#11 02-02-2016 12:38:27

AlexVIFutur Papa
Membre
Date d'inscription: 15-12-2011
Messages: 84

Re: Enceinte de 9 mois je ne supporte plus le papa

Bonjour Aline,

Attention, un bébé c'est épuisant et même si tu es très indépendante, c'est pas évident à gérer. Qui plus est, un bébé en bas âge a besoin de ses deux parents. C'est important de ne pas négliger le rôle du père je pense.

Me concernant, je ne suis pas une foudre en terme de ménage et gestion du quotidien. Cependant, je suis plus à l'aise sur les comptes (gestion mensuelle), la "stratégie" sur le long terme (prévoir la taxe d'habitation, les dépenses à venir, la possibilité d'investir...)

Donc plutôt bon pour une vue d'ensemble.
Cependant mon ex était du genre maniaque : elle passait le balais tous les matins...

Elle me reprochait essentiellement de ne pas penser aux "petits détails" que tu évoques. Ce n'était pas par fainéantise mais bien parce que je ne fonctionne pas comme ça... encore une fois, je suis bon pour la partie "long terme".

Ceci étant, je ne faisais pas "rien". Pendant qu'elle passait le balais je prenais ma douche pour qu'elle ait plus de temps pour le faire ensuite, je préparais les enfants, je les emmenais à l'école... etc etc... je rentrais le soir et je m'occupais des devoirs et du pyjama pendant qu'elle préparait à manger...

Elle avait surement l'impression de tout faire mais négligeait en fait tout un pan de mon activité au sein du couple. Effectivement je ne pensais pas forcément à laisser le fauteuil bébé quand je partais au boulot et que le grand père devait venir chercher le petit (c'est un exemple).

Mais est ce rédhibitoire ?

Si tu as vraiment de l'amour pour lui, il faut faire en sorte que vos deux approches soient non pas identiques mais complémentaires. Il doit pallier à tes points faibles et inversement.

Et dis les choses franchement sans agressivité. Par exemple, lorsque je faisais le ménage, mon ex repassait derrière parce que ce n'était pas fait comme elle le souhaitait.

Résultat ? J'ai finit par arrêter de le faire.
Alors que si elle avait été moins maniaque et plus didactique, j'aurais pu avancer dans sa direction...

Lorsque je faisais la lessive, je ne pensais pas à frotter à la brosse les genoux des jeans des enfants.
Au lieu de me le dire, elle prenait un air excédé en sortant le linge de la machine et brossait ostensiblement les genoux devant moi...

Résultat, j'ai finit par laisser tomber...

C'est parfaitement humain : plus tu fais de reproches formulés ou non à quelqu'un moins il aura envie d'aller dans ton sens...

Mon ex était comme ça : toujours un sourcil froncé, un air de reproche dès que quelque chose ne lui convenait pas. J'en ai eu marre et j'ai finit par la laisser grogner dans son coin en maudissant ses humeurs.

Au début de notre relation, j'avais proposé qu'on fasse appel à une femme de ménage. Elle a catégoriquement refusé. Je n'en ai plus parlé. Puis quelques semaines avant notre séparation elle a subitement proposé ça... Moi j'étais resté sur la conversation de départ.

Je ne sais pas comment est ton mec mais j'ai une mémoire d'éléphant pour les discussions. Je me rappelle au mot près et presque au jour près ce que l'on s'est dit, dans quel contexte. Et une fois que la chose est dite, pour moi elle est actée.

Donc on finit par avoir une accumulation de silences, de non dits si l'autre ne prends pas le temps d'expliquer, de parler calmement et sans reproches.

Et en même temps, je trouvais ça tellement sidérant qu'elle puisse me faire ch.. pour une ampoule que j'avais zappé de changer etc etc que je suis persuadé qu'en fait tout ça était de surface. Il y avait quelque chose de plus profond.

Donc es tu certaine de bien aimer ton homme ?
Est ce un couple de "raison" ?

Par ailleurs, dans les lectures que je peux faire des reproches des femmes aux hommes, les mots "ado" / "immature" etc etc reviennent souvent.

Ne voyez pas ça comme une provocation ou un compte à régler mais :

Ca veut dire quoi ?!
J'ai surtout l'impression que c'est à géométrie variable et fonction de vos humeurs...

