#21 07-03-2012 21:34:16

AchillePapa
Membre
Lieu: Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription: 01-11-2004
Messages: 245

Re: Bonjour à tous, besoin de vos avis..

Truffe... Tu n'aurais pas un appart à louer à Orléans par hasard ?! Je trouve que tu en parles souvent...
lol

Hors ligne

 

   #22 07-03-2012 22:15:52

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Bonjour à tous, besoin de vos avis..

lol Peut-être parce que l'idée me paraît être le meilleur compromis entre leurs deux besoins respectifs, qui à priori s'excluent l'un-l'autre... et que cette idée est résolument ignorée depuis le départ roll
(bon, ok j'ai deux ou trois immeubles vides qui auraient besoin de locataires, mais c'est totalement désintéressé, hein ! tongue)

Pour le reste, parfaitement d'accord avec toi.

Hors ligne

 

   #23 08-03-2012 06:43:39

LilounetteFuture Maman
Membre
Date d'inscription: 04-03-2012
Messages: 11

Re: Bonjour à tous, besoin de vos avis..

Quand je demandais s'il était au clair avec son divorce, je ne parlais pas de vouloir reprendre cette relation mais des blessures qui en résultaient et qui lui posaient problème aujourd'hui, dont tu es une victime collatérale (ainsi que ton bébé).

Quand on l'écoute, il a parfaitement digérer tous les aspects de son ancien mariage mais c'est vraisemblablement faux...de toute façon il se fâche un peu si on lui parle de ça.

Arrête-moi si je me trompe, mais tu ne lui as jamais mis quelque pression que ce soit pour concevoir un bébé, si ? Ou si c'est le cas, la grossesse actuelle n'a cependant pas été vraiment "programmée" par vous deux, si ?

Ah non, je ne lui ai mis aucune pression! il était convenu que nous aurions un jour un enfant ensemble mais dans des conditions "bibliques". Le we à risque ou nous nous sommes vus, je l'ai informé de ce risque. Il m'a dit par la suite qu'il avait "fait les choses" en connaissance de cause. Et jusqu'à l'annonce officielle de la fécondation, il appelait le bébé "Raphael" (pour le coté féminin et masculin du prénom), en me disant (certes en rigolant) "ne stresse pas le bébé" si jamais j'avais passé une journée moyenne. C'est depuis la semaine dernière que le discours a radicalement changé sad

Le reproche que tu n'aurais pas des sentiments assez forts et que le fait de ne pas l'avoir rejoint plus tôt en serait la preuve : comment cette question a-t-elle été abordée jusqu'à présent ? T'a-t-il clairement demandé de venir ? As-tu spontanément évoqué cette perspective ? Pourquoi ne l'as-tu pas fait ? Explique un peu si tu veux bien parce que c'est un point important de la discussion à mon avis. En d'autres termes, si cela n'a jamais été vraiment envisagé (ou, pire, s'il t'as freinée !), il est abusif de te faire ce reproche. Qu'en est-il au juste


Ceci reste un point important de notre relation. Il était convenu (et j'étais d'accord théoriquement) que ça soit moi qui vienne travailler sur paris.
Lui même disait ne pas aimer vivre en rp mais du fait de la présence de ses enfants la question de quitter là maintenant la région, n'était pas envisageable.
Son souhait était, qu'une fois les enfants plus grand, en âge de voyager seul, nous partirions nous rapprocher de sa famille dans le sud de la france (de ses parents). La ville de Lyon, pour moi et celle de Nice avaient été retenues. Mais ça c'était dans un avenir estimé à 5 ans d'ici.
Donc j'ai passé plusieurs entretiens dans la région (sur 3 ans), 4 ou 5 entretiens. J'ai eu à chaque fois les postes mais.....à chaque fois je me suis dégonflée: le poste n'était pas bien (c'était vrai à 3 reprises), le coin était difficilement accessible....
A la fin de mon premier entretien, je lui ai expliqué combien je trouvais cette vie compliquée, à trouver normal de passer plus d'une heure dans des transports...que je me rendais compte que je ne me sentais pas capable de supporter une telle vie et que j'avais peur d'être mal et donc que cela ait une répercussion sur mon moral et donc sur notre vie commune.
Il a été déçu(et malheureux). Nous avons décidé de continuer notre relation et il a été envisagé que lui vienne vivre à Strasbourg (ville qu'il affectionne beaucoup)...mais ça en est resté là, il n'a engagé aucunes démarches disant au bout de quelques mois que de toute façon, il aurait une baisse de salaire trop importante pour garder son niveau de vie.
Donc, comme je culpabilisais beaucoup, de ne pas être capable d'aimer sa région, je suis repartie en chasse d'autres postes...

