#1 16-02-2018 11:43:36

ancay06
Membre
Date d'inscription: 20-11-2007
Messages: 213

bonjour à tous

je reviens après de longues années d'absence sur ce forum, qui m'a toujours bien aidé.

Voilà, nous avons 4 enfants, le dernier à 5 ans, et ma femme et moi avons le desir d'un 5ème enfant. cependant, ma femme hésite depuis 2 ans car par motivée du tout par une nouvelle grossesse, allaitement. Elle a aussi des peurs liées à son origine, elle est chinoise, et elle a peur de ce qu'on va penser d'elle dans sa famille. Il est vrai que nous avons trouvé un équilibre avec nos deux filles et nos garçons. Mais ce désir devient de plus en plus fort chez moi, et hier soir nous avons eu une grande discussion où il en est ressorti, qu'effectivement elle avait ce désir d'enfant en elle, mais que physiquement, elle est bien, et elle a peur de perdre le contrôle à nouveau, de repasser par la prise des 20 kg, de refaire de la physio pour le périnée, de ne pas pouvoir être maîtresse de son propre corps. Tout ça je l'ai compris, mais ça fait 2 ans que l'on en parle et que je la suis dans ses "oui" dans ses " non", et elle me parlait d'une manière super concrète " si on a une fille j'aimerais qu'on l'appelle telle ou telle ", et moi je me projetais concrètement. N'ai -je pas su entendre aussi ses peurs, ses doutes ? peut-être je ne sais pas. mais depuis hier soir, je me sens comme coupé de quelque chose, comme si notre désir commun d'un autre enfant, se butent à des peurs qui me semblent surmontables. mais je ne suis pas une femme et je suis un homme très concret.

J'ai peur de lui en vouloir, de regretter, de ne pas arriver à passer par dessus, de la trouver égoïste et egocentrique, bref.

si vous avez des commentaires ,suggestions, critiques ou autres, c'est avec plaisir que je vous lirai. ça fait vraiment du bien de pouvoir juste déposer.

Stéphane

Hors ligne

 

   #2 16-02-2018 13:18:56

LamyPapa
Membre
Date d'inscription: 16-12-2008
Messages: 410
Site web

Re: bonjour à tous

Hello Stéphane,
Je te comprend parfaitement tes désirs de 5eme (que je partage !) et ses peurs.
Je pense qu'il faut faire la part entre son opinion à un instant T et son désir réel.
Si son désir réel est là, mais que des craintes "annexes" la brident pour "passer le pas" : en parler et dédramatiser suffira (accompagné d'un ensemble d'engagement fermes de ta part pour partager la difficulté !), si son désir réel n'est pas là : il vaut mieux ne pas s'y engager.
Quoiqu'il arrive : (je vais dire une banalité) 4 enfants c'est déjà génial ... alors dis-toi que tu sera toujours du coté des "nantis" d'un point de vue famille.
Pour te donner mon histoire perso (largement partagée ici depuis 10 ans) : moi c'est une raison médicale qui nous prive d'un petit 5eme... alors on  appris à se résigner...
Bon courage


Papa de Louis (Avril 2005), Marie (Mai 2009), Benoît (Décembre 2010) et Paul (Avril 2013)

Hors ligne

 

   #3 16-02-2018 13:39:54

ancay06
Membre
Date d'inscription: 20-11-2007
Messages: 213

Re: bonjour à tous

merci Lamy, ça fait du bien de se sentir compris. et il est vrai que j'ai (nous) avons de la chance d'avoir déjà 4 enfants qui vont merveilleusement bien. Mais comment dire ... ressentir cette envie au fond de soi, être en harmonie avec sa femme, voir que nous avons tout pour accueillir cet enfant, mais que les peurs, la fatigue de la grossesse, comme dirait ma femme "tout coule après un accouchement " et qu'elle n'ait pas envie de cela je peux le comprendre, mais elle nous prive d'un bb que nous souhaitons ardemment tous les 2. et c'est cela le plus frustrant. sentir son désir a elle, et ne pas pouvoir le concrétiser. Je l'aime plus que tout, et j'adore mes enfants.

je n'ai pas suivi tout ton parcours, mais je suis désolé pour vous.

merci de m'avoir répondu en tout cas.