Mon ex m'a fait ce type de reproche et je ne me suis pas laissé faire car j'estime que :

- je suis mature affectivement (engagement, fidélité, attentionné, écoute et soutien...) / Elle avait du mal à communiquer ses émotions, disait des horreurs sous couvert d'être franche sans possibilité d'engager une discussion constructive... etc etc

- je suis mature psychologiquement (stabilité, solidité en cas de coup dur...) / Elle avait du mal à gérer son stress et était tout le temps sur les nerfs quand problèmes au boulot, était capable de tout envoyer péter du jour au lendemain de manière très impulsive

- je suis mature dans la gestion des aspects "financiers" (budget commun, dépenses à anticiper...) / Elle ne faisait jamais ses comptes, payait tout en retard (donc majorations...)

Voilà voilà... encore une fois, c'est surtout pour que vous puissiez voir au travers des yeux d'un mec que je dis ça wink

Dernière modification par AlexVI (02-02-2016 13:05:08)

Hors ligne

 

   #12 04-02-2016 22:13:16

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Enceinte de 9 mois je ne supporte plus le papa

Bonsoir Layna,

La réponse d'Alex me semble assez complète sur le plan du couple amoureux et de la relation/communication entre vous.

J'ajoute seulement l'aspect maladie : c'est un sujet qui ne m'est pas inconnu, et je peux affirmer que les maladies assombrissent considérablement un couple.
- La maladie, surtout si elle est douloureuse et longue (voire à vie) pèse très lourdement sur la psyché du malade, son état d'esprit, son entrain, sa motivation à bouger. Si le malade doit en prime craindre d'avoir mal après avoir marché 10 minutes, il est logique que ce malade devienne casanier... et se réfugie dans un loisir qui ne demande que très peu d'action physique mais occupe vraiment l'esprit. Le jeu vidéo n'est qu'un des quelques moyens les plus courants (et pas le pire !). Ton compagnon fait-il l'objet d'une prise en charge globale (médicale de fond, douleur et psycho) ?
- L'idée de devenir père chamboule pratiquement tous les humains, positivement ou pas. L'idée de devenir père alors qu'il est malade et donc incapacité à plusieurs niveaux, doit être particulièrement compliquée à gérer. D'autant que les hommes ont habituellement plus de difficulté à se projeter dans la grossesse et la paternité que la femme, qui sent le changement (littéralement) dans ses tripes pendant 9 mois...
- Il a peut-être aussi des craintes pour son bébé, des angoisses de lui avoir transmis un système génétique déficient ?
- son caractère personnel joue certainement un grand rôle dans cette situation : tu dis qu'il aimait déjà ce jeu vidéo "avant", qu'il en a seulement augmenté l'importance. Il n'y a donc pas de surprise particulière à ce qu'il soit un peu "geek"... ? Apparemment, tu l'as toi-même été un peu aussi, non ?



J'ajoute qu'être marié avec une personne malade sur la durée, ou une personne qui souffre physiquement ou moralement de façon handicapante pendant plusieurs années (dépression incluse, dépression qui peut facilement découler d'une maladie longue durée), est terriblement difficile. Même dans le cas d'un amour sincère au départ, la commisération peut vite faire place à la pitié (et là, l'amour se perd déjà), puis à l'agacement, la fatigue, la colère. Enfin le rejet....
Dans votre cas, la situation est encore largement compliquée par l'arrivée prochaine de ce bébé, tant pour toi que pour lui, chacun de votre côté pour des raisons différentes, et que vous gérez chacun différemment. Ce qui, dans cette situation, est logique.
Il me semble qu'il serait intéressant que vous entamiez un suivi psycho-thérapeutique familial pour apprendre à vous positionner l'un par rapport à l'autre et ensemble par rapport au bébé : sa maladie a rendu ton compagnon relativement dépendant de toi, et plutôt dans le rôle de l'enfant dont il faut s'occuper. Tu as donc automatiquement pris un rôle maternant qui ne te convenait pas vis à vis de ton amoureux et dont tu cherches désormais à sortir en le "forçant" à reprendre un rythme de vie et de fonctionnement plus "adulte" de ton point de vue, c'est à dire plus autonome et moins dans le jeu. Mais vous n'êtes pas enfermés dans ces rôles, ni l'un ni l'autre, et certaines thérapies familiales peuvent vous aider. Tu en trouveras la définition concrète ici : http://www.counselling-directory.org.uk … erapy.html


Autre chose : es-tu bien entourée, toi ? Tu es en train de traverser deux périodes compliquées en même temps : la maladie d'un être cher et la naissance d'un enfant. Difficile ou heureux, ces événements n'en sont pas moins tous les deux bouleversants... Seule, tu risques de souffrir inutilement. Entourée, tu auras des appuis quand tu en auras (inévitablement) besoin.

Hors ligne

 

Pied de page du Forum

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB


Copyright © 2001-2009 JeunePapa.com


Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Poussette

1566715924