#1 04-03-2012 17:33:41

LilounetteFuture Maman
Membre
Date d'inscription: 04-03-2012
Messages: 11

Bonjour à tous, besoin de vos avis..

Bonjour,

Je souhaiterai vous raconter mon histoire afin de connaître vos avis qui pourront peut être m'aider à prendre une décision.
J'ai 32ans, un parcours de vie sans faits trop marquants( négativement ou positivement). Je vis seule. Je pense être complètement dans un mode de fonctionnement adulescent ( j'ai de la moralité mais je suis centrée sur moi, j'ai peur de l'engagement et j'ai toujours tendance à prendre la fuite...) : ma relation depuis bientôt 3ans avec un homme en est une preuve.
Nous vivons à 2h20 de TGV l'un l'autre. C'est un homme divorce, père de deux adorables et jeunes enfants. Nous avons des sentiments l'un pour l'autre et nous nous entendons très bien.
Très tôt dans notre relation, il est apparu que c'était a moi qu'il incombait de venir dans sa région (en raison de la présence de ses enfants  et puisque professionnellement il m'est plus facile de trouver un nouveau travail).
Je comprenais parfaitement ceci. Toutefois malgré mes efforts pour bien le vivre, je n'ai jamais apprécié sa région (région parisienne) pour des raisons que pouvez jugez comme étant des prétextes mais je ne le pense pas ainsi: qualité de vie médiocre ( temps de trajets, prix de l'immobilier....). Lui même n'aime pas tellement sa région mais ne se pose pas la question d'en partir du fait de la présence de ses enfants.
J'ai donc repoussé 3 ou 4 fois mon déménagement: la quasi certitude de ne pas me plaire dans sa région,  me faisant peur et j'avoue  que le cadre de vie à une répercussion directe sur mon moral: lorsque je suis stressée, je suis moins de bonne humeur et réceptive.
Aux environs de mai de cette année, il était à nouveau convenu que je déménage pour que nous puissions habiter ensemble.
Mon fiancé et moi, nous voyons 1 à 2 fois par mois en fonction des we ou il a ses enfants.(il ne peut pas tous nous accueillir en même temps) et nous passons toutes nos vacances ensemble.
Fin d'année 2011 , j'ai arrête mon moyen de contraception comme je le fais de temps en temps pour que l'organisme retrouve un fonctionnement normal sur 1 ou 2 cycles. Je préviens alors mon ami et nous faisons attention quand nous nous voyons.
Avec le recul, j'ai envie de dire, ce qui devait arriver est arrivé:me voilà enceinte de quelques semaines.

Pour faire court, parce que ça commence à faire un peu longuet, il n'y avait pas un désir immédiat de la part de mon ami d'avoir un enfant( et en ce qui me concerne, je crois que tout au fond de moi, il y en a un): "un jour mais pas maintenant,  commençons par vivre ensemble avant de fonder une famille" ( ce qui est tout à fait vrai) SAUF que moi qui suis, habituellement, une poltronne de premier ordre, à éviter les prises de risques et de responsabilités, j'aimerai le garder cet enfant. Lorsque je lui ai annoncé la nouvelle ( par téléphone) il était inquiet mais content, moi j'étais stressée, à me demander ce qui m'était passe par la tête.
Mon stress étant communicatif, il a rapidement changé de discours en me disant qu'il fallait que j' avorte, que nous n'y arriverions pas financièrement puisqu'il devrait changer d'appartement sur justificatif de son seul salaire ( moi étant en congé maternité, encore employée dans mon ancienne région), qu'il serait la pour me soutenir et que surtout il fallait d' abord que nous vivions ensemble pour que je me fasse d' abord à cette vie en rp qui me fait tellement peur avant de faire un enfant. Il ne serait donc pas contre un enfant mais plutôt l'année prochaine.
Je comprends parfaitement ces arguments et j'ai beaucoup de peine de le sentir aussi inquiet. Mais pour une fois, nous avons un ressenti différent. Il me semble possible de trouver des solutions et j'aimerai garder cet enfant mais je ne peux pas ne pas tenir compte de l'avis de mon ami qui est un homme bien, je tiens à le souligner. A 32 ans je souhaiterai assumer et me comporter comme une personne responsable et ne pas prendre cette solution de facilité qu'est l' avortement. Je sens que si j' avortais je ne serai pas fière de moi mais si je n'avorte pas mon ami se sentira piègé et il ne le mérite pas. D'un autre côté, je souhaite le bien être de l'enfant qui pourrait venir et ayant une vision traditionnelle de la vie de famille, je me doute que sans papa, ce n'est pas ce qu'il y a de mieux.

