• Accueil
  •  » Débats
  •  » Débat sur le mariage et l'adoption par "tous"

   #121 12-12-2012 17:20:43

AchillePapa
Membre
Lieu: Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription: 01-11-2004
Messages: 245

Re: Débat sur le mariage et l'adoption par "tous"

Merci Truffe pour ce recentrage !

Hors ligne

 

   #122 12-12-2012 19:36:35

LestatPapa
Membre
Date d'inscription: 16-06-2009
Messages: 2328

Re: Débat sur le mariage et l'adoption par "tous"

Achille a écrit:

Merci Truffe pour ce recentrage !

Fayot...







tongue


En plus vous avez plombé l'ambiance avec vos paroles de Bisounours - je regrette déjà cette belle époque d'effusion de sang et de charcutage de troll avant d'y mettre le feu dès qu'on en était un peu lassé...

Bon, j'vais faire un tour sur Docti***... tongue (non j'déconne, faut pas exagérer non plus neutral)

Hors ligne

 

   #123 12-12-2012 20:19:47

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Débat sur le mariage et l'adoption par "tous"

Lestat, mon petit, viens un peu par ici... n'aies pas peur... allez, viens...


mad





big_smile



(Achille : non, pas de chocolat offert - même pas pour Noël ! tongue).

Hors ligne

 

   #124 13-12-2012 17:39:11

AchillePapa
Membre
Lieu: Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription: 01-11-2004
Messages: 245

Re: Débat sur le mariage et l'adoption par "tous"

Marre de la crise, même ici !!!

Hors ligne

 

   #125 13-12-2012 20:47:53

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Débat sur le mariage et l'adoption par "tous"

Dis merci au FMI big_smile Tiens, paraît d'ailleurs que Mister Ex-FMI a trouvé une grosse enveloppe, qu'il s'est empressé de refourguer à qui de droit pour sortir un peu des médias. Imagine la quantité de chocolats incluse !

Hors ligne

 

   #126 14-12-2012 15:36:59

AchillePapa
Membre
Lieu: Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription: 01-11-2004
Messages: 245

Re: Débat sur le mariage et l'adoption par "tous"

Il paraît qu'il est pour le mariage pour toutes...

Hors ligne

 

   #127 26-01-2013 22:41:25

FredetBerangereFutur Papa
Membre
Date d'inscription: 02-05-2011
Messages: 42

Re: Débat sur le mariage et l'adoption par "tous"

truffe2miel a écrit:

Je cogite depuis hier sur cette question de l'autorité parentale fondée sur la puissance génitrice. Et je réalise que remettre ce point en question (et donc autoriser un couple homosexuel à avoir des enfants qui ne sont pas techniquement les leurs) revient nécessairement à ouvrir la voie aux mères porteuses.

Je relis vos échanges et, désolé, mais je déterre un passage de Truffe qui me choque un peu (sans offense, hein, je pense que par l'écrit tout ne passe pas donc on se comprend peut-être mal).

Le point en question, à savoir "l'autorité parentale fondée sur la puissance génitrice" a déjà été remis en question par l'adoption, non? 

Ma femme et moi continuons les démarches d'adoption tant que notre enfant biologique n'est pas né, donc on baigne dedans.

Dernière modification par FredetBerangere (26-01-2013 23:35:22)


http://www.enceinte.com/reglette-242153.png

Hors ligne

 

   #128 26-01-2013 23:18:28

FredetBerangereFutur Papa
Membre
Date d'inscription: 02-05-2011
Messages: 42

Re: Débat sur le mariage et l'adoption par "tous"

Argh4 a écrit:

Pour revenir au sujet, la quantité d'enfants adoptables n'est pas si importante que ça, surtout en France. Je crains aussi que les couples hétéros stériles soient contre cette loi parce que ça va augmenter la demande et donc réduire leur chance.

Biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip!
Nous sommes un exemple concret concernant cette crainte puisque nous avons un agrément pour adopter, actuellement en démarche vers la Colombie (looooooooongues démarches).

Nous sommes pour le mariage des homos et l'adoption par ceux-ci.
Et malgré cela nous n'avons aucune crainte concernant une réduction des chances, une prise de retard, pour une raison simple : la plupart des pays (la quasi-totalité, soyons sincères) ayant des enfants candidats à l'adoption internationale ont des critères ultra-stricts, voire aberrants (cf la Russie : "tout le monde peut adopter nos enfants, sauf les adoptants américains.")

Les 3/4 de ces pays sont des pays en voie de développement avec une culture religieuse forte : certains, en plus du mariage, exige que celui-ci ait au moins 10 ans d'ancienneté (ce qui nous amènerait aux premières adoptions homosexuelles à l'horizon 2024, pas avant), certains exigent que les deux époux soient baptisés, d'autres que ces époux aillent à la messe régulièrement avec courrier du prêtre de leur paroisse l'attestant, etc... je n'évoque ici que les cas des pays catholiques, voyez donc déjà le chantier... Quelle que soit l'obédience du pays candidat, ils n'accorderont pas l'adoption de sitôt aux homos. Hélas pour ces derniers.

