#11 06-03-2018 10:39:46

RaphPapa
Membre
Date d'inscription: 06-03-2018
Messages: 4

Re: Elle veut un 4e enfant, mais moi non.

Bonjour Jago,
Je me permets d'intervenir, pas de solution à te donner, mais mon témoignage à partager.
J'ai vécu la même situation. Ma femme et moi avions 2 enfants, une fille et un garçon. Le couple, c'était parfait. De plus je ne voulais au départ qu'un seul enfanf (j'étais fils unique et j'ai bien vécu mon enfance).
Elle, elle venait d'une famille nombreuse et a toujours voulu avoir beaucoup d'enfants. Elle n'avait pas de nombre précis en tête. Je me suis dit qu'au premier, peut être qu'elle se sentirait dépassée et s'en contenterait. Mais non, elle en a voulu un deuxième. Elle a insisté, je n'en voulais pas, j'étais jeune papa (notre première n'avait pas encore 1 an), je trouvais ça difficile. Ma femme a arrêté de travailler pour s'occuper de notre fille, donc je pense qu'elle avait plus facile d'imaginer de s'occuper de plusieurs enfants. Après quelques mois, elle a réussi à me convaincre avec divers arguments (essayer d'avoir un garçon, les avoir rapprochés, etc etc). J'ai accepté pour elle et au final nous avons eu un magnifique petit garçon que j'ai aimé dès le premier regard. Je ne regrette pas du tout.
Je pensais qu'elle était satisfaite tout comme moi : 2 enfants, 2 ans d'écart et le couple. La vie avec deux enfants à été encore plus difficile et plus speed !
Je lui ai dit à la naissance de notre fils que maintenant c'était fini les enfants, on avait ce qu'il nous fallait. Elle a fondu en larme !
Les mois ont passé, et rebelotte, sans que je m'y attende, aux 1 ans de notre fils, elle me fait part de son désir pour un 3e !!!! Et la non ! Il était hors de questions que je cède une nouvelle fois.
Je n'en avais pas envie, je n'en voulais plus. Nous avons passé des semaines et des mois à en discuter, à se disputer. Elle pleurait énormément, me disait que c'était viscéral pour elle, que je ne pouvais pas l'empêcher de ne plus être maman. Que c'était horrible, qu'elle ne le supporterait pas.
Le même genre de discourt que ta femme Jago....
On avait aussi des projets, faire un voyage de plusieurs mois avec les enfants.
Je lui ai demandé par amour qu on reste à deux, qu'on fasse notre voyage et qu'après elle verra bien que notre famille est parfaite telle qu'elle l'est.
ma femme a changé, elle était souvent triste et fort distante, on a fait notre merveilleux voyage... il s'est plutôt bien passé. On n'a plus parlé de 3e enfant. Mais tout à basculer à ses 35 ans ! (Soit 2 ans après sa demande). Elle m'a refait sa demande, je pensais qu'elle était passée à autre chose...  ma réponse n'avait pas changé... Elle m'a dit que c'était maintenant ou jamais car son horloge biologique tournait. J'ai toujours répondu non.
En une semaine, elle m'a quitté ! Elle s'est trouvé un appart, a pris les enfants...
Elle à trouvé un travail en 2/3 mois et y a rencontré son nouveau compagnon 6 mois après notre séparation. Deux ans après ils ont eu des jumeaux, ils sont toujours ensemble depuis 4 ans.
Mon ex-femme est heureuse, radieuse... Mes enfants aiment leur nouvelle famille, leur beau-père et leurs petits frères....
J'ai été effondré de cette séparation, j'ai tout perdu... ma femme, mes enfants, ma vie de famille...
je n'ai toujours pas refait ma vie, j'ai eu quelques amies mais rien de sérieux.
Je regrette d'avoir tout gâché, un enfant de plus ce n'était pas la mort... je l'aurai aimeé, peut-être pas désiré mais aimé j'en suis sur...

Voilà c'est mon témoignage, je ne te dis pas d'accepter, mais juste de bien réfléchir à ces questions :
- Es-tu prêt à risquer de la perdre ? Perdre ta vie de famille ?
- Penses-tu qu'elle pourra un jour mettre son envie de côté pour conserver son couple et sa famille. Dans mon cas, elle m'avait dit que oui mais arrivé à 35 ans je crois qu'elle a pris conscience que si elle restait avec moi, elle n'aurait plus la possibilité d'avoir des enfants.
- Seras-tu vraiment malheureux si tu acceptes ce 4e enfant ? Vous avez déjà une famille nombreuse, matériellement vous êtes déjà équipé (voiture, grande maison,...)

Bon courage.

Où en êtes-vous en ce moment ?

Dernière modification par Raph (06-03-2018 10:46:22)

Hors ligne

 

   #12 07-03-2018 10:01:34

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Elle veut un 4e enfant, mais moi non.

Un témoignage déchirant, Raph... Comme il est regrettable d'avoir à choisir entre "ce n'est pas la mort" et tout perdre !