Voilà, une histoire un peu longue finalement...il n'est pas facile d'être concise, et j'ai essayé d'être au plus juste dans le résumé de cette histoire. Si vous avez un avis, une opinion, je suis preneuse et je vous remercie d'avance

Lilounette

Hors ligne

 

   #2 04-03-2012 17:55:41

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Bonjour à tous, besoin de vos avis..

Bonsoir, Lilounette et bienvenue parmi nous smile (déjà, hein tongue)

Ma toute première question : tu es enceinte de "quelques semaines". Combien, au juste ? Je ne sais pas quels sont les délais d'attente pour une IVG dans ta région, mais ce critère est également à prendre en compte dans ta prise de décision. On peut techniquement avorter jusqu'à 12SA en France, ce qui veut dire qu'il faut commencer tes démarches médicales au plus tard à la 8ème semaine. Après, tu cours le risque de passer hors délai.

Ce point fixé, il en reste deux autres :
- cet embryon est déjà installé. S'il ne s'agit que d'une période d'un an... l'avortement, que tu sembles mal vivre par avance, est-il réellement si nécessaire ? Bien sûr, ce ne sera pas aussi simple que si vous étiez déjà installés ensemble. Et après ?
- le point focal de l'affaire semble être ta grande réticence à quitter ta région et tes repères, pour venir t'enraciner dans un coin qui n'est pas le tien et que tu rejettes avant même d'y avoir vécu (pour être de la RP, je dois dire que je te comprends très très bien !). Puisque vous avez très bien vécu à distance jusque là... pourquoi ne continueriez-vous pas, tout simplement ? Au moins pour les premiers mois de vie du bébé : changer de région pendant une grossesse ou dans les semaines qui suivent un accouchement, c'est généralement une très mauvaise idée... Vous pourriez aussi vous installer ensemble dans une région proche de la RP, mais qui ne serait ni la RP ni ta région : une sorte de compromis. Habiter à Orléans, par exemple, vous place à 1h30 de Paris en voiture (1h en train) tout en vous assurant un style de vie plutôt provincial.

Mon avis personnel est le suivant :
- si tu avortes sans être convaincue de la nécessité personnelle de ton acte (c'est à dire pour ne pas "piéger" ton compagnon), tu risques fort de le regretter amèrement ensuite. Surtout, votre couple pourrait fort ne pas y survivre. Donc si tu choisis d'avorter, il faut que ce soit pour les "bonnes" raisons : parce que TOI, tu ne te sens pas prête à être maman maintenant ; parce que TOI, tu veux pas de ce bébé pour l'instant. On n'avorte pas pour rassurer une tierce personne !
- Par contre, il faudra respecter son choix ensuite : s'il choisit de ne pas reconnaître l'enfant et ne pas être son père, tu n'auras pas le droit moral de lui importer une paternité dont il ne voulait pas.
- ton compagnon a une position compréhensible et logique, mais visiblement essentiellement dictée par l'inquiétude, l'inconnu et une expérience négative avec la première mère de ses enfants. Montres-lui que tu n'es pas son ex, que tu fonctionnes différemment, que tu sais communiquer et trouver des compromis pour que le couple en tant qu'entité se sente bien (pas seulement l'un ou l'autre).

Hors ligne

 

   #3 04-03-2012 18:32:19

LilounetteFuture Maman
Membre
Date d'inscription: 04-03-2012
Messages: 11

Re: Bonjour à tous, besoin de vos avis..

Merci truffe2miel pour ce gentil accueil et pour ta réponse smile
Je suis enceinte de moins d'un mois (j'ai très vite guette les signes de grossesse éventuelle avant de faire les tests, puisqu'il y avait "un risque"). Je suis donc encore dans les délais pour une ivg médicamenteuse
Effectivement ma région étant confortable et agréable à vivre , il m'etait difficile de plonger dans une vie bien plus stressante et compliquee. Avec ce bébé, il y aurait une " obligation" de vie commune au même endroit afin de fonder une cellule familiale.... Je devrais donc mettre mes anciennes apprehensions au placard, afin de privilegier les interets de l'enfant.
Mon ami estime que se sentir obligé est la pire raison pour commencer une vie de couple et que nous irions droit dans le mur étant donné que, selon lui, les 2 premières années avec un enfant sont difficiles et éprouvantes pour un couple.
Si je ne me rallie pas à son avis, et donc que je garde cet enfant, il sera terriblement malheureux parce que dechire entre ses 2 enfants en rp qu'il soufre de ne voir que 2 we/ mois et l'autre à 400kms.
Par contre vu son sens des responsabilités, je suis certaine qu'il reconnaîtrait cet enfant....
Encore merci pour ton avis qui me donne matière à réflexion

Hors ligne

 

   #4 04-03-2012 19:03:36

AchillePapa
Membre
Lieu: Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription: 01-11-2004
Messages: 245

Re: Bonjour à tous, besoin de vos avis..

