#1 30-10-2017 16:15:58

ju44000Future Maman
Membre
Date d'inscription: 30-10-2017
Messages: 3

Séparation enceinte

Bonjour à tous,
Je viens sur ce forum pour essayer de comprendre mon compagnon, avec qui je suis depuis plus de 6 ans maintenant.
Nous avons décidé au mois de juillet dernier d'arrêter ma contraception et d'avoir un enfant.
Ce projet a été validé par nous deux et j'ai à plusieurs reprises, demandé confirmation à mon ami de son accord pour avoir cet enfant.
Il s'avère que je suis enceinte depuis maintenant 3 semaines environ.
Je l'ai bien entendu tout de suite annoncé au futur papa, qui a réagi de façon assez froide, mais cela fait partie de son caractère donc cela ne m'a pas plus alerté que ça.
Cependant, une semaine après l'annonce, il me déclare être perdu dans ses sentiments, ne pas être sûr d'être prêt à avoir un enfant, et qu'il aimerait que je mette un terme à ma grossesse.
Autant vous dire que je suis tombée de très haut ! En effet, ce projet de bébé nous l'avons porté à deux, je l'ai revalidé avec lui à de nombreuses reprises, et il n'y avait pas de signes avant coureurs à cette réaction.. J'ai donc subi un vrai choc et en ai parlé à différents amis, même à sa famille pour m'aider à comprendre et à avancer. Il est par la suite revenu vers moi en s'excusant de sa réaction, en me disant qu'il avait eu peur, qu'il est totalement perdu en ce moment et qu'il confond tout dans sa tête, qu'il m'aimait et que ce bébé il le voulait ! Nous avons donc décidé de se donner le temps de réfléchir à tout cela et de nous remettre des dernières émotions. Je pensais que le plus dur était passé mais ce matin, il me reparle de tout cela et me dit que finalement il n'est vraiment pas prêt à accueillir ce bout de chou mais qu'il ne veut pas qu'on se sépare.
Le problème est que je ne pourrai jamais lui pardonner de me faire subir une IVG puis de rester avec lui par la suite comme si rien ne s'était passé. Je lui ai donc dit que le choix était clair pour moi, soit on restait ensemble avec le bébé à naître, soit j'avortais mais on se séparait.
Pour info, il est actuellement dépressif et souhaite consulter un psy mais par exemple il ne se bouge pas pour prendre rendez vous !
Je ne sais plus quoi faire, je n'ai qu'une envie c'est de le mettre à la porte de chez nous pour qu'il prenne ses responsabilités mais je suis fatiguée par cette situation et malgré tout ce qu'il me fait subir je pense que je l'aime encore.
Auriez vous des conseils à m'apporter pour m'éclairer sur la situation Messieurs ?
Car j'avoue que je perds patience face à ce comportement...

En ligne

 

   #2 31-10-2017 12:09:46

LamyPapa
Membre
Date d'inscription: 16-12-2008
Messages: 380
Site web

Re: Séparation enceinte

Bonjour,
Difficile situation, et pourtant si classique...
Que te dire ?
Il est malheureusement habituel que les messieurs, se sentant moins concernés par la parentalité (ce qu'ils croient) ne soient pas pressés de passer à l'acte.
Malgré un accord vague (précis pour madame, mais vague pour monsieur) : la réalité les bouscule quand elle survient, et les voila en pleine régression genre "ados attardés".
Il n'y a souvent besoin que d'un coup de pied au derrière et ils sautent le pas et s'en sortent magnifiquement.
C'est délicat de connaitre les détails et les subtilités de caractères de ta situation précise, je te dirais bien que c'est à toi de connaitre ton homme et de savoir s'il convient de le bousculer ou pas car les enjeux sont énormes : pour vous : il y va de votre vie de couple, et pour votre bébé : de sa vie tout court... difficile de prendre des décisions pour toi.
Je suis bien conscient de ne pas beaucoup t'aider, personnellement : nous avions prévu et réglé tout ça avant de nous marier, nous étions donc en phase. Le mariage a quand même ça de bon : il est l'occasion de se mettre d'accord sur un projet.
Pour autant : je t'envoie mes amicales pensées et te souhaite bon courage.


Papa de Louis (Avril 2005), Marie (Mai 2009), Benoît (Décembre 2010) et Paul (Avril 2013)

En ligne

 

   #3 31-10-2017 17:57:59

ju44000Future Maman
Membre
Date d'inscription: 30-10-2017
Messages: 3

Re: Séparation enceinte

Bonjour,

Merci pour ton retour Lamy.
Dure décision effectivement même si je pense qu'en étant rationnelle, les choix sont finalement simples.

Soit je me suis totalement trompée sur le compte de mon conjoint depuis plus de 6 ans (c'est finalement ce que je commence à croire) donc le choix est simple, je ne souhaite pas éduquer un enfant seul pour qu'il soit malheureux par la suite sans son papa et sa maman ensemble.

Soit c'est lui qui est complètement perdu et il revient à la raison finalement.
Si c'était cette deuxième possibilité, je pense qu'il aurait fait cette démarche depuis bien longtemps.