Et puis en juin de l'année dernière, j'ai trouvé un travail "le moins pire possible" dans un coin moyennement paisible mais j'étais pleinement prête à déménager (avec toujours une grosse boule au ventre).J'ai engagé les démarches de mise en dispo de mon poste auprès de ma hiérarchie.
Et un soir(au téléphone), alors que j'étais stressée quant aux modalités concrètes de mon déménagement que nous n'avions pas spécialement abordées, il s'est fâché. Il y avait le problème de la repeinte de mon appartement avant que je ne le rende et je lui demandais quand c'était possible pour lui de venir me filer un coup de main. Ça n'était pas tellement possible entre les we ou il avait les enfants, et ses vacances dans le sud (avec ses enfants), chez ses parents.
Il fallait donc que je me débrouille. Je lui ai dit fermement qu'il fallait qu'on trouve une solution et là, il y a eu la superbe phrase: "ben puisque c'est comme ça, on laisse tomber, tu ne viens pas!"

Nous avons été en froid plusieurs semaines, j'ai dû faire marche arrière pour récupérer mon poste actuel, ça a été très très pénible. Dire aux gens à qui j'avais dis que je partais, que je ne partais plus..
Avec le recul, lorsque nous avons repris notre relation "habituelle", il m'a avoué avoir eu peur finalement que je vienne et que j'avais eu raison quant a ma réflexion sur mon déménagement.

Il était convenu à nouveau, que je déménage fin mai de cette année. Je devais voir mon cadre la semaine dernière pour reposer ma mise en dispo mais j'ai appris que j'étais enceinte....et il vaut mieux que je fasse mon congé maternité sur mon poste actuel pour en garder tous les avantages.

Voilà, au plus près, pour ce qui concerne cette histoire de déménagement. Le fait d'avoir été frileuse autant de temps ne l'a pas rassuré mais, même si c'est difficile à croire, ça n'a jamais voulu dire que je l'aimais moins ou pas...c'est peut être de l'immaturité de ma part ou une peur de prise de risques, je ne sais pas sad

Je me rends compte que le temps passe, je dois filer. Je reviendrai plus tard pour un listing des défauts qu'il me reproche, ça doit compter également dans son attitude.

Je vous remercie encore,@ plus tard!

Lilounette

Hors ligne

 

   #24 08-03-2012 08:21:42

LilounetteFuture Maman
Membre
Date d'inscription: 04-03-2012
Messages: 11

Re: Bonjour à tous, besoin de vos avis..

"Vivre ensemble pour voir si on arrive à survivre au quotidien", franchement, à vos âges, je pense que c'est un peu se moquer du monde. Si vous vous connaissez depuis trois ans, vous devez quand même bien connaître vos qualités et défauts respectifs, le reste n'est qu'amour et concessions...