Bonsoir,

je passerai dans la soirée pour un petit avis...

A tout' !

Ach

Hors ligne

 

   #5 04-03-2012 19:25:29

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Bonjour à tous, besoin de vos avis..

Lilounette a écrit:

il sera terriblement malheureux parce que dechire entre ses 2 enfants en rp qu'il soufre de ne voir que 2 we/ mois et l'autre à 400kms.

Et si vous habitiez tout simplement à Orléans, alors ? La question de la distance avec tous ses enfants serait réglée, celle de la cohabitation de votre nouvelle cellule familiale aussi.

Cela étant, je suis d'accord avec lui sur un point : les deux premières années d'un bébé sont éprouvantes pour un couple. Le simple fait d'emménager ensemble et devoir apprendre/réapprendre à la vie à deux au quotidien est également un test pour le couple.
Combiner les deux n'est pas pas impossible, évidemment, mais compliqué et demandera beaucoup d'efforts des deux côtés.

L'autre option est d'avoir un logement commun à Orléans où il passerait les WEs sans ses enfants + les vacances, voire éventuellement aussi une de travail sur deux par exemple (1h de Paris, ce n'est pas rien. Un collègue fait la navette tous les jours depuis Orléans, donc c'est faisable tongue). De cette façon, vous auriez les avantages de la vie commune, tout en conservant l'appartement qu'il a aujourd'hui : pour y recevoir ses enfants, servir de "position de repli" etc.
Ce serait un compromis entre le total cohabitation et le total chacun chez soi.

Hors ligne

 

   #6 04-03-2012 20:22:48

AchillePapa
Membre
Lieu: Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription: 01-11-2004
Messages: 245

Re: Bonjour à tous, besoin de vos avis..

Ok, alors petit préambule : je ne juge pas et je donne un avis personnel d'un papa de 5 enfants, âgé de 35 ans (moi, pas les enfants !).

Comme j'aime quand même bien mettre les pieds dans le plat (et c'est l'heure de dîner...) : quand je lis "ayant une vision traditionnelle de la vie de famille, je me doute que sans papa, ce n'est pas ce qu'il y a de mieux", je ne peux m'empêcher de penser : "c'est mieux que de ne pas vivre" (et je sais de quoi je parle, puisque je suis dans ce cas et je pense être équilibré quand même...).

Ceci étant posé, je pense que tu vois beaucoup les problèmes et pas tellement les solutions !

Premièrement, d'un point de vue purement... physique, je ne pense pas que garder ce bébé constituerait un piège pour ton ami. Il en irait différemment si tu ne lui avais pas dit que tu suspendais ta contraception, évidemment.

Je rejoins en partie truffe sur une possible solution intermédiaire, mais vivre en IDF n'a jamais tué personne... même si on est pas mal en province, j'en conviens (moi qui suis à 700 km de la capitale...). Vos boulots respectifs permettent-ils de travailler partout ?

Je note un souci de devenir adulte clairement affiché dans tes propos et, comme tu le dis, une IVG ne va pas dans ce sens.

Parenthèse : je viens d'interrompre la rédaction de ce message pour dîner. Mon aîné, qui a 13 ans, m'a fait part d'une réflexion entendue et ce sans savoir ce que je faisais sur internet : une Brésilienne issue des favelas et vivant en France disait : vous , en France, vous êtes bizarres : quand un bébé est attendu, cela semble toujours un problème grave ou insurmontable ; nous, au Brésil (même dans les quartiers pauvres), c'est toujours une bonne nouvelle, on sait juste qu'on en aura un peu moins dans l'assiette !

Je pense sérieusement que les difficultés que tu évoques ne sont pas si insurmontables, surtout si vous êtes en couple depuis 3 ans (là encore, si vous vous connaissiez depuis 3 mois, ce serait bien sûr différent !!!). Si vous avez une relation sérieuse, un bébé ne doit pas être un souci. Et, comme l'écrit truffe, avorter pour "programmer" un bébé l'an prochain, cela me paraît à la fois démesuré, presque capricieux, et risqué : as-tu pensé à l'hypothèse que tu avortes et que cela ne "marche" plus par la suite ? Tu ne serais pas la première à qui cela arrive et qui, toute sa vie, souffre d'avoir rejeté le seul bébé que Dame nature (ou le Bon Dieu, ou qui tu voudras !) lui avait donné, il y a plein de raisons possibles (accident, maladie, pas de bol...).