Stéphane

Hors ligne

 

   #4 17-02-2018 22:28:41

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: bonjour à tous

Bonsoir Stéphane,

A te lire, je retrouve vraiment les arguments de "façade" qu'on entend de la part de certains hommes (je veux d'abord une plus grande maison, une autre voiture, un avancement au travail, plus de temps etc), toutes choses qui ne sont pas essentielles au bonheur d'un bébé - mais sur lesquelles la femme n'a que peu d'influence.
La femme axera ses arguments sur un autre plan, sur lequel l'homme n'aura pas ou peu d'influence. En effet, vu de ma fenêtre, ces arguments sont compréhensibles mais bien faibles au regard du désir d'enfant. Mais ils cachent certainement autre chose : la peur.

Elle a visiblement trouvé son équilibre (avec toi, avec vos enfants mais aussi intérieur) et craint de devoir à nouveau tout remettre en question. Je devine aussi une inquiétude liée à l'épuisement physique et moral.
Autre aspect: la peur du jugement de la famille. En faisant 4 enfants, elle a déjà clairement agi à l'encontre de la "coutume acceptable" en Chine. Et ce n'est pas une mince affaire, tu sais certainement à quel point la famille et la tradition sont des éléments essentiels dans la culture chinoise. La maternité est un sujet délicat à bien des égards... Il se peut qu'elle ait le sentiment d'avoir atteint la limite des transgressions possibles, qu'elle sente que franchir un pas de plus serait le pas de trop. Je ne sais pas, mais c'est peut-être un point intéressant à explorer.

Quoi qu'il en soit, quelle serait la conséquence pour toi, si jamais ce désir venait à être "enterré" ? Sur tes sentiments, tes émotions, ta famille ?
Autre point : se pourrait-il qu'un renoncement de ta part la fasse réfléchir et revenir sur ses doutes ?

Hors ligne

 

   #5 19-02-2018 19:45:31

ancay06
Membre
Date d'inscription: 20-11-2007
Messages: 213

Re: bonjour à tous

tu as tout compris. Mais elle me dit qu'elle travaille sur ses peurs et qu'elle veut prendre le temps avant de prendre une décision définitive. J'ai décidé de la laisser tranquille, et je me suis laissé jusqu'en décembre pour lui en reparler. question de ne pas trop mettre la pression. à voir donc. je répondrai demain à tes questions de fin. super intéressantes

Hors ligne

 

   #6 20-02-2018 07:57:16

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: bonjour à tous

C'est une longue attente que tu t'infliges - une décision courageuse et très respectueuse de ton couple et de ta famille. Chapeau !

Contente que ces questions de fin t'interpellent, car elles sont à mon avis déterminantes dans tes choix à court terme - et peuvent aussi influencer cette décision d'attendre jusqu'en décembre.

Accessoirement, quelle est ta relation avec sa famille ? Une partie vit-elle en Europe ? T'est-il possible de glisser un informel "au fait, qu'est-ce que vous diriez d'un petit 5ème à cette table ?", histoire de voir quelle serait la réaction qui inquiète tant ta femme ?

