#11 06-02-2018 15:59:34

papa4400Papa
Membre
Date d'inscription: 03-02-2018
Messages: 7

Re: HELP Papa avec enfant difficile et problème de couple

Courage

En ligne

 

   #12 06-02-2018 23:09:01

papa4400Papa
Membre
Date d'inscription: 03-02-2018
Messages: 7

Re: HELP Papa avec enfant difficile et problème de couple

Bonjour, je vais parler là uniquement avec mon expérience, nous avons avec ma compagne traversé aussi une période noire (séparation ? nouvelle chance ? psy ? ...) et pendant cette période mon fils (5 ans à l'époque) à commencer à changer dans son comportement. En classe et dans la cour il commencait à ne plus tenir en place, les colères, les confrontations devenait plus nombreuses à mesure que les tensions dans le couple se faisait sentir dans la vie de famille. Au moment du coucher un carnage, ma fille (3 ans à ce moment là) et mon fils mettaient 1h à s'endormir, voir 2h certains soirs. Rien n'y faisait, l'attention, les explications, les punitions (on a tout tenter). Finalement ce n'est que lorsque nous avons réussit à passer le cap et que les tensions dans le couple se sont appaisées que le coucher est redevenu un moment agréable (même s'il tentes encore quelques fois mais jamais plus de 15 minutes).
Nous avions aussi essayer des les fatigués (sport, activités...) mais rien à y faire.
Je ne peut donc rien te dire de mieux que de trouver de l'aide pour résoudre les conflits qui vous opposent et ton fils je te le souhaite s'appaisera peut être aussi.
Pour nous cela à été Psy en séparer, la psy à préféré et finalement on a réussi à trouver les outils pour avancer.
Donc je renouvelle mon "courage" et ne peut que te félicité de ta façon de voir les choses en cas de séparation avec ta compagne, d'autre aurait eux moins de considération.

En ligne

 

   #13 09-02-2018 20:21:15

MattPapa
Membre
Date d'inscription: 30-01-2018
Messages: 10

Re: HELP Papa avec enfant difficile et problème de couple

"Et toi aussi. Donc vous avez un niveau d'implication parentale relativement équivalent, et des responsabilités extérieures tous les deux.
Pourquoi dans ce cas a-t-elle ce sentiment très fort d'être seule à gérer, d'après toi ?"

Oui, relativement équivalent sans doute un peu plus de son côté et selon elle, je ne m'occupe pas assez de mes enfants.
Paradoxalement, elle veut que je sois là pour l'aider à " gérer" chez nous comme dehors.

Quand je pars, je me demande régulièrement: est ce que ça se passe bien tout les 3 ?( c'était pareil avec mon fils quand il était plus petit), est ce que je ne vais pas recevoir un texto qui va me demander quand je pense rentrer ? Ou recevoir un texto pour me dire que c'est galère.
Elle me le fait ressentir même par texto.
Du coup, je ne suis jamais vraiment serein pour partir avec des potes en soirée ou autres.
Alors je ne le fais presque plus.

Voici quelque chose sur notre relation qui me dépasse:
Nous avons quelques quelques groupes d'amis en commun depuis le début que nous sommes ensemble.
Elle m'a présenté à 2 divers autres couples ( via son travail ou des amis qu'elle a retrouvé avec le temps).

Reproche : Ne pas lui faire rencontrer d'autres personnes. Ne l'ouvrir sur personne depuis que nous sommes ensemble.
Et me "raccrocher" à ses" potes".( Qu'elles ne voient que très peu ou alors qu'elle a retrouvé au fil des années).
Ses potes ?? WTF
Je ne comprends et je crois que je ne comprendrai jamais cette manière de penser.

Ex, " des potes à elle " que l'on voit,me propose de passer pour récupérer une clé USB oublié chez eux et de m'arrêter boire un verre au passage un soir de semaine en rentrant du travail.
Je lui précise que je vais m'arrêter chez eux. Elle me demande pourquoi je ne prévois pas un autre jour pour qu'elle puisse venir plutôt qu'elle reste avec les enfants pendant que je bois un verre.
Et d'ajouter: tu me mets de côté et cherche à m'évincer et d'aller voir "mes potes".
Tu profites de mon réseau d'amis pour te créer des liens.
Encore une fois WTF

Je précise que jamais aucune femme avec qui j'ai été ne s'est comporté avec moi à calculer " mes potes" et "tes potes".
Cela me dépasse. Tout comme ses attentes.

