#1 22-08-2014 07:31:31

GroutardPapa
Membre
Date d'inscription: 02-09-2011
Messages: 16

Divorce au bout de 7 ans

Bonjour a tous,

J'avais poste a quelques occasions ici pour mentionner les changements drastiques de l'attitude de ma femme a mon egard depuis sa premiere grossesse. De douce et gaie, elle est devenue distante et desagrable, et son attitude a empire a sa deuxieme grossesse. Beaucoup ici m'avaient conseille d'envisager le divorce, mais je ne le voulais pas pour les enfants, et puis...je pensais qu'elle pouvait changer a nouveau. J'ai eu bien tort...depuis sa premiere grossesse, sa mere est devenue de plus en plus envahissante, en est venue a me detester en me considerant comme son rival dans la vie de sa fille (c'est en tout cas mon analyse). Aujourd'hui, ma chere belle-mere a convaincu ma femme qu'elle devait faire un choix, et elle a choisi sa mere. Entre nous, je ne peux pas dire que je sois heureux avec ma femme, donc c'est probablement une bonne chose, mais je suis inquiet pour nos filles de 4.5 ans et 2 ans. Voila un mois et demi que ma femme a demande le divorce, elle a tout de suite pris un avocat, et alterne entre les periodes "je ne cherche a leser personne" et les periodes "je veux la moitie de la maison, ton entreprise et les enfants 75% du temps". Elle m'a avoue que depuis 5 ans elle n'a d'interet que pour mon argent et refute mon role de pere en le relegant au second plan, alors que je m'occupe plus, et mieux, d'eux qu'elle. En ce qui me concerne, je souhaite une garde egale, rien de plus...

En resume, meme si ca paraitra surement partial, ma femme est passive-agressive et je ne sais ce qui m'attend...j'essaie de la convaincre qu'on peut trouver un arrangement a l'amiable pour la garde des enfants et le partage de nos biens sans avoir a dilapider nos finances dans une procedure sterile qui ne contenterait que nos avocats, mais d'un jour a l'autre, son opinion semble changer. Ce soir, elle etait plutot d'avis de vendre la maison pour lancer une precedure tres couteuse dans l'espoir de ne m'accorder une garde que 2j par semaine, ce qui est evidemment inacceptable. Il y a deux jours je lui ai fait une offre qu'elle etait sensee ne pas pouvoir refuser et qui nous convenait a nous deux, mais elle dit devoir en parler a son avocat. Je me doute pas mal que la belle mere tire les ficelles par derriere, c'est elle qui paye l'avocat...

Il m'importe avant tout de preserver les enfants, aujourd'hui et dans le futur. Nous taper dessus au tribunal serait stupide et sterile, mais si elle le veut, je ne pourrais l'eviter. Mon autre probleme est la belle mere...je m'attends a ce qu'elle a fait a ma femme, elle tente de le faire a mes filles par la suite... je pense aussi que si elle veut une garde principale pour elle, c'est parce qu'elle a certainement l'intention de rentrer en France (nous vivons a l'etranger) aupres de sa mere (oui, ma femme a 32 ans, et pourtant...), en me retirant les enfants.

Bref si d'autres sont passe par la, avec ce type de personne imprevisible...je serais preneur de vos conseils.

Dernière modification par Groutard (22-08-2014 07:32:49)

Hors ligne

 

   #2 22-08-2014 08:57:11

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Divorce au bout de 7 ans

Aïe... La situation est douloureuse ET délicate en raison de la présence d'enfants dans l'équation. Comme tu dis, la belle-mère n'arrange visiblement pas les choses !
Le côté délicat de l'affaire sur le plan juridique est que vous ne vivez pas en France. Cela dit, c'est malgré tout le droit français qui s'applique si vous êtes tous les deux de nationalité française (?). Si l'un de vous est de la nationalité du pays dans lequel vous vous trouvez, alors c'est le droit local qui s'applique.

