#1 20-02-2018 12:24:53

JagoPapa
Membre
Date d'inscription: 20-02-2018
Messages: 5

Elle veut un 4e enfant, mais moi non.

Bonjour tout le monde,

Voici ma situation, j'ai 32 ans, en couple depuis bientôt 10 ans, heureux papa de 3 beaux enfants de 6 ans, 4 ans et 1 an (1 fille et 2 garçons). Nous sommes, actuellement, en train de faire construire et devrions emménager à la fin de cette année dans notre nouvelle maison.
Tout semble réuni pour que nous soyons heureux, mais ce n'est pas le cas…
La raison ? Madame veut un 4e enfant plus que tout et moi non.
Cela fait des semaines que nous " essayons " d'en discuter, mais ça fini pratiquement à chaque fois en disputent. En ce moment c'est très dur, elle me dit qu'elle ne pourra jamais me le pardonner si ce bébé ne vient jamais au monde, que pour elle s'est viscérale, qu'il est inenvisageable qu'elle n'ait pas ce 4e enfant. Elle me harcèle tous les jours avec ça et me dit qu'elle préfère alors qu'on se sépare et qu'on laisse tout tomber (famille, maison, etc…).

De mon côté, sans même parlé de l'aspect matérielle, financier, etc… (voiture, chambre, garde des enfants,…) j'ai bien tenté de lui expliquer calmement que je ne peux pas faire un enfant si je ne le désire pas, mais rien à faire.
Je peux comprendre son envie de bébé, mais pour moi c'est une décision qui doit être prise à deux et je trouve que 3 enfants c'est déjà pas mal.

Comment réagir face à cette situation ? Je me sens perdu et tellement triste…

Hors ligne

 

   #2 21-02-2018 11:11:17

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Elle veut un 4e enfant, mais moi non.

Bonjour Jago,

En effet, pas facile de trouver la bonne réaction parce que tu es confronté à une situation qui s'apparente clairement à un chantage au sentiment. Même si ta femme ne le fais sans doute pas dans cette optique, c'est bien à cela que se résume son discours.

Je pense qu'il serait intéressant, dans un premier temps, de comprendre vos positions respectives :
- pourquoi veut-elle ce bébé ? Et toi, pourquoi ne le veux-tu pas ? L'idée ici étant de montrer le parallèle entre la légitimité de vos deux positions : si c'est une question d'envie, vous avez chacun le droit d'avoir des envies différentes. Si c'est une question biologique, elle vaut pour vous deux etc. Parce que pour l'instant, on dirait clairement qu'elle estime sa demande plus légitime que la tienne.

- en quoi es-tu "fautif" : elle parle de pardonner. Comme si tu avais commis une faute grave. Mais quelle serait cette faute, à son avis ? Et de manière très concrète : c'est à dire que l'argument "à cause de toi, la famille sera détruite" est fallacieux. C'est celui ou celle qui prend la décision de détruire une famille qui en est le responsable. Toi, tu as juste choisi de continuer ta vie de famille telle qu'elle est, justement : ce n'es pas toi qui veux introduire un changement.


Ensuite, il faudrait comprendre le contexte : combien d'enfants aviez-vous prévu d'avoir au départ ? Plutôt une grande famille ou plutôt "classique" ? De quel genre de famille vient-elle de son côté ? Et toi ? Si j'ai bien compris, vous avez réalisé énormément de projets en 10 ans de couple, et certains gros projets sont toujours en cours (le dernier n'a qu'un an, la maison est en cours de construction) : où est l'urgence de se lancer dans une nouvelle grossesse maintenant ? Cela ressemble un peu à une fuite en avant, mais pourquoi ? Comment allait votre couple juste avant cette demande de ta femme ?

Hors ligne

 

   #3 21-02-2018 16:22:59

JagoPapa
Membre
Date d'inscription: 20-02-2018
Messages: 5

Re: Elle veut un 4e enfant, mais moi non.

Bonjour Truffe2miel,

D'abord, merci beaucoup pour ta réponse.