Elle est même aller jusqu'à me dire de proposer au pote de me rejoindre en ville plutôt que d'aller chez eux et de les voir tout les deux sans elle.........

"Est-ce qu'il y a un autre endroit où vous pouvez l'emmener s'il abuse trop en terme de volume ? La voiture, le garage ou carrément dehors ?
L'idée est de lui faire comprendre, si nécessaire manu militari, qu'il n'est pas seul."

Non pas de garage et dehors ou dans la voiture avec ce temps, c'est juste impossible smile

J'imagine parfois comment serait ma vie avec mon appartement et elle le sien, les enfants en garde alterné sans que l'on soit contraint de se voir tout les jours, je me sens presque mieux, ma vie perso plus apaisé et plus simple avec mes enfants et une autre vie...et puis la réalité reprend le dessus avec tout ce que je dois surmonter psychologiquement et financièrement pour en arriver là et surtout les dégâts sur les enfants.

Si il n'y avait pas les enfants, je pense que j'aurai trouvé une solution pour l'appartement et que je l'aurai quitté.

Mais c'est évident: La vie est ainsi, il y a ce qui est et ce qui devrait être.
Ce qui est aura toujours la main mise sur ce qui devrait être.

Dernière modification par Matt (09-02-2018 20:21:33)

En ligne

 

   #14 09-02-2018 20:42:54

MattPapa
Membre
Date d'inscription: 30-01-2018
Messages: 10

Re: HELP Papa avec enfant difficile et problème de couple

"Bonjour, je vais parler là uniquement avec mon expérience, nous avons avec ma compagne traversé aussi une période noire (séparation ? nouvelle chance ? psy ? ...) et pendant cette période mon fils (5 ans à l'époque) à commencer à changer dans son comportement. En classe et dans la cour il commencait à ne plus tenir en place, les colères, les confrontations devenait plus nombreuses à mesure que les tensions dans le couple se faisait sentir dans la vie de famille. Au moment du coucher un carnage, ma fille (3 ans à ce moment là) et mon fils mettaient 1h à s'endormir, voir 2h certains soirs. Rien n'y faisait, l'attention, les explications, les punitions (on a tout tenter). Finalement ce n'est que lorsque nous avons réussit à passer le cap et que les tensions dans le couple se sont appaisées que le coucher est redevenu un moment agréable (même s'il tentes encore quelques fois mais jamais plus de 15 minutes).
Nous avions aussi essayer des les fatigués (sport, activités...) mais rien à y faire.
Je ne peut donc rien te dire de mieux que de trouver de l'aide pour résoudre les conflits qui vous opposent et ton fils je te le souhaite s'appaisera peut être aussi.
Pour nous cela à été Psy en séparer, la psy à préféré et finalement on a réussi à trouver les outils pour avancer.
Donc je renouvelle mon "courage" et ne peut que te félicité de ta façon de voir les choses en cas de séparation avec ta compagne, d'autre aurait eux moins de considération."

Il est vrai que nos rapports jouent sur mon fils mais il est aussi très difficile depuis sa naissance.
Même quand les rapports avec ma femme étaient apaisés.
Sa soeur n'a pas du tout le même caractère et pourtant elle doit sentir aussi les tensions puissantes entre nous.

(Je ne compte plus le nombre de fois où elle m'a demandé de partir de l'appart lors d'une prise de tête et de ne plus revenir devant les enfants. (Euh, c'est pas comme si j'étais chez moi.))

Le psy, pourquoi pas, mais je t'avoue que je n'arrive pas à lui trouver une utilité dans mon cas.
Alors pourquoi y aller sans en être convaincu ?
Je n'en ressens pas le besoin d'ailleurs ni l'envie de "parler pour parler ".

J'essaye chaque jour de prendre sur moi pour les enfants mais évidemment parfois ça dérape,on ne se comprend plus  tellement nous sommes devenus des étrangers l'un envers l'autre.

Je n'ai plus tellement les outils pour avancer avec elle et d'une manière générale, je n'ai plus grand chose dans ma boîte alors je bricole avec ce qu'il me reste et cohabite.
Quand les choses se reproduisent et deviennent prévisible, cela parait bien difficile d'avancer à 2.


