#1 06-01-2002 15:33:00

Anonyme
Invité

spasmes du sanglot : vos témoignages ?

A mon tour d'avoir un chtit souci avec l'un de mes loupiots.....
Kévin a 14 mois , c'est un enfant très calme , zen et qui dort beaucoup (12h par nuit minimum + 3 siestes dans la journée)
Il est très indépendant mais vient régulièrement vers nous pour un petit câlin : il est très très affectueux (avec tout le monde)....MAIS parfois , si on le contrarie genre refuser de le prendre sur soi (pas pour un caprice d'objet ni autre), il se met dans une colère sourde : il devient tout gris, bouge dans tous les sens ,se raidit ,aucun son ne sort de sa bouche qui devient toute noire et cela peut durer de très longues secondes...il est en apnée puis quand il se remet à respirer , il est comme vidé +++ , il reste inerte quelques secondes ; il récupère ainsi puis c'est comme si rien n'avait été !!!!
Il repart jouer , continue sa petite vie....
Il a commencé tout bébé à faire ça et je n'arrive toujours pas à relativiser bien que je sache que cela soit "bénin"...
J'éprouve toujours le besoin de le prendre sur moi , de lui tapoter les fesses (ces vieux réflexes !!!)et de l'inciter à respirer.....ce genre de crises est terrible pour des parents...on voit l'enfant comme dans un coma...
J'aimerai savoir si d'autres parents connaissent le spasme du sanglot et si c'est vrai que cela ne se calme que vers 3 ou 4 ans.....
On m'a conseillé de faire l'indifférente voire de disputer Kévin quand il faisait ça mais je n'en ai pas le coeur...il est en souffrance...moi aussi.....sinon je vous assure qu'il est plutôt très facile , pas nerveux (tout le contraire de son grand frère)

Merci pour vos témoignages.........
   
ps :j'ai trouvé ça mais vos témoignages me rassureraient beaucoup + !!!! Je reprécise que Kévin n'est pas colèreux et nous , ses parents , on est plutôt très cool avec....pas anxieux !!!

Le spasme du sanglot (ex "convulsion affective respiratoire") est la cause la plus fréquente de syncope chez l'enfant de 5 mois à 3 ans.

4 à 5% des enfants font au moins un spasme du sanglot dans leur vie...!

1°) Dans quelles circonstances l'enfant fait-il un spasme du sanglot ?

Des facteurs déclenchants sont toujours retrouvés : le spasme du sanglot survient constamment au cours d'une émotion violente, d'un traumatisme mineur, d'une contrariété, d'une frustration ou d'une colère.

2°) De quoi s'agit-il ?

La forme bleue (asphyxique) représente 60% des cas

A la suite d'une contrariété, l'enfant se met à pleurer ; il hurle, trépigne, reprend de moins en moins bien son souffle. La phase expiratoire, souvent silencieuse, se prolonge de seconde en seconde, la bouche reste ouverte. Aucun son ne sort. L'enfant est de plus en plus bleu, la cyanose s'intensifie et l'apnée survient : c'est la "pâmoison"...

Si l'apnée se prolonge, les parents assistent à une syncope asphyxique avec perte de connaissance, hypotonie généralisée et révulsion oculaire. Cela ressemble à une convulsion. L'enfant est comme mort : il est inerte, violet, et ne respire plus...!

Après quelques secondes, l'enfant reprend son souffle et la conscience réapparaît. Parfois, l'apnée dure plus longtemps et des clonies apparaissent. Le réveil survient néanmoins toujours rapidement sans traitement.

La forme pâle (ischémique) se voit dans 20% des cas

Toujours provoquée par une frustration, cette forme se caractérise par l'absence de cri. Sous l'émotion, l'enfant devient pâle et perd connaissance. Il s'agit là d'une syncope par arrêt cardiaque.

Dans 20% des cas de spasmes du sanglot, la distinction entre ces deux formes n'est pas aussi nette et le déroulement de la crise est intermédiaire...