Je suis certes un peu partial et les conseilleurs ne sont pas les payeurs en pareille situation, mais si tu viens chercher des avis, je pense que j'ai donné le mien...

Bonne soirée et au plaisir de te relire (surtout que c'est lisible, compréhensible, pas truffé de fautes, etc.)

Hors ligne

 

   #7 04-03-2012 21:22:07

LilounetteFuture Maman
Membre
Date d'inscription: 04-03-2012
Messages: 11

Re: Bonjour à tous, besoin de vos avis..

Merci Truffe et Achille pour vos mesages.Je suis venue chercher des avis masculins afin de ne pas m'enfermer dans une comprehension exclusivement feminine des choses et vos commentaires m'apportent beaucoup.
Je suis également d'avis qu'il est possible de trouver des solutions, que ça soit de vivre en rp ou province, et je suis prête à retrousser les manches (qui l'eu crû!) mais pour une fois, je suis la seule à être lucidement optimiste (qui l'eu cru bis) .
Pour te répondre Achille, nos métiers respectifs nous permettraient de travailler un peu partout ( informatique pour lui et paramédical pour moi) mais l'arrivée d'un autre enfant nécessiterait un changement d'appartement, donc en plus de mon déménagement, il y aurait le sien à gérer donc ça + ça+ ça fait qu'il dit que nous n' y arriverions pas.
Et pour vous rejoindre dans ce que vous dites: effectivement dire qu'on repousse le projet d'un bébé à l'année prochaine me fait penser qu'il ne veut peut être plus d'enfants en réalité . On repousse un projet de 2, 3 , 5 ans mais pas juste d'un an.
Il y a 11 ans, j'ai effectué une ivg au ru486. J'étais jeunette, le garçon n'était pas amoureux..je n'ai jamais regretté de l'avoir fait ni me suis flagellée par rapport à des convictions judéo-chrétienne quelconques (mais je ne suis pas dépourvue de morale)
Aujourd'hui c'est parfaitement différent. Je n'aurai plus de ressources "pour bien le vivre " parce que j'ai nettement moins d'excuses qu'à l'époque.(mon ami est bien entendu au courant de ce passé)
Je vais laisser passer quelques jours, peut être qu'il aura spontanément une vision plus brésilienne de la situation.
Et encore merci(j'insiste mais c'est gentil de prendre le temps de répondre à mon topic)
Bonne soirée,

Lilounette

Hors ligne

 

   #8 04-03-2012 22:03:01

AchillePapa
Membre
Lieu: Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription: 01-11-2004
Messages: 245

Re: Bonjour à tous, besoin de vos avis..

Mais c'est normal ! J'ai trouvé la "coïncidence" avec l'histoire de la Brésilienne assez surprenante pour la mentionner, je trouve ce petit clin d'oeil plutôt drôle. Il m'a vraiment sorti ça en entrant dans la pièce alors que je réfléchissais à la réponse à te faire...

Petit conseil dans la façon d'aborder la situation avec lui : rester cool et ne pas l'acculer, mais te montrer "ferme sur les prix" au vu des arguments qui sont les tiens.

Je ne suis pas dans ce cas, mais j'imagine que, dans de nombreux cas, les pères qui débutent une nouvelle relation ne sont pas forcément hyper fanas pour avoir un ou plusieurs autres enfants. D'une part, ils peuvent se dire que les bébés entraînent des contraintes et qu'ils en ont soupé (sic) ; d'autre part, ils peuvent voir ce(s) nouveau(x) bébé(s) comme un "cadeau" à leur nouvelle compagne (lire : pour qu'elle leur foute la paix avec "ça"...).

Pour évoquer votre avenir, le plus simple reste de faire un tableau à double entrée : d'un côté, des lignes pour les différentes solutions (IVG, bébé, déménagement en IDF, en province proche, dans ta région (après tout, pourquoi pas ? bien des papas font 2h00 pour aller chercher leurs enfants lorsqu'ils ne les ont pas tout le temps...), etc...), de l'autre, deux colonnes (une pour les avantages, une pour les inconvénients). Il "suffit" dès lors de remplir le tableau de façon honnête et objective (pas forcément le plus simple, je l'admets !).

Quel âge a-t-il au fait (ça joue aussi...) ?

Et dans quel coin es-tu en ce qui te concerne (parce qu'il y a province et province, hein...) ?

Bonne soirée !