Je pense donc que malheureusement le choix est assez peu large et que je vais devoir faire le deuil de cet enfant, de notre couple et de mon rôle de mère tout cela en même temps.

Autre chose, nous sommes nous mêmes pacsés, et je pensais avoir réglé également tout cela avant de tomber enceinte bien entendu. Je ne lui ai jamais mis le couteau sous la gorge pour avoir un enfant. Il arrive malheureusement dans la vie que l'on tombe de très haut, je pense que c'est mon cas actuellement. Certains pourraient dire qu'il vaut mieux que cela arrive maintenant que dans 9 mois, je peux leur accorder ce fait néanmoins cela fait extrêmement mal quand ça arrive, surtout quand on a une totale confiance dans la personne avec qui on est.

Bref merci pour ton retour Lamy, je vais essayer de mon côté de rassembler les morceaux de mon cœur brisé et de continuer à vivre.

Bonne soirée.

En ligne

 

   #4 01-11-2017 22:10:12

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 8999
Site web

Re: Séparation enceinte

Bonsoir Ju,

Ton histoire est très triste, et je comprends ta colère ! La réaction de ton compagnon est étonnante, mais nous n'avons pour l'instant que ta version - non pas que je pense que tu ne nous dis pas tout, mais simplement tu ressens les choses d'une certaine manière, alors que lui a peut-être une autre opinion sur ce point.

Par exemple, les hommes qui acceptent d'arrêter la contraception en imaginant que Bébé mettra des mois pour arriver sont très nombreux. Une grossesse très rapide les choque lourdement.
Ou bien, il a pu se sentir oppressé par les discussion sur la grossesse (tu parles de "revalider plusieurs fois") et fini par dire oui juste pour être tranquille, sans vraiment réaliser ce qu'il validait concrètement.
Ou encore, tu as peut-être changé ces temps-ci, entre le désir de bébé et la fatigue des premières semaines, et c'est cela qui le chamboule.
Ou peut-être encore a-t-il rencontré quelqu'un d'autre. Au bout de 6 ans de relation, ce ne serait pas inhabituel !

Quoi qu'il en soit, l'annonce de la grossesse est forcément très récente (tu n'es enceinte que de trois semaine, donc j'imagine que l'annonce elle-même date de 15 jours au plus). Laisse-lui encore un peu de temps : tu dois bien ça aux 6 années de vie commune et à votre désir de construire une famille... mais fixe-toi une limite pour toi-même, c'est à dire une date au-delà de laquelle tu prendre la décision quoi qu'il arrive s'il n'a pas changé d'avis avant.

En ce qui concerne l'avortement : tu sembles assez sûre de ton choix, ce qui est une bonne chose en soi parce que tu sembles savoir ce que tu veux et ne veux pas. Attention cependant à ne pas décider sur le coup de l'émotion ou de la colère contre un homme : il s'agit de toi, de ton avenir, et de celui d'un éventuel enfant. Si tu fais un choix, il faut qu'il soit réellement réfléchi, pas dû à l'impulsion du moment.

Je terminerai en te mettant en garde contre les conseils des amis et de la famille : en agissant comme tu l'as fait, tu as rendu son hésitation "publique". Difficile maintenant pour lui de revenir en arrière sans perdre quelque chose. Difficile aussi de se confier à nouveau à toi (même s'il est évident que la confiance est entachée aussi de ton côté). Il ne peut plus non plus maintenant simplement aller chez ses parents pour se ressourcer, sans stress, et entendre parler en bien d'une grossesse et de sa future paternité : elle sera perpétuellement entachée de culpabilité et de reproches.
Conclusion : tu n'as clairement pas la vie facile en ce moment, mais lui non plus. Je ne sais pas ce qui l'a poussé à agir comme tu le décris... mais il serait important de comprendre si votre couple doit avoir encore une chance !


Une dernière question : pourquoi avez-vous choisi d'attendre 6 ans avant de vous lancer dans une construction de couple/famille ?

En ligne

 

   #5 02-11-2017 12:27:50

ju44000Future Maman
Membre
Date d'inscription: 30-10-2017
Messages: 3

Re: Séparation enceinte

Bonjour Truffe2Miel,

Merci pour ton message.
Effectivement mon dernier post montrait très certainement une certaine colère contre lui car je ne comprenais pas son agissement.

Les choses se sont peut être un peu éclaircies de mon côté, dans le sens où j'ai réussi à mettre un mot sur les problèmes que rencontre mon conjoint.
En effet, nous en avons discuté ensemble et il pense être dépressif.
En étant allée chercher plus d'informations sur la maladie, je pense qu'effectivement c'est le cas.
Et ceci peut expliquer cela : le fait d'être perdu, de ne plus réussir à définir ses sentiments, de tout remettre en cause, etc etc.
Cela ne justifie pas sa réaction bien entendu car j'ai encore un peu de mal à l'accepter mais cela me permet de comprendre un peu mieux ce qui se passe.