Merci de ton intervention, c'est toujours intéréssant d'échanger. smile

En ligne

 

   #15 10-02-2018 10:46:20

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9111
Site web

Re: HELP Papa avec enfant difficile et problème de couple

Matt a écrit:

"
Paradoxalement, elle veut que je sois là pour l'aider à " gérer" chez nous comme dehors.

Pourquoi paradoxalement ? Je ne comprends pas bien sa demande : est-ce que cela signifie que tu ne l'aides pas à gérer, normalement ?

Matt a écrit:

Du coup, je ne suis jamais vraiment serein pour partir avec des potes en soirée ou autres.
Alors je ne le fais presque plus.

Si j'ai bien compris, "avant", tu avais ton travail en semaine + des soirées + le sport le WE. Du coup, le temps passé en famille est forcément réduit : sa demande que tu passes plus de temps avec ta famille semble donc à priori assez logique.
Cela est vrai SI :
- ton travail est chronophage et que tu rentres souvent tard, ou trop fatigué pour t'occuper des enfants
- les soirées entre potes étaient fréquentes
- ta compagne avait le sentiment de ne pas pouvoir prévoir de choses de son côté parce que tu es sans cesse occupé ailleurs et qu'elle doit gérer le fonctionnement normal de la maison.

Si ce n'était pas le cas, ou si le changement de tes habitudes de sorties le soir a remédié au problème, alors la demande de ta femme est surprenante et il faut approfondir.


Matt a écrit:

Ne pas lui faire rencontrer d'autres personnes. Ne l'ouvrir sur personne depuis que nous sommes ensemble.
Et me "raccrocher" à ses" potes"

Je dirais qu'il ne faut pas chercher à compter en terme de fréquence de rencontre. A-t-elle raison quand elle dit que tu ne lui présentes pas tes propres amis ?
Si oui, pourquoi ?

A-t-elle raison quand elle dit qu'elle t'a présenté ses amis à elle, et que fraternises avec eux ? Si oui, c'est plutôt une bonne chose (à mon avis). Pourquoi cela l'ennuie-t-il ?

Matt a écrit:

Elle me demande pourquoi je ne prévois pas un autre jour pour qu'elle puisse venir plutôt qu'elle reste avec les enfants pendant que je bois un verre.

Demande légitime, tu ne trouves pas ? Elle a sûrement envie, elle aussi, de profiter d'un apéro. Et dans la mesure où ce sont ses amis, l'envie est d'autant plus forte de les voir.
Pourquoi y aller absolument seul ? Puisque tu sens qu'elle en est attristée, voire blessée, pourquoi insister pour qu'elle reste seule avec les enfants pendant que tu prends du bon temps ?

Ou alors, soyons fous : elle va chercher la clé USB et boit un verre avec ses potes, pendant que TU gardes les enfants. Ou encore : elle y va avec les enfants pendant que tu fais autre chose. Les options sont nombreuses, ta proposition n'est pas la seule envisageable ?

Matt a écrit:

Je précise que jamais aucune femme avec qui j'ai été ne s'est comporté avec moi à calculer " mes potes" et "tes potes".
Cela me dépasse. Tout comme ses attentes.

Je ne pense pas que la chose se mesure de cette façon. D'après ce que tu décris, elle a un problème d'attachement et de sécurisation : elle a l'impression que tu n'es pas investi dans la vie de famille, qu'elle doit tout gérer elle-même. Je ne sais pas si l'impression est justifiée dans les faits, mais c'est ce qui se dégage de ses reproches.
Et très souvent, ces reproches-là sont plutôt fondés sur le sentiment que tu pourrais partir à tout instant, que la personne concernée n'est pas "fiable" dans son positionnement au sein du couple et de la famille. Je pense que tu si lui montrais que "vous êtes un duo, quoi qu'il arrive", ces reproches se calmeraient grandement.

Matt a écrit:

Elle est même aller jusqu'à me dire de proposer au pote de me rejoindre en ville plutôt que d'aller chez eux et de les voir tout les deux sans elle.........

Difficile d'évaluer le degré de logique de cette proposition. Si le pote travaille en ville, c'est logique. S'il habite loin et que ce déplacement serait un effort, c'est étrange. Toute cette polémique est absurde si le pote en question habite près de ton travail et qu'il te suffirait de faire un petit détour pour récupérer cette clé.