Ach

Hors ligne

 

   #9 05-03-2012 06:31:30

LilounetteFuture Maman
Membre
Date d'inscription: 04-03-2012
Messages: 11

Re: Bonjour à tous, besoin de vos avis..

Mon ami a 35 ans. Je pense qu'il a la crainte que nous n'y arrivions pas financièrement mais  je pense que tu vois juste quand tu parles de la peur d'avoir à nouveau des contraintes.
Ne m'ayant pas éprouvée à travers un quotidien (moins plaisant que des week end de loisirs), il a peut être peur que je "change".
En effet il parait qu'un bébé "change" la femme (je précise que malheureusement ou heureusement, jusqu'ici,j'ai été très souvent à contre courant des sentiments ressentis par la majorité).
Peut être s'imagine- t'il que je vais passer de la copine-fiancée rigolotte, un peu psychorigide à la maman raide dingue d'un bébé,  qui sentira les petits pots, de mauvaise humeur en rentrant du travail parce qu'elle aura mis 1h15 pour faire 17 pauvre km dans une région pourrie et qui s'écroulera le soir de fatigue sur le canapé..... en ronflant!!(je caricature volontairement, on aura compris)
Bien entendu, je prie, pour ne jamais devenir comme ça!!!!Déjà que l'idée de prendre du poids me fait avoir des sueurs froides et le constat qu'un bébé n'utilise pas la téléportation pour s'extraire d'un ventre mais déchire des tissus dans d'abominables souffrances et sécrétions de fluides corporel, en plus, à la vue d'une tripotée de gens m'inquiète, au minimum..... un peu!

Si une partie de ce que j'écris est vrai, il est possible qu'il ne voudra pas un nouveau bébé d'ici 1 an.
Je vis à Strasbourg. Il ne pourra pas venir car n' assumera pas de ne pas être là pour ses enfants si jamais ils ont besoin de lui en dehors des we ou il en a la garde (et je comprends parfaitement). Et vis à vis de sa famille (les grands parents de ses enfants surtout), il sera jugé comme un papa abandonnant ses enfants( et son ex femme ne sera pas aidante dans cette situation).

L'idée du tableau à double entrée est bonne, je vais la lui soumettre...smile
J'ai décidé qu'aujourd'hui sera une "journée normale" ou je vais essayer de moins m'inquiéter quant à l'avenir et me détendre.
Bonne journée à tous!!!

Lilounette

Hors ligne

 

   #10 05-03-2012 10:50:17

AchillePapa
Membre
Lieu: Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription: 01-11-2004
Messages: 245

Re: Bonjour à tous, besoin de vos avis..

Lilounette a écrit:

Ne m'ayant pas éprouvée à travers un quotidien (moins plaisant que des week end de loisirs), il a peut être peur que je "change".

Cet argument est bidon (gros bidon !), parce que, comme vous le savez tous les deux, vous ne vivez pas encore le quotidien ! Aussi, grossesse ou pas, la vraie vie est différente de ce que vous connaissez depuis votre rencontre. Les grossesses de son ex-femme ont-elles posé des problèmes qu'il tendrait à considérer comme étant la norme ?

Lilounette a écrit:

un bébé n'utilise pas la téléportation pour s'extraire d'un ventre mais déchire des tissus dans d'abominables souffrances et sécrétions de fluides corporel, en plus, à la vue d'une tripotée de gens m'inquiète, au minimum..... un peu!

Tu es très en dessous de la vérité, parole de papa (lol !!!)

Lilounette a écrit:

Si une partie de ce que j'écris est vrai, il est possible qu'il ne voudra pas un nouveau bébé d'ici 1 an.
Je vis à Strasbourg. Il ne pourra pas venir car n' assumera pas de ne pas être là pour ses enfants si jamais ils ont besoin de lui en dehors des we ou il en a la garde (et je comprends parfaitement). Et vis à vis de sa famille (les grands parents de ses enfants surtout), il sera jugé comme un papa abandonnant ses enfants( et son ex femme ne sera pas aidante dans cette situation).

Cela se défend parfaitement.

Lilounette a écrit:

L'idée du tableau à double entrée est bonne, je vais la lui soumettre...smile
J'ai décidé qu'aujourd'hui sera une "journée normale" ou je vais essayer de moins m'inquiéter quant à l'avenir et me détendre.
Bonne journée à tous!!!

Détends-toi dans tous les cas, stresser ne sert souvent pas à grand-chose (sauf le bon stress, mais il ne s'agit pas de cela selon moi...). Bonne journée et bonne semaine !

Ach

Hors ligne

 

Pied de page du Forum

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB


Copyright © 2001-2009 JeunePapa.com


Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Poussette

1560863873