Psychologie : Trouver votre place en tant que jeune père
Format imprimable

Trouver votre place en tant que jeune père

La façon dont un homme rentre dans le monde de la paternité reste enveloppée de mystère. Jusqu’à il y a peu, les hommes ne parlaient pas de leur façon de vivre la transition, et encore aujourd’hui, ils sont nombreux à rester silencieux. Et de ce fait, ils ont très peu de modèles et d’exemples à suivre. Si on ajoute à ça tous les changements que la paternité apporte dans la vie, la vie en tant que jeune papa peut sembler plutôt insurmontable, surtout si l’on pense devoir affronter toutes ces questions et ces changements tout seuls.
La bonne nouvelle, c’est que vous ne serez pas seul. Devenir parent demande un peu de temps pour s’adapter, pour vous mais pour votre partenaire aussi. Vous vous rendrez probablement compte quand vous essaierez tous les deux de prendre soin de tout qu’il est parfois même difficile de trouver le temps de vous parler. Vous découvrirez peut-être que vous pourriez avoir besoin d’une oreille attentive. On en a tous besoin.
Devenir père demande de trouver un équilibre au fur et à mesure que vous vous adapterez à vos nouvelles priorités. Mais au bout du compte, vous en ressortirez grandi.

Trouver son équilibre

Les hommes entendent toute une série de messages différents sur ce que c’est d’être un homme bon ainsi qu’un bon père et un bon mari :

- Soutenez votre compagne et votre enfant, et gardez votre propre besoin d’un soutien. Attachez-vous aux traits principaux de votre personnalité tout en vous transformant en père.

- Epanouissez-vous au travail et à la maison.

- Appréciez votre partenaire en tant que jeune maman, et acceptez le manque de sexualité, d’intimité, d’attentions ou les autres petites choses que ce nouveau rôle pourrait amener dans votre relation. Discutez-en avec elle, essayez de comprendre ce qu’elle ressent, faites-lui part de vos sentiments. Et gardez-vous des moments à tous les deux.

Changez vos priorités

Le simple fait d’avoir une troisième personne dans votre maison peut s’avérer stressant. Les jeunes pères disent souvent se sentir moins considérés, alors qu’on s’attendrait d’eux qu’ils rayonnent de joie à cause de leur bébé. En fait, avec un bébé dans leur vie, les nouveaux pères peuvent très facilement passer de la première place dans les priorités de la maman, à la quatrième ou la cinquième, après le bébé, le sommeil, elle-même et son travail.

En plus, votre propre travail peut prendre un nouveau sens plein de contresens. Un nouveau père se doit d’être physiquement présent et émotionnellement impliqué, mais il doit aussi pourvoir aux besoins de la famille. Sans compter que souvent, on devient père au moment où l’on commence à gravir les échelons, ce qui ajoute encore de la pression dans une situation qui peut déjà être stressante. Vous serez sans doute amené a devoir faire des choix dans la façon de gérer votre temps.

Avec la naissance d’un enfant vous n’avez soudainement plus de temps pour des « rendez-vous » et de l’intimité avec votre partenaire, et le niveau de satisfaction du couple est à la baisse. Ne soyez pas surpris si les changements dans votre vie sexuelle affectent votre personnalité. La fréquence réduite de rapports sexuels qui peut apparaître pendant la grossesse et après l’accouchement, peut mener à la frustration, au sentiment de ne pas être aimé ou encore tout simplement à la nostalgie de l’intimité d’avant bébé.

Devenir père est une des transformations les plus enrichissantes qu’un homme puisse connaître. Mais même quand vous découvrirez toutes les joies que vous connaîtrez en tant que père, changer est toujours difficile. Le samedi soir n’est plus senti comme le soir du « rendez-vous ». Vous vous sentez coupable quand vous devez voyager pour affaires ou si vous devez travailler tard le soir. Vous avez perdu la liberté de vous prendre une cuite avec les copains. Ou de traîner toute la journée au lit juste pour le plaisir de ne rien faire. Il est important que tout changement comporte une perte, et que toute perte nécessite un deuil. Apprendre à vivre ces pertes d’une façon positive, sera positif non seulement pour vous mais pour tous les membres de la famille.

Vous en ressortez grandit

Il est toujours utile et conseillé de partager vos sentiments avec votre partenaire. Elle connaît probablement les mêmes peurs et les mêmes frustrations, et les partager vous aidera beaucoup, car vous pourrez mieux vous comprendre et vous soutenir l’un l’autre. Ce n’est pas vraiment le moment de jouer à l’homme des cavernes fort et que rien n’atteint et de tout garder à l’intérieur.

Parler à d’autres personnes qui ont vécu ces changements avant vous, vous aidera aussi beaucoup. Les femmes ont tendance à le faire tout naturellement, alors que les hommes continuent à penser qu’ils doivent s’en sortir tout seuls. Rencontrer d’autres hommes qui ont connu la paternité ou qui la découvrent en même temps que vous peut être étonnamment rassurant.
Rappelez-vous que vos sentiments sont normaux, et soyez honnêtes avec vous-même au sujet de ce que vous êtes en train de vivre. La grossesse et le fait de devenir parent devraient être des expériences enrichissantes pour vous et la maman. Le plus vous apprendrez sur votre rôle de père, le plus vous en apprendrez sur vous-même, et cela est une quête qui sera bénéfique pour toute la famille.



  

[ Retour à l'index de Psychologie ]
[ Tous les articles sur l'psycho ]




Tous les articles Psychologie

Copyright 2001-2017 JeunePapa.com

Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Cadeaux naissance | Poussette | Faire-part Naissance