Ce sujet n'est qu'un détail, mais il semble révélateur de votre fonctionnement : tu as un point de vue (pour toi, il n'y a pas de problème) et elle un autre (elle se sent volontairement exclue). Tu ne cherches pas à la comprendre, préférant la voir comme une hystérique aux demandes exagérées. Elle ne cherche pas à se raisonner, préférant te voir comme un égoïste qui s'accapare le dû des autres. Résultat : ça clashe.
En général, essayer de se mettre à la place de l'autre est assez constructif dans ce type de conflit wink et c'est là qu'on en revient à son autre reproche : tu ne lui aurais présenté aucun de tes amis...

Matt a écrit:

J'imagine parfois comment serait ma vie avec mon appartement et elle le sien, les enfants en garde alterné sans que l'on soit contraint de se voir tout les jours, je me sens presque mieux, ma vie perso plus apaisé et plus simple avec mes enfants et une autre vie...et puis la réalité reprend le dessus avec tout ce que je dois surmonter psychologiquement et financièrement pour en arriver là et surtout les dégâts sur les enfants.

La tentation de la facilité... oui, mais : vous êtes une famille. Comme tu le dis, il y a les enfants. C'est un sujet essentiel.
L'autre point capital, c'est ton amour pour ta compagne : l'aimes-tu ? Pour l'instant, le quotidien, le stress et les doutes ont occulté vos sentiments, mais sens-tu qu'ils sont encore là quelque part ou pas du tout ?

Matt a écrit:

Si il n'y avait pas les enfants, je pense que j'aurai trouvé une solution pour l'appartement et que je l'aurai quitté.

Evidemment, sans les enfants, il n'y a pas de raison particulière de faire autant d'efforts !!

Matt a écrit:

Mais c'est évident: La vie est ainsi, il y a ce qui est et ce qui devrait être.
Ce qui est aura toujours la main mise sur ce qui devrait être.

Oui, et puis il y a ce que tu peux faire pour équilibrer les deux wink Aucun conflit de couple n'est jamais la faute exclusive de l'un ou de l'autre. Ce sont vos deux fonctionnements personnels combinés qui font un conflit.... donc cherche à quel moment TON fonctionnement pourrait s'infléchir pour éviter le conflit sans pour autant te perdre toi-même.

En ligne

 

   #16 14-02-2018 21:04:45

MattPapa
Membre
Date d'inscription: 30-01-2018
Messages: 10

Re: HELP Papa avec enfant difficile et problème de couple

J'ai oublié de te préciser une chose:

Ma compagne à la maladie d'Hashimoto et elle fait de l'hypothyroïdie depuis 7 ans environ.

C'est une maladie auto-immune. Elle est sous traitement Levothyrox qui la stabilise.

Je t'invite à te renseigner sur Google si tu le souhaites pour avoir plus d'informations sur les symptômes de cette maladie qui perdure plus ou moins même sous traitement.

Ceci pouvant parfois expliquer cela ainsi que ses comportements avec moi.
Selon elle tout va bien, elle est stabilisée. Parfois, j'en doute.
Même si sans traitement, ce serait encore pire pour elle comme son entourage.

Cela dit, nos rapports conflictuels ne viennent pas uniquement de sa maladie.

"- ton travail est chronophage et que tu rentres souvent tard, ou trop fatigué pour t'occuper des enfants
- les soirées entre potes étaient fréquentes
- ta compagne avait le sentiment de ne pas pouvoir prévoir de choses de son côté parce que tu es sans cesse occupé ailleurs et qu'elle doit gérer le fonctionnement normal de la maison. "

Non.

Ma travail me prend du temps mais je gère les 2, vie pro et les enfants avec elle.
Les soirées entre potes ne sont pas fréquentes.
Ma compagne peut sortir quand elle veut même si elle ne le fait pas forcement.

"Je ne pense pas que la chose se mesure de cette façon. D'après ce que tu décris, elle a un problème d'attachement et de sécurisation : elle a l'impression que tu n'es pas investi dans la vie de famille, qu'elle doit tout gérer elle-même. Je ne sais pas si l'impression est justifiée dans les faits, mais c'est ce qui se dégage de ses reproches. "

Oui l'impression....car dans les faits, je suis là au quotidien dans ma vie de famille.