Il m'a dit avant hier, que je ne le rassurais pas...A savoir qu'il parait que je suis pénible. Je suis plutôt lucide sur qui je suis, je ne me voilà pas la face sur mes défauts et qualités. Je peux donc affirmer, sans rougir, que non, je ne suis pas quelqu'un de pénible ou alors toutes les femmes sont pénibles (comment ça oui???) puisque je me situe dans la moyenne.
Nous ne nous disputons pas beaucoup, nous sommes à peu près d'accord sur tout (ou étions). Les points de disputes (qui ont lieu par téléphone donc gérés bien plus mal que si nous étions en face l'un de l'autre) portent sur éventuellement la présence de femmes dans son entourage (je suis de nature un peu jalouse, rien de maladif, rien d'excessif, juste de la vigilance...il est pareil à mon égard).
En toute objectivité, il n'a aucunement un comportement qui pourrait me permettre de douter de lui, il est pleinement rassurant et j'ai parfaitement confiance en lui. Toutefois, il est vrai que parfois, quand le manque de lui se faisait ressentir, j'analysais négativement le comportement de certaines femmes en estimant qu'elles entretenaient un jeu.....à tort ou a raison, mais c'est clair que celà "plombait" l'ambiance.
L'autre point de dispute, dont il s'est servi il y a 2 jours afin de confirmer le fait que nous ne pouvions pas avoir d'enfant tout de suite ensemble, c'est l'attitude que j'ai eu vis à vis de son ex femme( enfin, des propos qu'il m'a relaté. Encore une fois, "en vrai", ça aurait été vite "plié")
A savoir donc qu'ils habitent à 2 km l'un de l'autre pour le côté pratique de récupérer ses enfants les we de garde (puisqu'un long trajet le vendredi soir en rp est assez pénible). Un dimanche, alors que mon ami avait les enfants, son ex femme a appelé pour enguirlander apparemment assez copieusement les petits car elle s'était rendue compte qu'ils avaient rayé sa télévision (alors qu' elle les récupérait 4 heures plus tard.)
Je n'ai pas remis l'enguelade en cause mais le moment (pour moi ça aurait pu attendre que les enfants rentrent afin de ne pas gâcher les moment passés avec le papa). Et j'ai donc dit à mon ami qui semblait trouver celà normal, "si j'avais été là, ca ne se serait pas passé comme ça".
C'est toujours difficile de retranscrire des petites anecdotes comme ça, et je me doute bien que c'est pénible à lire parce que pour moi c'est difficile à écrire sans que ca soit un peu flonflon!
Tout ça pour dire donc qu'il m'a dit que je ne le rassurais pas assez, que je suis impulsive et que dans ces conditions il n'y aurait pas d'enfant.
Même si je sais ne pas être parfaite, j'ai au moins une qualité ou deux. J'arrive à me remettre profondément en question lorsqu'on me fait part de "défauts détectés" (c'est certain que le travail est plus facile si l'on me dit les choses gentillement) et que je suis accessible au raisonnement.
A coté de ça, je suis attentive à l'autre et attentionnée.
On dirait qu'il me découvre et que finalement mes tares sont tellement énormes que c'est incompatible avec la gestion positive de notre situation.
Quant il a su que j'étais effectivement enceinte il a d'abord été content, puis il a dit que nous n'y arriverions pas fincancièrement, qu'il valait mieux que j'avorte et remettre ça a l'année prochaine, puis que mes défauts ne le rassurent pas et que pour être certain que c'est possible entre nous, il faut que nous vivions obligatoirement d'abord ensemble.
Il a peur et ce qu'il en résulte c'est qu'il n'en veut pas cet enfant. Peut être s'est il rendu compte qu'il n'en voulait plus du tout ou alors simplement que je ne suis pas la bonne personne pour lui.

J'ai pensé à lui écrire effectivement. Cet après-midi j'ai rendez vous chez ma gynéco pour voir si tout est bien en place. Dans ma tête, en me relisant, je vois que ma décision de garder cet enfant est prise. Je me dois donc de l'informer que si tout va bien,  je garde cet enfant.En lui expliquant bien que je ne veux pas lui faire de mal et que je ne lui demanderai rien du tout vis a vis du bébé.

Bonne journée:)Merci!
Lilounette

Hors ligne

 

   #25 08-03-2012 09:17:28

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Bonjour à tous, besoin de vos avis..