Mon premier conseil est de contacter un avocat au droit des familles de ton côté, de façon très urgente. Cela te permettra de ne pas te laisser marcher sur les pieds par ta belle-mère (puisque, apparemment, les conflits que tu as avec ta femme sont visiblement relayés et dirigés en sous-marin par sa mère), et d'avoir une idée de ce à quoi tu peux logiquement t'attendre en cas de procès en matière de DVH et pension alimentaire.

Dans le cas de parents vivant en France, l'un des deux parents n'a pas le droit légal de prendre les enfants et partir à l'étranger sans l'accord de l'autre - il s'agit d'éloignement géographique, qui risque de mener directement au transfert de la garde principale sous la responsabilité de l'autre parent. L'objectif est d'éviter à l'enfant un déracinement nocif dans un cadre émotionnellement chamboulé.
Je ne sais pas comment la loi statue dans le cas inverse (vie à l'étranger avec retour en France planifié unilatéralement par l'un des parents), car il n'y a pas d'article de loi dédié à ce sujet dans le CC et je n'ai pas le temps de chercher dans la jurisprudence maintenant. Mais si ta femme peut avancer des arguments allant dans le sens du bien-être de l'enfant, elle aura probablement gain de cause (danger physique ou sanitaire encouru par l'enfant dans le pays d'accueil, enfant perturbé psychologiquement par le choc des cultures ou l'éloignement du reste de sa famille etc). Si les arguments vont plutôt dans le sens de ne pas les changer d'environnement (nés sur place, très bien intégrés etc), tu as un logement et un mode de vie compatible avec la présence d'enfants, alors tu as de bonnes chances d'avoir gain de cause.

Hors ligne

 

   #3 02-09-2014 05:05:46

GroutardPapa
Membre
Date d'inscription: 02-09-2011
Messages: 16

Re: Divorce au bout de 7 ans

Merci de ta reponse smile

Bon en resume, j`ai compris qu`elle avait cru que je gagnais tellement bien ma vie qu`elle pouvait me demander une pension alimentaire lui payant un logement et une partie de ses factures, en clair lui permettre de vivre sans soucis. Pas de bol, ce n`est pas $1500 qu`elle est en droit de demander, c`est $40 smile Je suppose qu`elle peut remercier sa mere pour lui avait fait croire a ce joli conte, melangeant CA de mon entreprise, et salaire individuel. J`ai du prendre un avocat aussi vu qu`elle persiste dans sa decision de refuser un divorce a l`amiable - et ayant bosse quelques annees au TGI local, je dispose d`informations et de connaissances prealables non negligeables.

Et oui, c`est bien la legislation du pays dans lequel nous vivons qui s`applique. Son objectif, quoiqu`irrealisable, est, je l`ai devine, d`obtenir une garde principale des enfants afin, d`ici un an, de les faire demenager en France, ou ils n`ont jamais vecu. Son probleme est de prouver que je suis un mauvais pere (alors que je m`occupe plus et mieux des enfants qu`elle) et obtenir un gros pactole afin de pouvoir vivre sur mon dos pendant cette annee-la. Aux dernieres nouvelles, elle essayait de voir si elle pouvait me voler une partie de mon entreprise personnelle - soit en me forcant a la vendre, soit en tentant de justifier qu`elle fait pleinement partie du patrimoine familial alors qu`elle n`a jamais ete partie prenante dans mon entreprise, ni financierement, ni personnellement...

Ah, et au passage, elle m`a avoue ne plus m`aimer depuis 5 ans (nous nous sommes maries il y a 7 ans) et ne m`avoir garde que parce que je lui avais assure une vie confortable jusqu`ici. Mais (et la, ce sont mes propres commentaires) entre le fait que je n`accepte plus sa faineantise crasse, et le fait que sa mere n`est plus la bienvenue chez nous - elle a cru qu`il etait temps de partir.