"
Je dirais qu'il ne faut pas chercher à compter en terme de fréquence de rencontre. A-t-elle raison quand elle dit que tu ne lui présentes pas tes propres amis ? "

Mais elle connait mes amis.. Le reproche est que je ne lui en apporte pas de nouveau.

"La tentation de la facilité... "

La facilité ? Je ne pense pas non.

"Aucun conflit de couple n'est jamais la faute exclusive de l'un ou de l'autre."

Oui, c'est même 'évidence, des évidences.
C'est d'ailleurs ce que je lui dit souvent.
Mais pour elle, je suis à peu près responsable de tout ce qui fait notre situation actuelle.

Dernière modification par Matt (14-02-2018 21:07:37)

En ligne

 

   #17 15-02-2018 10:21:55

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9111
Site web

Re: HELP Papa avec enfant difficile et problème de couple

Matt a écrit:

Ma compagne à la maladie d'Hashimoto et elle fait de l'hypothyroïdie depuis 7 ans environ.

Je viens de "googliser" le terme, que je ne connaissais pas jusqu'à maintenant. Effectivement, les symptômes dépressifs semblent faire partie des particularité de la maladie, lorsqu'elle n'est pas prise en charge. D'après ce que j'ai lu, une fois sous traitement stabilisé, la situation émotionnelle s'améliore très nettement.

Cela dit, la fragilité émotionnelle perdure probablement, de même que l'inquiétude et les difficultés du quotidien liées à une maladie auto-immune. Comme tu le dis, cette maladie est sans doute l'explication de bien des choses, mais pas une justification.

Matt a écrit:

Cela dit, nos rapports conflictuels ne viennent pas uniquement de sa maladie.

Bien sûr que non ! Pourquoi éprouves-tu le besoin de le préciser, est-ce son argument ?

Matt a écrit:

Ma travail me prend du temps mais je gère les 2, vie pro et les enfants avec elle.

C'est donc ton ressenti, mais pas le sien. Pourquoi ? Avez-vous déjà concrètement parlé de ce point, d'où vient le décalage de vos points de vue ?
Par exemple : qu'attend-elle de toi exactement ? Quand elle te fait un reproche (tu ne gères pas), qu'aimerait-elle que tu fasses précisément, pour qu'elle ait le sentiment que "tu gères" ?

Matt a écrit:

Ma compagne peut sortir quand elle veut même si elle ne le fait pas forcement.

Est-ce son caractère normal, ou ce comportement plus "casanier" s'est-il manifesté après la naissance des enfants ?

Matt a écrit:

Mais elle connait mes amis.. Le reproche est que je ne lui en apporte pas de nouveau.

Ce qui signifie que tu ne ressens pas nécessairement le besoin de te faire de nouveaux amis, parce que tes "anciens" amis te suffisent. Ce qui devrait être plutôt rassurant pour elle : tu es fidèle dans tes sentiments et tes attachements.
En quoi est-ce un problème ?

Matt a écrit:

"La tentation de la facilité... "

Tout dépend de tes sentiments. Mais globalement : tourner la page et partir quand ça devient difficile, c'est toujours plus facile que de rester et se battre pour arranger les choses.
Tu luttes depuis au moins 4 ans - mais le fais-tu d'une manière constructive ? Ce que je veux dire, c'est que tu galères depuis des années en mode "lone survivor" - mais la seule lutte vraiment utile serait celle qui conjugue vos deux efforts.


Matt a écrit:

Mais pour elle, je suis à peu près responsable de tout ce qui fait notre situation actuelle.

Intéressant, et révélateur. Mais évidemment beaucoup trop facile pour être acceptable !
On en revient à nouveau au même point : quels sont ses arguments précis, concrets et factuels ? Quelle est "votre situation actuelle", précisément à ses yeux ? Ou du moins, qu'est-ce que dans votre situation actuelle, ne lui convient pas ?

Pour l'instant, j'ai l'impression que beaucoup de ses reproches sont fondés sur des représentations schématiques qu'elle s'est forgées, mais qui ne correspondent à rien de concret. Il s'agit en fait de l'inadéquation entre la vie idéalisée qu'elle a dans sa tête, et sa réalité. Toute la difficulté sera maintenant de déterminer en quoi cette vie idéalisée est transposable dans la réalité, et sur quels points elle peut légitimement s'attendre à ce que tu changes. Dans ce travail d'explication est implicitement imbriquée la notion que, dans certains cas, elle va devoir renoncer à son idéal... ou l'ajustement à ce qui est réaliste.

