#1 19-01-2018 10:32:52

EugFutur Papa
Membre
Date d'inscription: 19-01-2018
Messages: 2

Compagne enceinte et pleine de doutes

Bonjour,
J’écris ici car je ne sais plus quoi faire.

Je suis en couple depuis 8 ans avec ma compagne. Nous avons démarré un parcours PMA il y a 4 ans. Depuis, notre vie tourne autour de cela. Après plusieurs échecs, une grossesse extra-utérine et une fausse couche, ma compagne est enceinte suite à une FIV. Elle est à 8SA.

Cette grossesse n’a pas démarrée sereinement. Comme ma compagne a des antécédents et que les taux d’HCG ne grimpaient pas bien, notre gynéco a préféré qu’elle passe une écho aux urgences. Nous attendions de savoir si c’était encore extra-utérin ou une autre fausse couche. Lors de l’écho, j’attendais derrière le paravent, les yeux fermés, tendu, avec ce qui me restait d’espoir. Surprise, un embryon, avec un petit cœur qui bat.
La gynéco m’invite à les rejoindre, elle me montre, m’explique, me rassure, je suis tellement ému, heureux. Je cherche ma compagne des yeux, je cherche sa main, quelque chose, pour vivre cela ensemble… Rien. Elle regarde l’écran sans émotion, vide.
En sortant, je la serre dans mes bras, elle reste molle. En rentrant chez nous, je voulais lui proposer une soirée spéciale, un resto, ou autre chose pour fêter cela. Elle m’annonce qu’elle part voir des amies et s’en va. Elle est rentrée à 3h du matin.

Depuis, c’est avec une personne différente que je partage ma vie. Elle ne parle quasiment plus. Et quand elle parle, parce que je la questionne (prudemment), elle me dit douter de son amour pour moi et de sa volonté de garder le bébé. Qu’on n’a pas de point en commun, que je l’aime trop fort par rapport à elle. Elle parle même de vendre la maison. Se plaint de notre vie routinière et de nos petits conflits passés. Nous sommes pourtant très proches, on communique beaucoup, il y a beaucoup d'amour.
Elle ne mange plus beaucoup, perd du poids, pleure sans arrêt, dort mal, m’évite. Elle vit pour elle, je ne fais plus parti de son environnement. Elle marche au radar, oublie son code de carte bleue, ne sait pas qu’elle jour on est, laisse tout traîner. Elle va tellement mal. J’assure la logistique de la maison et ne lui fait aucune reproche, mais ça n'a pas l'air d'être assez. Je me prends des petites réflexions tout de même.

Je ne sais plus quoi faire. Je suis pétrifié à l’idée qu’elle me quitte et/ou qu’elle avorte.
J’avais tellement imaginé autre chose. Que l’on parlerait de ce bébé, que l’on vivrait cette grossesse à deux comme nous avons mené cette PMA. On l’a tellement rêvé et attendu. Je suis tellement excité, choisir un berceau, un siège auto, une fille, un garçon, le sentir bouger… Elle, elle souhaite juste qu’il n’est jamais existé.
Après tout ce qu’elle a subit, ce qu’elle a choisi de subir. Toutes ces échographies vaginales, ces prises de sang, ces montagnes de comprimés, les injections jusqu’à avoir le ventre bleui d’hématomes. Jamais je ne l’ai forcé, nous avons traversé ça ensemble et ça a fait beaucoup de mal à notre couple et à notre intimité. Ce bébé est infiniment désiré.

Les sujets de sa grossesse et du futur bébé sont devenus tabous. Elle les évite et évite les gens qui pourraient lui poser des questions. Ce qui m’inquiète un peu, c’est qu’elle ne sent pas non plus concernée par son suivi médical. Les rendez-vous ne sont pas pris, les médicaments pris par-dessus la jambe.

J’ai essayé de me renseigner et de lire des témoignages de femmes qui ressentent cela sur des forums. Mais je ne connais jamais la chute de leur histoire. Leur situation s’est-elle améliorée, ont-elle accepté cet enfant, sont-elles restées avec leur conjoint ? Je suis en train de lire un livre sur la difficulté de devenir mère pour comprendre ce qu’elle ressent.
Ces lectures m’apaisent un peu. Je saisis au vol les micro-marques positives. Hier soir, après m’avoir encore dit qu’elle ne savait plus ce qu’elle ressentait pour moi, elle a parlé de peut-être prendre rendez-vous chez le médecin. Et ce matin, après une nuit horrible pour nous deux, elle me dit avoir rêvé avoir eu des jumeaux et qu’elle était contente. Puis elle m’annonce passer les trois prochains jours chez une amie.