Si elle pouvait revenir en arriere, je pense qu`elle attendrait encore quelques temps, le temps de trouver un moyen d`obtenir ce qu`elle veut (enfants, argent, France), mais maintenant que je sais tout ca... Impressionnant de penser que la personne que vous avez tant aime (je le lui ai dit encore il y a 3 mois et demi...!) cherche maintenant a vous rayer de sa vie en emportant enfants et biens...

Dernière modification par Groutard (02-09-2014 05:15:12)

Hors ligne

 

   #4 02-09-2014 13:09:27

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Divorce au bout de 7 ans

Groutard a écrit:

elle m`a avoue ne plus m`aimer depuis 5 ans (nous nous sommes maries il y a 7 ans) et ne m`avoir garde que parce que je lui avais assure une vie confortable jusqu`ici.

Quel cynisme... Cet aveu la place dans une lumière très glauque... Il me semble que tu ne perds pas grand chose, finalement.


Tu es dans quel pays, si ce n'est pas trop indiscret ?

Hors ligne

 

   #5 04-09-2014 01:39:48

GroutardPapa
Membre
Date d'inscription: 02-09-2011
Messages: 16

Re: Divorce au bout de 7 ans

Je voulais eviter de citer le pays vu que j'ai decouvert qu'elle avait espionne (et sauvegarde) certaines de mes conversations. Bref. On est au Canada. J'ai appris de source sure ce qu'elle disait de moi dans mon dos, et...ben oui, elle a decide que j'etais abominable (note l'effort pour rester poli) et elle veut me mettre a la rue, sans enfants ni argent. J'ai par la meme appris de source sure les sal**eries que sa mere disait de moi dans mon dos (dont j'etais certain par ailleurs). Quand je pense que je tentais de rester mesure et poli jusqu'ici... L'argent ne me pose pas de soucis. Si elle me met sur la paille, elle se mettra sur la paille aussi. J'aurais perdu financierement 10 ans de ma vie, mais je me reconstruirai a ce niveau-la, pas de probleme. Mais ce qu'elle est prete a nous faire subir et a faire subir a nos enfants, depasse mon entendement.

Et non je ne perds rien de ne ne plus vivre avec elle (pas encore...bientot j'espere, ca dfait 2 mois qu'elle m'a demande le divorce), je le sais bien. Mais je dis qu'une longue et difficile bataille m'attend, qu'aucun de nous n'en sortira grandi ou gagnant, que nos enfants seront malheureux, et que pour les prochaines 20 annees de ma vie, je devrais me battre contre une ex femme et une ex belle doche qui tenteront de monter mes enfants contre moi. Je suis normalement positif de nature, mais la, ca se presente quand meme plutot mal.

Hors ligne

 

   #6 04-09-2014 09:16:06

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Divorce au bout de 7 ans

Ah pardon. Tu peux éditer ton message pour le supprimer, si tu veux. J'éviterai de citer le nom du pays dans mes réponses, ce qui te permettra de garder un certain anonymat si tu veux. Cela dit, l'histoire de ton couple elle-même me semble déjà suffisamment identifiante pour être compromettante si elle devait tomber sur cette conversation...

Je ne connais pas la législation en matière de droit aux familles dans ce pays, donc impossible de prévoir le genre d'accord auquel elle pourrait parvenir. A-t-elle à ton avis une chance d'obtenir ce qu'elle semble demander ?

Vous vivez toujours ensemble malgré la situation abracadabrante dans laquelle vous êtes ? Tu ne deviens pas fou ??

As-tu déjà contacté un avocat au droit des familles pour faire le point sur ta situation et préparer les contre-attaques ?

Hors ligne

 

   #7 07-09-2014 06:11:11

GroutardPapa
Membre
Date d'inscription: 02-09-2011
Messages: 16

Re: Divorce au bout de 7 ans

Tout a fait, c'est suffisament specifique sans citer le nom du pays, alors bon. Peu importe. Je viens de passer 2 mois a la brosser dans le sens du poil, c'est termine maintenant, vu qu'elle se fiche clairement de moi.