3°) Quel est l'intérêt du tracé électro-encéphalographique (E.E.G.) ?

L'étude E.E.G. de ces crises a été effectuée par Gastaut : l'enregistrement montre une succession d'ondes de haut voltage, de plus en plus lentes, suivies d'une extinction du tracé puis du retour à la normale dès la crise passée. Les tracés E.E.G. sont normaux entre les crises. Il s'agit en fait d'un tracé d'anoxie cérébrale, totalement différent de celui d'une épilepsie.

4°) Comment évoluent ces spasmes du sanglot ?

L'évolution spontanée

Le spasme du sanglot ne s'observe plus après 6 ou 7 ans. Auparavant, il a entraîné des modifications relationnelles et éducatives importantes qui représentent toute la gravité de cette affection.

Il est fréquent de plus que l'évolution soit aggravée par des mesures intempestives : diagnostics erronés d'épilepsie avec hospitalisations abusives et imprégnation barbiturique de longue durée, placements divers, conseils éducatifs mal adaptés (ne pas contrarier les enfants etc...).

Il s'agit souvent d'enfants hyperactifs, turbulents, opposants et coléreux. Il existe une anxiété maternelle et familiale manifeste.

Le spasme du sanglot est très spectaculaire pour les parents non-initiés. Il provoque de leur part une réaction de surprotection* dont profite outrageusement l'enfant. De peur de déclencher de telles crises, les parents n'osent plus rien refuser à leur bambin qui se comporte alors en maître tyrannique. Ces spasmes se produisent d'ailleurs électivement lorsque l'enfant se trouve en face de certains membres de sa famille particulièrement faibles ou crédules...!

 

   #2 08-01-2002 21:16:00

Anonyme
Invité

Re: spasmes du sanglot : vos témoignages ?

Bonjour, je cherchais justement des informations sur le spasme du sanglot, mais la différence pour moi c'est que mon fils n'a qu'un mois, c'est un nourrisson, et je pense qu'il fait des spasmes. La première fois ça m'a fait très peur, c'est aussi un bébé très calme pourtant... et sa seule contrariété est de perdre sa lolette!!! alors il se met à hurler puis ne reprend plus son souffle, devient bleu, ça dure 10 secondes au plus et ensuite il se reprend. J'aimerai bien savoir si on a déjà vu ça chez des nourrissons et s'il y a des conséquences?? Et surtout quelle est la solution??

 

   #3 09-01-2002 23:52:00

celak
Membre
Date d'inscription: 24-08-2001
Messages: 33

Re: spasmes du sanglot : vos témoignages ?

je faisait des spasme du sanglot petite(4/5ans). mes parents étaient affolé
un jour j'ai fait une crise en présence de mon Gp quand je suis revenue à moi  il m'a giflée et m'a dit vraiment hors de lui ne recommence jamais ça j'ai eu trés peur!
je n'ai plus jamais fait de crise!

Hors ligne

 

   #4 10-01-2002 10:24:00

celak
Membre
Date d'inscription: 24-08-2001
Messages: 33

Re: spasmes du sanglot : vos témoignages ?

au fait mon Gp m'adorait était trés gentil et c'est la seule fois ou il m'a frappé : se qui m'a calmé et sans doute plus la vue de son affolement que la giffle! ne vous mettez pas à giffler vos enfant en réaction au spasme du sanglot (c'est dangeureux une gifle ça peut provoquer surdité ou pbm occulaires!) mais dites lui sincèrement ce que vous ressentez

Hors ligne

 

   #5 10-01-2002 10:38:00

Anonyme
Invité

Re: spasmes du sanglot : vos témoignages ?

c'est encore moi...
Depuis 2 sem , Kévin ne fait plus de spasmes...dès qu'il commence à bloquer sa respiration , je le regarde très sévèrement et lui dit que je ne suis pas d'accord et que je ne cèderai pas !!! Puis je ne m'en occupe plus ...dur dur de faire ça mais ça marche !
Le spasme commence très tôt , oui....même à 1 mois et là , je ne sais vraiment pas ce qu'il faut faire !!! surtout si c'est du à une frustration (sa sucette).
On dit qu'il "comprenne" tout , les nouveaux-nés mais ça me paraît difficile d'être déjà sévère avec...
Lui expliquer doucement ? ne pas montrer notre stress et angoisse ?
MIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIKE !!! tiens , ça te fait un nouveau dossier à élaborer : Le spasme du sanglot chez les tout-petits !!!
J'ai d'autres témoignages si tu veux...