On dirait que cette grossesse met en exergue des problèmes d'ajustement au niveau du couple qui n'ont rien à voir avec l'arrivée d'un enfant.
Ces problèmes auraient pu être réglés bien avant, si vous n'habitiez pas si loin l'un de l'autre. Là, vous avez de fait entretenu une relation adolescente, chacun chez soi et aucune responsabilité - juste le plaisir de se voir, et tout le reste chacun de son côté. Cette situation s'est installée sur 3 ans, ce qui est très long.
Je comprends l'inquiétude de ton compagnon : tout changer si brusquement, avec une telle réticence de ton côté, plus le stress supplémentaire du bébé qui arrive... C'est effectivement compliqué.

Mais là, les choses vont très loin au-delà de cette problématiques. Vous n'êtes plus des enfants, ni l'un ni l'autre. Et il y a des moments dans la vie où il faut savoir arrêter de tergiverser et prendre les choses à bras le corps.
Ce bébé arrive, peu importe ce que vous voulez ou auriez préféré. Il est , de fait.
Donc maintenant, arrêtez le blabla : voulez-vous être un couple, ou pas ? Si oui, tu te bouges et tu le rejoins : ce qu'il veut, visiblement, c'est que tu arrêtes ces atermoiements perpétuels et ce frein moteur continuel (jamais un seul mot positif dans ta description de ton déménagement prévisible). Il voudrait que tu montres du plaisir à venir par chez lui, que tu sois heureuse de former un couple installé avec lui - peu importe l'endroit. Le fait que tu y sois à ce point réticente ne montre-t-il pas que tu doutes, au fond, de votre couple ? A mon avis, c'est ce qu'il craint. Du coup, il doute aussi. Logique, non ? C'est le phénomène bien connu du miroir amoureux.

Alors, maintenant : qu'est-ce que TU VEUX, en fait ?

Hors ligne

 

   #26 08-03-2012 10:14:03

LilounetteFuture Maman
Membre
Date d'inscription: 04-03-2012
Messages: 11

Re: Bonjour à tous, besoin de vos avis..

ce qu'il veut, visiblement, c'est que tu arrêtes ces atermoiements perpétuels et ce frein moteur continuel (jamais un seul mot positif dans ta description de ton déménagement prévisible). Il voudrait que tu montres du plaisir à venir par chez lui, que tu sois heureuse de former un couple installé avec lui - peu importe l'endroit. Le fait que tu y sois à ce point réticente ne montre-t-il pas que tu doutes, au fond, de votre couple ? A mon avis, c'est ce qu'il craint. Du coup, il doute aussi. Logique, non ? C'est le phénomène bien connu du miroir amoureux.

Tu as parfaitement raison; c'est vrai que je n'ai aucun propos positif. Je ne sais même pas pourquoi j'ai peur alors que je serai heureuse d'être avec lui. La joie sans arrière pensée, c'est à dire sans avoir peur m'est un sentiment peu connu et ça prend le pas sur tout ce que je pourrai entreprendre.

Je souhaiterai que nous formions un couple. La présence du bébé "m'obligerait", "me donnerait le courage", de mettre mes appréhensions de personne auto-centrée au placard et donc à me dépasser, au profit d'une vie de couple et de famille que je vois heureuse il va sans dire.
Je sais que j'en ai les capacités.
Je rappelle juste que ce déménagement était prévu pour mai de cette année et beaucoup plus travaillé que le précédent puisque nous en avions retenu les leçons.
Il m'a demandé si maintenant je pensais enfin pouvoir me faire à cette vie en rp avec la certitude que d'ici un an, je ne voudrais pas repartir en alsace parce qu'exténuée par un jeune bébé et insatisfaite des obligations liées à la région.
Il dit qu'il existe quand même un risque que ça n'aille pas entre nous et qu'il ne souhaite pas le prendre puisqu'il y a le bien être d'un enfant en jeu.
Mais je fais parti de ces gens qui se révèlent quand ça devient compliqué. Et je suis quelqu'un qui tient, je ne m'effondre pas. La peur ne fait pas que je ne brave pas mes craintes (qui me viennent de je ne sais pas ou).
Mes atermoiements ne lui ont pas donné confiance en moi et nous...et les conditions actuelles ne lui permettront pas de réajuster son jugement. Voici ma part de responsabilités.

