Dossiers : Les fausses couches
Format imprimable

Les fausses couches

Pages: 1/4  

La perte de l'enfant en cours de grossesse est certainement, avec les malformations éventuelles, la crainte la plus importante des futurs parents. Mais ce sujet reste encore quelque peu tabou pour la plupart des gens, bien qu'il soit de mieux en mieux connu par les médecins. Reste le fait qu'en parler n'est jamais une chose simple : pour les futurs parents, c'est une source d'angoisses et ils ne souhaitent qu'une chose, profiter de leur bonheur. Pour ceux qui ont connu une fausse couche, en parler est difficile et source de douleur.

Fort heureusement, la médecine fait de gros progrès dans le domaine, et il est maintenant parfois possible (pas toujours hélas), de prévenir ou "traiter" le risque de fausse couche.

La fausse couche, aussi appelée grossesse interrompue, est un avortement spontané qui a lieu au cours des six premiers mois de la grossesse. Passé ce terme, le foetus est en principe viable et on parle donc d'accouchement prématuré.

Le risque de fausse couche diminue statistiquement avec le temps: 75% d'entre elles ont lieu au cours du premier trimestre de la grossesse. C'est une des raisons pour lesquelles certains attendent souvent que les trois premiers mois se soient écoulés avant d'annoncer la nouvelle à leur entourage.



   Page suivante (2/4) Page suivante

[ Retour à l'index des Dossiers ]




Copyright 2001-2019 JeunePapa.com

Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Cadeaux naissance | Poussette | Faire-part Naissance