Pour mieux comprendre le contexte : la question du nombre d'enfants avait été abordée en son temps et j'avais dit que 3 serait un maximum pour moi. Elle répondait que 3 serait un minimum, mais que son rêve est d'en avoir 4.
À ce moment-là, c'était compliqué d'imaginer ce que représente le fait d'avoir déjà un enfant. Alors 4 n'en parlons pas…
Elle a deux frères dont elle est cadette, malheureusement l'un est décédé dans un accident lorsqu'il était adolescent et le second a coupé les ponts avec sa famille…
De mon côté, j'ai un frère qui a 8 ans de plus que moi.

Notre couple a peu à peu laissé place à la famille et aujourd'hui j'ai l'impression que nous ne sommes plus que des parents.
J'étais déjà retissant lorsque la question d'un BB3 s'était posée et j'avais fini par accepter en insistant bien sur le fait que ce sera le dernier. J'ai l'impression, hélas, de ne pas avoir été écouté.

Hors ligne

 

   #4 22-02-2018 08:49:17

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Elle veut un 4e enfant, mais moi non.

Bonjour Jago,

Oh... Si je comprends bien cette situation s'est déjà produite il y a bientôt deux ans. Les arguments et la méthode d'approche dans le discours (menaces, caractère irrévocable de sa décision etc) étaient-ils les mêmes ?
Si oui, et que tu as "cédé" une première fois, elle s'attend sûrement à ce que la situation se répète.

As-tu déjà tenté la réponse calme, mais nette et sans détour, du style "écoute, tu savais très bien depuis le début que Bébé 3 serait le dernier. Je ne t'ai pas prise par surprise. Maintenant, c'est toi qui veux tout changer, mais c'est moi que tu menaces et que tu accuses d'égoïsme ? Notre famille est très bien comme elle est, ne la détruis pas. Il n'y aura pas de Bébé 4, c'est non. On peut discuter de tout le reste, mais pas de ce point-là".
L'idée est de rester respectueux et dans le dialogue de couple, mais de 1/ refuser le manque de respect et 2/ rester clair et ferme sur ta position concernant Bébé 4.
Si après cette prise de position, elle se met à s'énerver et tempêter : vas prendre l'air et reste dehors entre 2 et 3 heures, le temps qu'elle se calme (mais pas assez pour qu'elle ait le temps de se remette en colère).

Autre point : son discours semble plutôt agressif, et donc irrespectueux. Les cas similaires où Madame a décidé de placer Monsieur au pied du mur en prétextant un "accident de pilule" sont nombreux sur ce forum... Méfie-toi.

Hors ligne

 

   #5 24-02-2018 14:55:19

JagoPapa
Membre
Date d'inscription: 20-02-2018
Messages: 5

Re: Elle veut un 4e enfant, mais moi non.

Bonjour truffe2miel,

Effectivement, ce n'est pas la première fois que je me retrouve dans cette situation. Les arguments et la méthode d'approche étaient tout à fait pareils.
En plus, elle a constamment le soutien de sa mère qui fait mine de ne pas trop s'en mêler pour paraitre correct, mais qui ne se gêne pas de faire des commentaires du genre
-  "il est têtu",
-  "c'est ridicule de refuser ça sans arguments, juste parce qu'il n'en a pas envie",
-  "il agit comme ça juste pour montrer qu'il ne pliera pas",
Bref, des réflexions dures à entendre pour moi et qui n'arrangent rien…
J'ai tenté la réponse calme, nette et sans détour, mais j'ai eu droit au "Tout ce que tu veux c'est me rendre malheureuse, de toute façon ça ne pourra pas durer ainsi".
Pfff quelle situation pénible.

Concernant l'accident de pilule, cela a peu de chance d'arriver. Pour avoir des enfants, nous devons passer par les FIV…

Hors ligne

 

   #6 25-02-2018 15:08:37

ancay06
Membre
Date d'inscription: 20-11-2007
Messages: 213

Re: Elle veut un 4e enfant, mais moi non.

