Bébé est là : 9 conseils pour une bonne nuit de sommeil
Format imprimable

9 conseils pour une bonne nuit de sommeil

Pages: 1/4  

Les premiers jours avec votre nouveau-né, il n'est pas réaliste d'espérer de longues nuits ininterrompues de sommeil. La faim, le besoin de câlins rassurants, et la non connaissance de la différence entre le jour et la nuit de votre bébé peuvent tous amener à un sommeil perturbé pour vous et la maman. A partir de six mois, néanmoins, parfois déjà après 3 mois, il est réaliste de s'attendre à des périodes de sommeil plus longues, et certains bébés dormiront tranquillement toute la nuit à cet âge-là. Si toutefois bébé devait toujours ne pas montrer l'envie de faire ses nuits, vous pouvez essayer de suivre ces quelques conseils pour assurer des nuits paisibles à toute la famille.

Prêt pour le lit

Si vous avez rencontré des difficultés à établir une habitude au moment de le coucher quand il était plus jeune, ne vous en faites pas, à six mois ce n'est pas trop tard pour commencer. A cet âge, votre enfant reconnaîtra plus facilement les étapes qui l'emmèneront au lit, car il a une meilleure connaissance du monde qui l'entoure. Il y a des chances qu'il soit déjà plongé dans une «journée type» avec des horaires fixes pour les repas et le jeu, et peut-être même pour ses siestes.

Notre horloge interne est reliée à nos horaires de repas, ce qui fait que les rites pour s'endormir peuvent commencer dès l'heure du goûter de bébé. Il aura besoin de temps pour comprendre que la journée arrive à sa fin, donc ne le couchez pas de façon précipitée, car cela n'aura comme seul effet que de le faire paniquer en ayant une sensation soudaine de séparation de vous.

Après le goûter, passez du temps à jouer, lire ou chanter avec votre enfant, mais impliquez-le dans des activités calmes, pour le faire se détendre et ne plus l'exciter en le stimulant de manière excessive. Suivez la période de jeu d'un bain, du dernier repas, et enfin mettez-le au lit. Ces rites sont associés à la fatigue et sont connus comme des comportements associés au
sommeil. Faites en sorte de maintenir vos habitudes tous les jours, sans les changer.

L'heure du nounours

Vous avez résisté à l'idée de mettre des jouets dans son lit par peur qu'il n'étouffe, mais s'il arrive a rouler au-dessus sans être aidé, vous pouvez lui laisser un jouet souple en toute sécurité. Assurez-vous que l'ourson est bien debout dans le lit quand bébé va se coucher, de façon telle qu'il apprenne à l'associer au sommeil. Par la suite, la présence rassurante de l'ours dans le lit aidera l'enfant à se rendormir s'il se réveille la nuit.

Prenez le temps de jouer avec l'ourson, le blottir contre vous, afin qu'il s'imprègne de votre odeur, ce qui réconfortera votre bébé s'il se réveille.



Photo Copyright I. Almiron



   Page suivante (2/4) Page suivante

Tous les articles sur Bébé
Retour à l'index de bébé



Petit
manuel de
puériculture

Vos témoignages

Sécurité

Les modes
de garde





Copyright 2001-2019 JeunePapa.com

Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Cadeaux naissance | Poussette | Faire-part Naissance