Psychologie : Les 5 mythes de la paternité
Format imprimable

Les 5 mythes de la paternité

Pages: 1/6  

Si vous êtes comme la plupart des futurs ou jeunes papas, vous avez probablement en secret certaines idées sur ce que c’est que de devenir père. Ces idées proviennent de votre propre expérience avec votre père et de ce que vous pensez que la société attend de vous en tant que père. Malheureusement, peu de ressources sont à la disposition des hommes pour les aider à comprendre cela et à démystifier certaines des idées reçues. Mais au plus vous examinerez et comprendrez vos attentes sur la paternité, au plus vous aurez de chances de devenir le père que vous désirez être.
Le plus grand mythe est peut être qu’il n’y ait qu’une seule définition de ce qu’est un bon père. Mais la paternité n’est pas une entité fixe. Vous avez le pouvoir de créer votre propre version, en allant à l’encontre de vos besoins et de ceux de votre famille, et de la faire évoluer dans le temps. Depuis la grossesse et jusqu’à la 3éme année de la paternité, l’homme change et développe une identité unique en tant que père.

Voici 5 autres mythes et les vérités qui se cachent derrière eux.

Mythe 1 : Seuls les sentiments de la future maman sont importants

Mythe 2 : Les nouveaux nés n’ont pas vraiment besoin de leur père

Mythe 3 : Les hommes ne savent pas s’occuper des jeunes enfants

Mythe 4 : Les hommes qui se consacrent à leur enfant ne peuvent s’imposer dans le monde du travail

Mythe 5 : Vous deviendrez comme votre propre père

Comment faire face aux 5 mythes de la paternité




   Page suivante (2/6) Page suivante

[ Retour à l'index de Psychologie ]
[ Tous les articles sur l'psycho ]




Tous les articles Psychologie

Copyright 2001-2017 JeunePapa.com

Conseils beauté | Faire-part de mariage et naissance | Faire-Part Bébé | Cadeaux naissance | Poussette | Faire-part Naissance