Format imprimable

Comment réconforter une femme qui accouche

Quand le jour J arrive, on se retrouve souvent perdu et avec le sentiment d’être inutile et impuissant face à la douleur de la future maman qu’on voudrait tant aider. Alors pour vous aider, voici quelques idées de choses à dire et à faire pour l’aider moralement. Il y a aussi les choses qu’il faut s’abstenir de dire, leur sens de l’humour n’est pas vraiment au rendez-vous à ce moment-là.
Lisez aussi notre article soutenir la femme qui accouche

  • Massez-lui le front, les tempes, pour l’aider à se détendre.

  • Rappelez-lui d’aller aux toilettes toutes les demi-heures. Une vessie remplie est non seulement peu confortable mais peut aussi ralentir le travail, sans compter que si elle est vraiment pleine, elle pourrait éclater pendant l’accouchement.

  • Essayez de lui rafraîchir le visage et le cou avec des compresses humides ou en vaporisant de l’eau. Même juste ça peut lui faire beaucoup de bien pendant qu’elle travaille.

  • Encouragez-la à boire et à manger, pour autant que le corps médical soit d’accord (c’est à dire que le travail ne soit pas encore très avancé), Manger et boire l’aidera à retrouver les forces dont elle aura besoin pour arriver au bout de l’accouchement dans les meilleures conditions.

  • Si elle ne peut plus boire, faites-lui suçoter des glaçons.

  • Aidez-la à changer de position afin qu’elle trouve celle qui lui conviendra le mieux et dans laquelle elle souffrira le moins.

  • Si elle a mal au dos, massez-la ou exercez une pression aussi forte qu’elle le souhaite à l’endroit qu’elle vous indiquera.

  • Soyez là pour elle. Même si elle ne veut pas que vous la touchiez, ou qu’elle vous envoie promener, ce n’est pas grave. Le simple fait d’être à ses côtés, de lui parler, de l’encourager, est très important pour elle, même si elle vous engueule et râle. Ca l’aide à se défouler.

  • Essayez la douche ou le bain. L’eau est un excellent moyen de soulager les douleurs pendant l’accouchement et elle est très apaisante, ce qui la relaxera.

  • Evitez les commentaires du genre « Moi j’ai pas trop mal » ou tout autre genre d’humour à moins de vouloir vraiment passer par la fenêtre.

  • Evitez aussi de lui dire qu’elle va encore souffrir longtemps ou qu’elle est encore dans la phase facile, ou de lui dire « T’as mal ? Mais t’as la péridurale ». Elle souffre, vraiment, et il faut lui dire qu’elle s’en sort bien et que c’est bientôt fini.

  • Enfin, le plus important, rappelez-lui pourquoi elle fait tout ça : le Bébé !




  

Tous les articles sur l'accouchement
Retour à l'index de Accouchement



La naissance
en images

Vos témoignages

Préparation à
la naissance
Calcul date accouchement
Calculer la date d' accouchement




Assister à l'accouchement:


Un désir
Pas question
Une obligation
la maman ne veut pas
Indécis

Copyright 2001-2014 JeunePapa.com

Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Cadeaux naissance | Poussette | Faire-part Naissance