Salut jago

votre situation semble compliquée. Chez  nous c'est plutôt ma femme qui est réticente à avoir un 5ème enfant.  Et elle change d'avis comme de chemise selon ses humeurs, son cycle etc... Ce que je peux comprendre, c'est le côté inextricable de cette situation. Dans ton cas, tu n'en veux pas, c'est clair, et elle elle t'en veux de ne pas plier à son besoin viscérale et tu es un sans coeur, évidemment. Et c'est dans cette différence là que votre couple risque d'en pâtir. Il n'y a pas forcément de méthode ou de moyens pour que ta situation s'améliore, à part évidemment dire oui à Mme, mais si ce n'est possible, il faut que tu sois prêt à ce qu'elle remette tout en questions et que tu sois le méchant dans l'histoire. Je veux pas peindre le diable sur la muraille, mais si elle devrait remettre en question votre couple, et demander la séparation, je te conseille de prendre avis chez un avocat pour savoir quels sont tes droits. Je suis assistant social, et je sais donc de quoi je parle. Juste pour savoir ou tu vas, qu'est ce qu'il t'attend. car j'ai l'impression qu'elle te fais passer après ses enfants, et que la famille, comme tu le dis, passe avant le couple. Donc , en cas de séparation, elle fera tout pour te faire porter le chapeau, et que c'est toi le coupable d'avoir pas mis toute l'énergie possible pour maintenir la famille vivante. Je te souhaite bonne chance.

S.

Hors ligne

 

   #7 25-02-2018 16:09:46

JagoPapa
Membre
Date d'inscription: 20-02-2018
Messages: 5

Re: Elle veut un 4e enfant, mais moi non.

Bonjour ancay06,

Merci pour ta réponse. C'est une situation très difficile et je me rends compte que je n'ai pas vraiment d'issue à part lui dire "oui".
Seulement si j'en arrive là, je m'interroge sur la qualité de notre couple… Sommes-nous encore ensemble parce que je me plie à ces désirs ? Parce qu'en fin de compte j'ai peur de perdre ma famille et tout ce que nous avons construit ensemble depuis ces dix dernières années ?

Elle n'a aucune réticence à me dire :
"On devra se séparer, car je ne pourrais pas accepter une chose pareille"

Elle semble avoir moins peur que moi de la séparation. Au contraire, j'ai l'impression qu'elle le vivrait comme un soulagement. Pourtant, je ne crois pas que ça serait tout rose pour elle. Elle est sans emploi et je sais qu'elle compte sur moi pour beaucoup de petites choses du quotidien. 
Ça me fait très mal, et le pire c'est que je l'entends parfois me dire que je suis quelqu'un qui n'a pas de sentiments…

Hors ligne

 

   #8 27-02-2018 12:33:22

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Elle veut un 4e enfant, mais moi non.

Je suis choquée en te lisant de voir à quel point la situation semble peser uniquement sur tes épaules... As-tu déjà tenté de leur renvoyer l'argument "impossible d'exiger comme ça, sans argument, à part "j'en ai envie" ?

D'autre part, je suis également choquée par la manière dont tu exposes le raisonnement de ta femme par rapport à la séparation - comme si seul l'aspect matériel pouvait la freiner... Il n'y a donc rien d'autre qui entre en ligne de compte, sur ce point ?

Hors ligne

 

   #9 27-02-2018 14:13:58

LamyPapa
Membre
Date d'inscription: 16-12-2008
Messages: 410
Site web

Re: Elle veut un 4e enfant, mais moi non.