En ligne

 

   #18 16-02-2018 21:52:32

MattPapa
Membre
Date d'inscription: 30-01-2018
Messages: 10

Re: HELP Papa avec enfant difficile et problème de couple

"Bien sûr que non ! Pourquoi éprouves-tu le besoin de le préciser, est-ce son argument ?"

Non, simple précision.
Son irritabilité vient souvent de là.

"C'est donc ton ressenti, mais pas le sien. Pourquoi ? Avez-vous déjà concrètement parlé de ce point, d'où vient le décalage de vos points de vue ?
Par exemple : qu'attend-elle de toi exactement ? Quand elle te fait un reproche (tu ne gères pas), qu'aimerait-elle que tu fasses précisément, pour qu'elle ait le sentiment que "tu gères" ?

Je pense qu'elle aimerait que je sois tout le temps présent quand elle le souhaite.
C'est à dire la major partie du temps.
Avec ou sans enfant ce serait pareil.
Les enfants sont un prétexte de plus dont elle se sert pour me toucher quand je préfère l'ignorance aux conflits. C'est moche.
Difficile de sortir en soirée avec des potes sans des reproches en amont, des plaintes,des textos pendant les soirées.
Je ne le fais presque plus si ce n'est avec elle.
Ne pas "gérer" est sa manière de m'attaquer même si les faits prouvent le contraire.
Je déteste par dessus tout cette manière de mettre les enfants au milieu de nos problèmes d'adulte.

"Est-ce son caractère normal, ou ce comportement plus "casanier" s'est-il manifesté après la naissance des enfants ?"

Beaucoup plus après la naissance des enfants.
Mais elle n'a jamais été vraiment casanière non plus.

"Ce qui signifie que tu ne ressens pas nécessairement le besoin de te faire de nouveaux amis, parce que tes "anciens" amis te suffisent. Ce qui devrait être plutôt rassurant pour elle : tu es fidèle dans tes sentiments et tes attachements.
En quoi est-ce un problème ? "

C'est bien ce que je me dis.

J'ai des nouvelles personnes qui me sont proches de part mon travail ( commercial itinérant) et que je ne vois pas forcement à côté de part nos emplois du temps et la distance qui nous sépare et donc qu'elle ne côtoie pas forcement.
Cela lui pose problème d'autant plus quand au milieu de collègue il y a des femmes..

"Tout dépend de tes sentiments. Mais globalement : tourner la page et partir quand ça devient difficile, c'est toujours plus facile que de rester et se battre pour arranger les choses. "

Dans mon cas, non.

Si je pars ce sera plus difficile  financièrement et par rapport à mes enfants comme je l'ai déjà évoqué.
De plus, ma compagne sera sans doute encore pire avec moi.
Donc vu comme ça, je ne vois pas de facilité dans tout ça à le vivre au quotidien, si ce n'est de la privation et des soucis supplémentaires.

"
Tu luttes depuis au moins 4 ans - mais le fais-tu d'une manière constructive ? Ce que je veux dire, c'est que tu galères depuis des années en mode "lone survivor" - mais la seule lutte vraiment utile serait celle qui conjugue vos deux efforts."

De nombreuses fois essayées.


"Il s'agit en fait de l'inadéquation entre la vie idéalisée qu'elle a dans sa tête, et sa réalité."

Oui. Sa réalité.

" Toute la difficulté sera maintenant de déterminer en quoi cette vie idéalisée est transposable dans la réalité, et sur quels points elle peut légitimement s'attendre à ce que tu changes."
Cela ne peut pas fonctionner que dans un sens"

Pour elle, je suis le responsable de nos problèmes de couple et familiaux.
Presque pas de mea culpa de sa part quand ce serait nécessaire pour nous.
Souvent des justifications improbables,incohérentes et avec de la mauvaise foi.

Dernière modification par Matt (16-02-2018 22:09:53)

En ligne

 

   #19 17-02-2018 22:21:36

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9111
Site web

Re: HELP Papa avec enfant difficile et problème de couple

Matt a écrit:

Je pense qu'elle aimerait que je sois tout le temps présent quand elle le souhaite.
C'est à dire la major partie du temps.
Avec ou sans enfant ce serait pareil.

Donc, elle était déjà comme ça avant la naissance des enfants.
Pourtant, tu as choisi de fonder une famille en l'état de votre relation.

