI a écrit:

elle est incapable de se laisser aller

Voila un point important : elle n'arrive pas à lâcher prise, elle a un problème profond de confiance. Et visiblement, pas seulement pendant l'amour....


AlexVI a écrit:

je suis frustré professionnellement

Tiens ? Pourquoi ?

AlexVI a écrit:

Elle me dit qu'elle fait ce qu'elle peut pour vivre avec sa frustration.

La pauvre, on la plaindrait presque. Elle réalise qu'elle est seule responsable de son état ? Offre-lui un vibromasseur.

AlexVI a écrit:

Je ne crois pas à l'amour platonique.

Bah si, c'est de l'amitié sincère.

AlexVI a écrit:

Et je me sens très malheureux. Je lui en veux.

Oui, et c'est BIEN !
Lui en vouloir est déjà la première étape vers un mieux : ça veut dire que 1/ tu ne te sens pas réellement seul responsable de ce qui se passe (et tu as raison !) et 2/ tu as en toi l'énergie de faire bouger les choses.

Maintenant, il faut donc deux choses, dans l'ordre :
- déterminer si oui ou non tu aimes encore cette femme-là. Pas celle que tu rêves d'avoir ni celle que tu as rencontrée au tout début (la première année n'est pas représentative d'une personne), mais celle qu'elle est depuis la fin des 12 premiers mois en continu ;
- Si oui, mais vraiment oui, alors il faut déterminer ce que tu es prêt à accepter et ce que tu ne veux plus jamais revivre.
Ensuite, on pourra avancer.

Dans l'intervalle, viens papoter ici souvent et n'hésite pas à te confier à tes amis, à chercher du réconfort affectif là où tu en trouveras ! Il ne faut pas rester avec ce manque béant en permanence, c'est très mauvais pour ton égo et toute la structuration de ta psyché.

Hors ligne

 

   #19 02-01-2012 19:25:21

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Agressivité de ma compagne

AlexVI a écrit:

Ce soir, je n'ai même pas envie de rentrer à la maison.

Alors, ne le fais pas : la tension entre vous serait palpable et ton manque de motivation flagrant.
Vas passer la nuit chez un ami ou tes parents, change d'air. Mais préviens-la et dis-lui où tu es... et si possible pourquoi, aussi.

Il faut qu'elle réalise que tu es un être humain à part entière, avec ses besoins et son droit au respect comme n'importe qui - il semble qu'elle l'ait un peu oublié au fil du temps.

Hors ligne

 

   #20 03-01-2012 12:48:58

DaddyPaulPapa
Membre
Date d'inscription: 03-01-2012
Messages: 5

Re: Agressivité de ma compagne

Bonjour,

Ta situation est vraiment  difficile, ça fait mal au cœur de lire ce que tu écris ... Donc tout d'abord, je compatis vraiment.
Ce qui ressort des conseils ici c'est qu'il faut lâcher l'affaire et rompre.

Perso je ne peut pas croire que tout est perdu. Je pense que tout est rattrapable à condition de faire le bon diagnostique et de se donner les moyens de réussir son couple. Je ne parle pas de réussir à ne pas rompre mais bien de réussir à être heureux ensemble.

Là j'ai conscience de passer pour un fou furieux wink

Mais j'assume big_smile


Un point très important qui me semble assez absent de la discussion : fais objectivement ton auto critique ! Tout n'est pas de SA faute !

Commence déjà à en parler avec elle en lui demandant comment tu pourrais la rendre heureuse et comment lui montrer ton amour. Nous n'avons pas tous les même manières de montrer et ressentir l'amour !
Par exemple pour ma femme il est primordial que nous passions du temps ensemble, tout le reste est secondaire. Moi j'ai juste besoin d'être félicité, encouragé, voir admiré, grâce à quoi je peux déplacer des montagnes, alors que pour moi passer du temps ensemble c'est bien mais pas indispensable.
Un livre qui nous a ouvert les yeux : les langages de l'amour de Gary Chapman.

Pour discuter, il faut être dans de bonnes conditions, en venant lui faire des reproches quand elle se couche, forcément elle se ferme ...
Un bon moyen est de vous réserver à l'avance un diner en tête à tête, marmot au lit, téléphones débranchés, télé et radio éteints, seuls au monde, avec pour objectif clairement énoncé de discuter calmement de votre couple. Donnez vous pour règle d'éviter absolument de tomber dans le reproche/justification/contre-reproche, au contraire forcez vous à écouter sans interrompre et à accueillir ce que l'autre dit (plus facile à dire qu'à faire).

- comment peux tu me montrer que tu m'aime (une chose, de manière très très concrète)
- qu'est ce qui me fait souffrir (essayez de vous limiter quand même à ce qui vous cause une vrai souffrance, cad une ou deux choses)

Ca sera un bon point de départ.

Sexuellement arrête (du moins officiellement wink) la masturbation. Sinon comment veux tu faire passer le message que tu n'es pas en rut ? Son corps n'est pas un objet pour ton plaisir, il faut le lui montrer.
Et puis, fais lui des petits câlins ultra chaste, juste de la tendresse, aucune main qui se promène nulle part (ni cuisse, ni rien, juste les épaules et le cou). Ca lui montrera peut être que tu ne cherche pas juste à éjaculer ailleurs que dans un mouchoir ...

Hors ligne

 

Pied de page du Forum

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB


Copyright © 2001-2009 JeunePapa.com


Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Poussette

1566154874