En fait, une envie aussi "viscérale" que peut l'être celle d'avoir un enfant est difficilement justifiable autrement que "j'ai envie" : que dire d'autre ?
Ce genre de divergence de vue est malheureusement difficile à concilier, et comme tu dit Jago : tu n'as "pas vraiment d'issue à part lui dire oui. "
Pouquoi ? Il y a deux points de vue différents : soit l'un gagne soit c'est l'autre, pas de juste milieu (pas de 1/2 enfant !), c'est brutal.
Si tu l'emportes (à la persuasion, à la gentillesse, voire aux cadeaux, etc) : il restera probablement (justifié ou non : on ne saura jamais) chez ta compagne un regret, qui sera assumé (tristesse) ou pas (reproches) et la vie future du couple s'en ressentira.
Si elle l'emporte : ce sera pour toi comme (quasi) toujours : un ressentiment temporaire puis une grande joie d'être à nouveau papa : on ne peut qu'aimer ses enfants... c'est statistiquement le moindre mal pour le couple.
D'autant que, je trouve que sur les enfants : ce sont souvent les mamans qui savent ce qui est supportable et bon pour la famille, je l'ai vu et constaté, avec le temps j'ai appris à le respecter, même quand il m'en coutait...
(Bon j'ai conscience de ne pas t'aider ... je te donne juste mon sentiment...)


Papa de Louis (Avril 2005), Marie (Mai 2009), Benoît (Décembre 2010) et Paul (Avril 2013)

Hors ligne

 

   #10 28-02-2018 15:06:23

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Elle veut un 4e enfant, mais moi non.

Je suis d'accord, Lamy, quand tu dis qu'il n'est pas si facile de justifier une envie. Mais il est tout aussi difficile de justifier une absence d'envie, et les deux situations sont aussi légitimes l'une que l'autre : je trouve très regrettable (et moralement très douteux) d'accuser l'autre de ce que l'on ne peut pas faire soi-même.

Pour le reste, ton ressenti est intéressant bien que je ne le partage pas. Peut-être ta femme a-t-elle toujours réussi à comprendre et intégrer tes besoins profonds dans ses projets de famille, et c'est tout à son honneur ! Cependant, cette situation n'est pas si courante et je ne suis pas certaine qu'il faille en faire une généralité...

J'abonde en ton sens quand tu dis que, en effet, le choix est maintenant très restreint : soit il y a Bébé 4, soit il n'y en a pas. Dans les deux cas, l'un des deux parents aura obtenu satisfaction et pas l'autre car il n'y a pas effectivement pas de demi-mesure quand il s'agit de faire un enfant.
Dans le cas de ce couple précis, il faut aussi prendre en considération la relation de couple après : quelle que soit la décision qui prévaudra, il y aura des conséquences. Le "non" qui n'est pas tenu et qui cède à la pression ne sera plus pris au sérieux : simplement, Madame augmentera la pression jusqu'à ce que le "oui" arrive enfin, et considérera comme injuste et abominable toute autre réaction. Le "non" qui a tenu et aura bloqué un projet familial sera considéré comme égocentrique et injustifiable au regard d'une nouvelle vie à naître. C'est le choix du moindre mal...

Ensuite, il y a les 3 autres enfants : quelle serait la décision la moins mauvaise pour eux ? Pour la cohésion de la famille ? La première impulsion serait peut-être en effet de dire "cédons pour la paix du ménage", mais quid de la future relation du couple (qui conditionne l'ambiance dans la famille) ? Céder pour céder n'apporterait rien : si Bébé 4 il devait y avoir, il faut que ce soit parce que les deux parents y trouvent une motivation personnelle, quelle qu'elle soit. De la même manière, si la motivation de Monsieur est "préservons le ménage", la même motivation pourrait valoir pour Madame et l'inciter à renoncer à ce projet ?

Enfin, la famille se trouve actuellement dans une phase charnière très chargée (le petit dernier n'a qu'1 an, une maison en construction et un déménagement imminent). Pourquoi ce besoin tellement urgent d'un Numéro 4, maintenant tout de suite, au point de remettre tout la famille en question ? Qu'est-ce qui attend la famille dans 10 ans, quand les choses seront plus posées ?

Tous ces points ne tiennent pas compte d'un dernier "détail" : l'ingérence de la belle-mère... qui risque fort de ne pas s'atténuer !

Hors ligne

 

Pied de page du Forum

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB


Copyright © 2001-2009 JeunePapa.com


Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Poussette

1569171731