Donc : soit le problème n'en était pas un à l'époque (donc il faut comprendre pourquoi il l'est devenu depuis), soit il en a toujours été un et tu as espéré contre toute logique qu'elle changerait après être devenue mère (et dans ce cas, tu te retrouves avec un double problème, dont une partie te pèse déjà depuis longtemps).

Matt a écrit:

Difficile de sortir en soirée avec des potes sans des reproches en amont, des plaintes,des textos pendant les soirées.

Quand elle sort, j'imagine que tu ne fais pas la même chose ?
Sort-elle plus, ou moins souvent que toi ?

Cela dit, j'imagine que tes sorties le soir lui pèseraient moins si elles pouvaient simplement profiter d'une bonne soirée devant la télé ou avec un bouquin sous sa couette... et lui se coucherait mieux et plus facilement s'il sentait que ses parents sont en harmonie.

Matt a écrit:

Je ne le fais presque plus si ce n'est avec elle.

Et les enfants, du coup, j'imagine ?

Matt a écrit:

Ne pas "gérer" est sa manière de m'attaquer même si les faits prouvent le contraire.

C'est possible, mais c'est une affirmation très générale et imprécise wink

Matt a écrit:

Beaucoup plus après la naissance des enfants.
Mais elle n'a jamais été vraiment casanière non plus.

Se pourrait-il, donc, qu'elle se sente "prisonnière" alors que tu serais plus "libre" ? Même si les choses ne sont pas clairement établies, il est possible (et apparemment, c'est le cas) qu'elle se sente investie d'une responsabilité que tu n'as pas besoin de partager à part égale, comme si tu avais un droit légitime à "t'échapper" supérieur au sien.
Peut-être est-ce plus ou moins le cas, sans que tu l'aies voulu ?

Matt a écrit:

J'ai des nouvelles personnes qui me sont proches de part mon travail ( commercial itinérant) et que je ne vois pas forcement à côté de part nos emplois du temps et la distance qui nous sépare et donc qu'elle ne côtoie pas forcement.
Cela lui pose problème d'autant plus quand au milieu de collègue il y a des femmes..

Ce qui lui pose peut-être plus de problème, c'est sans doute le parallèle entre ta prise de distance vis à vis de ta femme, et ton rapprochement d'autres personnes (le fait que ces autres puissent être des femmes n'arrange sûrement pas les choses, en effet !).

Matt a écrit:

Si je pars ce sera plus difficile  financièrement et par rapport à mes enfants comme je l'ai déjà évoqué.

Pas nécessairement, et tu l'as très bien formulé dans un de tes messages précédents : tu les verras une semaine sur deux (si tout va bien) et seras libre le reste du temps.
Quant aux finances, tu as peut-être raison mais je n'ai pas très bien compris pourquoi tu es si pessimiste.

Matt a écrit:

De plus, ma compagne sera sans doute encore pire avec moi.

Oui, en effet. Mais tu n'auras plus aucune raison de le supporter.

Matt a écrit:

De nombreuses fois essayées.

Quelque chose ne fonctionne pas, alors. D'une manière ou d'une autre, le canal de communication n'a pas encore été trouvé.

Matt a écrit:

Oui. Sa réalité.

C'est un fait humain : je suis tout à fait certaine que la manière dont tu vis la situation présente est très différente de celle de ta femme. Pour une même situation, il y a deux visions différentes. Parfois radicalement divergentes - comme cela semble être votre cas.
Le regard que tu portes sur ce que tu vis aujourd'hui n'est pas nécessairement non plus "la" vérité, mais c'est "ta" vérité.

Il ne s'agit ni de folie, ni d'auto-hypnose, et encore moins de mensonge ou d'hypocrisie, mais simplement du filtre subjectif de l'émotion humaine. Son point de vue est aussi légitime que le tien, c'est seulement sa manière de te le faire connaître qui ne l'est pas ! Car quel que soit son problème et sa souffrance, tu es son mari, son amoureux et le père de ses enfants - donc tu mérites au moins son respect.

Matt a écrit:

Pour elle, je suis le responsable de nos problèmes de couple et familiaux.
Presque pas de mea culpa de sa part quand ce serait nécessaire pour nous.
Souvent des justifications improbables,incohérentes et avec de la mauvaise foi.