Ce qui fait que même si la France autorise l'adoption par des homos, la réalité sur le terrain sera toute autre. Mais au moins, les homosexuels auront les mêmes droits que les autres.
Voilà pour l'avis objectif.

( Concernant l'avis subjectif, p***** de bord*** de m****, on est aujourd'hui bien plus emmer*** par les familles cathos avec cinq gamins que par les homos, quand on veut adopter.
Les familles stériles et candidates doivent justifier de leur profond désir de vouloir un enfant... Les familles avec enfant ont beaucoup de mal à exprimer ce désir via l'adoption et pour cause : comment justifier le fait que leurs enfants naturels ne leur suffisent pas? Comment s'opposer au fait que s'ils veulent un enfant, ils peuvent le faire naturellement? Mais en adoptant ils ont l'impression de faire une bonne action, de sauver un enfant de la misère, et celui-ci leur servira de faire-valoir. Ce qui fait qu'il y a toujours autant de candidats fertiles à l'adoption...

Les travailleurs sociaux cherchent avant tout à fournir une famille à un enfant en besoin, et non l'inverse. Mais ils ne peuvent pas dire "non" tout de suite à ces familles fertiles, c'est interdit. Elles doivent donc suivre les neuf mois de processus de l'agrément, ralentissant considérablement le travail concernant les couples stériles, et au bout de ces neuf mois seulement, l'agrément leur sera refusé. )

Bref, pour les homosexuels, la question primordiale reste donc la PMA.
Voilà l'éclairage d'un espéré futur papa biologique qui a beaucoup pleuré avec l'adoption....


http://www.enceinte.com/reglette-242153.png

Hors ligne

 

   #129 27-01-2013 11:40:01

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Débat sur le mariage et l'adoption par "tous"

FredetBerangere a écrit:

Le point en question, à savoir "l'autorité parentale fondée sur la puissance génitrice" a déjà été remis en question par l'adoption, non?

Tu as certainement pu constater à quel point le sujet est long et complexe et à quel point les couples "éligibles" à l'adoption sont triés sur le volet.

Mais oui, tu as raison, le fait que certains couples hétéros puissent adopter offre une porte d'entrée à une nouvelle législation.
C'est un peu le serpent qui se mord la queue : les couples homos ne peuvent pas se marier pour ne pas modifier le droit familial en profondeur, et on ne peut pas modifier le droit familial sans union civile plénière entre les membres du couple. Si les choses doivent évoluer - ce dont je ne doute pas vu la mouvance générale actuelle - il va bien falloir commencer quelque part.

Hors ligne

 

   #130 27-01-2013 12:19:05

SentMaPapa
Membre
Date d'inscription: 11-04-2009
Messages: 2173

Re: Débat sur le mariage et l'adoption par "tous"

FredetBerangere a écrit:

( Concernant l'avis subjectif, p***** de bord*** de m****, on est aujourd'hui bien plus emmer*** par les familles cathos avec cinq gamins que par les homos, quand on veut adopter.
Les familles stériles et candidates doivent justifier de leur profond désir de vouloir un enfant... Les familles avec enfant ont beaucoup de mal à exprimer ce désir via l'adoption et pour cause : comment justifier le fait que leurs enfants naturels ne leur suffisent pas? Comment s'opposer au fait que s'ils veulent un enfant, ils peuvent le faire naturellement? Mais en adoptant ils ont l'impression de faire une bonne action, de sauver un enfant de la misère, et celui-ci leur servira de faire-valoir. Ce qui fait qu'il y a toujours autant de candidats fertiles à l'adoption...

Les travailleurs sociaux cherchent avant tout à fournir une famille à un enfant en besoin, et non l'inverse. Mais ils ne peuvent pas dire "non" tout de suite à ces familles fertiles, c'est interdit. Elles doivent donc suivre les neuf mois de processus de l'agrément, ralentissant considérablement le travail concernant les couples stériles, et au bout de ces neuf mois seulement, l'agrément leur sera refusé. )

Si ça peut rassurer les lecteurs, non, les fertiles qui adoptent n'utilisent pas les enfants pour se la péter aux soirées de l'ambassadeur !

C'est, ici, un procès d'intention qui leur est fait par FredetBerangere.



On notera au passage encore l’anti-catholisisme primaire.


"Les humains passent leur existence à l'intérieur d'un labyrinthe. S'ils arrivent à en sortir et s'ils n'en trouvent pas d'autre, ils en créent un. Quelle est cette passion pour l'épreuve ?"

Kerro Panille: Questions posées par l'Avata

Hors ligne

 
  • Accueil
  •  » Débats
  •  » Débat sur le mariage et l'adoption par "tous"

Pied de page du Forum

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB


Copyright © 2001-2009 JeunePapa.com


Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Poussette

1568822124