#21 25-09-2015 09:24:56

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Soutenir son épouse suite à une fausse couche

smile

Hors ligne

 

   #22 13-03-2018 04:34:50

adelec23
Membre
Date d'inscription: 13-03-2018
Messages: 2

Re: Soutenir son épouse suite à une fausse couche

franny a écrit:

je découvre le site, et par la force des choses ce message. peut-être que ma réponse arrive trop tard...mais j'espère seulement qu'elle pourra néanmoins aider. une fausse-couche, elle est vécue très différemment selon les femmes, c'est pareil pour les hommes. mon mari et moi nous sommes passés par deux fausses couches, une grossesse molaire (un truc bizarre qui équivaut à une fausse couche) et la perte ensuite à 6 mois de grossesse de notre petite fille, à cause d'une malformation. bref. énormément de douleurs et un terrible sentiment de perte. donc, d'expérience, une fausse couche, ce n'est pas banal, parce que la maman, quand le test est positif, dans sa tête, c'est un bouleversment : elle n'est plus seule, elle a déjà une vraie responsabilité, prendre soin d'elle pour prendre déjà soin de son bébé; elle est enceinte et elle est déjà maman. donc une fausse couche, même très tôt dans la grossesse, c'est un véritable deuil, une véritable perte. puis, c'est son ventre, qui donne la mort plutôt que la vie. c'est terrible comme sentiment de honte, de culpabilité...qu'est-ce que j'ai fait? qu'est-ce que je n'ai pas fait? pourquoi moi? ...pendant un an, elle va repasser toutes les étapes qui l'ont amenée à l'annonce, puis à la perte. un an, comme pour un deuil. donc, ne pas s'étonner si dans un an, elle pleure. ou aux dates particulières. mon mari, il a pleuré aussi. à la première fausse couche, mais très vite il est passé à autre chose. il m'a aidée à avancer en m'écoutant, sans me juger, sans me cuplabiliser. il m'a soutenue en me montrant qu'il m'aimait (j'avais peur qu'il m'en veuille, et me quitte pour une autre qui pourrait lui donner des enfants), qu'il me désirait toujours autant. on est partis en voyage, on s'est donné du temps, et énormément de tendresse. c'est le seul remède. puis, à toutes les autres épreuves, il a fait la même chose. lui, il est dans le silence. je le respecte. de temps en temps, il a besoin d'aller avec ses potes boire un verre; il est revenu plus d'une fois mort saoul, alors il parle et et il pleure. il avoue son impuissance, sa douleur, sa colère, son sentiment d'injustice, sa peur...et j'essaie de le rassurer comme je peux. mais il essaie de me protéger en ne me disant pas tout ce qu'il ressent...les hommes...smile bref: amour, tendresse, compréhension, patience, non jugement, et peut-être, pour vous, extérioriser à travers le sport, ou une activité qui vous plaît, en parler avec des amis de confiance, ...c'est une épreuve pour un couple, mais on peut en sortir encore plus soudé et fort. quoiqu'il en soit, je vous souhaite beaucoup de courage, de patience. en espérant que vous serez bientôt un heureux papa!

C'est toujours un calvaire au début, mais avec le temps, on arrive à remonter la pente et à se soutenir mutuellement.

Hors ligne

 

Pied de page du Forum

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB


Copyright © 2001-2009 JeunePapa.com


Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Poussette

1571337886