Hors ligne

 

   #27 08-03-2012 11:58:01

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Bonjour à tous, besoin de vos avis..

Tu fais apparemment partie de ces gens qui se préparent au pire et espèrent le meilleur, peut-être parce que la vie ne t'a pas épargnée auparavant.
C'est une tactique qui s'avère généralement payante parce qu'on apprend à se consolider et à ne faire que plier sans casser dans la tempête. Le défi, pour nos personnalités (parce que je suis comme ça aussi tongue) consiste à ne pas tomber dans un pessimisme injustifié et ne pas faire porter à notre entourage le poids de nos préparatifs intérieurs.

Là, c'est un travail sur toi et ton compagnon ne peut pas t'aider.
Par contre, tu peux commencer à reconstruire la confiance en votre avenir commun en modifiant graduellement ton comportement et ta façon de faire / de parler de ce déménagement et de ses conséquences. Par exemple, repérer même pour toi les côtés positifs de ce grand changement, pour toi comme pour lui. Il serait aussi intéressant que tu te trouves des raisons d'être satisfaite de ce changement pour toi-même : y trouver des avantages professionnels, par exemple ? Un enrichissement sur un autre plan, social pourquoi pas ? Je pense que ton compagnon serait rassuré à l'idée que tu ne sacrifies pas "ta vie" et ton bien-être juste pour lui : c'est un poids terrible à porter, et une responsabilité qu'il n'a certainement pas envie d'assumer. Peut-être, d'ailleurs, est-ce là l'explication de son premier revirement... ?

Hors ligne

 

   #28 08-03-2012 21:14:34

AchillePapa
Membre
Lieu: Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription: 01-11-2004
Messages: 245

Re: Bonjour à tous, besoin de vos avis..

Truffe, tu vas bien ? Tu as écrit deux messages consécutifs sans parler d'Orléans...

Hors ligne

 

   #29 08-03-2012 21:21:16

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Bonjour à tous, besoin de vos avis..

ZUT !!!! C'est mon gratin. J'ai mis trop de parmesan. Pfffffff.


Bon, Lilounette, alors, et Orléans ? ça ne te parle pas, comme solution ? Non, je veux dire, j'aurais bien une idée quoi. Orléans, par exemple ? Sinon, Orléans, c'est pas mal aussi hein.
(ouf, rattrapage au pied levé du nombre d’occurrences par page. Tout va bien big_smile).

Hors ligne

 

   #30 08-03-2012 21:33:21

AchillePapa
Membre
Lieu: Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription: 01-11-2004
Messages: 245

Re: Bonjour à tous, besoin de vos avis..

Bon, sachant que ce n'est, exceptionnellement, pas la journée de l'homme aujourd'hui, je dirais juste que je rejoins globalement l'analyse de truffe.

Si la situation se détend, est-il envisageable de le rejoindre pendant le congé maternité (je sais, ce n'est pas tout de suite, mais bon...) ?

Mieux qu'Orléans, pourquoi ne pas vous installer à Reims ? Ce doit être à 45 minutes de Paris, donc il peut y bosser si la différence de revenu et/ou d'intérêt de son boulot le justifie, et toi, quand tu veux aller à Strasbourg, tu ne mets pas la journée...

Sinon, y a Orléans.... ou pas !

Enfin, si tu le veux, tu peux nous faire un petit aperçu de ta vie (pas tout, hein !!!), en particulier ce qui peut faire que tu stresses autant.

Bonne soirée !

PS : Raphaël serait vraiment le prénom ?

Hors ligne

 

Pied de page du Forum

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB


Copyright © 2001-2009 JeunePapa.com


Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Poussette

1571388472