Non, elle n'a absolument aucune chance d'obtemir ce qu'elle veut. En fait, au niveau de la garde des enfants, elle obtiendrait bien moins que ce qu'elle veut. Mais comme la petite princesse deresponsabilisee qu'elle est, elle persiste dans son idee, peu importent les consequences. Elle sait qu'elle a raison, donc elle est persuadee qu'elle obtiendra ce qu'elle voudra. Et puis maman la conforte la-dedans. Et elle se persuade de mensonges, qu'elle raconte a ses amis, sa famille, ses avocats, et mes amis aussi, la confortant dans son idee que je merite de croupir au fond du caniveau.

Deux mois lundi que nous sommes dans cette situation. Et meme plus, si tu comptes les 3 semaines que la vieille a passe chez nous, durant laquelle, comme d'habitude, ma femme etait odieuse a mon egard. Ayant dernierement appris les sal**eries qu'elle raconte dans mon dos, j'en ai assez, oui, et soit elle agit, intelligement ou non, soit j'agis. Mon gros dilemne est de decider si je veux un divorce a l'amiable pour preserver les enfants a court terme et gerer ses deficiences parentales (ainsi que la mauvaise influence de sa mere vis a vis de mes enfants) plus tard – ou bien m'occuper de cela immediatement au risque de prolonger la procedure et la rendre douloureuse.

Hors ligne

 

   #8 07-09-2014 09:40:26

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Divorce au bout de 7 ans

Elle est en contact avec tes amis ? Et toi, tu leur parles ? Ils te répercutent des choses ?
Sans vouloir jouer les donneuses de leçon, je me demande s'il ne serait pas préférable d'éviter de trop mêler vos amis à cette histoire... Un divorce n'est déjà pas une jolie chose, s'il doit entacher vos relations sociales aussi, vous risquez de vous retrouver bien seuls dans la tourmente, tous les deux.

Les saloperies en question, est-ce qu'elle peut les prouver d'une manière ou d'une autre ? Et toi, as-tu déjà pris contact avec un avocat ? Apparemment, ça devient urgent...

Je réalise avec effarement que tu disais que cela fait 5 ans qu'elle ne t'aime plus et même te méprise - soit avant même la naissance de votre premier enfant (pendant la grossesse) ?!!

Hors ligne

 

   #9 13-09-2014 15:02:53

GroutardPapa
Membre
Date d'inscription: 02-09-2011
Messages: 16

Re: Divorce au bout de 7 ans

Oui, elle parle a mes amis dans mon dos, leur racontant tout un tas de sal**eries - je les brime (elle et les enfants), je les maltraite... Ca m'a ete rapporte de plusieurs sources sures. De mon cote, je laisse courir - pour l'instant. Mais je l'ai avertie que si elle continuait, je me reservait le droit de l'attaquer en diffamation une fois le divorce prononce. Esperons que ca la calme. Je pense qu'elle se dit qu'une fois cette histoire terminee, elle va se retrouver assez seule (elle n'a jamais ete tres sociable, la plupart de nos connaissances sont les gens que je luii ai fait connaitre), donc elle essaie de me les mettre a dos pour les "garder pour elle". Peu m'importe. Mes vrais amis, je me dis, n'en croiront pas un mot.

Ces sal**eries, elle ne peut pas les prouver. Mais elle a une condition medicale (mauvaise traduction je crois..."medical condition"), dont j'ai decouvert l'ampleur ces jours-ci, en fouinant dans "ses" dossiers. Elle a ete hospitalisee il y a 15 ans pour diverses raisons de maladies mentales et n'en est jamais guerie. Je suis tombe de haut... Ca explique de nombreuses choses : mensonges, refus de prendre ses responsabilites, refus de se detacher de sa mere (qui elle aussi a la meme condition, d'apres ce que j'ai lu, entretenant avec elle une relation destructrice). Bref, je dois me battre avec une personne mentalement instable, qu'un divorce et les pressions de sa mere malade ne vont pas ameliorer, tout en gardant en tete que le bien-etre de mes enfants passe par avoir deux parents - en bonne sante. Pas facile.

