Format imprimable

Quand partir pour la maternité

Quand la date prévue pour l'accouchement approche, vous pouvez devenir anxieux de savoir quand il vous faudra partir pour la maternité et rencontrer enfin votre petit bout. Le moment du départ varie. Certaines femmes, dont la grossesse est à haut risque, doivent se rendre à l’hôpital à la moindre anomalie. Si la grossesse se passe sans problème, il faut y aller juste quand le travail à commencé pour de bon. Comment le savoir ?

Le travail est défini par les médecins comme un changement de la dilatation et un amincissement du col de l’utérus, déterminé par un examen. Il y a beaucoup de fausses alertes, surtout si la femme s’apprête à être maman pour la première fois, et ce qui semblait être de vraies contractions disparaissent une fois mises sous monitoring à la maternité. La vérité est qu’il est parfois difficile de savoir où on en est exactement sans examen médical.

Le travail commence de façon progressive en général, pas comme quand on allume une lumière. Il y a des contractions irrégulières, dites de Braxton-Hicks, qui peuvent parfois commencer dès la moitié de la grossesse. Au fur et à mesure que le temps passe, ces séquences deviennent plus organisées, jusqu’à ce que le travail soit le résultat du continuum de toute cette activité. Les fausses alertes ne sont qu’un sommet parmi les sommets et les vallées du début du travail, et le début du travail est l’activité qui a lieu dans les 24 ou 48 heures précédant le travail et l’accouchement à proprement parler.

Même si ces contractions ne font pas beaucoup pour dilater le col de l’utérus, elles le rendent plus fin, et permettent à la tête du bébé de descendre et venir se loger tout contre, de façon à ce que l’utérus soit plus souple au moment où le travail commence pour de bon

Pour que la tête du bébé arrive à dilater le col de l’utérus, il faut qu’elle exerce sa force de manière rythmique. La force doit être suffisante, mais le rythme doit être intermittent. Un peu comme un bélier utilisé pour défoncer une porte. Si les contractions sont irrégulières, venant au début, par exemple, toutes les 12 minutes, puis toutes les 2 et enfin toutes les 16 minutes, le rythme n’est pas efficace. Le début du travail à proprement parler est plus probable quand les contractions sont espacées de 8 minutes montre en main, même si l’intervalle est plus long que les 2 minutes de la phase désorganisée. Dès lors, un rythme bien régulier aura tendance à être un meilleur signal pour le départ à la maternité.

Les saignements ne sont jamais considérés comme normaux, à moins qu’il ne s’agit d’une petite tache après un examen médical. Une femme enceinte devrait signaler à son médecin tout saignement ou se rendre à l’hôpital quand ils apparaissent. Heureusement, c’est aussi un signe que le travail va commencer, car un col de l’utérus qui se dilate casse parfois les tout petits vaisseaux sanguins qu’il contient.

La rupture des membranes amniotiques (la « perte des eaux ») est une autre raison importante de courir à l’hôpital. Si du liquide peut sortir, des bactéries peuvent rentrer, et ce n’est qu’une question de temps avant qu’une infection ne mette en danger à la fois la maman et le bébé. Des pertes de liquide ont la même importance. Le travail spontané commence souvent par la perte des eaux, et la plupart des accouchements battent de vitesse les infections qui pourraient se développer.

Donc les trois signaux qui doivent vous induire à partir pour la maternité sont les contractions rythmiques, les saignements et la perte des eaux. Vous pourrez toujours vous faire renvoyer à la maison sans que bébé ait encore montré le bout de son nez, mais vous aurez tout fait dans les règles parce que vous aurez suivi le principe selon lequel il vaut mieux être renvoyés plusieurs fois sans avoir accouché, que d’accoucher à la maison.



  

Tous les articles sur l'accouchement
Retour à l'index de Accouchement



La naissance
en images

Vos témoignages

Préparation à
la naissance
Calcul date accouchement
Calculer la date d' accouchement




Assister à l'accouchement:


Un désir
Pas question
Une obligation
la maman ne veut pas
Indécis

Copyright 2001-2014 JeunePapa.com

Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Cadeaux naissance | Poussette | Faire-part Naissance