Vous aviez RDV il y a peu avec un spécialiste de la petite enfance, je crois ? Ou ce sera dans peu de temps en tout cas ?
Est-ce que tu peux un exemple de la situation générale que tu décris là ?

En ligne

 

   #20 10-03-2018 13:40:13

MattPapa
Membre
Date d'inscription: 30-01-2018
Messages: 10

Re: HELP Papa avec enfant difficile et problème de couple

"il en a toujours été un et tu as espéré contre toute logique qu'elle changerait après être devenue mère (et dans ce cas, tu te retrouves avec un double problème, dont une partie te pèse déjà depuis longtemps)"

Oui, c'est ça.
Et rien ne s'améliore au contraire.

"Sort-elle plus, ou moins souvent que toi ?"

Pas plus pas moins. Il est devenu tellement rare que nous sortions séparés et ça me manque.

La plupart du temps, c'est ensemble.

"Et les enfants, du coup, j'imagine ? "

Non, car leur grand parents respectifs sont assez présents.

"Pas nécessairement, et tu l'as très bien formulé dans un de tes messages précédents : tu les verras une semaine sur deux (si tout va bien) et seras libre le reste du temps. "

Oui, c'est là où j'aimerai en arriver. Je ne sais pas par ou commencer. un JAF? un avocat ?
Notre situation devient de plus en plus invivable.


"Quant aux finances, tu as peut-être raison mais je n'ai pas très bien compris pourquoi tu es si pessimiste. "

Parce que je paye les 2/3 des charges et dépenses courantes et que je ne gagne pas 2 fois son salaire et qu'elle ne s'occupe jamais de gérer le compte des dépenses communes et c'est moi qui comble quand ça part en vrille...Ce qui ne me poserai pas de problème si nos rapports étaient moins horribles et qu'elle s'intéressait un minimum au finance plutôt que de tout me laisser gérer. Bref...

L'appartement a été acheté il y a trop peu de temps pour que nous puissions le revendre sans perdre de l'argent.
Je n'ai pas non plus assez de moyen pour payer 2/3 du train de vie de la famille ainsi qu'un nouvel appartement en location.

Si je ne suis plus là dans l'appartement je devrais quand même payer les charges sans y habiter car elle ne peut le faire avec ses revenus en subvenant aussi au besoin de nos enfants ( la moitié évidemment )

Je suis dans une impasse. De plus en plus paumé dans ma vie privé mais je pense avoir les idées claires sur le fait que nous devons nous séparer à moyen terme.

Mais dans quelles conditions?

Je pense aller voir un conseiller familiale pour m'aider dans mes démarches de séparation et faire au mieux pour les enfants.

J'ai plus la force de lutter; je veux la paix et voir mes enfants le plus possible.

Dernière nouvelle ?

Suite à une enième engueulade, elle m'annonce qu'elle à rencontrer quelqu'un et qu'elle veut se rapprocher avec les enfants de la ville où elle travaille ( 50KM de notre lieu d'habitation).
Que on règlera tout ça avec la justice et que pour l'instant je dois quitter la maison et faire mes valises.(Par texto )

J'ai presque eu un soulagement à cette nouvelle, vu le bout du tunnel à cette annonce et en même temps je trouve la manière de le faire tellement bas d'esprit.

Mais emmener les enfants à 50KM sans consultation, hors de question....


Quelle situation insoluble...

"Vous aviez RDV il y a peu avec un spécialiste de la petite enfance, je crois ? Ou ce sera dans peu de temps en tout cas ?"

Oui, nous avons fait le rdv, il s'est bien passé le doc avec nos explications pour la difficulté de l'endormissement nous a dit qu'il y avait des solution s possibles a évoqué lors d'un prochain rdv.
Il a trouvé notre fils très sociable et très épanoui..
Nous devons y retourner juste tout les 2 avec ma compagne à la fin du mois pour sans qu'il nous entende.

Autant te dire que si j'y vais c'est uniquement pour tenter de mieux comprendre mon fils et que je me passerai bien d'y aller avec ma compagne.


"Est-ce que tu peux un exemple de la situation générale que tu décris là ?"

C'est trop compliqué à retranscrire à l'écrit. Je ne comprends pas l'intérêt ni la raison des liens qu'elle fait entre un argument et un autre.

En ligne

 

Pied de page du Forum

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB


Copyright © 2001-2009 JeunePapa.com


Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Poussette

1529632698