J’ai tellement peur. C’est si soudain, ma vie et tout ce que je croyais avoir construit avec elle est en train de s’écrouler. Je l’aime tellement.

Auriez-vous vécu quelque chose de similaire ? Auriez-vous des conseils ?

D’avance un grand merci. Merci de m’avoir lu.

Eug

Dernière modification par Eug (19-01-2018 10:50:26)

Hors ligne

 

   #2 19-01-2018 17:51:25

LamyPapa
Membre
Date d'inscription: 16-12-2008
Messages: 410
Site web

Re: Compagne enceinte et pleine de doutes

Argh !
Dis-donc : ton histoire est plutôt dure : tu as dû et tu dois encore passer par des moments pas faciles...
Je ne sais quoi te dire mais apparemment ta compagne est entrée dans une phase dépressive assez sévère : elle remet tout en cause mais il y a peu de chance que tout ceci soit vraiment fondé.
Il est possible que cette dépression soit due aux hormones : c'est connu que l'humeur tient surtout à de délicat équilibres chimiques... on force souvent certaines hormones autours d'une PMA pour favoriser ses chances de succès, alors il est possible que le contrecoup soit un peu "déréglant"...
Il faudrait qu'elle puisse accepter l'idée qu'elle est sans doute dépressive et qu'elle puisse s'en ouvrir à un médecin.
Tiens bon : elle compte certainement sur toi, voire elle teste inconsciemment ta solidité dans ce moment qui est souvent vécu comme une faiblesse par nos femmes... tiens-nous au courant !


Papa de Louis (Avril 2005), Marie (Mai 2009), Benoît (Décembre 2010) et Paul (Avril 2013)

Hors ligne

 

   #3 19-01-2018 19:40:40

EugFutur Papa
Membre
Date d'inscription: 19-01-2018
Messages: 2

Re: Compagne enceinte et pleine de doutes

Merci pour cette réponse.
J'espère en effet que tout ce qu'elle remet en cause est le fruit de sa dépression.

Elle est de nature dépressive et anxieuse. Mais avec le temps, elle a appris à l'exprimer et s'en ouvre à moi sans souci. Là c'est très différent, elle maintient une certaine distance entre nous.

Elle voit une psychologue depuis plusieurs mois pour l'aider à affronter la PMA entre autres choses. Elle a rendez-vous mardi, j'attends ça avec grande impatience.
J'ai pris également rendez-vous, avec une autre personne. Pas de place avant le 1er février, il faut que je tienne.

Elle a besoin de moi, je le sens. Mais je suis également celui qui lui rappelle sa grossesse et ses doutes. Pas facile de trouver ma place.

La phase de colère face à l’incompréhension est passée. J'arrive en prenant énormément sur moi à accepter d'entendre qu'elle ne sait pas si elle m'aime. J'arrive à lire ce qui se cache derrière. Elle doit être terrifié par ces futurs responsabilités de mère et l'engagement qui va la lier à moi.
Je suis surpris par mon attitude sereine et en suis fier. J'essaye de lui transmettre toute ma compréhension et mon absence de jugement. Je fais en sorte qu'elle ose devant moi et qu'elle ne me considère pas comme un ennemi.

Je l'ai accompagné ce midi jusqu'à sa voiture et l'ai salué de la main à son départ. Pas de pleur, pas de cri. Elle est partie sereine et libre de son choix. J'espère que son amie à un bon impact sur elle, je ne la connais pas.

La maison est bien vide, c'est un week-end de merde en perspective. Mais au moins je n'ai rien à me reprocher.

Bonne soirée.

Hors ligne

 

   #4 05-02-2018 11:16:51

VinnyFutur Papa
Membre
Date d'inscription: 02-02-2018
Messages: 3

Re: Compagne enceinte et pleine de doutes

Bonjour Eug,
Inscrit depuis peu, j'ai connu par le passé un parcours PMA très difficile également (tu peux trouver ma présentation sur la page dédiée). Ton post me touche donc profondément. Je ne sais pas si je peux t'aider en quoi que ce soit, mais n'hésite pas à m'écrire et à donner de tes nouvelles (ici ou en mp).
Bon courage à vous,
Vinny

Hors ligne

 

Pied de page du Forum

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB


Copyright © 2001-2009 JeunePapa.com


Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Poussette

1540267770