Hors ligne

 

   #13 07-03-2018 10:47:56

JagoPapa
Membre
Date d'inscription: 20-02-2018
Messages: 5

Re: Elle veut un 4e enfant, mais moi non.

Bonjour Raph,
Merci de partager ton témoignage, … déchirant comme le dis Truffe2miel. Je suis sincèrement désolé de ce qui t’es arrivé.
En ce qui me concerne, la situation n’a pas évolué et je ressens bien qu’elle n’évoluera pas si je ne fais pas l’effort de mon côté.
Au contraire, plus le temps passe et plus la situation va s’aggraver. Elle a eu 33 ans la semaine dernière (je vous laisse imaginer son état d’esprit… ).
Je pense que je vais céder.  Cette enfant ,désirer ou non, je l’aimerais comme les 3 premiers.
L’élément qui me dérange c’est que nous sommes repartis pour recommencer les FIV peut-être même plusieurs fois. Les Traitement ne sont pas si faciles, il y a plusieurs rdv à l’hôpital et le taux de réussite n’est pas toujours exceptionnel…
Il est même possible que ces FIV n’aboutissent à rien. Comment va-t-elle réagir si c’est le cas … ?Mystère.
A l’époque nous n’étions que 2 et avoir des enfants était notre projet principal. Aujourd’hui, nous avons 3 petits avec nous et une maison en fin de chantier avec encore pas mal de chose à gérer… 

Comme dis le dicton : "La vie n'est pas un long fleuve tranquille"

J’espère qu’on tiendra bon…

Hors ligne

 

   #14 07-03-2018 11:03:16

LamyPapa
Membre
Date d'inscription: 16-12-2008
Messages: 410
Site web

Re: Elle veut un 4e enfant, mais moi non.

Glâaps !
Pour le coup : oui c'est violent !
Dans le fond : ça ne m'étonne pas : je redis ce que j'ai dit plus haut : je suis certain que nos femmes ont une préscience plus claire que la notre de ce qui est bon pour la famille (et, pour répondre au passage à Truffe : bien entendu, le bien-être du papa est une composante de cette préscience !). Pas que pour le nombre d'enfants, mais aussi pour d'autre domaines, j'en ai eu de nombreux exemples.
Fortes de cette préscience : nos femmes sont capables de foncer sur leur idée, et de tout renverser au passage au besoin... ce cas n'est pas exceptionnel, les envies en général, mais surtout d'enfant en particulier : c'est TRES difficile d'y échapper, voire impossible. Je crois qu'on est tout simplement pas à égalité sur ce sujet.
D'un autre coté : si seuls les pères devaient décider : peut-être que l'espèce humaine aurait disparu !


Papa de Louis (Avril 2005), Marie (Mai 2009), Benoît (Décembre 2010) et Paul (Avril 2013)

Hors ligne

 

   #15 07-03-2018 12:13:19

truffe2mielMaman
Administrateur
Date d'inscription: 21-01-2009
Messages: 9129
Site web

Re: Elle veut un 4e enfant, mais moi non.

Jago a écrit:

Je pense que je vais céder.  Cette enfant ,désirer ou non, je l’aimerais comme les 3 premiers.

Si c'est réellement le fond de ta pensée, il me semble important de laisser entendre à ta femme que tu es actuellement en phase de réflexion et que ton questionnement personnel avance. Cela lui évitera de tirer des plans farfelus sur la comète, et la rassurera sur le fait que le sujet n'est pas fermé, même si aucune discussion n'est encore prise.
Surtout, elle te permettra de poser les bonnes questions, de réfléchir ensemble à la meilleure manière d'aborder les choses : "je m'inquiète de", "que penses-tu de", "comment pourrions-nous... si..." etc. En clair : vous consolidez votre communication et votre couple.

Jago a écrit:

L’élément qui me dérange c’est que nous sommes repartis pour recommencer les FIV peut-être même plusieurs fois [...] Comment va-t-elle réagir si c’est le cas.

Les FIV sont en effet assez lourdes pour le couple. Impossible de prédire sa réaction (ni la tienne, d'ailleurs). Ce qui est certain, c'est qu'elle ne se tournera pas contre toi si elle vous sent "ensemble" dans cette aventure. Par contre, si elle te sent "à la traîne", tu risques d'avoir droit à de la colère "bon, ben voilà, tu es content maintenant", et cela provoquera une fracture irréversible entre vous.

Conclusion : si tu choisis la voie d'une nouvelle paternité, il faut que tu le veuilles vraiment. Pas seulement pour "céder", mais parce que finalement l'idée d'un nouveau petit bout de chou à aimer te botte assez.

Jago a écrit:

Comme dis le dicton : "La vie n'est pas un long fleuve tranquille"

C'est à dire, en fait, qu'aucun fleuve n'est tranquille... La surface de l'eau peut être lisse, mais les courants de fond sont bien souvent très forts et erratiques, sans parler des bestioles aquatiques variées qui s'entre-dévorent gaiement. Heureusement, la vie peut être beaucoup moins violente que les "longs fleuves" wink

Hors ligne

 

Pied de page du Forum

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB


Copyright © 2001-2009 JeunePapa.com


Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Poussette

1561574601