En effet, elle m'a rejete sur la fin de sa premiere grossesse - quand sa mere a debarque chez nous pour "aider". En fait, elle etait la pour prendre ma place. J'ai appris tout ca ces jours-ci - elle a admis avoir cesse de m'aimer a ce moment-la. Puis a nie avoir dit ca. Puis a admis avoir dit ca, mais pas en ces mots. Elle a toujours eu ces attitudes contradictoires, mais dans ce contexte, c'est particulierement difficile. Je sais que de toute maniere ce ne sont que des mensonges. Elle cesse de m'aimer quand sa mere est la - la convaincant qu'elle serait mieux sans moi, a elever les enfants toutes les deux.

Oui je me suis decide a prendre un avocat cette semaine - apres avoir essaye depuis 2 mois de la convaincre de faire un divorce a l'amiable. Mais ayant appris qu'elle racontait (y compris a son avocat) que j'essayais de la manipuler, de la violenter psychologiquement et qu'elle veut utiliser ses problemes psychologiques, qu'elle avait avant de me connaitre, comme une preuve du fait qu'elle etait victime de mes violences psychologiques, j'ai cesse de communiquer avec elle autrement que pour parler des enfants. Je sais qu'elle a l'intention d'obtenir une garde integrale arguant sur ma violence, ainsi que nos biens, et une pension alimentaire consequente basee sur les revenus confortables de mon entreprise. Vu que je les maltraite, rien de plus normal, n'est-ce-pas ? Evidemment, je peux prouver que tout ca est un tissu de mensonge. Mais elle se convainc de la realite de ces mensonges, et sa mere et ses deux copines malades (une copine qu'elle a connu a l'hopital et qui l'a toujours traitee comme son faire-valoir, et sa seule copine ici, qui est une asociale se considerant comme la "seconde mere" de mes enfants - d'ailleurs cette seconde copine et la mere se sont liees d'amitie et se mailent au quotidien, apparement. Je ne suis pas surpris smile ) poussent dans ce sens-la aussi.

Dernière modification par Groutard (13-09-2014 15:09:05)

Hors ligne

 

   #10 16-03-2019 01:29:00

GroutardPapa
Membre
Date d'inscription: 02-09-2011
Messages: 16

Re: Divorce au bout de 7 ans

Eh bien, j'etais tres remonte quand j'ai tape ces messages ! J'etais fache, depasse, perdu, mon ex voulais me quitter mais refusait de partir de la maison "pour l'instant", soufflait le chaud et le froid, un coup menacait de me pousser dans l'escalier ou coupait la tete d'une figurine et la mettait sur ma table de chevet, l'autre me disait qu'elle ne voulait que le bien de tous... 5 ans plus tard, je me suis dit que ce serait chouette de boucler la boucle, terminer sur une note positive, et montrer a ceux qui m'ont lu et me liront qu'il y a une lumiere au bout du tunnel. Peut-etre ce temoignage pourra servir a d'autres.

Donc nous nous sommes remis ensemble. Non non c'est une blague, ca ne pourrait jamais arriver smile Nous avons donc eu une bataille juridique pendant 4 ans. Au total, ca nous aura coute pres de 35.000E a nous deux, coute des annees de nos vies, et detruit une partie de l'enfance de nos filles. Ca n'aurait jamais du arriver. Elle avait malheureusement decide qu'elle devait tout obtenir, me controler et decider quand j'aurais le droit de voir nos enfants, et je me suis battu contre ca, contre de fausses accusations de violences, contre un kidnapping et la disparition de mes enfants pendant 2 semaines, des coups bas, des vols, notre fille de 4 ans, terrorisee, qui s'enfuie de chez sa mere qui avait organise un guet-apens contre moi lors d'un transfert des enfants, 1 an de psy pour cette meme fille pour refaire confiance a sa mere, des grands-parents qui essaient de me convaincre que de jeunes enfants n'ont besoin que d'une mere, pas d'un pere, la police impliquee une dizaine de fois parce que je suis violent et leur fait peur, et un policier, excede de tous ces appels, qui finit par me demander c'est quoi le probleme de mon ex...

