#1 27-11-2017 15:53:22

MargotFuture Maman
Membre
Date d'inscription: 27-11-2017
Messages: 1

Recherche témoignages de papa sur la question du congé paternité

Bonjour à tous,

Je suis journaliste chez Cheek Magazine et j'écris une enquête sur le congé paternité. Les questions auxquelles j'essaye de répondre sont: Pourquoi si peu de pères décident-ils de l'utiliser? Existe-t-il une pression sociale, culturelle ou professionnelle qui les décourage? Quels changements dans la répartition des tâches au sein du couple hétérosexuel entraîne le congé paternité?

J'aimerais beaucoup avoir des témoignages de jeunes papas sur la question.

Merci et bonne journée,

Margot

Dernière modification par Margot (27-11-2017 16:10:44)

Hors ligne

 

   #2 27-11-2017 16:44:25

Guillaume82Papa
Membre
Date d'inscription: 27-07-2017
Messages: 10

Re: Recherche témoignages de papa sur la question du congé paternité

Bonjour,

Quels sont les chiffres, combien de pères l'utilisent ? Je serais curieux de savoir...

Je l'ai utilisé pour la naissance de mon fils. Je suis salarié, 11 jours de congés n'ont pas posé de problème du tout à mon employeur. Pour moi, pas de pression négative professionnelle ou familiale.

Je trouve que c'est beaucoup trop court, j'aurais voulu prendre un congé plus long (du moment que ça ne rogne pas le congé maternité).

"Quels changements dans la répartition des tâches au sein du couple hétérosexuel entraîne le congé paternité?"
S'il n'y avait pas de congé paternité, j'aurais pris des congés payés normaux à la place. Ça n'aurait rien changé pour cette période, à part moins de congés pour le restant de l'année.
Mais admettons que je sois allé travailler juste après les 3 jours de congé de naissance : bien sûr j'aurais pu être moins présent pour faire les courses, les tâches ménagères, changer les couches, accompagner pendant les rendez-vous médicaux pendant ces 9 jours (11 jours consécutifs = 9 jours de congé réel). Pour une si courte durée, c'est juste que le ménage n'aurait pas été fait, pas la peine de fatiguer la maman pour si peu dans une telle période.
Pour se lever la nuit quand bébé se réveille : que je sois en congé ou pas, c'était moi qui le faisait, ça n'a rien changé.
Si le congé paternité durait 2 mois par exemple, je ferais certainement plus de tâches ménagères que d'habitude. Mais ce n'est pas le plus important. Le plus important à mon sens, ça change surtout la relation entre le père et l'enfant, avec un long congé paternité on peut bien d'avantage s'impliquer avec son enfant, et aussi, le soutient à la maman est très important et apprécié par elle, par exemple par la présence du père et son écoute (rien à voir avec la répartition des tâches, ce qui compte vraiment c'est l'amour).

Bonne journée,

Hors ligne

 

   #3 01-12-2017 12:18:40

Guillaume82Papa
Membre
Date d'inscription: 27-07-2017
Messages: 10

Re: Recherche témoignages de papa sur la question du congé paternité

Bonjour,

En l'absence de réponse, voici des chiffres sur les congés paternité et le congé parental pris par les hommes :
http://www.lefigaro.fr/emploi/2016/03/2 … ernite.php
https://www.insee.fr/fr/statistiques/1281361

Ne pas confondre congé paternité (11 jours consécutifs, salaire maintenu jusqu'à un certain plafond) et congé parental (maximum jusqu'au 3 ans de l'enfant, pas de salaire, remplacé par des aides de la CAF).

Pour résumer :
- En 2012, 68 % des pères ont pris leur congé paternité.
Ce qui empêche de le prendre plus souvent : éviter une perte pour les gros salaires et très difficile pour les indépendants et tous ceux qui ne peuvent pas ou ne veulent pas s'absenter de leur travail.

- En 2010, 12 % des pères ont interrompu ou réduit leur activité professionnelle pendant au moins un mois pour s'occuper de leur plus jeune enfant.
Nombre très faible à cause des allocations de la CAF qui ne compensent pas du tout la perte de salaire et difficulté à s'absenter longtemps du travail.

Pour comparer avec les mères qui prennent un congé parental :
42 % pour le 1er enfant
63 % pour le 2ème enfant
70 % pour le 3ème enfant et les suivants
55 % pour l'ensemble des naissances

En effet il y a une grosse différence : 12 % pour les hommes et 55 % pour les femmes.

Deux grandes causes principales selon moi pour cet écart : manque de compensation salariale et rôle traditionnellement différent de l'homme et de la femme.
Il serait intéressant de comparer ces chiffres dans les pays qui proposent de meilleures compensations du salaire (Allemagne, Suède, etc.).