Oui je suis d'accord avec toi quand tu dis de lui donner le temps, au bout de 6 ans de relation, je pense qu'il le mérite.
Je l'aime toujours malgré tout.
Je sais qu'il n'a pas été voir ailleurs pour répondre à ta question.
Je pense que l'annonce de la grossesse l'a choqué car il ne pensait pas que cela arriverait si vite (j'ai arrêté la pilule fin juillet et je suis tombée enceinte en octobre, donc un délai très court).
Et cette annonce a dû remuer tout un tas de choses enfouies en lui car à mon avis son état se dégrade depuis plusieurs mois mais je n'ai rien vu auparavant.

Nous allons voir une conseillère conjugale aujourd'hui, je pense que ça va nous aider de parler à une professionnelle sans être jugés.
Il a également pris rendez vous avec un psy pour avancer de son côté.

Concernant le bébé, je ne ferme aucune porte pour le moment, mais je pense qu'il n'est vraiment pas prêt.
Pour répondre à ta question, je ne me vois pas élever un enfant seule, et encore moins dans ce contexte.
Pourquoi nous avons eu ce projet au bout de 6 ans, et bien tout simplement parce que notre situation professionnelle et personnelle nous permettait d'envisager d'avoir un enfant (6 ans de relation plutôt heureuse dans l'ensemble, je suis en CDI, mon ami lui vient de retrouver un emploi également en CDI, nous allons avoir à deux des revenus plutôt confortables, nous venons d'emménager dans une maison et nous avons tous les deux 32 ans, donc une certaine maturité à mon sens pour envisager d'avoir un enfant) et que je pensais sincèrement que nous étions prêts à être parents tous les deux.

La question que je me pose aujourd'hui, c'est que si je mets un terme à cette grossesse, est ce que j'arriverai à lui pardonner un jour ?
Est ce qu'un avenir en commun est possible malgré tout ?
Nous avons vécu beaucoup de choses en 6 ans de vie commune, et j'ai toujours été persuadée que ce serait l'homme de ma vie et le père de mes enfants.
La question est : est ce que notre couple survivra à une telle épreuve ?
Pourrais je de nouveau lui faire confiance pour une grossesse ultérieure ?

Effectivement j'ai choisi de rendre cette situation publique car j'ai eu besoin de parler et de me confier à mes amis et à ma famille pour comprendre et avancer. Peut être que j'ai fait une erreur. Peut être qu'au contraire cela nous aidera à avancer. L'avantage de cette situation c'est que nous sommes bien entourés, lui comme moi. Et le regard extérieur peut permettre de comprendre certaines réactions de ma part ou de la sienne.

Les choses se sont donc un peu tassées car je comprends maintenant que ce n'est pas forcément un acte de lâcheté mais plutôt une maladie et que cela peut éventuellement s'améliorer.
Je reprends donc un peu espoir, mais pas trop non plus pour éviter d'être déçue à nouveau.
La semaine prochaine nous allons avoir des obligations professionnelles chacun de notre côté, je pense que cela nous fera du bien de prendre de la distance par rapport à tout cela.

Merci en tous cas de vos retours, cela me fait beaucoup de bien de pouvoir parler à des personnes extérieures sans jugement, je vous avoue que c'est la 1e fois de ma vie que je participe à un forum.

Dernière modification par ju44000 (02-11-2017 12:31:15)

En ligne

 

   #6 02-11-2017 16:08:12

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 8999
Site web

Re: Séparation enceinte

Bonjour Ju,

Quel récit ! Il est très posé, structuré et clair. C'est encourageant pour la suite smile

Quoi que tu choisisses, le fait d'avoir d'ores et déjà pris RDV avec des professionnels pour en parler librement et de te laisser un petit délai pour voir venir me semble les deux choses essentielles à faire.

Je ne suis pas psychologue, et ton compagnon ne s'est pas exprimé ici, mais s'il s'agit effectivement d'une dépression, alors tu as bien défini le problème : c'est une maladie, et une maladie longue durée.
Donc, il se peut vraiment que tu sois obligée de prendre une décision concernant ce bébé avant que ton compagnon ne soit vraiment en mesure de décider. Si tu penses qu'il va guérir, et qu'il a vraiment désiré ce bébé, alors prendre la décision de le garder pour donner à son père le temps d'aller mieux peut être une bonne chose. Si au contraire tu penses qu'il aura besoin de plus de sérénité pour guérir, ou qu'il n'était pas vraiment maître de ses états d'âme quand il a choisi de devenir père, et que de ton côté tu n'es pas prête à élever un enfant seule, alors il faudra peut-être envisager l'inverse.
C'est un choix très lourd à porter, et que tu puisses avoir besoin d'en parler à des personnes choisies, pour te confier et être conseillée, est complètement normal et humain ! Sois seulement prudente à ne pas impliquer trop de gens dans ce dilemme, et si possible pas du côté de sa famille ou de ses amis intimes à lui : lui aussi aura besoin d'un cercle bienveillant pour s'exprimer...

En attendant, tu seras toujours la bienvenue ici, c'est peut-être justement l'endroit idéal pour te lâcher un peu en "toute impunité", comme on dit wink

En ligne

 

Pied de page du Forum

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB


Copyright © 2001-2009 JeunePapa.com


Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Poussette

1511554539