Hors ligne

 

   #7 20-02-2018 10:51:10

ancay06
Membre
Date d'inscription: 20-11-2007
Messages: 213

Re: bonjour à tous

Hello

en lien avec sa famille, tout le monde vit à shanghai. Elle est seule ici. et je ne pense pas pouvoir m'exprimer si librement que ça avec ma belle-mère en tout cas. son frère ne la comprendrai pas et toutes ses tantes oncles cousins cousines non plus. Mais elle ne s'attend pas à etre comprise non plus. Samedi soir, une grande discussion s'est ouverte avec les enfants, durant laquelle, sans que nous nous attendions à cela, le 4 ème dit " maman tu peux encore avoir des bébés " ma femme lui répond que oui, et sa réponse fut " ah ben maman là je suis soulagé" et s'en est suivi une discussion ou ouvertement les enfants ont exprimé leur envie d'avoir encore un petit frère ou petite sœur. Nous ne leur avions en aucun parler de tout cela. Ma femme s'est sentie touchée, et après les avoir couchés, elle me dit " Stéphane, je travaille sur mes peurs... je ne suis pas fermée". Je l'ai écoutée, sans me prendre la tête.

Pour répondre à tes questions, j'aime ma femme, et c'est claire que ça serait hyper douloureux de faire une croix sur une nouvelle paternité, et cette inégalité biologique est très difficile à vivre. Mais je ne peux pas obliger ma femme à faire un bébé qu'elle ne désire pas. et j'ai quand même 4 enfants, qui sont adorables, donc je me dois, en tant que père, de me centrer sur eux et de faire mon deuil. Est-ce qu'il y aura des conséquences sur mon couple, notre intimité, notre sexualité ? j'en sais rien.. Est-ce que je vais me mettre dans ma grotte pour quelques temps ? surement. mais pour l'instant rien est fait, rien est sur. Mais j'essaie de prendre de la distance avec ça et penser à autre chose, mais c'est pas évident.

Hors ligne

 

   #8 21-02-2018 11:01:42

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: bonjour à tous

Ah tiens, apparemment tes enfants ont dû capter ce désir de bébé, ou du moins qu'il y avait un sujet concernant un agrandissement de la famille en cours wink C'est une réaction adorable de leur part en tout cas !
La réaction de ta femme est intéressante, et la tienne aussi : vous êtes visiblement un couple équilibré et stable, respectueux l'un de l'autre malgré les problèmes rencontrés. Voilà qui fait vraiment plaisir à lire big_smile

La manière dont tu envisages l'éventuelle nécessité de renoncer à ce dernier bébé est humainement logique et émotionnellement légitime, mais aussi ancré dans le pragmatisme. Peut-être que tu pourrais ajouter des données à la réflexion du couple en verbalisant clairement tes propres motivations pour avoir ce bébé ? Pour l'instant, ta femme a fourni quelques arguments qui étayent ses doutes, mais je n'ai encore rien lu que "j'ai besoin de ce bébé" de ta part : pourquoi ressens-tu ce besoin, en quoi serais-tu plus complet, et comment penser que ce sera le dernier (qu'il n'y aura pas, ensuite, le désir d'un petit 6ème etc) ?
Ce que je veux dire, c'est à dire que tu pourrais marquer encore plus l'ouverture en étant toi-même dans une forme d'introspection et de questionnement de ton choix : ta femme aurait peut-être moins l'impression d'être celle après qui tout le monde attend et qui "bloque" sa famille wink

Hors ligne

 

   #9 03-03-2018 19:03:45

ancay06
Membre
Date d'inscription: 20-11-2007
Messages: 213

Re: bonjour à tous

Hello

alors aujourd'hui grande discussion. je peins le tableau. Mme a ses règles, elle travaille à 80 %, me dit être très fatiguée, elle suis une formation de spécialiste en soins continus ( est infirmière ). Elle me dit qu'elle ne se sent pas du tout d'avoir un autre enfant, qu'elle ne ressent aucun désir, qu'elle souhaite se consacrer à sa carrière ( ce qu'elle fait vu qu'elle est en formation ) et tous les arguments que je lui donne, ( avec de l'organisation on s'en sortira, tu es encore jeune 36 ans, je peux baisser mon taux de travail, les 4 autres sont plus âgés et pourraient nous donner un coup de mains etc....) rien n'y fait. j'ai pris sur moi, je lui démontre par A + B qu'on a toujours pu atteindre nos buts avec de l'organisation et un peu d'humour et de prise sur soi. Mais là elle semble ferme. je ne la comprends plus. Pour moi c'est juste la fatigue qui lui fait parler comme ça et imaginer mettre en route une grossesse la rebute, mais je me sens sincèrement large, paumé, perdu. comment faire pour la suivre dans ses hauts et ses bas, comment faire pour bien al comprendre, et la je me dis , et moi ? Mais ai-je le droit de lui demander un autre enfant ? j'en suis là. Merci d'éclairer ma lanterne.