Après, autre question : est-ce que cet écart est jugé acceptable voire bénéfique ou doit être combattu ?

Le courant féministe et politique majoritaire tend à réduire les inégalités hommes-femmes, incluant tout ce qui différencie les hommes et les femmes, pour aboutir à un idéal où l'homme et la femme prennent un congé parental d'une durée égale, avec des postes à responsabilités égales, 50 % d'hommes et 50 % de femmes dans tous les métiers, des salaires égaux à postes et compétences égaux.
Dans cette optique, l'écart des congés parentaux est une anomalie à combattre.

Je ne suis pas de cet avis. Je pense que la mère est bien plus importante que le père pour le bébé. Surtout si on veut profiter des bienfaits pour l'enfant (pour la santé du corps mais aussi pour la santé psychologique) de l'allaitement voire de l'allaitement long si possible. Le père lui aussi est important pour le nouveau né, directement ou indirectement (aide et soutien à la maman), mais je pense moins important que la mère. Son rôle prend plus d'importance quand l'enfant grandi, lorsqu'il sort du maternage, lorsque l'enfant a besoin tout autant d'un modèle féminin et masculin, dans un équilibre complémentaire.

Ce discours peut paraître "anti-féministe" et pourtant je suis tout à fait volontaire aider pour changer les couches ou se lever la nuit pour donner un biberon ou pour rassurer et rendormir le petit (c'est ce que j'ai fait pour notre fils). Aider la maman ne veut pas dire considérer que l'homme et la femme sont interchangeables, que les rôles devraient être identiques idéalement.

D'ailleurs, dans le partage du congé parental à 50-50 (la tendance politique actuelle), en pratique la mère prend des congés juste après la naissance et le papa prend son congé après, quand l'enfant est plus grand. Donc les rôles sont encore différents, pour mieux coller aux besoin de l'enfant.

Au lieu de ça, peut-on imaginer que les deux parents prennent un congé long et identique en même temps juste après la naissance ? Par exemple 3 mois ? (Dans mon cas c'était 3 semaines.) Des longues périodes coûtent cher à la société, mais vu qu'on ne fait même plus 2 enfants par femme, ça ne revient pas si cher que ça (à chiffrer).

Actuellement la société incite beaucoup les femmes à reprendre le travail très vite, donc faire garder les enfants très tôt, pour limiter les impacts sur la carrière des femmes, pour limiter les inégalités hommes-femmes.
Donc on tire la qualité de vie des familles vers le bas, au lieu de la tirer vers le haut (mieux pour l'enfant s'il a son papa et sa maman longtemps à la maison, mieux pour l'enfant si peut avoir un allaitement assez long).

Vaste débat...

Y a-t-il des papas ici qui ont pris un long congé parental ? Quelles sont les situations professionnelles dans ces couples ?

A bientôt,

Hors ligne

 

   #4 01-12-2017 23:06:58

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Recherche témoignages de papa sur la question du congé paternité

Bonsoir Guillaume,

La question s'est posée pour nous aussi. Outre le problème de la perte de salaire, que nous aurions acceptée, il y avait deux autres problèmes :

- la "coutume" de l'entreprise : la pratique est peu commune, très mal vue pour les femmes et bien plus encore pour les hommes. La situation dans l'entreprise est rendue instable du fait du congé parental.

- la sécurité du poste : certains types de postes nécessitent une présence à temps plein. Une absence, même de quelques semaines, nécessite obligatoirement un remplacement... qui peut très facilement se transformer en long terme si le patron le souhaite (ce qui aurait été le cas, très certainement, puisque le congé parental est très mal considéré dans cette entreprise).
Le papa qui reviendrait d'un congé parental conserverait son statut et son salaire, mais serait "au placard", jusqu'à ce qu'il fasse à nouveau ses preuves.

Pour conclure sur le congé parental pour les hommes, je pense que le choix de prendre chacun un congé parental à la suite, et non pas simultanément, répond au désir de maintenir son enfant le plus longtemps possible chez lui, avec ses parents, sans avoir besoin de faire appel à une garde complémentaire.

Petit ajout complémentaire pour les femmes : les salaires des femmes sont très généralement moindres que ceux des hommes. En contrepartie, les employeurs s'attendent à devoir payer pour leurs congés maternité & parentaux, jours d'enfants malades etc. Les hommes, eux, ne bénéficient pas de cette indulgence - mais ils ont droit au plein salaire.

Hors ligne

 

Pied de page du Forum

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB


Copyright © 2001-2009 JeunePapa.com


Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Poussette

1596448780