 

   #6 11-01-2002 00:10:00

Anonyme
Invité

Re: spasmes du sanglot : vos témoignages ?

J'ai eu cette réponse sur bebe-services.com , ça peut aider...:

"Je comprends votre angoisse, et m'empresse de l'apaiser...
En effet, ma petite ANASTASIA (aujourd'hui 6 ans) a commencé à faire des spasmes du sanglots à l'âge...d'un mois et demi! Elle avait très faim, et n'avait pas réussi à patienter, le temps de faire chauffer le biberon! Elle s'est soudain arrêtée de pleurer, ses yeux se sont révulsés, et son petit corps est devenu hypotonique... Un vrai cauchemar! Ca n'a duré que quelques secondes, puis ensuite elle est revenue à elle, comme si elle se réveillait d'une sieste, toute calme! Ensuite, elle a fait de nombreux spasmes, jamais suite à une colère, mais à un évènement imprévu : par exemple, un copain qui la surprenait par derrière, elle ne parvenait pas à faire face à son émotion, et tombait en syncope sur-le-champ. Le dernier spasme du sanglot date de sa rentrée chez les petits : un enfant l'a bousculée dans la cour, elle ne s'y attendait pas, et voilà...
J'ai déjà entendu que les enfants "apprenaient" à faire des spasmes du sanglot, sachant qu'ils pouvaient pour obtenir quelques choses de leurs parents angoissés. A partir de là, certains médecins conseillent de punir l'enfant après la crise (je ne pense pas que ce soit la meilleure solution, car alors on rentre dans un cercle vicieux d'opposition entre les parents et l'enfant. Il y a une 20aine d'années, des amis à mes parents donnaient une fessée à leur enfant chaque fois qu'il faisait une crise. INADMISSIBLE! J'espère que ça ne se fait plus!)
Je pense que le meilleur moyen est de rester calme, et de ne pas en faire cas avec l'enfant (lorsqu'il est plus grand). De toute façon, il ne se souvient plus de rien après la crise, alors pourquoi, tout lui re-mémoriser : pour qu'il apprenne justement à en jouer?
Ce qu'il faut à tout prix savoir, c'est qu'un enfant ne peut pas faire d'arrêt cardiaque, suite à un spasme du sanglot. En prenant conscience de cela, il faut apprendre à laisser passer le spasme. Pas évident, surtout chez un bébé! Un médecin m'avait conseillé aussi de lui caresser le dos, de lui parler, en attendant qu'elle revienne à elle. Et ça aide beaucoup, car ces secondes interminables passent ainsi plus rapidement.
Bon courage, et apprenez surtout à ne plus angoisser!"

 

   #7 17-01-2002 09:47:00

Anonyme
Invité

Re: spasmes du sanglot : vos témoignages ?

Merci pour toutes ces réponses, ça m'a beaucoup rassuré. Mon petit garçon a 6 semaines maintenant et n'a plus refait de crises non plus. Je sais qu'il peut encore en faire mais sachant qu'il ne risque rien ça me fait beaucoup moins peur. J'avais aussi demandé des renseignements à la pédiatre et elle m'a dit qu'il était encore trop petit pour l'engeuler, c'était mieux de le consoler et de le cajoler un peu. Pour l'instant ça fonctionne, mais elle ne peut pas dire s'il fera à nouveau des spasmes quand il sera plus grand... Je vous remercie encore pour vos réponses, bye bye.

 

Pied de page du Forum

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB


Copyright © 2001-2009 JeunePapa.com


Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Poussette

1574024934