De son cote, elle me mettra tout sur le dos, si notre fille a ete traumatisee et a reagi en la fuyant, en la frappant, c'est parce que je la montais contre elle. Meme quand la psy de notre fille a dit a mon ex et a sa mere d'arreter de manipuler notre fille, elle a trouve le moyen de dire que j'avais manipule la psy. Il parait aussi que j'ai manipule le juge pour obtenir un jugement qu'elle jugeait ne pas ete equitable. Si notre fille de 2 ans refusait d'aller aux toilettes chez sa mere (mais pas de probleme chez papa ou chez la nourrice), c'est aussi de ma faute. Mon ex et sa mere etaient tellement convaincues d'avoir raison, qu'un jour elles ont dit a notre grande fille que "bientot, vous ne verrez plus jamais papa", ayant prevu de les sortir du pays quelques semaines plus tard sans me prevenir, ce que ma fille m'a rapporte, et j'ai immediatement alerte les autorites. Elles ont nie que c'etait arrive, et ont dit que je manipulais notre fille. Mon ex etait insatisfaite du jugement du tribunal et voulait demander le divorce en France cette fois, esperant obtenir la-bas un jugement en leur faveur. Evidemment, elle aurait probablement perdu la garde a ce moment-la pour enlevement d'enfants, mais ca ne se passe pas comme ca dans sa tete.

Qu'est ce qui m'a sauve ? D'abord, les temoignages contradictoires de mon ex (dans le meme temoignage : "il est violent et nous fait peur et doit suivre un traitement" - "il est un bon pere et n'a pas besoin de visites supervisees") et ses bourdes lors de la procedure, ses mensonges repetes a la police. Ma decision de prendre une avocate ferme mais conciliatrice, faisant face a son avocate plus vindicative et la poussant a tenter toutes les procedures, toutes les accusations. Et la derniere chose qui m'a sauve, c'est le choix de mon ex d'avoir une vie sexuelle...liberee...au detriment de sa disponibilite pour nos enfants, demontrant finalement que la dynamique qu'elle decrivait (en gros, maman presente et aimante, papa absent et violent) n'etait qu'un tissu de mensonges.

5 ans ont passe depuis notre separation (et non, toujours pas officiellement divorces, je lui laisse le temps de se decider), nos filles ont maintenant 9 et 7 ans et sont dans l'ensemble equilibree. Il y a evidemment des sequelles de ce qui leur est arrive (vivre dans un foyer pour femmes battues pendant 2 semaines sans comprendre ce qu'il se passe, maman et mamie qui critiquent leur papa au quotidien pendant 2 ans, etc.), et de voir leur mere crier, pleurer au quotidien la aussi, avoir vu beaucoup trop de policiers, d'assistantes sociales, avoir ete a la banque alimentaire pendant des mois, voir des hommes inconnus venir chez elles et "sauter avec maman sur son lit pendant que la porte de notre chambre est bloquee avec une chaise", ca laisse des sequelles qui, je pense, ne se reveleront vraiment que dans quelques annees.

Aujourd'hui donc, nos filles sont plutot equilibrees, et oui, heureuses, grace a des amis, membres de la famille, qui avaient (et ont toujours) reellement a coeur leur bien-etre. Sans eux, l'histoire n'aura probablement pas eu une fin aussi heureuse. Mon ex et moi sommes arrive a un accord financier apres 4 ans de bataille juridique et apres avoir dilapide nos economies (et celles de ses parents), et a une garde 50/50 dans l'ensemble, meme si dans l'absolu, je vois les enfants plus souvent qu'elle, ayant reussi a garder un emploi du temps flexible, je m'occupe des sorties d'ecole, des activites extra-scolaires, des sorties scolaires, etc.