Hors ligne

 

   #10 04-03-2018 00:36:11

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: bonjour à tous

Aïe. C'est délicat, mais clairement posé et honnête.

Je pense qu'il serait intéressant de laisser passer quelques jours, puis de lui poser très précisément les questions que tu poses ici : elles sont logiques, raisonnables et légitimes. Elles sont aussi respectueuses, de ton propre désir, de ta femme et de votre famille.

Maintenant mon avis: il est possible en effet que la fatigue joue, d'autant que gérer une formation en même temps qu'un job (même "seulement" à 80%) et 4 enfants, ce n'est pas rien ! Il se peut qu'elle revoit sa position après la fin de sa formation - mais ne t'y fies pas trop. Apparemment, elle a pris un vrai temps de réflexion et n'a pas répondu à la légère.

Votre dernier commence à devenir réellement autonome, elle est sortie du pouponnage et maternage intensif. Elle commence à respirer dans son quotidien, et réalise sans doute ce qui l'attend en cas de nouvelle naissance. Son désir de petit bout de chou N°5 est peut-être franchement refroidi à cette perspective ? Si elle est dans ce cas, alors il se peut qu'elle change d'avis lorsque la pression sera moins forte dans sa vie professionnelle.
Ou bien, peut-être est-elle plus simplement entrée dans une phase de sa vie où elle souhaite mettre en avant ses objectifs personnels plutôt que sa maternité, grandir en tant que femme tout en continuant à s'épanouir en tant que la maman qu'elle est déjà ? Si c'est bien le cas, ce type de réaction est presque aussi difficile à expliquer que la fameuse "horloge biologique" qui déclenche un fort désir d'enfant - et tout aussi difficile à réprimer. Si c'est sa position, alors elle ne changera pas d'avis de manière naturelle et simple, et l'y pousser risque de causer beaucoup de tort à votre famille.

Au final, je pense qu'il faut décider pour toi-même si l'absence de bébé 5 est vraiment essentielle pour toi. Une naissance "contrainte" par ton désir unilatéral très fort risque de dégrader sérieusement votre couple, puis votre famille. Mais "risquer" n'est pas "assurer". Si par contre ton désir de Bébé 5 n'est pas assez fort pour courir ce risque-là, alors lâche prise tout en expliquant que tu es déçu, triste et que tu ne comprends pas, mais que tu respectes sa décision. Il se peut qu'elle change d'avis plus tard, ou pas...

Quoi qu'il en soit, inutile de trop de mettre la rate au court-bouillon : si tu souhaites faire ce bébé par désir commun, et non pas dans la contrainte, alors tu vas de toute façon devoir abandonner l'idée pour le moment. Donc mon conseil perso (qui ne vaut pas plus loin que la surface de mon écran, donc... hmm) : commences à faire le deuil de ce désir-là dès maintenant. Tu auras peut-être une bonne surprise d'ici 1 an ou deux, mais si cela ne devait pas être le cas, tu seras tout de même heureux en famille avec tes 4 enfants et ta femme - bien plus que si tu devais passer tous ces mois à ruminer et regretter...

Hors ligne

 

Pied de page du Forum

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB


Copyright © 2001-2009 JeunePapa.com


Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Poussette

1580085851