Tout n'est pas rose, loin de la, nous avons encore des desaccords, mais arrivons generalement a les resoudre entre nous. L'an dernier, elle n'a appele la police qu'une seule fois, qui la encore, lui a dit de cesser ses fausses accusations apres avoir vu la situation dans son ensemble. Ses parents ont depense une grosse partie de leurs economies pour leur retraite, en frais juridiques incenses pour leur fille adulte, et je me suis moi-meme endette sur des annees. Cela aura des repercussions sur notre vie dans son ensemble, pesera sur les etudes de nos enfants, sur nos propres retraites, etc. Et tout ca pour quoi ? Pour obtenir au meme resultat que si nous avions eu une separation a l'amiable, le ressentiment en moins. Un enorme gachis.

Certains m'ont dit que les enfants auraient moins souffert si j'avais accepte ses conditions, accepter de ne voir mes enfants que quand elle le souhaitait, travailler pour mettre un toit sur la tete de mon ex et de mes enfants, de moi aussi si possible, bref de sacrifier ma vie afin de garder mon ex de bonne humeur. Je me suis beaucoup pose la question, mais au final, mes enfants auraient ete eleves dans l'idee que leur pere se fichait pas mal d'elles, abreuvees de contes servies par mon ex et sa famille, moi-meme ne les voyant que quelques jours pas mois. L'avenir nous dira si j'ai eu raison de me battre, mais je suis convaincu aujourd'hui d'avoir fait ce qu'un bon pere devait faire. Les abandonner et payer mon ex une pension alimentaire consequente aurait ete plus simple et meme moins couteux finalement. Mais a un prix que je ne souhaitais pas payer.

En ce qui concerne les conjoints, apres avoir ete manipule, rabaisse, trompe, utilise, puis que la personne que j'aimais plus que tout ait essaye de tout prendre, et selon ses propres mots, de me detruire, je ne suis pas pret a refaire confiance a quelqu'un suffisament pour partager ma vie avec. En fait, je n'en vois pas l'interet. Peut-etre plus tard. Aujourd'hui, je me satisfais de ma vie de pere celibataire, et profite de ma vie d'homme la moitie de mon temps. En realite, je n'ai jamais ete aussi heureux qu'aujourd'hui, on me me dicte plus mon comportement, et ma voix en tant que parent a autant de valeur que celle de l'autre parent, ce qui n'etait pas le cas durant mon mariage. D'un cote j'apprecie cette liberte, de l'autre partager des moments forts avec un conjoint que j'aime, qui m'aime en retour, etait un reve que j'avais et qui me semble inatteignable aujourd'hui. Mais qui sait ce que l'avenir me reserve.
Quand a elle, elle semble avoir trouve un equilibre, quoique precaire, avec un gars bien, d'apres ce que j'ai pu voir, que mes filles apprecient, mais qui ne semble pas se projeter avec elle sur le long terme, d'apres ce qu'elle me dit et ce que j'ai pu observer. Je doute qu'elle puisse etre heureuse dans cette relation sur le long terme, mais ca ne me regarde pas. Tout ce qui m'interesse, c'est que nous puissions chacun de notre cote offrir des foyers propices a l'epanouissement de nos enfants. Je crois avoir a peu pres atteint cet objectif, et apres des annees de tatonnements, mon ex semble commencer a y parvenir. Si ce n'est avec le gars actuel, ce sera peut-etre avec un autre. Tant qu'elle garde en tete le bien-etre de nos enfants dans le choix de ses partenaires, tout devrait bien aller de ce cote. La seule chose qui m'ennuie, est de ne pas pouvoir montrer a mes filles comment un homme traite une femme, et comment une femme traite un homme, dans une relation saine et aimante. Je pense etre un bon pere pour elles, je ne suis evidemment pas sans defauts, mais je crois faire de mon mieux, seulement les seules images d'une relation de couple qu'elles ont a ce jour, sont la relation de conflit entre leur pere et leur mere, et l'image de sauter d'un partenaire temporaire a l'autre, que leur mere leur donne. Dans quelle mesure cela aura-t-il une influence dans leurs relations de couple une fois adultes? Nous essayons cependant, je pense, tous deux aujourd'hui, de leur montrer que meme s'ils ne s'aiment plus, deux adultes peuvent tout de meme se voir et discuter de maniere civile et intelligente de l'avenir de leurs enfants.

Si je devais revenir en arriere, ou si je devais donner des conseils, renseignez-vous bien sur la personne avec qui vous voulez avoir des enfants. N'acceptez pas des comportements inacceptables en les justifiant par des excuses fallacieuses (hormones, enfance difficile, ou autres). Si votre conjoint vous rabaisse et vous accuse constament de ses propres torts, qu'il/elle se defende en disant que vous allez causer le divorce de votre couple, pour ne pas avoir a justifier ses actions, c'est n'est ni normal ni acceptable. Si votre conjoint ne cesse de vous accuser de ses propres defauts, est narcissique ou passif-agressif et/ou bipolaire, et vous cache son dossier medical, vous detruit psychologiquement, ce n'est pas normal non plus. Vous n'avez pas a brader votre bien-etre pour essayer de faire plaisir a votre conjoint, car un conjoint qui est satisfait d'une telle transaction, n'est pas quelqu'un qui vous merite ni quelqu'un de sain pour son entourage. Faire des concessions et se remettre en cause, oui, et cela doit etre reciproque.

Aurions-nous pu etre heureux ensemble ? Je ne le crois plus. Elle dit que j'ai change durant notre mariage, ce qui semble etre la cause principale de notre divorce selon elle. Oui j'ai change, mais en bien je crois. J'ai commence a lui tenir tete, a refuser ses diktats, a lui dire non et a ne pas systematiquement me plier a ses decisions. Elle-meme a change 2 ans apres notre mariage, devenant froide et distante, puis selon ses termes, cesser de m'aimer 3 ans plus tard, alors que je crois bien l'avoir aimee jusqu'au bout, et avoir fait de mon mieux pour tenter d'etre heureux ensemble. Manifestement nous n'etions pas fait pour etre ensemble. Nous sommes tombe amoureux tres vite, avions des projets communs, mais des que ces projets ont ete realises, nous n'avions plus vraiment de but commun. J'acceptais d'etre devenu un pere et rien de plus, en etait meme generalement heureux (du moins le croyais-je) pendan que je devais subvenir aux besoins d'une personne qui peu a peu me retirait affection, compassion, comprehension, et ne parlons meme pas des relations intimes. Pour ces dernieres, j'en ai eu plus ces 2 derniers mois que durant l'ensemble des 5 dernieres annees de mon mariage, qui a compris 7 annees.
Personne ne m'a plus prive de Fetes des Peres depuis notre separation. Et juste pour ca, ca valait le cout de se battre.

Poster ces messages sur ce forum au fil du temps a ete une excellente idee. J'y suis revenu plusieurs fois ces dernieres annees, et cela m'a permis de garder la tete sur les epaules, me rappeler pourquoi je me battais, et que non, je n'etais pas fou, que malgre ce que mon ex racontait, ce que je me rappelle avoir vecu durant mon mariage n'est pas le fruit de mon imagination. Mon ex a peut etre ou peut etre pas trouve ces messages, ce forum. Dans tous les cas, ils ne sont que ma version des faits, une version que je crois la plus sincere et honnete possible, mais que je sais diametralement opposee a celle de mon ex. Si tu me lis un jour, sache que je suis heureux que nous ayions enfin reussi a trouver un equilibre qui semble fonctionner, malgre tout ce qui a pu se passer, et que tout ce que nous avons a faire, est de garder en tete que tout ce qui compte, le bien-etre de nos enfants, qui passe par la bienveillance de leurs deux parents.

Hors ligne

 

Pied de page du Forum

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB


Copyright © 2001-2009 JeunePapa.com


Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Poussette

1582145551